Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
  1. // D1 Bolivie
  2. // Apertura
  3. // Sport Boys-Nacional Potosi (4-0)

Remplacé, Thiago Santos insulte et frappe son coach

Modififié
Tout le monde ne réagit pas comme De Sciglio.

En Bolivie, à l'occasion de la rencontre entre Sport Boys et le Nacional Potosí (4-0), le milieu de terrain des visiteurs Thiago Santos n'était visiblement pas très content de sortir au bout de 33 minutes de jeu.

À peine après être sorti du terrain, il s'en est violemment pris à son coach Miguel Zahzú, qu'il a insulté puis frappé avant d'être maîtrisé par ses coéquipiers. Santos a ensuite été exclu, alors qu'une procédure disciplinaire doit se tenir pour sanctionner ces actes.


Après la rencontre, le milieu de terrain brésilien n'a pas hésité à en rajouter une couche sur son coach, l'accusant presque de racisme : « Ce n'est pas quelqu'un de bien. Je pense qu’il a quelque chose contre moi et contre les Brésiliens. Même si le coach avait Neymar, Marcelo ou Coutinho dans son équipe, il trouverait un moyen de les sortir . » Le club a décidé de mettre un terme au contrat du joueur après la rencontre.

Pas sûr que Coutinho se serait mis à lui mettre des coups de poing pour autant. AC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 12:30 Un Ukrainien refuse de faire face au drapeau russe 24
Partenaires
Tsugi Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
samedi 18 août Leeds enchaîne 19