Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options

Remiro arrête une frappe et finit avec un trauma crânien

Modififié
C'est bien beau de voir Kun Agüero viser un entraîneur assoupi sur le banc pour une pub pour des voitures coréennes.

Mais a-t-on vraiment pensé aux conséquences d'un tel acte si celui-ci prenait la balle en pleine tête ? Le gardien remplaçant de l'Athletic Bilbao, Alejandro Remiro, en a fait l'amère expérience et peut aujourd'hui affirmer (ou plutôt demain, quand il aura repris ses esprits) qu'il pratique un métier à risque.

Le portier de vingt et un ans des Leones a été admis à l'hôpital pour traumatisme crânien après avoir reçu à l'entraînement une frappe d'Iñaki Williams supposément violente en pleine poire, d'après ce qu'a annoncé le club basque. « C'était vraiment un tir très puissant et nous avons eu peur pour lui » , a confirmé son coéquipier Beñat Exabarria. « Il était conscient lorsqu'il a été transféré à l'hôpital pour subir une batterie de tests » , a précisé l'Athletic dans un communiqué. Les nouvelles sont bonnes cet après-midi, puisque le club a indiqué que les examens – radiographie et scanner – auxquels il a été soumis n'ont révélé aucune lésion majeure.


Pendant ce temps-là, le tireur court toujours. MR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 1 heure Le record de penaltys en Coupe du monde déjà égalé 3 il y a 2 heures Ce streaker australien va vous épater 8
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
il y a 9 heures La réaction de Jimmy Durmaz aux attaques racistes 32 Podcast Football Recall Épisode 34 : La Russie accusée de dopage, l'Angleterre déroule et la révolution chez les Bleus Podcast Football Recall Épisode 33: Le feu d'artifice belge, les Bleus s'ennuient et les scandales anglais