1. //
  2. // 14e journée
  3. // Toulouse/Lyon

Rémi Garde, une histoire de mentors

Pendant que d’autres piquent leur crise, l’OL joue la prise de novembre, celle de la tête de L1. Reste encore à confirmer les bonnes dispositions du moment à Toulouse (17 heures). Où Rémi Garde tentera de décliner sa méthode forgée au contact de trois mentors pour, cette fois, venir à bout de la malédiction du Stadium.

Modififié
Si le football n’était qu’une affaire de signes, alors l’OL aurait toutes les raisons de considérer ce déplacement à Toulouse comme un sale moment à passer. Car, depuis quelques saisons, on ne fait pas plus bête noire que le Téfécé pour les Lyonnais : aucun but planté depuis 2005 au Stadium, quatre défaites – souvent déterminantes pour la suite du championnat –, deux petits nuls et un bataillon de joueurs exclus – cinq au total. Si l’on rajoute à cet inventaire le rituel du pépin de Lisandro (contracture au mollet) qui arrive fatalement dans ces moments de pleine bourre, condamnant l’OL à revoir son rythme de croisière et ses ambitions par la même occasion, c’est la parenthèse enchantée qu’on s’apprête à refermer pour en rouvrir une autre, celle en chantier.

À ce qu’on a cru comprendre, les Lyonnais ont autre chose à faire que de donner raison aux signes en tous genres, qu’ils annoncent la fin du monde ou la marche triomphale du PSG sur le championnat. À commencer par celui qui tient la barre entre Saône et Rhône, Rémi Garde. À la faveur d’une bonne série (toujours en cours), le coach lyonnais s’est mis à parler de la course des siens pour le titre. Avant de revenir aux affaires courantes en amont de cette 14e journée : « Mon obsession reste la même, en terme d'état d'esprit, de contenu de match, de qualité de jeu et la manière dont les joueurs vivent ensemble. » Soit le genre de discours scandé à intervalles trop réguliers par le gars de l’Arbresle pour ne pas prendre des airs de petite méthode en soi, Coué ou pas.

Parce qu’il plane autour de lui l’image d’un coach plutôt adepte du franc-jeu, on ne va pas se priver pour oublier les précautions d’usage et prendre le discours d’intention pour argent comptant. Surtout s’il renvoie à des pratiques qui ont moins à voir avec celles des années de domination qu’avec un parcours plus personnel, presque initiatique, où les différentes étapes prendraient les traits des mentors que s’est choisi l’entraîneur lyonnais.

Wenger, l’art et la manière

En voyant l’OL se pointer plus souvent avec ses baby Gones (huit dans le groupe face à Toulouse), quand ils ne sont pas alignés d’entrée de jeu comme ce fut le cas jeudi dernier face au Sparta (Benzia, Ghezzal, Grenier, Umtiti, Ferri), on a vite fait de se souvenir que Garde a côtoyé une autre fabrique à très jeunes joueurs, Arsenal. Ce recours à la formation correspond trop à un modèle économique de part et d’autre de la Manche pour y voir une influence majeure de ces trois saisons passées à Londres au contact de Maître Arsène. Car, à la faveur d’une carrière de joueur sur le crépuscule, l’ancien milieu a occupé un rôle autant politique que sportif chez les Gunners, rappelé par l’un de ses anciens coéquipiers, Adrian Clarke : «  C’était comme si on avait fait venir Rémi Garde pour nous expliquer ce que Wenger attendait de nous, joueurs, en termes de passes, de mouvement et de comportement. (…) Il avait 30 ans à l’époque, mais il semblait avoir bien plus » (The Independent). Il suffit de voir les intentions de jeu à l’œuvre depuis le début de saison côté lyonnais pour que l’inspiration des principes de Wenger se mette à faire sens. Une idée de jeu que, tout récemment, Fàbregas synthétisait à sa manière : « Wenger n’est pas cartésien, et spéculer n’est pas son truc. Il n’aime pas passer ses entraînements à élaborer des stratégies défensives. Lui, ce qu’il aime dans le football, c’est voir son équipe prendre l’initiative, mettre du rythme et chercher la verticalité pour se créer des occasions » (So Foot). À peu de choses près, cette définition pourrait convenir également à ce que montre l’OL, faisant la part belle à un box-to-box player façon Malbranque, cherchant sans cesse à projeter les siens vers l’avant, pour retrouver ces joueurs d’instinct, Grenier ou Gourcuff, à qui il ne faut qu’une passe pour créer le décalage qui fait mouche. À l’inverse, dans ce jeu à prise de risques, la défense peut prendre l’allure de grande oubliée de l’affaire. À moins de considérer que la question peut se régler en partie un cran plus haut, dès le milieu, avec un joueur de la trempe de Gonalons, dont l’expérience, la percussion et la dureté rappelleraient presque celle du Petit d’Arsenal.

Raymond, la science

L’arrivée de Garde à la tête de l’équipe a résonné chez bien des supporters comme un retour à la matrice des succès futurs, le triumvirat Aulas-Lacombe-Domenech. Un monstre à trois têtes monté pour l’opération reconquête, à commencer par cet « Adieu D2 ! » agité un soir de 1989, sur l’air de «  Plus lyonnais, tu meurs ! » Si le retour à l’identité maison est bien présent avec la prise de fonction de Garde, la filiation avec Domenech ne saurait se réduire à ce seul statut de fils prodigue. D’autant qu’à le voir remuer toute cette semaine de promo la fin maudite de son mandat à la tête de la sélection, on a manqué passer à côté d’un discours autrement plus passionnant, qui renvoie en creux à l’idée que le Ray se fait du métier d’entraîneur. Où, pour se retrouver sur le terrain, les histoires d’équilibre doivent se monter dans cette boîte noire du foot moderne, son vestiaire. Un sens des priorités que Rémi Garde a su intégrer à sa manière, au point de constituer à ce jour sa vraie réussite. Car, il ne faudrait pas l’oublier, avant même de pouvoir réconcilier l’OL avec son jeu, c’est bien une autre mission qu’il a dû mener une bonne part de la saison dernière : réconcilier l’OL avec lui-même. À l’entendre cette saison encore ramener cette obsession de l’ « équilibre » , on a compris l’importance qu’il continue d’accorder à l’affaire.

C’est un brassard que l’on confie à Lisandro pour que les désaccords sur la position en attaque ne prennent pas le dessus sur le reste. C’est une délégation des postes de tauliers à disperser au-delà du premier cercle des historiques et l’affirmation de nouvelles voix qui portent pour faire le lien entre les générations : on parle de Gonalons, de Briand ou de Lovren.

Gilbert Gress, le meilleur entraîneur du monde

À première vue, difficile d’établir un lien entre la grande gueule légendaire du Racing Club de Strabourg et celui qui incarne un modèle de discrétion à la lyonnaise. Reste que Gress fait bien partie des figures tutélaires invoquées par Rémi Garde. D’accord, mais dans quel sens ? Peut-être dans l’une des évolutions majeures de ce début saison où l’ « état d’esprit » providence vient prendre le relais dans ces quelques moments où la maîtrise collective ne suffit plus. À la différence de la saison passée, les Lyonnais tremblent moins quand ils sont dominés (Bilbao, LOSC), quand ils se font remonter (Kiryat Shoma) ou quand ils sont saisis contre le cours du jeu (VA, Troyes). Toujours utile de tenir dans ces moments-là quelque chose du « meilleur entraîneur du monde » , de celui qui saura défendre vaille que vaille ses principes de jeu, en dépit de la prise de risques qu’ils imposent, parce qu’il sait justement entraîner sa troupe derrière lui. Ce qui fait effectivement de l’OL une équipe qui impose son jeu plus spectaculaire que la moyenne les jours de match à Gerland, à la manière du Stras’ au père Gilbert à la Meinau. Ce qui permet surtout de tenir un collectif un peu moins dépendant de ses seuls hommes providentiels (Lisandro, Lloris, voire Bastos ou Gourcuff) et capable de s’élargir par petites touches successives. Reste encore à mettre l’effet à l’épreuve de la malédiction la plus tenace du moment, celle qui entoure chaque déplacement de l’OL en Haute-Garonne. En cas de réussite, il sera enfin possible de comprendre ce qu’entendait Lacombe quand il envoyait du « Gardiola à nous » à son Rémi de Garde. Comprendre, un type qui a tenu à faire la synthèse de ses principales sources d’inspiration avant de pouvoir démarrer en coach.

Par Serge Rezza
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Style surchargé, phrases trop longues. Pas besoin de te forcer à placer toutes très expressions préférées. Mais, en s'accrochant, on peut en tirer quelque chose.
madjerinho Niveau : CFA2
Je suis d'accord avec Vaneau.

Cela dit bon article. J'aime quand Sofoot parle de philosophie de jeu avec objectivité.

Garde fait de l'excellent boulot, il le fait à court et long terme. On a le sentiment que les joueurs lyonnais sont épanouis, assez libérés. Je n'y croyait pas quand il a pris ses fonctions, et qu'on était plus en Champion's League, je pensais l'effectif fatigué moralement, en fin de cycle. Mais le phénix semble renaître de ses cendres...

Après on verra si on fait pas une Marseille (joueurs cramés/en manque d'inspiration) après la trêve, et si le jeu s'étoffe ou pas sur le long terme. Enfin, une défense en carton peut nous être très préjudiciable en Europa League quand on sortira des poules.
Looking_4_Eric Niveau : CFA2
Allez les gones ! on attend les trois points !!!!!
NikkoFromLyon Niveau : CFA
Plus encore que les résultats ce qui fait plaisir c'est que Garde a une vraie philosophie de jeu, même si a l'extérieur on ne trouve pas tout le temps l'OL de Gerland.

Il faut bien comprendre que l'on sortait de 3 ans de Puel,ou la aussi pire encore que les résultats, le non jeu poussé a l'extrême était devenu insupportable.

Ce soir a Toulouse on a un peu trop de blessés, j'espère que les remplaçants et l'état d'esprit compenseront.
Hier à 22:21 City remporte le derby de New York 5
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 09:50 Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 10 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 10
vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8