1. //
  2. // 38e journée
  3. // Nice/OL (0-1)

Rémi Garde, l’employé du moi

Comme un symbole. Trois saisons après avoir pris la tête de l’équipe, l’entraîneur lyonnais s’en est allé en battant à Nice son prédécesseur, Claude Puel, pour gratter une dernière qualif’ européenne ! Ce matin, Rémi Garde peut donc sereinement se barrer comme il est arrivé : réclamé par tous et toujours aussi contrarié.

Modififié
0 27
Longtemps, on s’est marré devant cette promesse signée Lacombe qui ne prenait pas comme prévu : « Rémi Garde, c’est notre Pep Guardiola à nous ! » Parce qu’entre un 4-3-3 à bout de souffle et un jeu à mille passes qui peine à dominer son sujet, on a mis du temps à voir où Nanard voulait en venir. Il a donc fallu attendre trois saisons pour comprendre que tout fils préféré de la maison lyonnaise qu’il était, Garde pouvait aussi s’accorder le droit de la quitter sans raison apparente, si ce n’est au nom de la plus grande des petites affaires, celle qui renvoie à l’intime. La comparaison pourrait s’arrêter là s’il n’y avait eu ces appels à répétition à tous les étages de l’OL pour le retenir encore un peu. Aulas et Seydoux pour évoquer une possible redistribution des cartes à un peu plus d’une saison de l’arrivée dans le nouveau stade. Lacazette pour lier son proche destin au choix de son coach : « Mon envie profonde est de rester, de jouer dans une équipe compétitive et que le club compte sur moi. Après, j’ai d’autres envies. Que le coach reste, par exemple. (…) S’il s’en va, cela peut être différent. » (L’Équipe) Les supporters enfin, prêts à remettre à plus tard l’hommage promis à Cris pour envoyer le grand frisson à l’adresse du coach pour la dernière de la saison à Gerland, face à Lorient.

Coach malgré lui

Tous ces appels ne font jamais que renvoyer à l’arrivée de Garde au poste à l’été 2011. Où il faut déjà s’y mettre à plusieurs pour le convaincre d’occuper cette fonction qu’il pense ne pas pouvoir incarner. Deux de ses mentors, Wenger et Domenech, finissent par emporter sa décision. On y voit alors comme la volonté de rompre avec le mandat que son prédécesseur a terminé en solitaire et à la limite de la parano. Garde apparaît à l’opposé comme l’élu de tout un peuple, celui qui a besoin de sentir l’affection autour de lui pour pouvoir solder les derniers comptes de l’ère Puel, en calmant les rancœurs et tentant de ranimer un 4-3-3 figé dans sa raideur.

Sa réussite lors du premier exercice a fini par faire oublier que, derrière la valse-hésitation, Garde pouvait aussi être devenu coach malgré lui. Les sales périodes traversées par son équipe ces trois saisons l’ont rappelé à leur manière, en faisant surgir au passage l’idée d’une personnalité trop lisse pour correspondre aux canons de l’entraîneur estampillé Ligue 1. L’image de gendre idéal tout droit revenu des soldes chez Célio y est peut-être pour quelque chose. On préférera retenir cet écho renvoyé de loin en loin, lorsqu’il finira par avouer ne plus supporter de se voir perdre le contrôle, que ce soit face aux arbitres accusés d’avoir laissé filer le temps additionnel pour permettre au PSG de recoller au score (4-4 à Gerland, février 2012) ou, plus récemment, en réservant un « enculé » à l’adresse de Thiago Motta en finale de Coupe de la Ligue. Comme s’il fallait craindre d’être rattrapé par les excès et une certaine de forme de démesure dans laquelle la fonction menaçait de le faire tomber.

Le je et ses principes

À sa manière, entre réserve et droiture, c’est ce qu’il est venu rappeler au moment de rendre son départ officiel : « Il faut avoir un brin de lucidité dans ce milieu qui n’en a pas beaucoup. J’aurais été très fier de mener l’équipe dans le Grand Stade. Mais cette réflexion aurait surtout servi mon ego. Je ne suis pas comme ça. » Ce qui pourrait apparaître comme son honneur, Garde l’a toujours présenté comme sa limite, dès ses premiers mois au poste : « Arsène Wenger est comme Bernard Lacombe. Leur passion est exclusive, dévorante. Moi, j’ai besoin de couper, de me ressourcer pour ne pas m’user. » (Libération, décembre 2011)

On ne pourra pas dire qu’on n’était pas prévenus. Reste la stupeur qui a fini par saisir les Lyonnais à mesure que sa décision a pu se dessiner. Elle renvoie au rôle qu’on lui a collé, celui d’un entraîneur tenu d’accompagner la marche à l’économie de son club. Bien plus que dans les principes de jeu, c’est là que la référence à Wenger a le plus souvent opéré. Certes, l’OL y a laissé une partie de son lustre passé, en continuant à descendre les crans les uns après les autres. Pour autant, Garde est parvenu à maintenir son équipe au niveau européen. Pas rien quand il faut puiser chaque fois un peu plus loin du côté de la formation et des recrutements à moindre coût. L’ancien Gunner peut bien louer les qualités d’un groupe de fortune qui tient tête à la Juve ou qui bouscule le PSG, il est apparu aussi (et malgré la 5ème place) plus que jamais à la limite lorsqu’il a fallu se qualifier pour la 18e fois d’affilée en Coupe d'Europe. Avec la perspective de perdre un joueur bankable dès cet été, que ce soit Gonalons ou un autre, Garde a aussi pris le parti de ne pas entraîner l’OL davantage dans son déclassement. Comme Domenech et Lacombe avant lui, deux gars du cru passés coachs sous l’ère Aulas, il a eu pour mission de faire passer le club lyonnais d’un monde à l’autre. On ne sait pas de quel côté de la rive pourrait mener ce départ anticipé. Ce qu’on a compris, c’est que Garde pourrait bien faire basculer l’histoire de l’OL comme il l’a entraîné. Malgré lui.

Par Serge Rezza
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

mixmaster Niveau : DHR
Il part comme il est arrivé : en gueulant sur l'arbitre. Il manquera qu'aux lyonnais celui-là.
Mou-rinho Niveau : CFA
Il gueule sur l'arbitre à juste titre.

De toute façon, je pense que personne ne t'as demandé de l'aimer.
Un homme Sage.
Pressé de le revoir et pas dans un Celio :p
"Après avoir dit oui, il assiste à plein de concerts pendant l’été : Catherine Ringer, Jack Johnson, Sting… comme pour se convaincre qu’il garderait une vie à côté."

"Il est allé récemment écouter Jamiroquai avec sa fille, aimerait voir Intouchables, n’a pas trouvé le temps."

Libération http://www.liberation.fr/sports/2011/12 … lle_781103

C'est de la merde Intouchables mon vieux, t'as rien manqué.
NikkoFromLyon Niveau : CFA
Lopes: il est jeune il a du talent il va donc devoir travailler sur ses points faibles et devenir un patron de sa défense. Gros bémol c'est troué sur deux matchs importants, à sa décharge jouer derrière une défense qui change tout le temps et si friable n'aide pas.

Vercoutre: restera l'homme de 6 mois avant de vite retrouver son niveau a savoir celui d'un supp sur le banc qui insulte les arbitres.

Gorgelin: Merci pour le Derby.

Lopes: qqs matchs de Tolisso ont suffis a montrer que l'on a vraiment joué pendant des mois avec un AD incroyablement médiocre. J'ose espérer que l'on n'envisage pas de le conserver tellement il rentre dans l'histoire de nos pires recrues.

Bisevac: le masque est définitivement tombé puisque même la combativité n'y était plus pour couvrir les carences. Une saison catastrophique de bout en bout pour moi une des pires erreurs de Garde que de l'avoir autant fait joué.

Umtiti: l'exact contraire de sa saison de l'an dernier tellement celle ci fut insuffisante. Certes il n'a pas eu la préparation d'avant saison mais cela ne saurait justifier autant de matchs ratés et de nervosité excessive sur le terrain. Doit se ressaisir et viser la taille patron.

Koné: Baky est l'un des meilleurs jeu de tête de L1 et on a tout fait pour surtout jamais centrer sur lui...
Capable de tacles rageurs et surtout d'être méchant ce qui nous manque bcp il peut 10 secondes plus tard marquer son joueur a 3 mètres ou alors faire un balai dans sa surface. On le sait c'est ainsi et malgré tout (c'est aussi un aveu de notre faiblesse) cela a sans doute été notre meilleur AC de la saison et aurait selon moi du plus être utiliser. Soit on recrute à ce poste soit on part sur lui et Umtiti et nos y tient.

Bedimo: a longtemps été la seule satisfaction derrière même si on le remarquait presque plus pour son apport offensif. Et puis Lille a mis un contrat sur ses chevilles et il a eu bcp de mal a s'en remettre. La Cdm dans la tête aussi un peu...

Tolisso: lancé dans le grand bain du milieu il a coulé à toutes ses apparitions dans l'entre jeu, en arrière droit il a montré bcp de choses intéressantes.

Dabo: trop souvent blessé lui aussi la ou du turn over aurait pu faire du bien. Quant il a joué son manque de rythme lui fut préjudiciable ou alors l'interprétation de l'arbitre... Une non saison.

Zeffane: qqs rares matchs ou bout de match avec des prestations fébriles en tout cas assez loin du niveau de L1 auquel doit prétendre l'OL. Lui aussi semble léger physiquement et cela s'est vu dans bcp de duels.

Sarr: le ballon ne semble pas être son meilleur ami. Peu vu pour trop le juger mais ça donne envie de le transférer à Rennes.

Gonalons: on a retrouvé le joueur utile qui gratte bcp de ballons, qui fait des fautes plus intelligentes et qui sert souvent de relance dans le jeu même si encore des transmissions trop souvent risqués. Sa deuxième partie de saison fut excellente et si l'OL n'est pas capable de lui donner envie de rester il mérite clairement mieux.

Grenier: sa belle fin de saison dernière semble oublié ou presque tellement celle ci fut inconsistante. Qqs bons matchs une belle entente avec Gourcuff perdu au milieu d'un océan de matchs constellés de ballons perdues de jeu trop compliqué, de corners mal tirés et pour finir une blessure qui l'a fait disparaître des radars. Si son injuste sélection en EDF peut lui faire du bien alors tant mieux pour nous.

Gourcuff: un intermittent du sport. La plus grosse catastrophe qui soit arrivé à l'OL et le pire c'est que les rares fois ou il daigne jouer il montre combien il apporte. Mais c'est tellement peu au total que son bilan est cette saison encore mauvais et pathétique en terme d'image.

Fofana: celui dont je pense l'absence a été le plus préjudiciable à l'OL en fin de saison surtout qu'il revenait très bien après un début de saison raté. Lui aussi doit être moins blessé et devenir un patron de notre milieu.

Ferri: lancé par Garde de manière sans doute trop intensive même pour dépanner en tant qu'AD un jour de déroute a Montpellier, il a su rebondir a des premières prestations totalement insuffisantes et monter en puissance pour devenir très intéressant avec en plus des buts utiles. Va devoir prendre du poids physiquement et dans son jeu mais a montré de jolies promesses.

Malbranque: n'a pas confirmé la saison précédente et a plutôt été sur la pente descendante même s'il a réussi qqs bonnes prestations les derniers mois. N'arrive plus a être décisif dans le jeu, en devient même très brouillon. On ne le reverra sans doute plus sous le maillot lyonnais.

Mvuemba: avait commencé sa saison a sa place habituelle, souriant sur le banc, rentrant de temps en temps en L1 ou titulaire en EL pour un décrassage sans intérêt puis les événements en ont fait un titulaire pour démontrer que la marche Lorient-OL (même celui actuel) est trop haute pour ce genre de joueur sans mental. Totalement irrégulier, globalement décevant a permis a 35 000 personnes et plus de péter un boulon sur tout ses corners.

Danic: symbole a son petit niveau de nos échecs, jamais blessé à VA il a commencé par l'être chez nous et ensuite a disparu de la circulation ou presque. N'a rien à faire dans un club qui vise un peu haut. #argentbalancé

Fekir, Bahlouli, Guezzal, Plea: a revoir pour savoir si les promesses entrevues ou les on dits confirment les espoirs placés en eux.

Lacazette: le joueur lyonnais de la saison pour moi. A su prendre la mesure du poste d'attaquant axial sans perdre ses qualités de joueur de côté. Des buts importants, du danger et des brèches créé en faveur de ses coéquipiers a clairement franchi un palier. A semblé cuit ou pas loin en fin de saison et s'il a le droit d'être déçu de ne pas être dans les 23 pour nous le repos ne pourra que lui faire du bien.

Gomis: sans doute sa moins bonne saison lyonnais même si elle ne fut pas raté. Blacklisté par Jma de manière aussi inutile que maladroite a su montrer que cela avait été une erreur pour inscrire des buts importants. Mais a aussi semblé plafonner sur ses défauts de jeu voire même régresser sur certains aspects. Son avenir est sans doute loin de chez nous mais il ne sera pas facile a remplacer.

Briand: ok il a marqué à GG et dans une saison avec peu de satisfaction ça est bien. Ok il a été lui aussi privé de préparation physique complète, est vaillant, a un état d'esprit irréprochable mais cela reste quand même insuffisant au regard de ses carences irrémédiables des que le niveau monte.

Benzia: sur les traces de Ben Arfa a ce rythme. La jeunesse passe vite quand on laisse passer des saisons sans rien en faire et le temps de s'en rendre compte on est dans la rubrique des anciens espoirs.

N'Jié: pourrait postuler au trophée du pire prénom pour le reste on va attendre pour savoir ce qu'il vaut.

Lisandro (et oui): no comment.

Garde: encore une fois même si Jma dit le chérir, le club a tout fait pour lui rendre son travail compliqué en pourrissant l'intersaison, en vendant Lisandro qui devait pourtant être titulaire a son poste puis qqs mois plus tard en étant a un coup de pression de vendre Gonalons. Tout en recrutant rien ou presque. Pour le reste a fait du Garde, a tâtonner beaucoup, a considérer que son métier était de faire un 11 et pas de coaching en cours de match ou alors bien tardivement. Pour moi il le tort d'accompagner l'équipe plus que d'agir ou réagir. D'un autre côté a eu le courage de remettre en cause son 4-3-3 pour un 4-4-2 qui nous a fait du bien et il faut lui en tenir rigueur. J'attendais un peu plus de maîtrise du poste surtout au bout de 3 ans.
Je ne me rends pas compte, mais Garde n'a pas lancé tant de jeunes que ça?
Ferri est de 1992, on peut comprendre que c'est un joueur à maturation lente, mais c'est déjà plus tout jeune dans le football.
Tolisso a joué la fin de saison. Umtiti, on y pense déjà comme un joueur confirmé alors qu'il a une saison en L1, d'où le fait qu'on soit un peu trop dur avec lui. Lopes, il jouait déjà l'année dernière et il est de 90...
Les autres n'ont fait que très peu d'apparitions.

Alors oui, Garde s'est appuyé sur le centre de formation, mais dire qu'on a assisté à l'éclosion de nombreux jeunes, ça me paraît mensonger encore une fois.

Sinon la période où l'équipe a bien joué correspond à celle où Garde institue le losange et où Gourcuff n'est pas blessé. Après, le groupe a su à peu près continuer sur sa dynamique mais en gagnant beaucoup moins (il faut dire qu'elle tenait un rythme de champion, du PSG, en début d'année).

Koné en a fait taire beaucoup sur cette fin de saison pendant que Bisevac perdait la crédibilité qu'il lui restait, je suis content car j'avais raison.
Mou-rinho Niveau : CFA


Tu oublies Dabo, l'homme qui est soit blessé en court de match, soit ce prend un carton rouge.

Sinon grosse perte pour moi Briand et Malbranque qui malgrès certaines carences, ont un fighting spirit étonnent, j'aurais aimé qu'on les prolonge.

Par contre pour moi Gomis qui part, c'est une bonne nouvelle pour l'OL, un attaquant avec une aussi mauvaise vision de jeu et aussi égoïste, ça se remplace assez facilement.
Sous les trois ans de Garde, en jeunes du centre de formation qui sont devenues des joueurs importants de l'effectif :
- Lacazette
- Grenier
- Umtiti
- Ferri
- Lopes

- Gonalons est devenu son capitaine

Et ceux qui sont pas encore à jouer tous les matchs, mais qui sont amenés à faire parti des plans des prochains entraineurs et à qui Garde a commencé à donner les premières sensations en pro :
- Tolisso
- Benzia
- Fekir
- Bahlouli
- Plea
- N'Jie

Je compte pas les Guezzal, Sarr etc, qui semblement pas pouvoir atteindre le niveau pour s'imposer en pro, mais ça en fait des jeunes de moins de 23ans (qui a 23 ans y'a 5 ans était titulaire à Lyon ? Benzema) qui sont intégrés à l'effectif.
Tu peux à ça rajouter Fofana, qui a achevé sa formation chez nous au final, donc bon...
NikkoFromLyon Niveau : CFA
Si si j'ai parlé de Dabo ;)
Puel a lancé Lacazette et Grenier. Après bon, Garde aurait pu choisir de se passer de nos deux éléments les plus prometteurs.
Lopes remplace un Vercoutre blessé et nul, et Garde tergiverse lorsque Lopes se blesse lui-même jusqu'à une prestation désastreuse de Vercoutre contre Marseille.
Ferri, ok.

Les autres n'ont pratiquement pas joué, les Fekir, Bahlouli, Plea, N'Jie, Benzia. Tolisso a beaucoup joué à un poste qui n'est a priori pas le sien.

Moi je trouve qu'on en fait trop et comme le dit Juninho, l'équipe se sert de l'excuse d'être jeune pour justifier des performances en demi-teintes.
En outre, je trouve qu'on forme bien mais qu'on forme lentement (peut-être dû au manque ou à la défection des cadres supposés, Bisevac, Malbranque en début d'année, Gomis, Danic etc).
ToxikCheese Niveau : Loisir
Message posté par mixmaster
Il part comme il est arrivé : en gueulant sur l'arbitre. Il manquera qu'aux lyonnais celui-là.


au contraire espèce de Troll de catégorie Leader Price, au début de son mandat, Garde était connu pour son sang froid et son calme.


C'est le temps et le métier qui lui ont fait perdre ses nerfs de temps à autre.
Et encore une fois Garde a eu raison de gueuler. Le fait que Kolo ne prenne pas de rouge hier est un scandale. Il est dernier défenseur et tacle par derrière.

Comme Garde l'a dit, Dabo a pris un rouge pour moins que ça la semaine dernière
lomenphan Niveau : DHR
Le bilan de garde est un poil surcôté non ? Je veux bien qu'il ait pris un effectif déclinant mais ce sont ses échecs successifs à atteindre la champions league qui ont amplifié le phénomène. sa première année est clairement un échec (à part la coupe de france où il sort le psg et quevilly ), il rate la champions (APOEL) et le podium (au profit de montpellier, psg et lille), la deuxième année il gagne le trophée des champions et fait un beau parcours en europa mais elle est également à oublier c'est globalement mauvais (sortie des coupes contre Epinal et Nice) et enfin la troisième il se fait sortir par la sociedad et finit derrière sainté et lille. Seul point positif le 442 efficace et l'éclosion de Lacazette / la confirmation de Gonalons.
Pas entièrement sa faute ok : mis à part Bedimo, tous les recrutements ont été à chier (mvuemba, monzon, dannic, lopez, ...).
Faudra se bouger l'année prochaine, car si ils atteignent pas la champions,ça sentira mauvais. Sur bein, JMA se gargarisait du stade mais et taclait l'Allianz Riviera mais le stade JMA t'as pas mal emprunté (c'est pas que du capital sortit de la poche du club, faudra rembourser comme arsenal au début)et si arsenal avait tenu c'est par sa régularité en Champions pas en Europa (+guichets fermés à des prix exhorbitants) !!58 000 places va falloir les remplir et pas à 15-30€ la place. Sans malbranque, briand, gomis, gourcuff(il sera bradé pour pas qu'il parte l'année prochaine gratis), l'année prochaine sera clairement cruciale pour l'avenir de l'OL.
Message posté par lomenphan
Le bilan de garde est un poil surcôté non ? Je veux bien qu'il ait pris un effectif déclinant mais ce sont ses échecs successifs à atteindre la champions league qui ont amplifié le phénomène. sa première année est clairement un échec (à part la coupe de france où il sort le psg et quevilly ), il rate la champions (APOEL) et le podium (au profit de montpellier, psg et lille), la deuxième année il gagne le trophée des champions et fait un beau parcours en europa mais elle est également à oublier c'est globalement mauvais (sortie des coupes contre Epinal et Nice) et enfin la troisième il se fait sortir par la sociedad et finit derrière sainté et lille. Seul point positif le 442 efficace et l'éclosion de Lacazette / la confirmation de Gonalons.
Pas entièrement sa faute ok : mis à part Bedimo, tous les recrutements ont été à chier (mvuemba, monzon, dannic, lopez, ...).
Faudra se bouger l'année prochaine, car si ils atteignent pas la champions,ça sentira mauvais. Sur bein, JMA se gargarisait du stade mais et taclait l'Allianz Riviera mais le stade JMA t'as pas mal emprunté (c'est pas que du capital sortit de la poche du club, faudra rembourser comme arsenal au début)et si arsenal avait tenu c'est par sa régularité en Champions pas en Europa (+guichets fermés à des prix exhorbitants) !!58 000 places va falloir les remplir et pas à 15-30€ la place. Sans malbranque, briand, gomis, gourcuff(il sera bradé pour pas qu'il parte l'année prochaine gratis), l'année prochaine sera clairement cruciale pour l'avenir de l'OL.

Si tu sais pas de quoi tu parles pourquoi t'emmerder à écrire un pavé ?
Le club a prévu depuis longtemps de ne plus figurer en CL, les comptes sont faits dans ce sens.
Je profite de cet article pour souligner la meilleure nouvelle de la saison : Duhamerde n'arbitrera plus. Un médiocre de moins.

Sinon merci l'OL pour la victoire, bon dep hier.
mixmaster Niveau : DHR
Au temps pour moi Mou-rinho, je savais pas que c'était normal de gueuler sur les arbitres. Désolé, je préfère les coachs avec un plus de classe. Vu ton pseudo, je suis pas étonné que tu aimes Garde.
Gilles de la Kolo Tourette Niveau : CFA
Mirez le chef de gare.
"La garde meurt mais ne se rend pas".
On aura réussi à regrouper quasi tous les commentateurs lyonnais réguliers avec un sujet.
Cela étant dit, je comprends totalement la décision de Garde.
Bien évidemment, je ne sais rien de ce que peut ressentir un coach mais, au fil des années, j'ai vu tellement de coachs perdre les pedales et s éloigner de celui qu ils sont à cause de la "pression" que je trouve salutaire et rassurant le sursaut de Garde.
Et puis ça remet les choses en perspective, in fine, c'est juste du foot...
philfrenhie Niveau : CFA
Message posté par starfash

Si tu sais pas de quoi tu parles pourquoi t'emmerder à écrire un pavé ?
Le club a prévu depuis longtemps de ne plus figurer en CL, les comptes sont faits dans ce sens.


MDRRR...comme si aulas avait decide volontairement de ne pas finir dans les 3 premiers et jouer en CL...ben en voyant sa gueule et ses commentaires après la defaite contre la real, on dirait pas.....
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 27