Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options

Rekik : « Je ne suis pas venu à Marseille pour un entraîneur »

Modififié
Les débuts de l'OM en Ligue 1 sont aussi compliqués que son mercato estival.

Deux victoires en cinq matchs et une équipe en chantier, voilà où en sont Marseille et ses nouvelles recrues, après le départ précipité de Marcelo Bielsa, il y a plus d'un mois.

Karim Rekik est l'un des premiers arrivés pendant la période des transferts. Il était souhaité par Bielsa depuis presque deux ans et semblait avoir été conquis par l'Argentin. Mais le jeune défenseur n'aura pas vraiment eu l'occasion d'officier sous les ordres d'El Loco, parti au 8 août dernier.

Ce qui aurait pu irriter ce dernier, sauf que bien au contraire, Karim Rekik s'en est parfaitement remis, comme il l'explique dans une interview accordée à La Provence : « Je n'ai pas choisi de venir à Marseille pour un entraîneur. Je n'ai pas signé avec un coach, mais avec un club que j'ai choisi. J'aime Marseille et c'est pour cette raison que je suis venu. Son départ n'a donc pas été difficile pour moi. Quand j'ai appris sa démission, j'ai été choqué, mais tout le monde l'était, pas seulement moi. Mais il est parti et un nouvel entraîneur est arrivé, pour moi, ce n'est pas un problème. J'espère, je veux être toujours important pour l'OM. »


De toute façon, c'est tout Marseille qui veut le voir soulever un trophée. BA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Olive & Tom Tsugi Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
Podcast Football Recall Épisode 33: Le feu d'artifice belge, les Bleus s'ennuient et les scandales anglais Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier