Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Reina voyait Liverpool en D2

Modififié
Un peu plus d’un an après avoir lutté pour le titre de champion d’Angleterre face à Manchester United (2008-2009), Liverpool a perdu de son éclat. Rafael Benitez est parti suite à une dernière saison décevante et Kenny Dalglish tente depuis de sauver les meubles de la maison rouge.

Pepe Reina, l’indéboulonnable gardien espagnol, a écrit dans son autobiographie ses inquiétudes passées, et sa peur de voir le club descendre avec Benitez : « Quand Rafa a quitté Liverpool à la fin de la saison 2009/2010, je savais que c’était le bon moment pour lui. Cela me fait mal de dire ça, mais la situation devenait impossible et il n’y avait aucune garantie qu’il puisse nous remettre sur de bons rails. Je sais que je lui dois beaucoup, et que ce n’est jamais facile de perdre son emploi, mais il y a des moments, où, pour diverses raisons, les méthodes de travail utilisées ne fonctionnent plus. Une partie du vestiaire était content, l’autre triste, mais tout le monde savait que c’était la meilleure solution. J’ai réalisé que l’on était en difficulté lors d’un match de pré-saison perdu contre l’Espanyol Barcelone 3-0 début août 2009, et ils pouvaient en marquer plus. A ce moment, je me suis dis qu’on risquait de se battre pour le maintien en première division. »

Après avoir recruter le coach espagnol, l’Inter Milan a dû penser la même chose …



SP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Tsugi
Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25
À lire ensuite
Pronos : Gagnez 715 euros !