Reina et les sept vies de Casillas

Modififié
3 16
Comme tout footballeur sympathique, José Manuel « Pepe » Reina participe à des œuvres caritatives en dehors des jours de boulot. Comme tout footballeur sympathique aussi, le chauve des goals de Liverpool n'hésite pas blaguer quand l'occasion s'en présente.

Accompagné de Fernando Hierro, Reina est donc allé rendre visite hier aux détenus du pénitencier d'Ibiza et a répondu à leurs questions avec franchise et humour. Interrogé sur son indéboulonnable place de troisième gardien de la sélection espagnole, l'ancien portier de Villarreal a ouvertement évoqué la rivalité avec Iker Casillas.

« Comment voulez-vous que je joue quand le garçon qui est devant moi a sept vies comme les chats. Il est incroyable, il ne se blesse jamais et n'est jamais expulsé, ça en devient légèrement désespérant. Quand on a un phénomène devant soi, il faut savoir s'incliner » , a expliqué non sans ironie le monsieur fun du vestiaire de la Roja, avant d'ajouter : « C'est néanmoins un grand plaisir de partager le poste avec un joueur comme lui. Vu que je ne peux rien apporter comme gardien, j'essaie d'apporter au vestiaire mes qualités humaines. »

En somme, Pepe Reina et la « Roja » , c'est un peu comme les GO et le Club Med.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

une taule, à ibiza?

y a que des pauvres touristes qui se sont faits enfermer pour viol parce que la meuf avait 3 grammes dans le sang c'est ça?
Un mec bien dans le foot..Si rare. Bravo à toi Reina.
Et il y en a tellement dans l'équipe d'Espagne des mecs qui ont ce genre de mentalité...

Chez nous combien ?...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
3 16