1. //
  2. // 12e journée
  3. // Monaco/Reims (1-1)

Reims sabre Monaco

Punis par un but tardif de Benjamin Moukandjo, les Monégasques ont concédé le nul (1-1) à Louis-II face à un stade de Reims longtemps apathique. Dominateurs et inspirés, les joueurs de Leonardo Jardim peuvent regretter leur manque de réalisme dans la zone de vérité.

Modififié
4 9

Monaco - Reims
(1-1)

E. Echiejile (21') pour Monaco , B. Moukandjo (81') pour Reims.


Longtemps aussi creuses que les tribunes du stade Louis-II, les intentions de jeu de l'AS Monaco semblent progresser au fil des matchs, sous l'impulsion d'un collectif retrouvé. Les quelques milliers de spectateurs du Rocher ont ce soir assisté à une nouvelle bonne performance des locaux, opposés à des Rémois apathiques et sans idées. Ces derniers ont néanmoins réussi à égaliser en fin de match grâce à Moukandjo. Un coup de poignard qui prive les hommes de Leonardo Jardim d'une troisième victoire d'affilée et d'une jolie quatrième place provisoire, à égalité de points avec Lyon. Bien payés, les hommes de Jean-Luc Vasseur se satisfont eux d'avoir évité une nouvelle défaite face à leur bête noire, après avoir déjà été éliminés par Arles-Avignon en Coupe de la Ligue cette semaine.

Reims endormi


Comme escompté, les Rémois subissent un début de rencontre dénué d'émotion et d'intensité. Malgré une première opportunité sur corner grâce à Fofana (14e), les hommes de Jean-Luc Vasseur semblent empruntés dans tous les secteurs de jeu, à l'image d'un duo d'attaque N'Gog-Charbonnier peu inspiré. Trop heureux du manque d'adversité, les Monégasques profitent d'une belle inspiration de Valère Germain pour ouvrir le score : ce dernier trouve Bernardo Silva d'un joli centre dans la surface ; le Portugais remet en première intention à Echiejile, qui conclut au second poteau pour son premier but en Ligue 1 (20e). Par deux fois lancé dans le dos de la défense, le remuant Anthony Martial passe ensuite tout près de doubler la mise sur une frappe contrée, finalement dégagée par Fofana (29e), puis sur une tentative dans la lucarne détournée par un Johnny Placide très solide sur le coup (35e).

Monaco puni


Face à l'apathie champenoise, la domination monégasque s'intensifie encore au retour des vestiaires. Très précis sur coup de pied arrêté, Ferreira Carrasco offre sur un plateau deux occasions de buts à Echiejile et Carvahlo, mais le premier rate le cadre (47e) tandis que le second bute à bout portant sur le portier rémois (49e). À nouveau décisif, Fofana sauve les siens sur un ballon enroulé de l'artificier monégasque (77e). Le tournant du match, puisque trois minutes après, les hommes de Leonardo Jardim concèdent finalement l'égalisation sur un centre de De Préville, parfaitement repris par Benjamin Moukandjo, l'ancien de la maison, devant Subašić (80e). C'était la première frappe cadrée de Reims, qui ferme la boutique. Plus rien ne sera marqué. Une dure punition pour les Monégasques, qui restent scotchés à la septième place de Ligue 1.

⇒ Résultats et classement de L1

Par Christophe Gleizes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

pépite de diamant a encore frappée <3
LeDivinChauve Niveau : District
Le Messi de Douala confirme sa grande Coupe du Monde en humiliant chaque défense de Ligue 1 qu'il rencontre. Profitons en car son talent va rapidement devenir trop grand pour ce championnat.
Et c'est reparti pour le titre allusion au champagne. Pitié, arretez ça !
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
On l'avait prédit!!!

http://www.sofoot.com/croatie-vide-cameroun-185398.html

Benjamin Moukandjo aka "la pépite de diamant" dixit Charles Alf Lafon
Moukandjo, c'est pour des joueurs comme ça que je dédie 50 pour cent de mon existence au foot.
Voilà ce qui arrive quand on n'arrive pas à tuer le match.

P***** ça me dégoûte.
Karine Benzemolle Niveau : Loisir
Du champagne bien chérot, c'est le Prince Albert qui...rince !
PhoenixLite Niveau : Loisir
Message posté par PauletaSusicGaucho
On l'avait prédit!!!

http://www.sofoot.com/croatie-vide-cameroun-185398.html

Benjamin Moukandjo aka "la pépite de diamant" dixit Charles Alf Lafon

Putain ce live de taré.
Un des meilleurs que j'ai suivi sur SoFoot. Le délire complet.
J'ai quand même du mal à comprendre le plan de jeu de Vasseur et le recrutement. Deux frappes cadrées en deux matches qui donnent deux buts, ça s'appelle de la chatte ! Et puis la défense est pas au niveau alors que Roberge, Mavinga et Conte ont été recrutés pour cela.
Bref, encore un hold-up !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
4 9