En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 18e journée
  3. // Résumé de la soirée

Reims renversant, Bastia redémarre

Des buts, des CSC, des cartons rouges, des retournements de situation : décidément, la Ligue 1 est complètement dingue. Comme le week-end dernier, on en a pris plein les mirettes, avec Reims, Montpellier, Lens et Lorient qui ont régalé.

Modififié

Bastia 2-0 Rennes

Buts : Boudebouz (45e), Cahuzac (81e) pour Bastia

Trois défaites consécutives en championnat : c'était trop pour Bastia. À Armand-Cesari, les Bastiais ont enfin mis fin à la série noire, en s'imposant 2-0 face à l'équipe frisson de ces dernières semaines : Rennes. Une rencontre tendue, preuve en est ce carton rouge reçu par Fallou Diagne dès la 25e minute, pour une intervention semelle en avant sur Gillet. Dominateurs, mais stoppés par un Costil énorme (triple parade dont une déviation sur la barre), les Bastiais ont dû attendre la 45e minute pour débloquer la situation par Ryad Boudebouz. L'ancien Sochalien place un missile qui vient frapper le poteau de Costil avant de filer au fond des filets. Dans la foulée, Ntep tente de réveiller les siens, mais rien n'y fait. C'est bien Bastia qui continue de dominer en seconde période, et c'est Yannick Cahuzac, à dix minutes du terme, qui vient anéantir les derniers espoirs rennais. Sur un contre éclair, le natif d'Ajaccio trompe le sosie d'Olivier Giroud d'une frappe croisée imparable, qui vient se loger dans le petit filet opposé. Une frappe-hommage à Djibril Cossé. Grâce à cette victoire, les Bastiais grappillent une place, mais restent encore relégables. IL faudra rééditer ce genre de prestations pour sortir de la zone rouge.

Lorient 3-1 Metz

Buts : Ayew (13e), Guerreiro (37e), Jeannot (45e) pour Lorient / N'Gbakoto (46e) pour Metz

Un point pris lors des six dernières journées : cela n'allait pas fort pour Metz, qui voulait impérativement réagir sur la pelouse de Lorient, relégable au coup d'envoi. Loupé. Dominés par des Lorientais inspirés, les joueurs d'Albert Cartier s'inclinent 3-1, à cause, entre autres, d'une première catastrophique, ponctuée sur le score de 3-0. Jordan Ayew et Raphaël Guerreiro profitent notamment des largesses défensives messines pour planter les deux premiers buts. Et le cauchemar continue pour Metz, qui encaisse un troisième but juste avant la pause par Janot, qui efface le gardien avant de finir dans le but vide. Les Messins sont K.O dès la mi-temps. Un sursaut d'orgueil permet aux Grenats de revenir dans la rencontre grâce à Yeni Ngbakoto dès la première minute de la seconde période. On se dit que la rencontre peut se rouvrir (étant donné qu'en ce moment, la Ligue est folle...), mais non. Le Moustoir voit son équipe gérer tranquillement cette fin de match et s'imposer 3-1. Septième match sans victoire en Ligue 1 pour Metz, qui en est même à six défaites consécutives à l'extérieur. Il est loin, le début de saison fringant...

Montpellier 3-3 Lens

Buts : Sanson (1e), Barrios (16e), Mounier (63e) pour Montpellier / Valdivia (17e), Guillaume (34e), Touzghar (80e) pour Lens

Match de dingue à la Mosson. Six buts inscrits, mais, malheureusement pour le public montpelliérain, pas tous pour le MHSC. Trois d'un côté, trois de l'autre. Un coup dur pour Montpellier qui, après la claque infligée à Rennes (4-0) la semaine dernière, devait confirmer à domicile face à Lens. Le match a pourtant idéalement commencé, puisqu'après 16 minutes de jeu, Montpellier mène déjà 2-0 grâce à des réalisations de Morgan Sanson et de Lucas Barrios, qui carotte son partenaire Martin et place un extérieur du pied dans les buts de Rémy Riou. Mais les Lensois, cueillis à froid par des Montpelliérains ultra-réalistes, vont immédiatement se réveiller. Valdivia relance les Sang et Or grâce à une jolie frappe à ras de terre. Dans la foulée, les Montpelliérains prennent un deuxième coup sur la caboche, sur une tête puissante de Guillaume. 2-2. On joue seulement la 34e minute. Courbis passe probablement une gueulante dans les vestiaires, et en seconde période, Montpellier revient fort et reprend une nouvelle fois l'avantage par Mounier, qui dégaine même un bonnet de père Noël pour fêter son but. La vraie question étant : où l'avait-il planqué ? Le match déroule, et les occasions se succèdent. Les Lensois, héroïques, reviennent encore dans le match grâce à Yohan Touzghar, tout en puissance, à dix minutes de la fin. 3-3. On en reste là. Une rencontre folle qui se termine sur un score tout aussi dingue. Mais à vrai dire, même s'il est plus positif pour les Lensois, le point du nul n'arrange ni les uns ni les autres.

Reims 3-2 Évian TG

Buts : Diego (14e) et (80e), Mandi (78e) pour Reims / Wass (57e), Cambon (69e) pour Évian TG

Cruel pour Évian. Magique pour Reims. À Auguste-Delaune, les Rémois ont offert une victoire splendide à leurs supporters, les faisant passer par toutes les émotions. D'entrée de match, c'est bien Reims qui place la première fulgurante. Suite à une triple occasion, Diego score dans le but vide et permet aux hommes de Jean-Luc Vasseur de mener. Pourtant, c'est bien Évian qui domine. Mais les potes de Daniel Wass ne parviennent pas à concrétiser leurs occasions. Patience. Une patience qui finit par porter ses fruits peu avant l'heure de jeu. Les Savoyards reviennent en effet au score par leur inévitable buteur, Daniel Wass. C'est le début d'une folle course-poursuite. Dix minutes après l'égalisation, l'ETG prend les devants grâce à un but de Cambon, de la tête, sur un superbe service... de Wass. Normal. Évian pense avoir fait le plus dur et se voit bien dépasser Reims au classement. Mais en deux minutes, le match bascule. Les Champenois reviennent d'abord au score par Mandi (78'), avant de reprendre l'avantage par Diego, qui s'offre un doublé suite à une erreur d'Abdallah. Impossible, pour les joueurs de Pascal Dupraz, de se remettre de ce double coup de massue. Reims s'impose 3-2 et reste bien calé en milieu de tableau. Football champagne, pour eux.

Nantes 2-1 Bordeaux

Buts : Veretout (23e), Jug CSC (66e) / Hansen CSC (28e)

Le résumé complet ici

⇒ Résultats et classement de L1

Par Gad Messika
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 23:00 L2 : Les résultats de la 21e journée 3
Hier à 15:55 L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 Hier à 13:45 Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 33 Hier à 11:55 Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 81
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
lundi 15 janvier La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40