1. //
  2. //
  3. // Résumé

Reims prend la tête, Lens s'emballe

Pour cette huitième journée de Ligue 2, la sieste était permise en première période dans beaucoup de stades. À Bollaert, Lens a fait le show, pendant qu'au Stade Océane, Le Havre a encore coincé face à Brest (1-1). Reims s'empare du fauteuil de leader.

Modififié
370 9

AC Ajaccio 2-0 Auxerre

Buts : Gakpa (2e), Maazou (73e) pour Ajaccio

Viorel Moldovan n’a même pas eu le temps de poser son séant sur son banc de touche que son équipe est déjà menée après une reprise de Marvin Gakpa en tout début de match. Après une autre erreur de la défense auxerroise, c’est le virevoltant Moussa Maazou qui marque le second but corse. Moldovan a beau s’égosiller le long de la ligne de touche, l’AJA est dix-septième du classement.


Amiens 0-0 Valenciennes


Amiens joue pour la 1re place, mais l’enjeu semble paralyser les Picards en première période. Dans un match très physique, fait de nombreuses petites fautes, les deux équipes ne parviennent pas à se départager. Amiens s'endort ailleurs que sur le trône.


Laval 1-1 Sochaux

Buts : Saint-Louis (59e) pour Laval // Andriatsima (90e) pour Sochaux

Après n’avoir absolument rien montré en première période, les hommes d’Albert Cartier se font surprendre par Dylan Saint-Louis qui, après s'être faufilé dans la défense sochalienne, finit le boulot d’une frappe du droit (59e). Les Sochaliens égalisent en toute fin de match par un but de Faneva Andriatsima et conservent une invincibilité qu’ils auraient pourtant mérité de perdre ce soir.


Le Havre 1-1 Brest

Buts : Duhamel (70e) pour Le Havre // Coeff (45e) pour Brest

Brest se déplace au Havre en leader. La première période est l’occasion de voir deux très beaux gestes de chaque côté. Ghislain Gimbert pour Le Havre montre la voie avec un magnifique retourné qui passe juste au-dessus du but brestois. Alexandre Coeff réplique avant la pause sur un délicieux enchaînement contrôle/demi-volée qui, lui, finit sous la barre havraise. Contre le cours du jeu, Brest rentre au vestiaire en menant d’un but. Gimbert remet ça dès la reprise d’une superbe frappe, toujours sans succès. C’est son coéquipier, l’inévitable Mathieu Duhamel, qui offre l’égalisation aux Havrais. Le HAC reste sur six matchs sans victoire.


Lens 4-2 Orléans

Buts : Bostock (33e sp et 54e), Lopez Santamaria (63e), Cvetinović (73e) pour Lens // Aholou (8e), N'Goma (41e) pour Orléans

Dans ce choc du ventre mou, les Orléanais ouvrent le score dès la 9e minute par Aholou, alors que les Lensois ont le plus clair du temps la possession. Mais dans le match le moins laid de cette 8e journée de Ligue 2, les Sang et Or égalisent sur penalty à la 32e après une superbe panenka du Trinidadien John Bostock. Peu avant la mi-temps, Mickaël Barretto centre et signe sa deuxième passe dé' de la soirée, Goma battant Nicolas Douchez, l'occasion de voir que l'ancien Parisien a pris un sacré coup de vieux. Dès le retour des vestiaires, les Lensois sont plus pressants. C’est logiquement que Bostock, encore lui, d’une frappe enroulée du pied gauche, égalise. Le second but du Trinidadien met un coup au moral aux visiteurs. Lopez à la 64e et Cvetinović dix minutes plus tard trompent Sissoko et donnent un avantage décisif aux Sang et Or. À la 77e minute, Abdellah Zoubir se permet même de rater un penalty pour les Nordistes. Avec cette victoire, le RC Lens fait une belle opération au classement et pointe maintenant à la sixième place. Les Orléanais, eux, rétrogradent à la seizième place.


Nîmes 2-2 Troyes

Buts : Briancon (52e), Ripart (90e) pour Nîmes // Niane (63e sp et 79e) pour Troyes

Un penalty raté, Samuel Grandsir expulsé pour la deuxième fois de la saison (il va falloir se calmer, Sam), la première période n’est pas troyenne. Histoire de faire la totale, Anthony Briançon marque pour Nîmes dès la reprise. Heureusement que Gaël Angoula – qui avait déjà provoqué le premier penalty à cause d'une main baladeuse – est là pour remettre l’ESTAC dans le coup. Auteur d’une mauvaise remise de la tête, le défenseur nîmois pousse son gardien à commettre la faute. Le deuxième penalty est le bon. En infériorité numérique, Troyes prend l’avantage. Un seul joueur vous manque et votre envie est décuplée. Nîmes s'en inspire : Téji Savanier se fait lui aussi expulser en fin de rencontre. Bingo, les Crocos égalisent au tout dernier moment.


Niort 0-0 Gazélec Ajaccio



Les deux équipes n’ont pas réussi à se départager. Nous ne les aiderons pas.


Reims 2-1 Clermont

Buts : Charbonnier (56e), Turan (88e) pour Reims // Lopy (71e) pour Clermont

Alors que la première mi-temps est un désert au niveau du jeu, les Rémois reviennent sur la pelouse du stade Auguste-Delaune avec plus d'idées. À la 55e, sur un centre de Conté, Gaëtan Charbonnier reprend de la tête et trompe Jeannin, inscrivant son deuxième but de la saison. Après ce but, les Rémois ont reculé et ont payé leurs tergiversations à la 77e minute de jeu, voyant Clermont égaliser grâce à Joseph Lopy. Un peu plus tard, la frappe du gauche d’Attila Turan et les mains en chamallows du portier clermontois Mehdi Jeannin permettent à Reims de s’imposer. Belle opération du Stade de Reims qui s’empare de la première place du classement.


Tours 0-2 Bourg-Péronnas

Buts : Boussaha (76e, 82e)

La première période est celle de Julien Fabri. Le gardien de Bourg-en-Bresse est l’auteur de trois gros arrêts dans les 45 premières minutes. Les Burgiens peuvent le remercier. Le jeu des Tourangeaux se dégrade au retour des vestiaires. Tours encaisse un premier but mérité de Lakdar Boussaha à un quart d’heure de la fin du match. Suivi d’un second du même attaquant huit minutes plus tard. L’équipe de Fabien Mercadal s’enfonce un peu plus dans le classement.

  • Résultats et classement de Ligue 2

    Par Maeva Alliche et Romuald Gadegbeku
  • Modifié

    O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
    Note : 2
    Depuis que je suis tout petit, j'ai l'impression que Laval joue en D2, et jouera en D2 ad vitam nauseam. C'est drôle ça.

    Tous ces chouettes petits clubs de D2, Niort, Brest, Louhans-Cuiseaux, Le Havre... Le club Otis, les spécialistes de l'ascenseur.

    Les gens qui traînent dans l'ascenseur sont souvent sympa parce qu'ils voient passer beaucoup de monde.

    Dommage qu'ils restent des grooms.

    Ils devraient se syndiquer entre grooms, faire une union des spécialistes de l'ascenseur, et peut-être qui sait ? s'ils tombent sous une plume géniales, devenir des Droopy ?

    Oui, même Louhans-Cuiseaux.
    Mais comment on peut s'appeler Dylan Saint-Louis ?
    Sinon c'est Atila Turan avec un seul T. Il est d'origine turque, c'est pas un Hun!
    Du coup aux suiveurs de Brest et Laval, Maupay et Saint Louis ça donne quoi?
    Didierdrogba Niveau : District
    C'est sympa de voir que Lens a pris un Trinidadien! Ca va danser dans les bars lensois
    Message posté par garagnas
    Du coup aux suiveurs de Brest et Laval, Maupay et Saint Louis ça donne quoi?


    Maupay c'est franchement sympa. Il est intelligent dans ses déplacements, fait de bons appels, est intéressant dans sa capacité à garder le ballon. Et pour le moment il marque (5 buts en 8 matchs je crois) donc c'est ce qu'on lui demande. Ca fonctionne bien surtout en 4/4/2 ou 4/3/1/2, j'ai l'impression qu'il a besoin d'avoir un attaquant a ses côtés pour libérer des espaces et faire le travail de sape.
    TheGoatKeeper Niveau : CFA
    Message posté par O Alegria Do Povo
    Depuis que je suis tout petit, j'ai l'impression que Laval joue en D2, et jouera en D2 ad vitam nauseam. C'est drôle ça.

    Tous ces chouettes petits clubs de D2, Niort, Brest, Louhans-Cuiseaux, Le Havre... Le club Otis, les spécialistes de l'ascenseur.

    Les gens qui traînent dans l'ascenseur sont souvent sympa parce qu'ils voient passer beaucoup de monde.

    Dommage qu'ils restent des grooms.

    Ils devraient se syndiquer entre grooms, faire une union des spécialistes de l'ascenseur, et peut-être qui sait ? s'ils tombent sous une plume géniales, devenir des Droopy ?

    Oui, même Louhans-Cuiseaux.


    Toujours aussi emprunte d'un lyrisme footbalistique. C'est honnetement un plaisir de lire certains de tes commentaires.

    Dommage par contre que certains clubs aiment trop l'etage inferieur et ne veulent pas trop etre exposes au soleil.

    Je pense notamment aux Nordistes. J'aimerais bien revoir les Lensois en Ligue 1, ils ont besoins de soleil pour s'epanouir pleinement, les Sang et Or.
    Message posté par Ubriacone
    Sinon c'est Atila Turan avec un seul T. Il est d'origine turque, c'est pas un Hun!


    Pourtant, il est tout seul alors c'est un Hun ! :D
    O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
    Message posté par TheGoatKeeper
    Toujours aussi emprunte d'un lyrisme footbalistique. C'est honnetement un plaisir de lire certains de tes commentaires.

    Dommage par contre que certains clubs aiment trop l'etage inferieur et ne veulent pas trop etre exposes au soleil.

    Je pense notamment aux Nordistes. J'aimerais bien revoir les Lensois en Ligue 1, ils ont besoins de soleil pour s'epanouir pleinement, les Sang et Or.


    Lens manque cruellement à la L1, t'as raison. Je rajouterais Auxerre et Strasbourg, qui sont deux grands pôles du foot français.

    Ce qui est regrettable, c'est que pour être compétitifs, certains clubs n'hésitent pas à trahir leur histoire. Et le pire, c'est qu'ils n'ont pas le choix.

    Je viens de la banlieue Rouennaise, et chez nous, il y a deux pôles d'influence, deux clubs qui se tire la bourre depuis les plus jeunes catégories jusqu'aux pro : L'US Quevilly et le FC Rouen.

    Aujourd'hui, pour rester en vie, ces deux rivaux n'ont eu d'autre choix que de s'unir pour créer cet hybride dégénéré qu'est l'USQRM (L'union Sportive Quevilly Rouen Métropole). Déjà, quand un acronyme dépasse les 3 lettres, c'est jamais bon signe, ça trahit un manque de simplicité, un amalgame d'influences mal digérées.

    Quand tu vas au stade Diochon (stade historique de Rouen) aujourd'hui, t'as un kop crée de toutes pièces, installé et soutenu par la direction, et de façon éparse, tu as des groupes de supporters jaune et noir (les quevillais) et noir et rouge (les rouennais) qui se tirent la bourre et se chambrent mutuellement.

    La greffe ne prend absolument pas. J'imagine que ça prendra un jour mais pour lors, t'as juste un stade défiguré entre des néo-sup et deux groupes d'historiques. C'est un foutoir pas possible, ça ne ressemble à rien.
    Le prix a payer pour être compétitif.

    J'adorais l'idée qu'un club ressemble intimement à son stade, à ses tribunes, à sa buvette. Le problème c'est que tous les stades, les publics, les buvettes tendent à se ressembler.

    Merguez industrielles et bière sans alcool pour tous.

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    370 9