1. //
  2. // 8e journée
  3. // Reims/Lille (1-0)

Reims accroche le podium

Reims et Lille ont accouché d'un match sans réelle saveur (1-0). Lille a débuté fort, mais est vite redescendu sur Terre. Les Rémois ont marqué sur l'une de leurs rares occasions, leur permettant ainsi de monter provisoirement à la troisième place du classement.

Modififié
2 15

Stade de Reims 1 - 0 Lille OSC

But : David N'Gog (57e) pour Reims

Comme souvent en ce début de saison, Nicolas de Préville d'un côté et Sofiane Boufal de l'autre se sont sentis bien seuls. Les deux milieux offensifs sont les véritables hommes forts, les franchise players de leur équipe. Tantôt chefs d'orchestre, tantôt solistes, ils ont tiré tous les coups de pied arrêtés et déclenché toutes les offensives intéressantes, soit par la passe et les déplacements intelligents pour De Préville, soit par les dribbles endiablés pour Boufal. Sauf que les deux mecs sont très loin d'être bien entourés. Que ce soit David N'Gog à Reims, même s'il a fini par marquer, ou Junior Tallo et Yassine Benzia à Lille, on a vu mieux dans la finition. D'ailleurs, comme par hasard, Reims a définitivement pris le dessus sur Lille à l'heure de jeu, lorsque Boufal est sorti sur blessure.

L'illusion


Pourtant, le début de match lillois est porteur d'espoir. La plus mauvaise attaque de Ligue 1 (avec Nantes et le Gazélec) entame la rencontre tambour battant, par une occasion gâchée dès la deuxième minute par la malchance de Bauthéac, puis la maladresse de Tallo. Sur un corner tiré en retrait par Sofiane Boufal, l'ancien Niçois lâche une sublime reprise de volée du gauche qui touche les deux poteaux. Tallo suit bien, mais manque le cadre alors que le but est vide. Pendant quinze minutes, le 3-4-3 de Hervé Renard bouffe complètement le Stade de Reims, et gagne tous les duels. Après deux petits festivals de Boufal, Tallo et Benzia butent tout à tour sur Placide.

Mais le bon début de match de Lille n'est qu'une illusion. Le LOSC rentre dans le rang et redevient une équipe banale. Sur leur première vraie incursion dans le camp adverse, les Rémois obtiennent un penalty logique. Sidibé a perdu ses nerfs face à la vivacité de De Préville. N'Gog s'élance et perd son duel face à Mike Maignan, 20 ans. La doublure de Vincent Enyeama vient de détourner son deuxième penalty en une semaine. De Préville offre alors une nouvelle opportunité à N'Gog en décochant une ouverture incroyable, mais l'ancien attaquant tente un lob tout moisi sur Maignan. Encore raté.

Reims réaliste


Au retour des vestiaires, Lille n'y est plus, mais alors plus du tout. Le Géorgien Jaba Kankava impose sa loi au milieu de terrain et ratisse un nombre incalculable de ballons. Pendant ce temps-là, Nicolas de Préville, qui a déjà provoqué trois cartons jaunes, continue de pousser les Lillois à la faute. Les Rémois prennent largement le dessus physiquement et sentent que c'est le moment d'appuyer là où ça fait mal. À l'heure de jeu, David N'Gog se rachète en poussant le ballon au fond des filets de la tête, à la réception d'un centre de Prince Oniangué. L'ancien attaquant de Liverpool était étonnamment complètement seul.

À partir de là, les Rémois estiment qu'ils ont fait le taf. Ils laissent le ballon à des Lillois toujours aussi peu inspirés quand il s'agit de faire le jeu. Les hommes d'Hervé Renard, privé de Boufal, manquent clairement de créativité. Le bloc de Reims est très bien en place, et le LOSC se casse les dents dans l'axe, se procurant seulement des mini-occasions mal négociées (Bauthéac, Benzia, Guirassy). Du pain béni pour les Rémois qui se plaisent à exploser en contre, comme sur cette action conclue par Bulot à la 84e minute. Bref, Lille est toujours aussi impuissant et Reims est la meilleure équipe du championnat à domicile. Voilà, voilà.

Par Kevin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Madrapour Niveau : DHR
La tristesse le losc.

8 matches, 2 buts inscrits, 2 buts encaissés. Dur de faire + chiant.
C'est bien beau de gueuler pendant 90 minutes Renard, mais force est de constater que tallo, guirassy et surtout benzia (Que fait-il sur un terrain, et titulaire....hein!!!!) C'est faiblard devant, et puis rabacher de jouer vers l'avant, quand sur le jeu long t'as pas de point de fixation et que pour construire ton seul bon joueur se blesse......la saison lilloise risque d'être longue, et bien chiante.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Je ne peux commencer mon commentaire sans évoquer le cas Benzia.Non seulement je comprenais totalement la décision du staff lyonnais de ne pas le conserver (manque de dynamisme lors de ses entrées,pas assez besogneux pour la L1 et caractéristique non compensée par une virtuosité balle au pied,pas d'intelligence de jeu...), mais je comprendrais que Lille le vende (à qui ? Les clubs Anglais du bas de tableau qui achètent tout le monde ? Même pas !) ou le prête à Metz ou à Troyes afin de vérifier si a lui remet les idées en place.

Il a peut-être une certaine vivacité et un toucher de balle correct entraperçu furtivement depuis ses débuts en L1, mais sinon...waw ! Il faut le voir pour le croire...

Renard faisait très clairement allusion à une "tricherie" de Boufal et Benzia qui se sont mis au sol pour ne pas revenir défendre.Ce genre de comportement ne me surprend pas.Les comportements individualistes et calculateurs venant de joueurs qui se disent que si ils se "reposent" sur le terrain, ils auront plus d'énergie pour lorsque ils seront devant et pourront améliorer leurs performances INDIVIDUELLES.

Boufal va peut-être échapper à une sanction sportive (et encore,pas sûr) du fait de son implication antérieure plus positive,mais Benzia...il va se faire aligner par son supérieur.Si on peut l'appeler ainsi...
Quand je vois Benzia titulaire, j'en reviens presque à regretter Nolan Roux...
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
C'est con,mais ça me fait sourire à chaque fois : quand un joueur estime que son adversaire met trop de temps à jouer les coup de pieds arrêtés et lui crie dessus.Mavuba sur un corner de Bulot à 1-0 : "Alleeez !" ; L'autre jour c'était Jallet à je ne sais plus qui contre...Lille "Aaalleez !".
Romansochaux Niveau : National
Note : 3
Il est sacrément fort ce De Préville.
12 000 spectateurs pour voir le 3ème de ligue 1 face au losc, chouette.

Sinon pendant ce temps en troisième division, l'alsasico en rassemble plus de deux fois plus (26 000).

https://www.youtube.com/watch?t=199&v=ql72EjXyfmw

Avec en guest star Ernest Sekamaradona.

PS : Blayac je t'aime.
Le souci lillois, ce sont ses dinosaures au milieu de terrain. Balmont-Mavuba c'était bon il y a quelques années, mais maintenant ils sont dépassés.
souzadeoliveira Niveau : Ligue 2
Strasbourg à la place de Reims en ligue 1 c'est où qu'on signe ? Surtout qu'en plus on se débarrasserait du gros beauf de Caillot
"souzadeoliveira : Strasbourg à la place de Reims c'est ou qu'on signe?" ... lorsque le RCS aura le même palmarès que le Stade de Reims, alors tu pourras te permettre de faire ce genre de commentaire ... et encore !
Message posté par Madrapour
La tristesse le losc.

8 matches, 2 buts inscrits, 2 buts encaissés. Dur de faire + chiant.


2 buts inscrits, 3 buts encaissés. C'est parce que Guillaume ne joue pas, sinon je vois pas ^^
Message posté par Madrapour
La tristesse le losc.

8 matches, 2 buts inscrits, 2 buts encaissés. Dur de faire + chiant.


2 buts inscrits, 3 buts encaissés. C'est parce que Guillaume ne joue pas, sinon je vois pas ^^
Message posté par CARP2015
Le souci lillois, ce sont ses dinosaures au milieu de terrain. Balmont-Mavuba c'était bon il y a quelques années, mais maintenant ils sont dépassés.


Ben Balmont est blessé pour un moment et donc absent sur ce match et Mavuba est le seul à faire le taf...
Pour le talent on a que Boufal, ok, mais franchement depuis le début de saison, Rio a retrouvé son rôle de taulier au milieu des jeunes puceaux qui devraient en prendre de la graine. Non, rien à lui reprocher par rapport à sa deuxième partie de saison compliquée l'année dernière, il est vrai, pour être totalement honnête.

Pour le match le résumé est conforme à la realité. J'ajoute juste que le LOSC doit être (?) le club qui a touché le plus souvent les bois. Ce manque de réussite s'ajoute à notre maladresse et c'est dommage vu les entames de matchs où on pourrait espérer ouvrir le score ce qui changerait le cours du match (comme à Rennes).
Message posté par bofbof2004
12 000 spectateurs pour voir le 3ème de ligue 1 face au losc, chouette.

Sinon pendant ce temps en troisième division, l'alsasico en rassemble plus de deux fois plus (26 000).

https://www.youtube.com/watch?t=199&v=ql72EjXyfmw

Avec en guest star Ernest Sekamaradona.

PS : Blayac je t'aime.


Places hors de prix + abonnement Be In pas cher = 12 000 au stade.
Avant de nous faire passer pour l'AC Ajaccio, renseigne toi. Je veux bien que tu sois un beauf qui a découvert le foot en 2004 mais quand même!
Des grosses affluences y'en a déjà eu aussi à Delaune. Ils détenaient le record d'affluence moyenne en CFA malgré un stade en ruines, ils ont dépassé les 20 000 en national et étaient systématiquement dans les 2-3 meilleures affluences en L2.
Quant à la Meinau, ça a déjà sonné bien creux aussi lors de certaines saisons en L1 avant leur descente en enfer.
Message posté par souzadeoliveira
Strasbourg à la place de Reims en ligue 1 c'est où qu'on signe ? Surtout qu'en plus on se débarrasserait du gros beauf de Caillot


Et pour que tu viennes terminer les parpaings sur mon mur de clôture, c'est où qu'on signe?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2 15