1. //
  2. //
  3. //
  4. // Alianza Lima

Reimond Manco, de l'or en bars

Un statut de crack acquis après un Mondial des moins de 17 ans, un transfert au PSV Eindhoven, puis la chute. Reimond Manco, attaquant péruvien au talent incontestable préfère passer son temps dans les bars, plutôt qu'à l'entraînement. Ce qui n'a pas empêché l'Alianza Lima de le ramener à la maison. Et à la raison ?

Modififié
Les retours à la maison sont à la mode en Amérique du Sud. Ceux de Tévez à Boca Juniors ou de Saviola et Lucho González à River ont fait vibrer l'Argentine. Celui-ci intrigue le Pérou. Reimond Manco, 25 ans et une carrière de globe-trotter, est de retour à l'Alianza Lima, son premier club. Il incarnait pourtant les espoirs de toute une nation après son titre de meilleur joueur du Mondial des moins de 17 ans (en 2007, devant James Rodríguez). Il revient aujourd'hui dans le championnat local, promettant la repentance après des années un peu trop portées sur la boisson.

L'Amérique du Sud à ses pieds


La carrière de Reimond Manco débute rapidement avec un imbroglio. Natif de Lima, le jeune porte pourtant le maillot de la sélection vénézuélienne en 2005 : « Beaucoup croient que je suis né à Isla Margarita (au Venezuela, ndlr), mais je suis né à Lima. De deux à huit ans et de treize à quinze ans, j'ai vécu au Venezuela. J'ai commencé à jouer au football là-bas, et j'ai ensuite intégré la Vinotinto. Mais je suis péruvien, ma famille aussi, et j'ai toujours rêvé de représenter le Pérou » , explique l'attaquant, sur le site de la FIFA, en 2007. Le début des embrouilles pour le jeune Manco, tiraillé entre son pays d'accueil - qui insiste pour le nationaliser - et sa terre natale. Finalement, c'est avec le maillot péruvien que Manco va briller lors du Mondial des moins de 17 ans en Corée du Sud. Nous sommes en 2007, le gamin a déjà gagné le surnom de « Petit Romário » après avoir battu le Brésil à lui tout seul lors du Sudamericano. La presse péruvienne s'enflamme, et les grands clubs (River, Boca, le PSV Eindhoven et le Real Madrid) viennent taper à la porte de celui qui vient de débuter professionnellement avec le maillot de l'Alianza Lima, quatre mois auparavant. À l'époque, le petit attaquant garde la tête froide : « Je suis au courant de tout ce qu'il se dit. Mais je reste tranquille, je ne suis pas pressé. Je ne suis peut-être pas prêt pour aller dans un grand d'Europe. Jouer dans une équipe intermédiaire pourrait m'aider. Mais j'aimerais d'abord être performant avec mon club » déclare-t-il sur le site de la FIFA. Joint par nos soins, Juan José Oré, à l'époque entraîneur des moins de 17 ans, décrit un joueur « mature, rapide et différent des autres de sa catégorie » . L'ancien footballeur péruvien ajoute : « Il a eu un rôle majeur à l'époque. On ne s'était pas qualifiés pour une compétition internationale depuis trente ans. » Le chemin du crack précoce semble tout tracé. Jusqu'à un titre de meilleur joueur du Mondial des moins de 17 ans, et une offre du PSV Eindhoven.

« Touche-moi, je suis réel »


Le club hollandais recrute finalement Reimond Manco en 2008. Après l'annonce du transfert, le jeune Péruvien déclare haut et fort qu'il ne jouera pas à fond avec l'Alianza, sous prétexte « qu'il doit faire attention » avant de rejoindre l'Europe. Le début d'une relation tendue avec le public de l'Alianza Lima. Avant de rejoindre le Vieux Continent, Manco provoque le premier scandale d'une longue liste : après une fête d'adieu bien arrosée, « El Rei » fait la une de la presse pour sa relation avec une strip-teaseuse. Des problèmes qui étonnent encore son ancien mentor : « On discutait beaucoup avec les jeunes, on les suivait. Et on était certains qu'il pourrait réussir. Il n'avait pas de problème de discipline avec nous. C'était un garçon très humble. » Selon « JJ » Oré, Manco n'a pas su gérer la célébrité soudaine : « Le fait de côtoyer rapidement les professionnels, d'entendre que des grands clubs s'intéressent à lui, et de gagner beaucoup d'argent, cela lui est monté à la tête. »

Malgré de bons débuts au PSV, Manco sera rapidement prêté à Willem II. Son père monte au créneau et raconte à la presse péruvienne que l'entraîneur du PSV osait demander à son fils de jouer pour l'équipe. Une saison plus tard en seconde division néerlandaise, le PSV se sépare du joueur. Manco retrouve sa terre natale, et le club de Juan Aurich pour disputer la Copa Libertadores. Celui qui a connu sa première sélection en février 2008 se perd alors dans les déboires extra-sportifs. Après un match amical au Panama, en février 2010, l'espoir péruvien s'échappe de l'hôtel de la sélection nationale avec Jefferson Farfán pour une petite virée au casino. Aussi, Manco s'affiche avec Shirley Arica, top-modèle qui lui attribue la phrase devenue célèbre au Pérou : « Touche-moi, je suis réel » . Fatiguée des écarts de son joueur, la direction de Juan Aurich décide de le prêter à Atlante au Mexique. Là encore, l'attaquant va offrir l'une de ses plus belles prestations. Hors du terrain, évidemment. Arrivé bourré à un entraînement, Manco est exclu du club. Son excuse est totalement improbable : la veille, il aurait été séquestré par un chauffeur de taxi. « Je mangeais au restaurant avec mon cousin, et un mec nous a menacés avec un pistolet. Il m'a frappé et m'a pris mon porte-monnaie. Ils ont vu mon nom sur ma carte d'identité et ils se sont rendu compte qu'ils s'étaient trompés de cible » , raconte-t-il à la presse. La police mexicaine dément la version du joueur péruvien qui retourne à Juan Aurich. Prêts à lui concéder une autre chance, les dirigeants du club de Chiclayo résilient son contrat lorsqu'il se présente une nouvelle fois en état d'ébriété à l'entraînement.

« Une femme rancunière, c'est pire qu'un singe avec une mitraillette »


Le club de León de Huánuco tente de relancer l'attaquant péruvien. Cette fois-ci, c'est une affaire de violence conjugale (après un énième mariage) qui oblige le club à se séparer de Manco. « Je ne peux pas nier que je l'ai frappée. J'ai perdu le contrôle. Je ne peux pas me justifier, car c'est une des pires choses que j'ai faites » , s'explique-t-il alors. L'exil apparaît comme la solution la plus simple. Et c'est l'équipe qatarie d'Al-Wakrah qui sortira Manco de la tourmente au Pérou. L'aventure s'arrête au bout de six mois, car le club a recruté un nombre trop important d'étrangers. « El Rei » rejoint Universidad Técnica de Cajamarca, récent promu du championnat péruvien. À 22 ans et après de bonnes performances avec son huitième club, Manco est convoqué par le sélectionneur péruvien pour un match amical face à la Corée du Sud. Mais l'attaquant retombe vite dans ses travers. Filmé à la sortie d'une boîte, Manco apparaît totalement ivre dans la rue, porté par un chauffeur de taxi jusqu'à son domicile.



Le joueur est viré du club en avril 2014. Il sera réintégré six mois plus tard après des excuses publiques. « Je ne suis pas alcoolique. Je ne résiste pas à l'alcool. Je bois deux verres, et c'est parti » , se livre-t-il dans les colonnes du journal Trome. Et d'ajouter : « C'est mon ex-femme qui est responsable de cette réputation. J'ai fait des erreurs et je les assume. Mais un alcoolique boit tous les jours, ce que je ne fais pas. Une femme rancunière, c'est pire qu'un singe avec une mitraillette. » Finalement, son ancien club de León de Huánuco tente une nouvelle fois le pari au début de cette année. Aujourd'hui, les caprices de Manco pour rejoindre l'Alianza Lima – son premier club – ont abouti. Celui qui se déclare supporter du club de la capitale péruvienne a signé un contrat accompagné de plusieurs conditions qui feraient passer Balotelli pour un petit joueur. Dans une vidéo, Manco déclame une tirade qui lui sert de confession. Le joueur promet de briller sur le terrain et de mettre de côté ses excès. « Je sais que j'ai perdu du temps. Je suis dans une bonne période. Si je n'ai pas la stabilité nécessaire, c'est difficile de prouver sur le terrain. Je vais me battre » , déclare-t-il en pleurs. Une repentance qui a semble-t-il convaincu Ricardo Gareca, sélectionneur du Pérou, troisième de la dernière Copa América : « Reimond a eu des problèmes d'indiscipline. Mais il pourrait avoir une nouvelle opportunité en sélection s'il maintient ce bon niveau. » Avant ses débuts officiels avec l'Alianza, Manco a déclaré « qu'il ne se voyait pas en tant que sauveur » d'un club en pleine crise de résultats. « Il est encore jeune, il doit comprendre qu'il reste une idole pour les jeunes. Il a compris et reconnu très tard ces erreurs. » Et de conclure : « J'espère qu'il va réussir à se concentrer sur le football. Si c'est le cas, il aura forcément sa chance en sélection. »

Par Ruben Curiel, à Buenos Aires
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Merci pour l'article, j'avais jamais entendu parler de ce lascar !
A faire passer le magico gonzalez pour un mec sain le gars ...
Quand tu vois la reaction du pere sur le fait de jouer pour l'equipe, tu te demandes comment le fils est conseille.
Voila des parents qui doivent se raccrocher : "l'homme est naturellement bon, c'est la societe qui le corrompt". Une education en pate a modeler, ca aide pas non plus amigo.
il y a 12 minutes Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT)
Hier à 21:45 Le 200e but en Premier League de Rooney 16
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:44 Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 Hier à 14:05 Le CSC gênant de Wycombe 12 Hier à 13:44 Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 38 Hier à 10:20 Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 12 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2
dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 21 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 23 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23