1. //
  2. //
  3. // Clermont-Niort

Régis Brouillard et soleil

Aujourd’hui entraîneur de Niort, Régis Brouard retrouve son ancienne équipe de Clermont pour la 27e journée de Ligue 2. L’occasion de faire la lumière sur l’obscur coach français. Qui semble cacher son vrai visage.

Modififié
C'est une matinée comme les autres. Un matin où la troupe des Chamois galope sur le synthé derrière le stade René Gaillard. En rentrant aux vestiaires après l'opposition matinale, le coach niortais adresse un bonjour poli, le visage fermé, concentré. La mine d'un commandant de bord dont le bateau tangue dangereusement autour de la zone de relégation. À douze journées de la fin du championnat, Niort ne compte que deux balles d'avance sur Créteil et avance dans le brouillard. Pas de quoi accrocher un sourire à Régis Brouard. L'ancien joueur du club est comme ça. Il vit à l'extrême son métier d'entraîneur, au point de déraper par moment. L'image de son tacle médiatique sur un journaliste local en début de saison n'est plus à décrire. D'autant qu'une semaine plus tard, il échangeait des douceurs avec Olivier Echouafni, alors calé sur le banc de Sochaux. De quoi peindre une image de révolté derrière un physique à la Hervé Renard. Et si Régis Brouard était simplement un incompris ?

Vidéo

Grande gueule et malheureux


« Franchement, ça ne m’a pas surpris, pose directement Djiman Koukou, milieu défensif au club depuis 2013, en se remémorant le premier épisode.
Il est très impulsif, oui. Mais c’est surtout un homme franc qui ne mâche pas ses mots pour te dire la vérité.Djiman Koukou
Il est très impulsif, oui. Mais c’est surtout un homme franc qui ne mâche pas ses mots pour te dire la vérité. Il arrive parfois à se contenir, mais on a tous besoin d’exploser à un moment donné. » Une question légitime se pose : la chanson est-elle la même dans le vestiaire ? «  Quand on est nul et qu’on ne respecte pas les consignes, c’est clair qu’il peut gueuler fort, répond David Kiki, jeune Béninois arrivé dans l’équipe l’été dernier. Mais sinon, c’est pas un gars qui crie non-stop, hein. » Ainsi, Brouard, grande gueule, serait un énervé de base qui parviendrait à se maîtriser. Lui ne pense pas autre chose, mais le dit de manière différente, se caractérisant comme « quelqu'un de plus calme » avec le temps, mais avec «  des choses qui (l)'exaspèrent tout autant. Je suis quelqu'un de beaucoup plus apaisé avec l'âge même si, au fond de moi, il y a cet écorché vif.  »


Écorché vif. Les termes sont crachés, nets, directs. « On ne peut pas changer une personne, c'est comme ça, continue-t-il. Mais l'humain évolue. Il peut en tout cas. Je sais que j'ai des efforts à faire. La remise en question est perpétuelle. » En réalité, le bonhomme est malheureux. Ou tout simplement pas heureux : «  Je pense que personne ne peut expliquer qu'il est vraiment heureux. La question qui se pose est seulement de savoir si cela peut exister. Je ne sais pas et, à vrai dire, je ne me pose pas la question. » Voilà pour la séance de psychanalyse. Toute la question est de savoir si son entourage, en premier lieu les joueurs, pâtissent de ce comportement et de cette réflexion. Et si l’image renvoyée par l’ancien de Clermont correspond bien à sa personnalité.

Amical et attachant


« Il y a ce qu'on est vraiment, et l'image que l'on dégage » , prévient d’entrée Brouard. En d’autres termes, l’homme est à des années-lumière de ce que l’espace public peut en penser.
Avec nous, c’est une personne très amicale. Attachante, même.Djiman Koukou
En privé, au moins. « L’image qu’il renvoie à la presse n’est pas la même que celle qu’il montre dans le vestiaire, confirme Koukou. Avec nous, c’est une personne très amicale. Attachante, même. Quand on discute, ce n’est pas seulement une relation entre un coach et son joueur. » Alors oui, la façade est brutale.


Mais les joueurs qui le fréquentent au quotidien semblent unanimes : Brouard est de ceux qu’on apprend forcément à aimer. «  Au début, c’est un peu difficile quand tu ne le connais pas, reconnaît Kiki. Moi, je n’osais pas trop aller le voir pour lui parler. Quand il m’appelait, je me disais toujours que c’était parce que j’avais fait une merde. Mais en fait, quand tu comprends comment il marche et ses principes, ça roule. » « C’est quelqu’un d’un peu spécial, tu as envie de te battre pour lui. Il n’a rien à voir avec un entraîneur classique » , abonde soudain son coéquipier.

Philosophe et blagueur


Brouard paraît en effet être un OVNI dans le monde du football. Déjà, le mec a une soif insatiable de culture. Il confie lire « beaucoup, que ce soit sur les chefs d'entreprise, les entraîneurs, les politiques » . Et surtout utiliser ces lectures et sa connaissance générale pour l’adapter au milieu du foot. Ses joueurs s’accordent pour le caractériser de philosophe. Un exemple ? « La causerie d’avant-match, c’est plus que du football avec lui, témoigne encore Koukou. Surtout en ce moment où on est dans le dur. Il nous parle de tout et de rien, de la vie… Il répète souvent qu’il y a des emplois en jeu derrière. Que l’équipe, c’est tout un ensemble de salariés. » Et ce n’est pas tout. Les méthodes du gourou français peuvent parfois dénoter, comme lors du déplacement à Laval, le 29 janvier dernier.


Les Chamois, qui restent alors sur une lourde défaite 3-0, ont besoin de confiance. Dans le vestiaire, avant la rencontre, Brouard fout le bordel et place les chaises de façon bien définie : en 4-2-1-3, comme la formation alignée sur le terrain.
C’est un très bon monsieur, proche des gens, qui sait s’ouvrir. Avec nous, il est souvent taquin, il nous fait des vannes.David Kiki
Koukou, toujours : « Il avait l’impression que ça partait un peu en couille, donc il voulait resserrer les liens entre les joueurs et les dirigeants. Du coup, on était assis en 4-2-1-3, avec les remplaçants et les dirigeants à côté. Pour montrer que si tu tends la main, t’as tout de suite quelqu’un à côté, devant, derrière… » Une méthodologie particulière pour un personnage difficile à cerner. «  C’est un très bon monsieur, proche des gens, qui sait s’ouvrir, conclut Kiki. Avec nous, il est souvent taquin, il nous fait des vannes. » Plus qu’envoyer un large smile, Régis Brouard sait donc rigoler. Avec les gens qui ont pris le temps de l’adopter.

Par Florian Cadu et Maxime Brigand, à Niort
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

C'est cool de s'intéresser à la Ligue 2 et à type comme Brouard qui traîne sa bosse où il peut. Mais le supporter des Chamois que je suis n'en peut plus de la saison dégueulasse qu'on est en train de faire... On se dirige tout droit vers le National là.
Hier à 17:12 Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 Hier à 12:55 La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) Hier à 12:04 Une remontée historique des Seattle Sounders 19
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4
mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8 samedi 1er juillet Infantino reconnaît des failles dans l'arbitrage vidéo 17 samedi 1er juillet Ronaldinho humilie Blomqvist lors d'un match de charité 26 vendredi 30 juin Bientôt un plafond de salaire pour les clubs ? 41