1. //
  2. // 8es
  3. // Quevilly-Guingamp

Régis Brouard : « À onze heures du mat’, la journée était presque finie »

Depuis la fin du mois d’août, Régis Brouard (50 ans) exerce à Tubize, en Ligue 2 belge. L’ancien coach de Quevilly, Clermont Foot et Niort avait besoin de s’expatrier, après une période de chômage difficile à vivre. Ce mercredi, il suivra d’un œil attentif la performance du club normand contre Guingamp en Coupe de France, une épreuve qui a largement contribué à le faire connaître.

Modififié
Quevilly-Rouen contre Guingamp, cela va vous rappeler quelques souvenirs...
Bien sûr... Je n’ai jamais cessé de suivre les performances du club depuis mon départ. Il est bien placé en National, et j’espère que son parcours en Coupe de France va se prolonger. J’ai vécu des choses formidables là-bas. J’y repense régulièrement. Bon, aujourd’hui, je vois que Quevilly et Rouen ont enfin fusionné. Quand j’étais en Normandie, je disais souvent qu’il fallait faire ce projet. Rouen, c’est une grande ville, pas loin de Paris. À l’époque, on me répondait que ce n’était pas envisageable, pour différentes raisons.

C’est grâce aux performances en Coupe de France (demi-finaliste en 2010, finaliste en 2012 contre Lyon) que vous avez été médiatisé. Referiez-vous la même chose ?
Concernant les joueurs, j’avais décidé de les ouvrir aux médias. Car pour eux, c’était peut-être une occasion unique de pouvoir faire parler d’eux, du club. Je voulais qu’ils vivent ça, qu’ils en profitent, et je ne le regrette pas. En ce qui me concerne, je ne referais pas tout à l’identique. J’ai fait pas mal d’émissions, donné beaucoup d’interviews. Et je peux vous garantir que j’ai refusé beaucoup de choses... Mais j’ai été pris dans un véritable tourbillon. C’était peut-être trop.


Vous avez une certaine image en France. Après votre éviction de Niort, en février 2016, et alors que vous cherchiez du travail, avez-vous eu l’impression que cette image a pu vous nuire ?
On m’a souvent posé cette question. À l’époque, elle m’emmerdait. Aujourd’hui, avec le recul, l’âge, cela me dérange moins. Cela dit, j’ai du mal à y répondre. Après Niort, j’ai eu des contacts avec des clubs de Ligue 2, de National. Cela n’a pas débouché sur quelque chose de concret. Je ne sais pas si mon image y est pour quelque chose. On ne me l’a pas dit. J’ai une méthode de travail, un discours. Comme chaque entraîneur. Cela peut plaire ou déplaire. On ne change pas radicalement un personnage, mais on peut évoluer.

« Il y a une forme de déprime. Le terrain me manquait, l’odeur des vestiaires, les relations humaines, la pression des matchs. Ce métier, c’est une passion. »

Comment avez-vous vécu cette période d’inactivité de plusieurs mois, entre votre départ de Niort et votre signature en Belgique ?
Pas très bien. Disons que pendant un peu plus d’un mois, on le vit plutôt pas mal. On fait un métier exigeant, en ayant conscience que cela peut s’arrêter du jour au lendemain. Donc, pendant quelques semaines, on se repose, on va voir la famille, les amis... Mais moi, j’avoue que cette période a surtout été difficile. Quand tu entraînes, tu dois préparer tes séances, tes matchs, gérer l’effectif, parler à tes dirigeants, aux médias, etc. Tu passes beaucoup de temps au téléphone. Et d’un coup, tout s’arrête, ou presque. Le téléphone sonne beaucoup moins. À ONZE heures du matin, quand tu as bu ton café et lu la presse, que tu es allé courir plusieurs kilomètres, la journée est bien entamée. Presque finie.


Vous étiez comme un lion en cage ?
Un peu, oui. Alors on essaie de ne pas le faire trop subir à l’entourage. Je me suis posé des questions. Est-ce que j’allais retrouver rapidement un club ? Car on ne sait pas combien de temps cette période va durer. Il y a une forme de déprime. Le terrain me manquait, l’odeur des vestiaires, les relations humaines, la pression des matchs. Ce métier, c’est une passion. Cette situation n’a pas été évidente à supporter à certains instants. Il y a des entraîneurs qui disent que cela leur fait du bien de couper longtemps. Pas moi ! Mais c’est lié à la personnalité de chacun.

Et pourquoi Tubize, un modeste club de Ligue 2 belge (Division 1B) ? Cela a surpris...
Pourquoi ? C’est du foot. C’est la Belgique. Cela faisait six mois que je n’avais pas travaillé. Tubize venait de se séparer de Thierry Goudet. Les dirigeants m’ont contacté. On a discuté, et j’étais tenté par une expérience à l’étranger. Même si ce n’est pas loin de la France, il faut s’adapter. Dans mon effectif, j’ai des joueurs qui ne parlent pas français. Moi qui ne parle pas très bien anglais, je dois faire des efforts pour mieux communiquer avec eux. Nous avons atteint les play-offs, mais on ne jouera pas en Ligue 1 la saison prochaine.

« Quand on affronte des Flamands, les journalistes flamands, qui ne veulent pas parler français, ne me posent en général pas de question. L’entraîneur adverse, s’il est néerlandophone, peut dire que je suis un con, je ne parle pas la langue... »

On va faire l’économie d’expliquer le règlement un peu complexe de ce championnat. Et comment allez-vous meubler la fin de la saison ?
Par des matchs avec assez peu d’enjeu. Mais Tubize n’a pas les moyens de Lierse ou d’Antwerp. Dans ces clubs, il y a des joueurs qui peuvent toucher jusqu’à 20 000 euros par mois, paraît-il. À Tubize, le mieux payé est à 7 000 euros. Avec des avantages, comme la prise en charge du loyer, des charges.

Ce n’est pas l’entraîneur le mieux payé, comme au bon vieux temps à Auxerre, sous Guy Roux ?
(Rires) Oui, c’est possible.


Et la L2 belge, ça ressemble à quoi ?
L’Antwerp, le Lierse, Roeselare, l’Union Sainte-Gilloise, le milieu de tableau de la L2 française. Le reste, disons le bas de classement de notre L2 et le haut du National. Moi, ce que j’ai bien aimé, outre qu’on y marque pas mal de buts, c’est l’ambiance. Les stades ne sont pas très grands, mais bien remplis. C’est un peu à l’anglaise. La vente de bière est autorisée, ça picole pas mal, ça gueule, ça chante, mais ce n’est jamais violent. C’est festif. Quand elles se déplacent, certaines équipes, comme l’Antwerp, sont accompagnées par 2000 ou 3000 supporters.

Vous serez en fin de contrat à la fin de la saison, et il paraît que vos dirigeants aimeraient vous conserver...
Oui, en effet. On doit discuter. J’aime bien la Belgique. Tubize est à une vingtaine de minutes de Bruxelles. Moi, j’habite à Nivelles, pas très loin de Tubize. Mon ambition, c’est de revenir un jour en France, vous vous en doutez.

En France, vous êtes considéré comme un bon client par les médias. C’est la même chose en Belgique ?
On m’a proposé d’être consultant pour la finale aller-retour des play-offs Antwerp-Lierse, pour l’accession en Ligue 1. J’ai accepté, car j’ai eu l’occasion d’être consultant sur la chaîne L’Équipe lors de l’Euro 2016, et j’avais apprécié cette expérience. Ici, ce qui est différent par rapport à la France, c’est que les conférences de presse d’après-match réunissent les entraîneurs des deux équipes. Et quand on affronte des Flamands, les journalistes flamands, qui ne veulent pas parler français, ne me posent en général pas de question. L’entraîneur adverse, s’il est néerlandophone, peut dire que je suis un con, je ne parle pas la langue (rires)... En revanche, les Flamands comprennent le français... Depuis que je suis en Belgique, j’ai pu m’apercevoir que c’était assez tendu entre Wallons et Flamands...



Propos recueillis par Alexis Billebault
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Cet homme est un héros qui a amené plus de ferveur pour le foot à Rouen que le FCR depuis 50 ans (même mon papy ne se souvient pas de l'époque où Rouen était une grande équipe).
Pseudo de 12 km Niveau : Loisir
A chacun ses héros.
1 réponse à ce commentaire.
Homerachu Niveau : CFA2
L'homme a l'air sympathique mais certains de ses choix de coaching à Tubize ont fait perdre de précieux points. C'est d'ailleurs à cause de son choix de jouer le nul à 25 minutes de la fin lors du dernier match que Tubize doit jouer pour éviter la relégation à présent
BruceLeeZarazu Niveau : DHR
C'est parce qu'il savait que de l'autre côté, l'Union était en train de perdre à OHL...
Mais le destin a fini par sourire au club mythique!
Homerachu Niveau : CFA2
Ok l'Union perdait mais je comprendrai jamais la manie de certains coaches de vouloir jouer le nul très tôt et en faisant reculer leur bloc très bas. Je reste persuadé que si Tubize avait continué à jouer son jeu, ils seraient en play-off 2 à la place de l'Union.
Mais bon, on ne peut que se réjouir de voir un club mythique comme l'Union rejouer au plus haut niveau
2 réponses à ce commentaire.
Euh c'est une BLAGUE Sofoot ???

Tubize finit 5e sur 8 et jouera donc pour son maintien dans la division.

Même s'ils ont 8 ou 9 points d'avance dans ce mini championnat à venir, ils ne sont pas sauvés. Alors les matchs sans enjeu ... connerie.

Les Play-Offs n'ont justement pas été atteints. C'est pour cela que leur maintien n'est pas encore acquis et c'est pour ça qu'il ne sera pas prolongé fin de saison. Parce que c'est un entraîneur moyen qui, en plus, a une attitude détestable et dédaigneuse.

Incroyable que vous ne vérifiez pas les infos que vous publiez ...
Hier à 18:38 Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) Hier à 16:30 La petite gourmandise de Callejón 1
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 11:44 Un but barcelonesque en D4 argentine 10
mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 16 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 24 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8 samedi 1er juillet Infantino reconnaît des failles dans l'arbitrage vidéo 17 samedi 1er juillet Ronaldinho humilie Blomqvist lors d'un match de charité 26 vendredi 30 juin Bientôt un plafond de salaire pour les clubs ? 41 vendredi 30 juin Percuté par un scooter, il rattrape le chauffard grâce à ses coéquipiers 18 vendredi 30 juin Mariano Díaz s'engage avec Lyon 47 vendredi 30 juin L'énorme frappe de Wendel avec Fluminense 2 vendredi 30 juin Hulk suspendu après avoir soutenu Oscar 24 vendredi 30 juin Benayoun offre la victoire au Beitar en barrage de Ligue Europa 21