1. //
  2. // Groupe B
  3. //
  4. // Liverpool/Real Madrid

Real Madrid/Liverpool, les titans qui s'évitent

Ils sont beaux, ils sont grands, ils sont vieux. Real Madrid comme Liverpool sont deux des mastodontes du football européen. Aussi étrange qu'une crêpe sans beurre, ils ne se sont pourtant rencontrés qu'à trois reprises. Retour sur une anomalie de l'histoire.

Modififié
3 36
Real Madrid et Liverpool boxent dans la même catégorie : celle des fanions racés. Respectivement première et troisième armoires à trophées de la Ligue des champions, les deux clubs se pavanent avec dix et cinq trophées. Au niveau national, idem : les Merengues ont remporté à 32 reprises la Liga, alors que les Reds en sont à 18 éditions de Premier League. Les records, les titres, les joueurs de légende... Rien ne manque à ces deux mastodontes européens. Seule incongruité au tableau, Madrilènes et Liverpudliens ne se sont retrouvés face à face qu'à trois reprises tout au long de l'histoire. Avant ce mercredi soir, le bilan est sans nuance, manichéen : les gars de la Mersey ont à chaque fois fessé les riverains du Manzanares. Trois victoires en C1 dont l'une, la première, avait offert le troisième titre de la Coupe des clubs champions européens au LFC. Suite à cette finale au Parc des Princes de 1981, il a fallu attendre 2009 et une double confrontation en huitièmes de finale pour revivre tel choc. Un choc qui, en plus d'être succulent, s'annonce historique.

Liverpool, bête rouge merengue


Shorts courts, maillots en laine, Kaiser en vogue... Plus que ses images en basse définition, la finale de la Coupe des champions 1981 rappelle un football où les moustaches avaient la part belle. Pour cette 26e édition de la Coupe d'Europe, rendez-vous est pris le 27 mai au Parc des Princes. Contrairement à leurs statuts actuels, l'épouvantail n'est pas blanc. Les Reds, après deux victoires en 1977 et 78, souhaitent de nouveau être couronnés rois du Vieux Continent. Le Real, lui, sort d'une période glaciaire. Depuis 1966, son nom n'apparaît plus lors du dernier match de l'épreuve : une humiliation pour Santiago-Bernabéu et ses rêves de grandeur. Sur le pré parisien se retrouvent quelques Scousers légendaires comme Kenny Dalglish, Alan Kennedy ou Bob Paisley, chef de meute de cette joyeuse troupe. Côté madrilène, Juanito, Santillana ou Del Bosque composent le XI du Serbe Vujadin Boškov. Au terme d'une finale qui ne fournira pas les annales de l'UEFA, un but du latéral gauche, le bien nommé Kennedy, dans les dix dernières minutes offre le trophée aux Anglais. Le Real va hiberner de nouveau, Liverpool remportera lui sa quatrième C1 trois saisons après.

Au millénaire suivant, l'Euro a fait son arrivée et la livre fait toujours de la résistance. Liverpool également. Le Real Madrid est sur le point de retrouver ses rêves de grandeur après une décennie à se repasser en boucle le chef-d'œuvre de Glasgow de sa majesté Zidane. En huitièmes de finale de l'édition 2008-09, Rouges et Blancs se défient donc pour la seconde fois de leur histoire. Et pour la seconde fois de leur histoire, les Anglais se tapent les Espagnols. À l'aller, dans un Bernabéu en froid avec son équipe, la bande à Benítez prend un avantage minimal sur un coup de tête de Yossi Benayoun. Mieux, le onze de l'Espagnol transpire le tapas et la makina : cinq des titulaires sont des sujets de sa majesté Juan Carlos. Au retour, le Real de Lassana Diarra sera bien seul à marcher. Une déculottée 4-0 et un Juande Ramos déconfit offriront un bonheur total à Anfield. Cerise sur le gâteau, l'ouverture du score est l'œuvre de Fernando Torres, enfant du Vicente-Calderón qui a grandi dans la haine viscérale du blanc meringue.

Le trait d'union Arbeloa


Pour son centième match à l'extérieur en Ligue des champions – encore une fois un record dans la compétition – le Real aimerait donc s'offrir une première. Pour ce, il pourra compter sur Álvaro Arbeloa, seul véritable trait d'union entre les deux institutions – Xabi Alonso à un niveau moindre, Owen étant arrivé de Newcastle au Real. Formé à la Fabrica, le natif de Salamanque s'est expatrié en janvier 2007 à Liverpool. Sous les ordres de Rafael Benítez, il a gouté au haut niveau avant de revenir au bercail madrilène en 2009. De Liverpool, le bougre se rappelle tout particulièrement de l'ambiance d'Anfield : « J'ai dit à mes coéquipiers de profiter du match à Anfield le plus possible. Les nuits de Ligue des champions et les grandes rencontres qui ont lieu à Anfield sont très spéciales. » Des conseils, il pourrait également en prodiguer à Carlo Ancelotti qui a vécu la soirée la plus étrange de sa vie un soir de mai à Istanbul face à Liverpool. Défaite ou victoire, il se murmure que l'effectif merengue est dans un état second à l'idée de découvrir Anfield. Pour combler une anomalie de l'histoire.

Par Robin Delorme, à Madrid
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Thor de Phecda Niveau : CFA2
quelqu'un a une idée de pronos ? le real devrait logiquement gagner, mais j'ai un doute...
leopold-saroyan Niveau : Ligue 1
Note : 11
le 4-0 à Anfield fut juste magique avec en point d'orgue pour moi la reprise en pleine course de Gerrard (à 3.08 sur la vidéo). La qualité du but et l'explosion d'Anfield dans la foulée ça te fout une de ces chair de poule...pfff

>https://www.youtube.com/watch?v=NKbrAU9wGqQ
Message posté par Thor de Phecda
quelqu'un a une idée de pronos ? le real devrait logiquement gagner, mais j'ai un doute...


Evidement que le Real est favoris, mais c'est Liverpool. Ça m'étonnerait pas de les voir taper le Real et ensuite prendre 1-0 contre hull à domicile ce week-end. Mais bon sans Sturridge et avec johnson ou manquillo au marquage de ronaldo et enrique ou moreno sur bale...ça va etre chaud
The Great Gatsby Niveau : District
Message posté par Cor83S


Evidement que le Real est favoris, mais c'est Liverpool. Ça m'étonnerait pas de les voir taper le Real et ensuite prendre 1-0 contre hull à domicile ce week-end. Mais bon sans Sturridge et avec johnson ou manquillo au marquage de ronaldo et enrique ou moreno sur bale...ça va etre chaud


Je crois que notre ami Gareth est absent a cause de blessure ce soir et ce weekend également pour le classico.
Faudra compter sur Isco.
Dommage Liverpool à du mal pour le moment à enchainé sur son excellente saison. J'espère qu'ils vont faire un bon match ce soir, mais jouer avec Gerrard derrière c'est assez dangereux.
Note : 1
Owen est arrivé à Newcastle en 2005 après une saison au Real, où il avait bel et bien signé en provenance de Liverpool en 2004.
leopold-saroyan Niveau : Ligue 1
Le match peut être une exécution clinique de Pool tout comme le match peut basculer dans la folie comme face à QPR.

Question imprévisibilité et irrationnel Ancelotti aura de toute façon du vécu personnel à faire partager à ses joueurs !

La perspective du clasico et la peur d'une blessure ce soir sont peut-être des éléments à prendre aussi en compte côté Real..

Enfin quand tu vois l'effectif autour de Gerrard qui est allé battre le barca de messi et ronnie au Camp Nou en 2007 ou celui qui atomise le Real à Anfield, tu te dis qu'il y a une part importante qui se joue au mental et que rien n'est scellé d'avance..
Note : 4
Message posté par Thor de Phecda
quelqu'un a une idée de pronos ? le real devrait logiquement gagner, mais j'ai un doute...


2-2, Ronaldo et Skrtel csc contre un doublé de Balotelli.
Robin Delorme Niveau : District
Message posté par ouam
Owen est arrivé à Newcastle en 2005 après une saison au Real, où il avait bel et bien signé en provenance de Liverpool en 2004.


Mea culpa. Tu as totalement raison...
Juste énorme erreur: Owen ne venait pas de Newcastle quand il est allé au Real, il venait bien de Liverpool... et s'y est bien pété les dents, et ensuite a fini à Newcastle.

Sinon l'article est pas très utile, désolé mais ça ne nous apprend pas grand chose, un article sur les fonds de jeu et les probabilités de victoire de l'un ou l'autre aurait été bien plus intéressant. Et je pense que le match à QPR Liverpool était obnubilé par ce match et ils seront prêt, faudra sans doute se méfier. Parce que contre les gros, encore plus en LDC, Liverpool est pas pareil. Ok Man CIty début de saison, mais ça c'était la faute à pas de chance. Gare à l'excès confiance que le Real a certainement.
Message posté par Robin Delorme


Mea culpa. Tu as totalement raison...


pas de souci, une petite confusion avec Woodgate peut-être, qui avait fait l'inverse ?
C'est comme Allemagne-Brésil en Coupe du Monde, ils se sont croisés 2 fois dans mes souvenirs (2002 et 2014), le foot d'avant 2000 j'aurai du mal.

Meme si là c'est tous les 4 ans contre chaque année pour la CL.
Aouch devancé, bien joué.
Pour les chances je pense que c'est le match de la soirée parce que niveau imprévisible c'est incalculable, de la chance, de la rage, je ne sais quoi tout peu partir en vrille, mais je ne crois pas à un match sans buts ça c'est sur et certain. Si par contre un milieu Allen-Henderson-Gerrard-Lallana sort avec un sterling on fire ça va être très dur d'éviter les occasions, mais ça peut aussi le match du déclic, à voir. Balo peut sortir son épingle du jeu, à défaut d'être constant il a déjà montré qu'il était capable de gros matchs contre les gros. La saison de Liveprool se joue là je pense, s'ils gagnent la saison est lancée, s'ils perdent sur une raclée ça les foutra au fond. Mais un minimum de répondant, même avec une défaite leur fera du bien.
Moi je dis 3-2 pour Liverpool FC, doublé de Sterling et frappe surpuissante de Bali Balo en pleine lunette, contre un doublé de CR7.
Message posté par TheDuke8
Juste énorme erreur: Owen ne venait pas de Newcastle quand il est allé au Real, il venait bien de Liverpool... et s'y est bien pété les dents, et ensuite a fini à Newcastle.

Sinon l'article est pas très utile, désolé mais ça ne nous apprend pas grand chose, un article sur les fonds de jeu et les probabilités de victoire de l'un ou l'autre aurait été bien plus intéressant. Et je pense que le match à QPR Liverpool était obnubilé par ce match et ils seront prêt, faudra sans doute se méfier. Parce que contre les gros, encore plus en LDC, Liverpool est pas pareil. Ok Man CIty début de saison, mais ça c'était la faute à pas de chance. Gare à l'excès confiance que le Real a certainement.


Peter les dents, tu y va fort, si tu fais sont ratio temps de jeu/but, il est extraordinaire. Et je me rappelle aussi d'un super classico de sa part. Faut pas lui tirer dans les pattes injustement, non plus.
Liverpool va se faire massacrer. Voilà mon prono.
Message posté par Cor83S


Evidement que le Real est favoris, mais c'est Liverpool. Ça m'étonnerait pas de les voir taper le Real et ensuite prendre 1-0 contre hull à domicile ce week-end. Mais bon sans Sturridge et avec johnson ou manquillo au marquage de ronaldo et enrique ou moreno sur bale...ça va etre chaud


Bale est forfait, et Manquillo, pur produit de l'atlético, va se faire un plaisir de prendre Ronaldo s'il joue (ce que j'espère, parce que Johnson, c'est encore pire...). Après bien sûr, ça ne suffira pas, et au vu des dernières semaines on a beau croire à la magie d'Anfield, ça sent quand même la fessée :/
Coach Mouzone Niveau : CFA
Note : 6
Une époque où Fernando Torres marchait sur la plupart des défenses Européennes. J'en ai la larme à l'oeil ;(
volontaire82 Niveau : Loisir
J'ai tellement envie de croire à un miracle des Reds ce soir, mais en même temps j'ai tellement peur de la manita au bout de 30min.. sérieusement cette défense c'est vraiment le loto..
Fan inconditionnelle des Reds, je sens venir la branlée du siècle. J'espère sincèrement me tromper et que le club ramènera une victoire (ou un nul, ce qui serait tout aussi bien en passant). On y croit mais difficile d'enlever cette petite voix dans ta tête qui dis "ça sent la branlée, ça sent la branlée.."
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3 36