Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Real/Ajax (2-0)

Real Madrid : du bon boulot

Deux clubs légendaires, mais une seule équipe sur la pelouse : le Real, sérieux et appliqué, à défaut d'être irrésistible. Du travail de pro. Signé José Mourinho.

Pour saliver avant ce Real-Ajax, il fallait croire à la grandeur du passé et se faire myope devant les statistiques contemporaines. Neuf C1 d'un côté, quatre de l'autre, la rencontre de deux palmarès de ce calibre est une rareté. Ce Real-Ajax signait aussi les retrouvailles entre Stekelenburg et Casillas, les deux portiers de la finale de la Coupe du Monde. Sur le papier, ça en jette. La réalité du moment maintenant : la dernière participation des Hollandais à la Ligue des champions remonte à 2005. Le dernier quart de finale du Real à 2004.

Privé de son principal atout, Luis Suarez, suspendu (ça devient une habitude...), l'Ajax ne fait même pas semblant d'honorer la mémoire de Rinus Michel. Zéro pressing, un attentisme qui condamne les hommes de Martin Jol à subir les vagues merengues. Avec Higuain en pointe, supporté de gauche à droite par Ronaldo, Ozil, et Di Maria, le Real va pouvoir rôder ses automatismes offensifs. Comme l'exige Mourinho, qui a déjà déclaré la guerre à l'atrophie du jeu merengue dans l'axe, le terrain est occupé dans toute sa largeur. Ronaldo s'y plie et colle à sa ligne de touche. On le sent tout de même prompt à quitter le couloir pour mieux prendre la lumière. Sans surprise, la deuxième période se situera principalement dans l'axe. Sa complicité avec son latéral, Marcelo, frise le néant.

Lors des 20 premières minutes, la priorité au jeu sur les ailes est toutefois bien respectée, mais ça perce surtout au centre comme sur cette frappe d'Higuain sur la barre (19e). Ozil se trouve à la base des combinaisons les plus intéressantes. Au relais d'un une-deux avec Di Maria, il voit l'Argentin faire le dribble de trop dans la surface (27e). Croqueur, l'ex du Benfica manque son enroulé dans un fauteuil, au terme d'un beau travail de Marcelo, enlaidi toutefois par l'approximation de son service qui cherchait Higuain (33e). Le laxisme défensif semblait condamner le Brésilien à l'arrivée de Mourinho, mais son profil de pur joueur de couloir séduit manifestement le Special One.

Brillant par intermittence, appliqué à la perte du ballon, le Real ouvre le score sur un chef d'œuvre de laideur : un corner de Xabi Alonso -associé à Khedira à la récup'- est touché par un crâne hollandais avant de retomber sur la cuisse d'Higuain, toujours au bon endroit au bon moment (31e). Qu'importe le flacon...


Auteur de seize buts en cinq journées en Hollande, l'Ajax se montre incapable de se créer la moindre opportunité. Cela en dit long sur l'état de l'institution et de son championnat, définitivement relégué dans la deuxième division européenne. Cela souligne aussi le premier apport tangible de Mourinho : l'application et l'implication de toute son équipe à la perte du ballon. A l'exception de Ronaldo... Malgré un réalisme offensif déficient, la récupération très haute sur le terrain permet aux Merengues d'attendre le but du break en toute sérénité.

Il tombera comme un fruit un peu trop mûr à la 73e minute : Di Maria lance Ozil d'une louche caviar, l'Allemand frappe, Stekelenburg renvoie l'objet à son émetteur, qui centre à l'aveugle... Le hasard n'étant pas loin d'être le meilleur passeur décisif d'Higuain, l'Argentin en profite pour signer un doublé. Loin des parties en montagnes russes ou en forme de course-poursuite qu'offraient les hommes de la Maison Blanche depuis trop longtemps en Ligue des champions, le Real offre une copie propre, sans rature, pour sa première sous le signe du Special One. Le Real de Mourinho n'a évidemment pas encore trouvé sa forme achevée, mais il porte déjà sa patte. Celle qui pourrait l'amener à renouer avec son passé légendaire.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 10:02 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
Podcast Football Recall Épisode 9: La France fait le boulot, le naufrage argentin et les votes WTF suisses
Partenaires
Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 15:49 Pourquoi c’est largement mieux de regarder un match AuBureau plutôt qu’au bureau ? 1 Hier à 14:00 Des bourses d'échanges Panini près de Nantes 7 Hier à 12:20 Où trouver le guide SO FOOT du Mondial 2018 ? Hier à 11:33 Suivez la Coupe du monde sur un bateau à Paris ! 9 Hier à 10:00 Des fans colombiens cachent de la vodka dans des jumelles 9 Hier à 09:54 La chanson de N'Golo Kanté (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 30: France-Pérou, terrain glissant, la fougue iranienne et le métro de Moscou mercredi 20 juin Vers une pénurie de bière pendant le Mondial ? 49
À lire ensuite
Meurtre au Vélodrome