1. //
  2. // 5e journée
  3. // Rayo Vallecano/Real Madrid (0-2)

Real, la victoire pour oublier

Un Real au forceps est venu à bout d’un Rayo bien plus entreprenant (2-0). Les trois points sont bien l’unique enseignement à retenir d’un match à vite oublier. Car les gars de Vallecas méritaient bien mieux…

Modififié
0 23
Rayo Vallecano - Real Madrid : 0-2
Buts : Benzema (13e) et Cristiano Ronaldo (70e sp) pour les Merengues

Après l’imbroglio « de l’acte terroriste footballistique » , dixit le président du Rayo Vallecano, le derby des extrêmes madrilènes a bien eu lieu. Avec un jour de retard, et un éclairage enfin de retour, le Real Madrid ramène les trois points de Vallecas. Et c’est bien l’essentiel. Car rien ne fut évident pour les comparses d’un Benzema enfin titulaire. Pis, après une première mi-temps plutôt dominée, la Casa Blanca s’en est remise à un coup du sort pour se sortir du traquenard du Rayo en seconde. Revenu à huit points du Barça, le Real doit vraiment hausser son niveau de jeu pour se donner le droit d’espérer à une folle remuntada.

Du rythme, du rythme, encore du rythme

Au rythme des « Vallecas allez, allez » , la bande à José étrenne son milieu de terrain newlook Xabi Alonso-Essien. Dans une ambiance à faire frémir les Ultras Sur, les Madrilènes sortent illico la testostérone. À ce petit jeu, Pepe envoie un premier coup de casque sorti magistralement par un Ruben déjà dedans. L’ambiance de l’Estadio de Vallecas fait le reste pour que ses protégés entrent enfin dans la partie. Grâce à la technique de Leo et la vivacité de Lass, le Rayo émerge et se permet quelques frappes. À trop vouloir jouer haut, l’arrière-garde, peu connue pour sa vitesse de pointe, laisse toutefois des espaces béants dans son dos. Alors forcément, lorsque Cristiano Ronaldo trouve Di María dans la profondeur, l’occasion est proche. Si vous y ajoutez Benzema à la réception, les filets, eux, tremblent. Cette paire franco-argentine, vraiment très en jambes, ne tarde pas à se remettre en selle. KB9, servi sur un plateau par Barbe-Rousse, fait parler son coup de rein. Raté. Son comparse de l’aile droite enroule pour sa part un cuir qui échoue à un souffle du poteau. Une ribambelle d’opportunités, soit, due pour moitié à un Rayo qui ne fermera jamais le jeu. À la 33e, sur un corner exquis, il faut tout le talent de Casillas, et la baraka de Xabi Alonso pour repousser en deux temps un but tout fait. Du tac au tac, Benzema répond par un enroulé henryesque qui croise les gants d’un Ruben au diapason. Sur son aile droite, Tristiano – nouveau patronyme de CR7 – rate, lui, tout ce qu’il tente. Seul point noir, d’une première étape des plus enlevées.

Maîtrise du Rayo, haubaine du Real

Le second relais reprend sur le même train. Les deux feux follets Leo et Lass enrhument un Arbeloa déjà jauni. Maillon faible du soir, le latéral de la Roja offre un caviar aussi involontaire que précis pour ce diable de Leo. Surpris par le délice, le Brésilien du futsal glisse et décrispe sa majesté Casillas. Pas impérial sur ses ailes, le Real Madrid s’en remet à une possible baisse de régime locale. Mais la mainmise reste à Vallecas. Alors sur un imbroglio faute/hors-jeu sur Di María, le boss Xabi Alonso dégoupille en poussant l’arbitre. Un homme en jaune qui ne souhaite pourtant pas sortir le carton assorti. Pas avare en fautes, le Basque remet ça sur une jolie anti-sportive sur Lass. Le coup franc ne donnera rien mais l’action est symptomatique du manque de maîtrise merengue. Dans la foulée, José Carlos envoie une praline qui flirte avec la barre de Casillas. Mais à croire que les dieux sont madridistas en ce lundi, c’est bien au Real qu’est accordé un pénalty. Sous les « triste, triste » de Vallecas, le Portugais prononce la sentence dans ce qui se fait de plus injuste. Quatre petites minutes plus tard, le même Ronaldo rate l’immanquable en envoyant sur le poteau un caviar signé Higuaín. Le Bernard Diomède local, aka Lass, a beau se démener, rien n’y fait. Les jambes lourdes mais le cœur bien présent, le Rayo tombe avec les armes. La lumière était bien rojiblanca, la fortune, elle, était blanche.

Par Robin Delorme, à l’Estadio de Vallecas
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Marek Hamsik Niveau : National
Pas rassurant tout ça, à l'approche du clasico...
Madrid, c'est du solide, surtout face à une équipe aussi brouillon que le Rayo... Mais quel manque de fond de jeu ! On ne s'appuie que sur la force de frappe des stars et starlettes, quelques coups vicieux derrière et advienne que pourra ! Quant à M. Delorme, relisez-vous ou bien retournez à l'école : c'est quoi une haubaine ?
On a vu le même match?
Ah oui, élève Delorme : avant d'utiliser des termes étrangers pour faire couleur locale, assuez-vous de leur juste orthographe. "Remuntada", c'est du catalan, ici, s'agissant du Real, mieux vaut parler castillan et remplacer le u par le o. Bon, j'arrête. Mais si les écrivaillons de ce site pouvaient envisager leur métier de journaliste autrement que sous l'angle du copier-coller...
@Ringold:
Vallecano ou pas Vallecano cono le real sa restera du solide, l'equipe passe par une mauvaise passe c'est tout...
je pense qu'on a pas vu le meme matche, va revoir l'action qui améne le but d'ozil qui a eté sifflé hors jeu( inexistant pour ma part ) et on reparle... mais arrrete de t acharner sur le real et sur Delorme...hainénénéneux
C'est bien, si il continue comme ça le Real devrait pouvoir se qualifier pour l'Europa League
@fredliga: même pas dans tes rêves les plus profonds de ton âme
@elfenomenhomehno Avant de nous donner ta vision du jeu et de l'arbitrage, revois l'action et ce que l'arbitre assitant signale : une faute sur Di Maria. Lorsque l'action reprend, tu te rendras compte que c'est un coup franc qui est tiré par Madrid à l'endroit de la faute. Erreur ou pas, ce n'est pas le hors-jeu qui est sifflé. Mais ça doit être de la haine, tu as raison... Par ailleurs, je comprends que les remarques sur l'othographe, ça puisse te souler, vu le niveau de la tienne... Allez, va embrasser le poster de CR7 au-dessus de ton lit, et au dodo !
Un cr7 mauvais mais décisif (comme Messi depuis le début de la saison): il est sur l'action qui construit le but de benz et il provoque et transforme le péno. Il aurait pu être crédité d'une passe dé sur le hj inexistant d'Ozil.

Pour le match il est toujours difficile de jouer chez le rayo vallecano. L'année dernière déjà le réal avait souffert et s'en était sorti grâce à un coup de génie de cr7.

Arbeloa, j'en peux plus; C'est vraiment un boulet. J'aimerais que Mou essaye une charnière Pepe-Varane et Ramos en latéral droit.

Le réal a souffert mais a gagné. Chez le rival, contre Grenade, le match a été similaire. Et croyez moi que du côté de Barçà, on s'inquiéte du niveau de jeu déployé par les catalans. Mais eux ont 8 points d'avance...
d'accord avec devil007, j'aurai bien fait sauter arbeloa aussi. Ramos était monstrueux quand il jouait a ce poste, il est tres technique, tres costaud et a une bonne qualité de centre

Note : 2
Haubaine.. il n'y a que moi que l'hécriture de ce mot hétonne ?
Mouais souffert est tout de même un peu exagéré, pas un grand Real, mais assez sérieux pour prendre les trois points. Un bon Di Maria et un Benzema enfin buteur.

Sinon oui Arbeloa s'est encore fait violer ce soir, c'en est presque indécent à niveau.
Et voila benzema a scoré et il a meme marqué un but refusé ( sur la contre attaque annulée ) et il a été ' tueur ' ... et Higuain ?

Vous disparaissez vite les détracteurs de Benzema !

Benzema > Higuain.
Le Real n'a pas fait un grand match mais méritait de gagner, faut pas pousser non plus avec cet article.
Les gars de Vallecas méritaient mieux ? De quelle façon en sachant que le Real aurait pu en planter 4, ça me semble compliqué.

Et puis, Robin Delorme, en castillan c'est RemOntada, et pas l'autre terme catalan...
Pour moi "haubaine" avec un H, c'est une blague évidente. Peut-être que c'est juste que je suis trop complaisant. Parce qu'en effet, il n'y a rien de drôle, mais je comprends ce que ça veut dire. Genre, effet baudruche, ou je ne sais pas.
@Popeye

Je ne suis pas sûr d'avoir compris, mais en même temps je suis bête.
Tu penses que c'est fait exprès ?
J'ai du mal à diagnostiquer les problèmes du Real. S'il s'agit juste d'une longue mise en orbite ou d'un mal plus profond. Toujours est-il que les matchs des madrilènes sont poussifs et limites pénibles à suivre... D'un autre côté au Barça c'est pas non plus la fête du slip, étrange début de Liga.

Sinon les Bernard Pivot commencent sérieusement à polluer le site, bien plus que les erreurs d'orthographe que l'on peut y trouver. Envoyez un mail au journaliste, dites le peut-être ponctuellement dans les commentaires mais de façons systématique c'est franchement lourd.
quand je vois que Delorme écrit maîtrise du Rayo...
maîtriser un match que tu en train de perdre. Je comprends plus, c'est même plus de la bêtise, c'est vraiment de la mauvaise foi. Un match que tu maîtrises c'est un match que tu es devant au compteur.
a que ouais...
faut vraiment que je me relises :-)
Spikelee92 Niveau : CFA2
Match pas terrible du réal faut souligner que deja la saison derniere le réal a l exterieur c'etait pas top sauf qu'avec des joueurs pareil ta toujours des occases en contre ils sont bons qu'a ça mais c'est pas nouveau cr7 toujours endormi comme messi d ailleurs barça comme madrid ta terrible niveau jeu mais le barça a 8 points d'avance faut attendre le clasico pour faire l'etat des lieux, mention a arbeloa qui aurait besoin d'une transplantation des reins d'ici la fin de saison
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 23