1. //
  2. // Finale
  3. // Atlético-Real (1-1, 3 tab 5)

Real, la onzième rugissante

El Rey de Europe a une onzième fois frappé du poing sur la table. Un sacre aux forceps, à la force des nerfs plus que des cuisses, qui rend à Zinédine Zidane des airs de sauveur du Madridismo. Pour autant, le chantier merengue reste entier, à moins qu’il n’ait fait de la schizophrénie son identité.

Modififié
942 69
L’épique et la gloire s’écrivent dans la souffrance. Depuis la nuit des temps, ou la création d’un sport appelé football, ces récits homériques se construisent également à la plume de héros. De Zinédine Zidane à Cristiano Ronaldo, du trou noir de la mi-janvier jusqu’au sacre de Milan, le Real Madrid tient bien une nouvelle légende à conter à ses socios. Une Undécima à la saveur si singulière : confirmant le statut de rois d’Europe des Merengues, elle ne récompense pas la meilleure équipe madrilène, ni même continentale.


D’aucuns disent que seule la victoire compte, d’autres racontent qu’il faut laisser le succès à ceux qui en ont besoin pour exister. Car si le Real est un vainqueur légitime, l’Atlético offre le visage d’un perdant magnifique. Même si Simeone, en gladiateur à l’honneur intact, parle «  d’un échec, car personne ne se souvient du second » , le capitaine Sergio Ramos lui répond par les honneurs que cet Atlético mérite : « Certains gagnent, d’autres perdent, mais il faut féliciter l’Atlético pour la superbe saison qu’il a faite. » Superbe, mais insuffisant, encore une fois.

Zidane, de Glasgow à Milan


L’enceinte de San Siro n’est pourtant pas un théâtre propice pour les aficionados merengues superstitieux. En quatorze visites dans l’enceinte des deux Milan, le Real ne s’y est jamais imposé. Une donnée historique qui n’empêche donc l'histoire madridista d’accueillir une nouvelle nuit magique au final héroïque dans son armoire à trophées. Pourtant, loin du coup de casque de Sergio Ramos au bout de la nuit lisboète, ce sacre ne relève pas de la même saveur. Quand la Décima, attendue par tout le Madridismo depuis la reprise de volée de Zidane sous la pluie écossaise en 2002, ne souffrait aucune contestation malgré l’héroïsme de l’Atlético, cette onzième couronne européenne renvoie à des airs de hold-up. Bouilli par une pré-saison placée sous le signe des dollars australiens et chinois, déboussolé à la mi-saison par le renvoi d’un Benítez dont la greffe n’a jamais pris, le Real s’est retrouvé autour de l’union sacrée personnifiée par Zinédine Zidane. Le chouchou du Bernabéu, la faiblesse de Florentino Pérez, le porteur de paix institutionnelle s’est encore une fois mué en trèfle à quatre feuilles merengue.

Une schizophrénie identitaire ?


La recette de cette Undécima réside ainsi plus dans le caractère de compétiteur et la nécessité de succès des troupes de Zidane que dans le parcours des Madrilènes. Car, avec des adversaires aussi peu effrayants que la Roma, Wolfsburg et Manchester City sur sa route, le Real a été épargné des équipes de son calibre. De loin, il a assisté aux luttes intenses entre Juve, Bayern, Barça et Atlético, tout en se rachetant un physique. Car même lorsque Bale et Modrić étaient pris de crampes lors de cette prolongation, certains membres de l’Atlético étaient également sur les rotules, eux qui sont réputés pour leur endurance extrême.


Le talent individuel, certes effectif depuis la reprise en main de ZZ, a encore une fois caché un collectif sans identité. Et ce ne sont pas les sempiternels coups de tête de Florentino Pérez qui pourront aider le onze merengue à en connaître une, à moins que, justement, cette schizophrénie chronique soit l’ADN de ce club. Pour sûr, lors de trois de ses conquêtes européennes (1960, 2000 et 2016), le Real a changé d’entraîneur en cours d’exercice. Reste à savoir jusqu’à quand la divinité marseillaise pourrait continuer à écrire l’histoire merengue.

Par Robin Delorme
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Les PP Flingueurs Niveau : District
Zizou Ballon d'Or 2016 !
MovinLikeBernie Niveau : Loisir
Qu'on le veuille ou pas, hier soir, le Real a encore écrit une page de son histoire EXCEPTIONNELLE.
A vous écouter le Real fait une saison de merde et ne doit sa victoire qu'au tirage et aux arbitres ( on reviendra pour l'originalité...) Mais les faits sont têtus et cette équipe est championne d'Europe avec le deuxième meilleur total de points cette saison en Europe en championnat à un point du Barca après un début de saison foiré. Elle a aussi la meilleure attaque d'Europe et le plus grands nombre de buts marqués si on additionne les totaux en championnat et en Champions.
Finalement, la seule compétition qu'ils ratent est à cause d'une faute administrative après avoir gagné sur terrain, donc voilà...
On peut en dire ce qu'on veut, parcours facile, joueurs 'méchants, foot business, la haine que suscite cette victoire depuis hier n'est pas du tout anodine, et elle pue vraiment 'le mépris de classe'.
En attendant, sur cette deuxième partie de saison, à défaut d'un football champagne, le Real et Zizou ont su montrer une force de caractère énorme dans tous les moments clés: Chercher la victoire à dix au Camp Nou après un but injustement refusé, retour contre Wolsburg, résister à la machine physique de l'Atlético après l'égalisation dans un scénario où beaucoup auraient flanché...
ET si c'était ca le 'je ne sais quoi' de Zizou? si c'était tout simplement la force de caractère d'un champion, en tout cas le Real l'a, il en a aussi le statut depuis hier soir, mais aussi les 'non-believers' qui vont avec, mais ça c'est pas nouveau...
11 Ligues des champions, c'est grand.
MovinLikeBernie Niveau : Loisir
Qu'on le veuille ou pas, hier soir, le Real a encore écrit une page de son histoire EXCEPTIONNELLE.
A vous écouter le Real fait une saison de merde et ne doit sa victoire qu'au tirage et aux arbitres ( on reviendra pour l'originalité...) Mais les faits sont têtus et cette équipe est championne d'Europe avec le deuxième meilleur total de points cette saison en Europe en championnat à un point du Barca après un début de saison foiré. Elle a aussi la meilleure attaque d'Europe et le plus grands nombre de buts marqués si on additionne les totaux en championnat et en Champions.
Finalement, la seule compétition qu'ils ratent est à cause d'une faute administrative après avoir gagné sur terrain, donc voilà...
On peut en dire ce qu'on veut, parcours facile, joueurs 'méchants, foot business, la haine que suscite cette victoire depuis hier n'est pas du tout anodine, et elle pue vraiment 'le mépris de classe'.
En attendant, sur cette deuxième partie de saison, à défaut d'un football champagne, le Real et Zizou ont su montrer une force de caractère énorme dans tous les moments clés: Chercher la victoire à dix au Camp Nou après un but injustement refusé, retour contre Wolsburg, résister à la machine physique de l'Atlético après l'égalisation dans un scénario où beaucoup auraient flanché...
ET si c'était ca le 'je ne sais quoi' de Zizou? si c'était tout simplement la force de caractère d'un champion, en tout cas le Real l'a, il en a aussi le statut depuis hier soir, mais aussi les 'non-believers' qui vont avec, mais ça c'est pas nouveau..,
11 Ligues des champions, c'est grand.
@MovinLikeBernie ok la blague.

Les mecs ont TOUS les plus faibles possible depuis les 8e et gagne grâce à un but hors jeu, un sergio ramos qui ne se fait jamais exclure et grâce à un Torres fantome. Plein de joueur de l'Atletico ont été moyen hier, combien de contrôle raté

Donc oui la victoire du Real ne tient qu'à la chance (mais est ce de la chance ?) du tirage. Ils tombent sur un gros en 8e ou en quart quand ils sont pas au mieux ils ne passent jamais. Et en finale Ramos est expulsé, ils tiennent toute la prolong ? je pense pas...

Enfin, en 2014 ils ont eu 5min d'arrêt de jeu qu'il n'y avait a aucun moment, ce soir ça.. C'est beau le foot .....
Hier j'étais à 200% pour l'atletico mais surtout parce que je déteste le réal. Et ce titre me laisse un profond goût d'injustice et l'article résumé bien pourquoi. Ce réal n'a pas montré grand chose sur toute la compétition que ce soit contre la roma, Paris en poule et cette demi-finale insipide (les seuls matchs que j'ai vu).

Après sur la finale je ne trouve pas qu'il y ait grand chose à redire. Les deux équipes n'ont pas montrés grand chose et le match nul est plutôt logique. Les TAB c'est une loterie et Oblak m'a furieusement rappelé les vidéos de la séance de 82, je pense qu'il craque dans sa tête mais ce n'est qu'une interprétation. Le foot est cruel mais c'est aussi la beauté de ce sport à mon sens ! Le seul où les plus méritants ne gagnent pas toujours... Je pense aussi que le pénalty raté a fait plus de mal que ce que l'on pense, c'est dommage parce que j'adore
Griezmann.

Par contre je sais pas d'où tu sort cette "haine de classe" mais c'est une immense connerie. Et je trouve que ça démontre un manque de retenue assez immonde pour quelqu'un qui vient de voir son équipe gagner la coupe d'Europe... Le réal suscite du dégoût pour toutes les raisons que l'article évoque : pas d'adversité, pas de fond de jeu, et une réussite insolente !
MovinLikeBernie Niveau : Loisir
Message posté par coolrasta
@MovinLikeBernie ok la blague.

Les mecs ont TOUS les plus faibles possible depuis les 8e et gagne grâce à un but hors jeu, un sergio ramos qui ne se fait jamais exclure et grâce à un Torres fantome. Plein de joueur de l'Atletico ont été moyen hier, combien de contrôle raté

Donc oui la victoire du Real ne tient qu'à la chance (mais est ce de la chance ?) du tirage. Ils tombent sur un gros en 8e ou en quart quand ils sont pas au mieux ils ne passent jamais. Et en finale Ramos est expulsé, ils tiennent toute la prolong ? je pense pas...

Enfin, en 2014 ils ont eu 5min d'arrêt de jeu qu'il n'y avait a aucun moment, ce soir ça.. C'est beau le foot .....


Bref tirage et arbitrage... On sait tous que les boules sont chaudes et que Mark Clattenburg et les autres sont payés par le Real, non sérieusement vous vous rendez compte de votre connerie?
MovinLikeBernie Niveau : Loisir
Message posté par giulybut
Hier j'étais à 200% pour l'atletico mais surtout parce que je déteste le réal. Et ce titre me laisse un profond goût d'injustice et l'article résumé bien pourquoi. Ce réal n'a pas montré grand chose sur toute la compétition que ce soit contre la roma, Paris en poule et cette demi-finale insipide (les seuls matchs que j'ai vu).

Après sur la finale je ne trouve pas qu'il y ait grand chose à redire. Les deux équipes n'ont pas montrés grand chose et le match nul est plutôt logique. Les TAB c'est une loterie et Oblak m'a furieusement rappelé les vidéos de la séance de 82, je pense qu'il craque dans sa tête mais ce n'est qu'une interprétation. Le foot est cruel mais c'est aussi la beauté de ce sport à mon sens ! Le seul où les plus méritants ne gagnent pas toujours... Je pense aussi que le pénalty raté a fait plus de mal que ce que l'on pense, c'est dommage parce que j'adore
Griezmann.

Par contre je sais pas d'où tu sort cette "haine de classe" mais c'est une immense connerie. Et je trouve que ça démontre un manque de retenue assez immonde pour quelqu'un qui vient de voir son équipe gagner la coupe d'Europe... Le réal suscite du dégoût pour toutes les raisons que l'article évoque : pas d'adversité, pas de fond de jeu, et une réussite insolente !


Si l'Atlético a exactement le même parcours du Real en deuxième partie de saison en championnat et en champions, on parlerait d'équipe héroique, de mental de fer, de Romontada historique en championnat... Mais c'est noral parce que c'est L'atlético, et c'est tout aussi normal que les réactions soient aussi méprisantes parce que c'est le Real. Parce que club historique, parce que 11 ligues des champions, parce que club du siècle... C'est ca la haine de classe.
MovinLikeBernie Niveau : Loisir
ET j'admets bien qu'il y'aient des personnes qui n'aime pas le Real et qui ont leurs raisons sans tomber dans la haine et c'est tout à fait normal...
Mais ayez la décence de reconnaitre que beaucoup de gens n'aiment pas le Real parce que c'est le Real avec tout ce que ca implique...
Et toi tu te rends compte de ta connerie ?

y a pas de boules chaudes ou quoique ce soit j'ai pas dis ça, mais ça fait quand même plusieurs années qu'ils ont bcp bcp de chance au tirage, faut être de mauvaise foi pour pas le reconnaitre. Alors oui ils tirent quand même quelques gros, mais bon quand y'a que des gros forcément ...

Et si l'Atletico remonte de la même façon en championnat on dira pareil, que le barca a complétement craqué pendant 1 mois car ils étaient cramé, merci les gros débiles de la MSN qui veulent pas être remplacé. D'ailleurs c'est dommage pour eux parce qu'il y avait plus que la place cette année de faire le doublé. Mais bon, peut être qu'ils s’achèteront un cerveau pour l'année prochaine, mais ça m'étonnerait.
Et si ils ont le même parcours en C1 on dira qu'ils ont eu une sacrée chance au tirage aussi.

Mais bon tu peux te tripoter sur l'apport fabuleux de Zidane, qui n'a plus de remplaçant à la 70e et qui à de la chance encore que Griezmann se chie dessus et que Torres réussisse pas un controle.
Top-player Niveau : CFA
Note : 3
N'empêche sur les 20 dernières annees, le Real c'est 4 LdC, soit autant que le Barca
Note : -1
L'ADN du real c'est de gagner et il gagne. Le reste, c'est de la foutaise de rageux. Depuis 98, ça fait 5 C1, soit idem que la supposée meilleure équipe de tous les temps (de la dream team de Cruyff jusque l'ère Messi).
Et 5 CL depuis 20, c'est franchement pas mal pour une équipe dont on nous dit chaque année qu'elle joue mal, qu'ils sont en crise, etc.
De fait, y'a des crises, mais parce qu'au Real on ne supporte pas la défaite. C'est aussi un message pour les joueurs lorsqu'on vire un entraîneur. Y'a des clubs où tu laisses un entraîneur pendant 10 ans alors que le club ne gagne jamais aucun titre. Et puis t'as le Real où on vire un Ancelotti qui avait gagné la CL l'année d'avant et qui était unanimement apprécié... C'est comme ça. Et Zizou le sait très bien lui qui connait le Real comme sa poche.
C'est pas romantique, mais on s'en fout. Le romantisme c'est le refuge de celui qui baise jamais.
Message posté par Top-player
N'empêche sur les 20 dernières annees, le Real c'est 4 LdC, soit autant que le Barca


5 ! pas 4. Depuis 96, le real en a gagné 5.
Message posté par MovinLikeBernie
Bref tirage et arbitrage... On sait tous que les boules sont chaudes et que Mark Clattenburg et les autres sont payés par le Real, non sérieusement vous vous rendez compte de votre connerie?


Oui mes boules sont chaudes... quelle betise wuand meme. Wue des aigris...
MovinLikeBernie Niveau : Loisir
Message posté par coolrasta
Et toi tu te rends compte de ta connerie ?

y a pas de boules chaudes ou quoique ce soit j'ai pas dis ça, mais ça fait quand même plusieurs années qu'ils ont bcp bcp de chance au tirage, faut être de mauvaise foi pour pas le reconnaitre. Alors oui ils tirent quand même quelques gros, mais bon quand y'a que des gros forcément ...

Et si l'Atletico remonte de la même façon en championnat on dira pareil, que le barca a complétement craqué pendant 1 mois car ils étaient cramé, merci les gros débiles de la MSN qui veulent pas être remplacé. D'ailleurs c'est dommage pour eux parce qu'il y avait plus que la place cette année de faire le doublé. Mais bon, peut être qu'ils s’achèteront un cerveau pour l'année prochaine, mais ça m'étonnerait.
Et si ils ont le même parcours en C1 on dira qu'ils ont eu une sacrée chance au tirage aussi.

Mais bon tu peux te tripoter sur l'apport fabuleux de Zidane, qui n'a plus de remplaçant à la 70e et qui à de la chance encore que Griezmann se chie dessus et que Torres réussisse pas un controle.


Si je résume bien y'a 4 possibilités:
-Adversaire faible.
-Chance.
-Truquage.
-Adversaire fort mais qui craque.
Un seul point commun: Le mérite ne revient jamais au Real.
Conclusion: Tu es l'archétype de ce que j'ai décrit. C'est clairement un mépris du Real.
Bon dimanche.
GalateaTêtenjoy Niveau : CFA
Message posté par MovinLikeBernie
Qu'on le veuille ou pas, hier soir, le Real a encore écrit une page de son histoire EXCEPTIONNELLE.
A vous écouter le Real fait une saison de merde et ne doit sa victoire qu'au tirage et aux arbitres ( on reviendra pour l'originalité...) Mais les faits sont têtus et cette équipe est championne d'Europe avec le deuxième meilleur total de points cette saison en Europe en championnat à un point du Barca après un début de saison foiré. Elle a aussi la meilleure attaque d'Europe et le plus grands nombre de buts marqués si on additionne les totaux en championnat et en Champions.
Finalement, la seule compétition qu'ils ratent est à cause d'une faute administrative après avoir gagné sur terrain, donc voilà...
On peut en dire ce qu'on veut, parcours facile, joueurs 'méchants, foot business, la haine que suscite cette victoire depuis hier n'est pas du tout anodine, et elle pue vraiment 'le mépris de classe'.
En attendant, sur cette deuxième partie de saison, à défaut d'un football champagne, le Real et Zizou ont su montrer une force de caractère énorme dans tous les moments clés: Chercher la victoire à dix au Camp Nou après un but injustement refusé, retour contre Wolsburg, résister à la machine physique de l'Atlético après l'égalisation dans un scénario où beaucoup auraient flanché...
ET si c'était ca le 'je ne sais quoi' de Zizou? si c'était tout simplement la force de caractère d'un champion, en tout cas le Real l'a, il en a aussi le statut depuis hier soir, mais aussi les 'non-believers' qui vont avec, mais ça c'est pas nouveau..,
11 Ligues des champions, c'est grand.


Je suis globalement d'accord avec toi. Et oui, "la haine que suscite cette victoire pue le mépris de classe" comme tu dis. Et tant mieux. Le Real est un club riche, de bourgeois avec la mentalité et l'identité et les socios qui vont avec. L'Atletico est un club plus modeste, plus populaire avec la l'identité qui va avec. Et dans ce monde choisir son camp et haïr la classe dominante, bourgeoise - qui est bien plus méprisante que la classe populaire, faut arrêter les conneries - me paraît être totalement sain. Donc oui, ce n'est pas anodin que les gens crachent sur le Real, parce qu'il représente ceux qui méritent de se faire cracher dessus.
Naturezza Niveau : DHR
Message posté par GalateaTêtenjoy
Je suis globalement d'accord avec toi. Et oui, "la haine que suscite cette victoire pue le mépris de classe" comme tu dis. Et tant mieux. Le Real est un club riche, de bourgeois avec la mentalité et l'identité et les socios qui vont avec. L'Atletico est un club plus modeste, plus populaire avec la l'identité qui va avec. Et dans ce monde choisir son camp et haïr la classe dominante, bourgeoise - qui est bien plus méprisante que la classe populaire, faut arrêter les conneries - me paraît être totalement sain. Donc oui, ce n'est pas anodin que les gens crachent sur le Real, parce qu'il représente ceux qui méritent de se faire cracher dessus.


T'as raison la haine c'est tellement sain.
GalateaTêtenjoy Niveau : CFA
Message posté par gonzolo
L'ADN du real c'est de gagner et il gagne. Le reste, c'est de la foutaise de rageux. Depuis 98, ça fait 5 C1, soit idem que la supposée meilleure équipe de tous les temps (de la dream team de Cruyff jusque l'ère Messi).
Et 5 CL depuis 20, c'est franchement pas mal pour une équipe dont on nous dit chaque année qu'elle joue mal, qu'ils sont en crise, etc.
De fait, y'a des crises, mais parce qu'au Real on ne supporte pas la défaite. C'est aussi un message pour les joueurs lorsqu'on vire un entraîneur. Y'a des clubs où tu laisses un entraîneur pendant 10 ans alors que le club ne gagne jamais aucun titre. Et puis t'as le Real où on vire un Ancelotti qui avait gagné la CL l'année d'avant et qui était unanimement apprécié... C'est comme ça. Et Zizou le sait très bien lui qui connait le Real comme sa poche.
C'est pas romantique, mais on s'en fout. Le romantisme c'est le refuge de celui qui baise jamais.


Le romantisme c'est le refuge des dominés.
Le mérite est ou ? d'avoir tenu en prolongation malgré les crampes à 11v11 alors qu'ils auraient du être à 10 ? OK gros mérite. L'Atletico n'avait aucune crampe eux. Magnifique Real, qui a été énorme.
Naturezza Niveau : DHR
Et sinon je pense que les gens n'en ont strictement rien à faire du Real. On voit tous que c'est un des clubs qui à la plus grosse armoire à trophée et notamment le plus de CL de loin.

Ce qui fait chier tout le monde en revanche ce sont les pseudos socios du Real qui viennent pavaner à chaque victoire en martelant à quel point ils sont grands, que la victoire est leur seule issue possible, et qui dans la défaite ne font rien d'autre que de rappeler à tous combien ils ont de trophées.
Message posté par MovinLikeBernie
Qu'on le veuille ou pas, hier soir, le Real a encore écrit une page de son histoire EXCEPTIONNELLE.
A vous écouter le Real fait une saison de merde et ne doit sa victoire qu'au tirage et aux arbitres ( on reviendra pour l'originalité...) Mais les faits sont têtus et cette équipe est championne d'Europe avec le deuxième meilleur total de points cette saison en Europe en championnat à un point du Barca après un début de saison foiré. Elle a aussi la meilleure attaque d'Europe et le plus grands nombre de buts marqués si on additionne les totaux en championnat et en Champions.
Finalement, la seule compétition qu'ils ratent est à cause d'une faute administrative après avoir gagné sur terrain, donc voilà...
On peut en dire ce qu'on veut, parcours facile, joueurs 'méchants, foot business, la haine que suscite cette victoire depuis hier n'est pas du tout anodine, et elle pue vraiment 'le mépris de classe'.
En attendant, sur cette deuxième partie de saison, à défaut d'un football champagne, le Real et Zizou ont su montrer une force de caractère énorme dans tous les moments clés: Chercher la victoire à dix au Camp Nou après un but injustement refusé, retour contre Wolsburg, résister à la machine physique de l'Atlético après l'égalisation dans un scénario où beaucoup auraient flanché...
ET si c'était ca le 'je ne sais quoi' de Zizou? si c'était tout simplement la force de caractère d'un champion, en tout cas le Real l'a, il en a aussi le statut depuis hier soir, mais aussi les 'non-believers' qui vont avec, mais ça c'est pas nouveau...
11 Ligues des champions, c'est grand.


+1
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
942 69