1. //
  2. // 14ème journée

Real-Barça, le grand écart

Battu pour la première fois de la saison à Getafe hier soir (1-0), le Barca est distancé au classement par le Real Madrid, qui n’a pas trop eu à forcer dans le derby madrilène, contre l’Atletico (4-1). Vainqueurs respectivement du Rayo Vallecano et du Sporting Gijon, Valence et Levante se rapprochent des Catalans. Dans le bas de classement, Montanier respire après la victoire de la Real Sociedad face au Bétis Séville (3-2).

Modififié
10 54
Contre tout Madrid réuni, Barcelone ne peut rien. En plus d’être au top de sa forme, le Real a à son service les autres clubs de la ville. L’Atletico, d’abord, qui à Bernabeu a fait semblant de lui résister l’espace d’un quart d’heure, avant de lui offrir deux pénaltys (plus deux cartons rouges) et un but gag. Getafe, ensuite, qui dans un Coliseum chaud bouillant a fait tomber pour la première fois de la saison le Barca, relégué à six points du leader. Un gouffre. Juan Valera, unique buteur de la rencontre, assure que « ce n’est pas une faveur pour le Real, mais pour nous » . Exact, en plus d’une victoire prestigieuse, Getafe s’offre de l’air au classement. Angel Torres Sanchez, président du club, et socio du Real, a dû passer une bien belle soirée. Certes, le Barca en est à 30-0 cette saison au Camp Nou, mais à l’extérieur, c’est une autre histoire. Sur des terrains pas aussi spacieux que le leur, les Catalans peinent à déstabiliser les défenses bien regroupées, comme celle de Getafe samedi soir, ultra-agressive, dans le bon sens du terme. Le Barca a bien eu ses 72% de possession, et frappé 21 fois au but, mais sans se montrer vraiment dangereux. Alexis Sanchez a beaucoup tenté en première, mais Moya a sorti les deux arrêts décisifs qu’il fallait. Et c’est sur corner que Getafe a fait la différence, sur sa seule frappe cadrée du match. Sans Puyol, sans Iniesta, sans solution, les Blaugranas s’en sont naturellement remis à Messi, qui a réussi dans les arrêts de jeu à se faire refuser un but pour un hors-jeu inexistant et à trouver le poteau. Parfois, le talent ne suffit pas. A la sortie des vestiaires, les Catalans étaient sonnés par une défaite pas vraiment prévue. Si Valdés et Piqué ont parlé de « retard considérable » sur le Real, Villa a préféré positiver : « Ce n’est pas terminé, on a bientôt un match contre eux et on peut les gagner tranquillement. » Ça, ça reste à prouver. Le Real n’est plus celui d’il y a un an.

Valence regarde vers le haut
Les Merengues ne sont pas les seuls à avoir profité des balbutiements catalans, puisque en s’imposant sur la pelouse du Rayo Vallecano (2-1), Valence est revenu à un point du Barça. Moins flamboyants que lors de leurs dernières sorties, les Valencians ont montré qu’ils savaient aussi être efficaces. Jonas, très à l’aise dans son nouveau poste de neuf et demi, a ouvert le score d’une belle frappe lointaine. Emery a encore fait confiance à ses Français pour animer les couloirs (Mathieu à gauche, Feghouli à droite), et c’est l’ancien Grenoblois qui après un bon travail sur son aile a donné la balle du deuxième but à un autre ancien de la Ligue 1, Tino Costa. Comme d’habitude, les joueurs de Vallecas se sont accrochés et ont réduit le score par Tamudo dans les dernières minutes. Mais Valence était plus fort, et commence à revoir à la hausse ses ambitions. Levante aussi s’accroche à sa quatrième place, mettant fin à une série de trois défaites, en battant facilement Gijon à domicile (4-0). Une victoire qui marque le retour en forme de son quatuor offensif Valdo-Barkero-Juanlu-Koné. Avec deux buts et une passe décisive, l’Ivoirien s’est particulièrement distingué, et devrait rapidement retrouver un club de plus haut standing. Le FC Séville revient aussi dans la course, après cinq matchs sans victoire, en l’emportant difficilement sur la pelouse de Saragosse (1-0), grâce à un penalty de Negredo, la seule vraie satisfaction du match. Finalement, dans la course à l’Europe, le perdant du week-end s’appelle Bilbao. Pourtant dans une très bonne dynamique, les Basques se sont fait surprendre à San Mames par le promu grenadien (1-0). Llorente et ses acolytes ont systématiquement buté sur… Pape Diakhaté. Il fallait le faire. Iñigo Lopez, son compère de la défense centrale, s’est chargé de crucifier la bande à Bielsa d’un gros coup de tête à la demi-heure de jeu. Grenade en avait bien besoin.

Iñigo Martinez, ce héros
Dans le bas de classement, le Bétis accueillait la Real Sociedad dans un duel d’entraineurs pas sereins. Les Basques ont dominé les Andalous, une supériorité concrétisée au retour des vestiaires par deux buts d’Aguirretxe et Vela. Déjà en première mi-temps, Griezmann, décidément pas au top dans cette reprise, avait manqué un penalty. Mais voilà, Jonathan Pereira est entré en jeu avec l’objectif de sauver la tête de Pepe Mel, et avec un doublé en cinq minutes il pensait bien mériter son rôle de héros. Sauf qu’Iñigo Martinez est passé par là, avec son deuxième lob du milieu de terrain de la saison. Prend ça Stankovic. Montanier, qui respire ce soir, a avoué avoir parlé avant le match avec son joueur de la position trop souvent avancée de Casto, le portier sévillan. Bien vu, la Real Sociedad sort de la zone rouge, et laisse la dernière place à Santander, battu à Majorque (2-1). En milieu de tableau, l’Espanyol continue à faire le yoyo, en s’inclinant cette fois à domicile contre Osasuna (2-1), qui en profite pour le dépasser au classement. Même à onze contre dix dans le dernier quart d’heure, les hommes de Pochettino n’ont pas su revenir. Ce n’était pas le week-end de Barcelone.



Les résultats

Rayo Vallecano 1-2 FC Valence
Buts : Tamudo (84è) pour le Rayo; Jonas (21è) et Costa (57è) pour Valence

Real Madrid 4-1 Atlético Madrid
Buts: Ronaldo (24e sp et 83 sp), Di Maria (49e) et Higuain (65e) pour le Real. Adrian Lopez (15e) pour l'Atlético.

Getafe 1-0 FC Barcelone
But : Valera (67è) pour Getafe

Bétis Séville 2-3 Real Sociedad
Buts : Pereira (80è, 85è) pour le Bétis; Agirretxe (56è), Vela (76è) et Iñigo Martinez (92è) pour la Real Sociedad

Levante 4-0 Sporting Gijon
Buts : Barkero (20è), Valdo (47è), Aruna Koné (52è, 62è) pour Levante

Espanyol Barcelone 1-2 Osasuna
Buts : Alvaro Vazquez (55è) pour l’Espanyol ; Lamah (44è) et Nekounam (50è) pour Osasuna

Real Majorque 2-1 Racing Santander
Buts : Torrejon (45è, csc) et Victor Casadesus (58è) pour Majorque; Nahuelpan (75è) pour Santander

Athletic Bilbao 0-1 Grenade
Buts : Iñigo Lopez (31è) pour Grenade

Real Saragosse 0-1 FC Séville
But : Negredo (24è) pour Séville

Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Miles Morales Niveau : DHR
Ben voila, des que Stark n'arbitre plus, ça change tout au score final!! Stark aurait evidemment siffle peno sur le plongeon du prefet Busquets a la 89eme, au lieu de ça, Teixeira lui colle un jaune merité a ce negrophobe! Sinon, je dis et je repete, nouveau BO a Messito pour sa prestation legendaire d'hier soir. Le nain fut tout simplement minable, transparent, pitoyable dans le jeu et la seule fois qu'on l'a vu c'est pour risiblement louper l'inmanquable a la 93eme (il tire sur le poteau alors que les cages sont grandes ouvertes!!), on aurait dit un gag!! Il a bouffé la feuille de match alors qu'il n'avait qu'a passer le ballon a Villa qui, medusé et seul, attendait l'offrande. Sinon qui disait que Xavi ne savait pas faire un mauvais match? Hier encore, et comme bien des fois, il fut nullissime!! Un autre gnome transparent! Et ne me parlez pas de but injustement invalidé, d'une part c'etait impossible a voir pour l'arbitre, d'autre part c'est vraiment l'excuse bidon du bad loser impuissant!

Le Real est donc leader avec 6 points d'avance, Ronaldo est fort justement pichichi: quelle classe sa façon sublime de transformer ces deux pénos logiques!! Et evidemment mention speciale gore a ces bourrins-bouchers de l'Atletico; ils n'ont cherche qu'un truc ce soir, c'est casser du tubia (quelle honte cet attentat de Perea sur Ronaldo!), on aurait dit les lieutenants du prefet Busquets dans ses grands jours!

Il s'est donc confirmé ce que je n'arrete pas de repeter: sans un arbitre (honteusement) complaisant, le Barça retrouve sa place naturelle: mater au loin le c.ul du Real!
Sans les coups de main repetes de l'arbitrage, le FC Barcelone devient une vulgaire et ennuyeuse equipe de handball.

Mais le vrai football, ça c'est beau!
Je trouve que tu abuses un peu trop quand tu parles de vrai football car le barça bien qu'en étant pas un fan pratique un super football si ce n'est le meilleur qui certes arrivé un certain nombre de passes peut devenir pour certains un peu ennuyeux
cela n'enlève rien à la qualité de l'équipe.
concernant busquets c'est la comédie ce mec à lui tout seul
j'ai encore l'image de lui roulant par terre lors de la demi contre l'inter en LDC lorsque motta le touche à peine.
C'est clair que t'abuses Morales.
Je comprends ton dégout du lobbying forcené pro-Barca, mais ça reste une belle équipe. Des Xavis et Messi nuls comme ça j'en veut tous les jours à Paris :)
Miles une haine venue d'ailleurs guide tes pas :p
Miles Morales Niveau : DHR
Aucune haine nan... juste du bonheur, crois-moi!
Par contre la haine... je l'attends des messitolatres, pepitolatres et autres qatarlans; j'attends, j'attends, et j'exulte d'avance car la haine ils la pratiquent tout autant que le prefet Busquets plonge, c'est dire...
Miles Morales, ou l'objectivité (la rage ?) faite homme.
De toute façon ce qui tue une grande équipe c'est l'ennui soyons d'accord. Mais le réal mérite sa place. Après rien n'est encore joué.
Miles en fait des tonnes, c'est sûr... mais à côté de ça quand je lis : hold-up le FCB s'est fait refuser un but valide... faut pas déconner, même avec ce but, si le barca cherche simplement le 1-1 contre une équipe pareil bah purée... Getafe quoi... Normalement c'est manita obligatoire contre eux !! Le minimum syndical... Le FCB est-il devenu trop prévisible ?? Quant à Villa, qui dit qu'ils vont gagner tranquillou à Bernabeu... Il est beau lui, le RMCF c'est à Madrid mais c'est pas Getafe mec, et même contre eux vous galérez comme des maudits... Allez, besos et Hala Madrid !
Miles, qui reprend le flambeau des trolls madridistas.
Y a plus de places sur RMC.net ?
Xeneize31 Niveau : DHR
Bravo au real qui est vraiment très très fort cette année rien à redire. Par contre ferme ta gueule un peu MilesMorales,car dans un post précédent tu te permet de me parler en employant des mots que je n'apprécie pas, ce que je n'avais jamais fait avec toi avant, ça se voit t'es qu'un fanatique qui n'a aucune objectivité, tu connais rien du tout au ballon rond, et bravo à ton Ronaldhomo, pour ses 15 buts en championnats 10 pénos dedans, ça c'est sur c'est la classe....t'as la gaule pour des pénos, ça va mec faut rester tranquille! Enfin bref, si t'es fini au pipi de chat c'est pas ta faute c'est sur, et je défend pas Messi quand il pas bon moi, il faut aussi savoir le dire, le Barça a été transparent et mérite ce qui lui arrive tout comme le Real mérite d'être premier, tout cela ne s'invente pas. Mais en attendant continues de cracher ta haine, car comme je t'ai dit ta pur punition sera de voir ton Messi péféré, toujours sur la première place du podium, et Ronaldo sera sont éternel second, et rien que ça, ça me fais kiffé de s'avoir à quel point ca va te foutre les boules, rageux du football va!!!
Bon, pour ceux qui n'en peuvent plus du geek de service sur So Foot, Miles alias "Sébastien .........", je vous donne son adresse la prochaine fois qu'il fait sa belle derrière son ordi... Y'en a pas mal qui voudraient le rencontrer je crois.

PS : So Foot, la sécurité de votre site est bien pourrie, faites gaffe un minimum...
Ragondinho Niveau : CFA
Miles morales ou l'histoire d'un Ulcère qui est né pendant le régime Fra...Ha non merde ça c'est ce qui veut nous faire croire...Ha merde je vous l'ai déjà raconté sa vie...Vinaigre concentré, enfin surtout con que centré, aigreur, etc...De tous les supporters n'ayant pas d'affinité avec le club Catalan, nous avons quand même remarqué en tant que supporters neutres que tu es le moins objectif, le plus lourd et surtout le plus Hermelisé du forum...Donc le plus moche aussi...Faut pas oublier qu'Hermel avec son rire de Hyène c'est quand même le moins intelligent, le moins cultivé et le plus nombriliste de la clique Européenne sur RMC...
C'est pitoyable. Miles Morales l'est, et les autres devraient ne pas lui répondre. Sinon la rubrique commentaire n'a plus aucun intérêt.
Le barca est moins bien, c'est sur. Mais peut-être que dès qu'ils auront résolu quelques petits problèmes du à leur nouveau système, ça risque d'être magnifique. Ces permutations, cette liberté laissée aux joueurs dans le système je trouve ça beau.
Ensuite, il faut bien reconnaître le mérite de Guardiola, de faire évoluer son équipe chaque année vers quelque chose de différent. Ca a marché 3 fois. Peut-être que la quatrième non.
Bravo au real, même si les appréciations sont à mon avis trop amplifiées parce qu'on ne se fie qu'au résultat.
4-1 pour le real, mais à 11 contre 11 je ne les ai pas sentis sereins, ni d'ailleurs contre Valence où le nul aurait été logique. Il y'avait péno, ce n'est pas une appréciation sur l'arbitrage mais purement sur le jeu, 11 contre 10 pendant 70 minutes ça rend les choses plus faciles surtout quand le meilleur joueur de l'atletico doit sortir. Dernier point, j'aurais aimé la réaction du Mou si on avait expulsé Casillas à un moment pareil du match.
Concernant le barça, défaite méritée, l'équipe donne la sensation d'être fatiguée mentalement et ça va être très difficile de remonter la pente, mais nous sommes en Novembre, attendons de voir. Par ailleurs, le but refusé était valide, et il y'a eu aussi de la malchance avec le poteau aussi à la fin et en début de match. Mais encore une fois défaite logique.
Il faut juste modérer les impressions, on a l'impression d'un real qui maîtrise tout et d'un barça à la masse, c'est un peu plus subtil que ça.
Petite précision, quand je dis qu'il y'avait péno je parle de madrid - atletico, les pénos étaient valides...
denis brognard Niveau : Loisir
@SoFoot
"Messi, qui a réussi dans les arrêts de jeu à se faire refuser un but pour un hors-jeu inexistant"

Petit rappel :
Position de hors-jeu
Absence d’infraction
-reçoit le ballon d'un joueur de l'équipe adverse qui le lui envoie de manière DELIBEREE.

Il y avait donc bien hors jeu, la passe du défenseur étant involontaire.
Mais bon, ce n'était pas stark au sifflet
@Denis Brognard, je suis pas d'accord, le but était sur un une-deux avec Keita, l'arbitre a estimé que ce dernier était HJ, il s'est trompé, même Marca estime que c'était une erreur
http://www.marca.com/2011/11/27/futbol/ … 50393.html

Voilà, l'erreur est humaine, et de tte façon c'est fait, et le barça n'a pas mérité de gagner, mais de là à dire que c'est justifié, je n'irais pas jusque là... @++
denis brognard Niveau : Loisir
@med78

http://www.dailymotion.com/video/xmlk9k … side_sport

Keita est hors jeu sur l'intervention du défenseur
C'est une blague DenisBrognard? 15ème seconde, c'est sans équivoque...
Franchement ce qui a sifflé a été sifflé et ça arrive les erreurs d'arbitrage, même Guardiola n'a pas voulu s'attarder sur le sujet, mais faut pas être de mauvaise foi non plus.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Marseille sans forcer
10 54