1. //
  2. // 31e journée
  3. // Marseille/PSG

Ravanelli jauge le PSG et l'OM

Modififié
4 23
À quelques heures du match décisif entre l'Olympique de Marseille et le Paris Saint-Germain, pour le compte de la 31e journée de Ligue 1, consultants, experts et anciens joueurs y vont tous de leur avis. Ancien buteur de l'OM entre 1997 et 1999, Fabrizio Ravanelli n'échappe pas à la règle.

Dans les colonnes de La Provence, ce vendredi, l'Italien a estimé que la tâche s'annonçait difficile pour le club phocéen. « Paris a une équipe pour gagner la Ligue des champions. Mais cette année, ils peuvent aller au bout. C'est bizarre, le PSG peut être champion d'Europe, battre Barcelone et perdre contre l'OM, parce que c'est le football. Contre Lyon, l'OM a gagné ! Son but était valable ! Il faut donc y croire. J'ai une grande admiration pour Ibrahimović, j'aimerais diriger un tel joueur, je suis fan de Verratti, qui devient un grand, j'aime bien Sirigu aussi, mais mon cœur est à Marseille, je ne peux pas le cacher, je serai pour l'OM » a-t-il expliqué, avant de chanter les louanges de l'effectif marseillais. « L'OM n'a pas un joueur au-dessus des autres, c'est son niveau général et son homogénéité qui font sa force. Payet est excellent, Ayew admirable, Gignac a réussi une première moitié de saison de haut niveau, Mandanda est sûr, Imbula et Thauvin me plaisent beaucoup, le jeune Belge est capable de marquer de grands buts. »

Et si Batshuayi remettait le même but que Ravanelli en 1999-2000, après un une-deux avec Payet ? GC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Note : 2
Je voue une haine incommensurable à cette homme. Presque autant qu'à Materrazi et Diego Costa depuis peu...
tacle_tibia Niveau : Ligue 1
Message posté par PauletaSusicGaucho
Je voue une haine incommensurable à cette homme. Presque autant qu'à Materrazi et Diego Costa depuis peu...


t'inquiete, dimanche tu pourras ajouter gignac et batshuayi et payet.
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Note : 1
Pourquoi donc?
tacle_tibia Niveau : Ligue 1


parce qu'ils vont en COLLER 3 AU QSG !

HAHAHAHHAHAHAHAHAHAHAHAHHAHAHHAHHAHAH.

ah.
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Oui et donc?
roberto-larcos Niveau : Ligue 2
Mettre Gignac et Payet dans la même phrase que Ravanelli...t'est juste haineux envers Paris ou tu n'aimes pas ton club?

Ravanelli c'etait un sorcier, limite vaudou.

Gignac parcontre...Payet...A ta place je sacrifierai un poulet pour le remplaçant d'Imbula.

J annonce 3 a 0 pour Paris, double de Pastore, un de David Luiz. Et Bielsa se flagellera avec des orties en conf de presse pour avoir laisse Doria partir et oser travailler tous les jours avec Barrada
Orso94210 Niveau : CFA
Ah, Ravanelli... Ca tombe bien.
Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
@tacle_tibia
Tu vis en quelle année pour dire "QSG" ?
@tibia et @pauleta/susic/gaucho : c'est comme ça que vous lancez le classico ? C'est naze les gars. Faut envoyer du paté :

8e minute : alors que Marseille pousse fort depuis le début du match Gignac, Payet et Ayew se jettent dans un pressing sans merci sur Verratti en plein dans sa surface qui efface les 3 olympiens avec un double rateau. Derrière le génie parisien constatant qu'il ne reste plus que 7 blancs devant lui sert Pastore, l'Argentin s'avance avec célérité, torse bombé, regard haut, il est déjà dans le rond central quand Cavani et Ibra font un appel croisé. Morel et Fanni en essayant de suivre chacun leur joueur se téléscopent et tombent tous deux à terre. Pastore choisit de servir son pote Cavani, ce dernier arrive devant Mandanda, pas trop en confiance il remise pour le Z au point de péno qui ouvre la marque. Zlatan célèbre son 100e but sous le maillot parisien, enlève son maillot, prend un jaune et dit à Cavani "t'inquiète je te revaut ça tout à l'heure. 0-1

43e : Alors que le PSG fait tourner le ballon péper devant des marseillais déjà carbonisés à force de courrir dans le Zef, David Luiz qui s'emmerde décide de monter, il emmène tout sur son passage, sert Zlatan dans la surface qui fait semblant de ne pas voir Cavani tout seul au 2e et décoche un boulet de canon qui vient se loger dans la lulu d'un Mandanda mystifié. Là dessus il enlève encore son maillot. Se prend un 2e jaune. Puis donc un rouge. Pendant que l'arbitre lui adresse son carton il le menace du doigt et lui dit "Toi je vais te flinguer comme le caribou de la semaine dernière" Le Z, suspendu jusqu'à la fin de saison, s'en va tout auréolé de sa gloire et des ses 101 buts parisiens. Il se casse rejoindre Becks en MLS non sans ajouter "Ce pays ne mérite pas Zlatan ni les calzones de Mino" En arrivant à l'aéroport de Miami il déclare "Why God bless America ?? I never said i want to bless America. I dont know America but America knows me." 0-2

Mi-temps : José Anigo venu prêter main forte tente de perturber les parisiens en leur envoyant une nouvelle fois Clara Morgane dans le vestiaire. Manque de pot Lavezzi est chaud comme la braise, il déglingue l'ancienne actrice dans les toilettes. Lolo White qui a tout vu décide de faire rentrer le chaud lapin.

70e : Alors que Gignac vient de vendanger sa 3e occasion nette du match, Thiago Silva balance un long ballon sur Lavezzi qui se présente tout seul face à Mandanda. L'argentin trébuche et dans sa chute marque de la couille gauche. Claquage de la burne, Ezequiel est obligé de sortir. Blanc ayant déjà effectué tout ses changements et Zlatan ayant été expulsé Paris doit terminer à 9. 0-3

92e : Alors que tout le public s'est déjà barré à part les South winners qui réclament le retour de José Anigo sur le banc, Javier Pastore décide de marquer le même but que Weah contre Vérone : sur un corner il sauve sur sa ligne et remonte tout le terrain. Morel se fait les croisés en essayant de le rattraper. Pastore efface Mandanda d'un grand pont, puis à l'approche de la ligne de but s'arrête et se baisse pour marquer de la tête, tel un Ronaldinho dans une pub ou dans un match indoor. 0-4

Fin du match, pendant que les South Winners, continuent la "révolution orange" en ayant remplacé le Ché par Bayrou, Lavezzi s'en va discrètement uriner dans la glacière de Marcelo et termine son forfait par un doigt dans le fion du technicien marseillais.

Voilà comment ça se va passer les gars. C'est ça le classico.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Gerets arrêtera en 2016
4 23