1. //
  2. // Juventus

Ravanelli aurait pu aller au Real Madrid avec Capello

Modififié
502 19
Connu en France pour son penalty obtenu au Parc des Princes lors de PSG-OM et souvent moqué pour sa prétendue simulation, Fabrizio Ravanelli reste pourtant un attaquant mythique de l'Italie des années 90, fer de lance d'une Juventus qui rafle la Ligue des champions en 1996 et buteur en finale même.

Mais un mauvais choix de carrière le fait quitter la Vieille Dame pour la Premier League et Middlesbrough. Une fois en Angleterre, alors que son club lutte finalement pour ne pas descendre, il a pourtant une occasion en or de se relancer : le Real Madrid. « J'avais la possibilité d'y aller lorsque Fabio Capello en était l'entraîneur, en 1996, explique l'Italien pour Espace Foot. Normalement, je devais le rejoindre à la fin de la saison. Mais au dernier moment, alors qu'ils sont champions, il décide de quitter le club pour retourner au Milan. La porte s'est refermée.  »

Du coup, le Real Madrid s'est appuyé sur un jeune espoir, un certain Fernando Morientes, pour concurrencer les deux attaquants Predrag Mijatović et Davor Šuker. Avec un certain succès, puisque les Merengues ont raflé la Ligue des champions la saison suivante. Dans le même temps, Ravanelli n'avait toujours pas réussi à se dépêtrer de sa polémique avec Eric Rabesandratana. Capello, vous êtes un salaud.

SF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

RAGNAGNALDO Niveau : DHR
Ce qui a donc permis l'éclosion de Raül.
95, première année 9buts, 96, 19buts en Liga.
Enfin un croche-pattes salvateur pour le football !
Ce commentaire a été modifié.
Non c'est bien l'eclosion de Morientes qui joue sa première saison l'année suivante, Raul était déja dans l'équipe depuis 94...
RAGNAGNALDO Niveau : DHR
94/95, surtout que je parlais du total but, atteint le 23 avril 95.
(je t'ai mis le +1 pour entamer un vaste programme d'échange ;)
Eugène Samonacco Niveau : DHR
oui, mais peut être que Raul serait devenu encore plus fort avec cette concurrence ? Croonaldo ne serait pas venu au Real et Irina Shayk m'aurait choisi ?
(je laisse la boucle ouverte)
Eugène Samonacco Niveau : DHR
(ferme la boucle discrètement)
4 réponses à ce commentaire.
Putain, mais y a faute !
RAGNAGNALDO Niveau : DHR
mon premier +1 depuis un moment, merci pour la barre.
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Note : 1
Putain comment je lui en ai voulu à cette ordure!

Le précurseur de Valbuena
Barton_fink Niveau : DHR
De fiorese aussi probablement
read my nullitay Niveau : DHR
Et de Payet. (vous l'aurez entendu ici en premier)
Super-Pippo Niveau : CFA
Sur cet angle, pour moi, il y a faute.
Eugène Samonacco Niveau : DHR
ouai, le défenseur aurait dû prendre 10 matchs au moins.
Shtrafnoï... Padatcha! Udaaaarrrr!!! Niveau : District
Ben y avait un angle de vue dans les ralentis de l'époque ou on voyait effectivement une faute. Il lui touche bien le pied...
Alain Proviste Niveau : Ligue 2
Ahah je m'en souviens comme si c'était hier. Fabrizio idolo !
9 réponses à ce commentaire.
Champion-mon-frère Niveau : Ligue 2
Cette face put***, on dirait Joseph Gordon-Levitt à 70 ans
Quelle équipe de porcs quand même cette saison 97-98, du world class à presque tous les postes! Sinon comment peut-on parler des attaquants du Real de cette époque et ne pas citer Raul?
Alain Proviste Niveau : Ligue 2
Tu parles de qui ? Le Real, la Juve ? De toute façon, les deux avaient une équipe de porcs à l'époque !
1 réponse à ce commentaire.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
502 19