1. //
  2. // 17ème journée

Raul superstar, Gladbach toujours là

Le Bayern leader, Dortmund et Schalke qui suivent, Gladbach pas loin: la Bundesliga finit l’année dans la normale, en faisant du neuf avec du vieux. A la veille des fêtes, Raul joue les Pères Noël en gavant le public de la Veltins Arena, et Marco Reus a tenu à revenir vite fait, afin de terminer son calendrier de l’Avent.

Modififié
0 2
Cette saison, le Werder Brême fait beaucoup penser au personnage de Double Face. Impérial à domicile (meilleure équipe sur huit matchs), le onze de Thomas Schaaf est tout simplement dégueulasse à l’extérieur. Chez les gros, le Werder a perdu à chaque fois, et s’est même fait corriger: courte défaite (1-0) à Leverkusen, lourds revers à Gladbach (5-0) et à Munich (4-1). Forcément, le match à Schalke était celui de tous les dangers. Et ça n’a pas raté: si Klaas-Jan « Batman » Huntelaar a été plus sage qu’à l’habitude (un but, et de toute façon, il n’avait pas son masque), son allié au numéro 7 a une nouvelle fois montré que l’âge n’était pas un problème. Neuvième triplé de sa carrière pour Raul. Ok, les buts ne sont pas tous beaux, notamment deuxième, où il rate son contrôle, où Huntelaar reprend mal et où Raul la dévie alors qu’il est hors-jeu, mais bon, ça porte quand même le total à 399 buts en carrière. Respect. Grâce à cette « Händchen » (les Espagnols n’ont pas le monopole de la « Manita » ), Schalke finit l’année à trois points du Bayern, à égalité de points avec le rival Borussia Dortmund. La guerre entre la Bavière et la Ruhr est déclarée.

Youtube

Gladbach ne lâche rien

Pour lutter contre la Ruhr, le Bayern va devoir la jouer comme Cell: il va devoir absorber un joueur afin de devenir encore plus fort. Et si ça peut affaiblir la concurrence, tant mieux. Le joueur visé est bien entendu le Super Saiyen Marco Reus, qui porte à bout de bras son Mönchengladbach. On l’a bien vu: quand il n’est pas là, Gladbach, c’est Hercule, au niveau de la force. Le triumvirat Beckenbauer-Rummenigge-Hoeness a commencé à draguer le joueur, on en saura certainement plus durant la Winterpause (trêve hivernale). En attendant, le petit Marco, de retour de blessure, continue à faire ce qu’il fait de mieux: cajoler le cuir. Ça donne une passe décisive pour Herrmann face à Mayence, et…puis une blessure, à nouveau. Reus est sorti à dix minutes de la fin, blessé au genou gauche. Plus qu’une potentielle recrue, le numéro 11 de Gladbach est bien parti pour devenir l’héritier d’Arjen Robben, un abonné de l’infirmerie. Quoi qu’il en soit, Gladbach s’est imposé de manière poussive face au 05, mais reste à l’affût, un point derrière les grands rivaux de la Ruhr.

Sinon, Kaiserslautern recevait Hanovre dans son Fritz-Walter Stadion. Un match très intense, avec des « Diables Rouges » qui voulaient à tout prix gagner pour ne pas passer l’hiver en tant que barragiste. Mais comme à son habitude, Hanovre l’a faite à l’envers. Abdellaoue a marqué, et Zieler a fait de son mieux pour contenir les assauts de Lautern. A un moment, ça finit par lâcher, et c’est Nemec qui a égalisé pour le 1.FCK. Oui, l’homme qui a manqué le début de saison à cause après s'être cassé la gueule. Newton reçoit une pomme sur la tête et en déduit la loi de la gravité; Nemec tombe d’un arbre, saisit la gravité de la situation et impose sa loi. A vrai dire, ça n’a pas suffi.

Les matchs d'hier

Par Ali Farhat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

El Je Madrileño Niveau : DHR
RRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRAUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUULLL!!!!!!
El gran capitán, el 7 de España
Il est incroyable.

On attendra longtemps son successeur.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Bordeaux respire mieux
0 2