1. //
  2. // 36e journée
  3. // Levante/Atlético Madrid

Raúl ma poule

De hué à adulé, il n’y a qu’un pas. Un pas franchi par Raúl García. Joueur majeur aux yeux du Cholo Simeone, le Navarrais est la grande valeur ajoutée de cette saison. Hargneux car revanchard, sa mue offensive est tout aussi déconcertante que cet Atlético.

2 17
« Qu’il est nul » , « Quelle chèvre » , « On a pris un Raúl qui ressemble plus au sergent Garcia » . Le blase de Raúl García a longtemps été synonyme de blague et de quolibet du côté du Vicente-Calderón. Tête de Turc des supporters de l’Atlético de Madrid depuis son arrivée en 2007, le Navarrais a longtemps galéré avant de s’imposer. Un transfert à 13 millions d'euros, un statut d’espoir du football espagnol, et voilà une pression devenue fardeau. Dans les arcanes du vieillot stade des Matelassiers, son nom flirtait même avec celui de pire recrue de l’histoire d’un club où les flops sont tout aussi nombreux que la dette gargantuesque. Un constat qui tenait la route jusqu’à l’été dernier. Depuis, le milieu de terrain de formation est devenu un homme clé, plus qu’incontournable, de cet Atlético de Madrid. Pourquoi ? «  Parce que je comprends les critiques » : « Quand je suis arrivé à l’Atlético, il y a eu beaucoup d’attentes, pas que sur moi, mais aussi sur les autres joueurs qui sont arrivés. Quand je ne joue pas bien, je suis mon premier critique. » Retour sur une mue inattendue et bienvenue.

Simeone : « Un exemple »

Entre 2007 et 2012, Raúl García trimballe sa peine et le prix de son transfert tel un boulet. Il joue – une moyenne de 42 matchs par saison – et déjoue – seulement 9 buts. Bref, un raté dans les grandes largeurs qui le conduit à un retour en prêt d’un an à Osasuna, son club formateur. « C’est le moment où j’ai commencé à reprendre confiance en moi, avoue-t-il dans les colonnes du Pais. Je suis revenu à l’Atlético, et de nouveau, les doutes… Simeone avait parlé en bien de moi, mais je ne savais pas à quel point il allait avoir confiance en moi. Encore une fois, j’ai recommencé de zéro. » « Plus pessimiste qu’optimiste » , comme il se définit, Raúl va pourtant reprendre plaisir sur le pré. La force de Diego Simeone qui, dès son arrivée, le repositionne un cran plus haut. Milieu offensif de formation, il devient un polyvalent de l’attaque. En neuf et demi ou sur un côté, il apprend. Problème, le système de jeu entièrement dédié à Falcao ne trouve que peu d’alternative. Et n’offre donc que peu de temps de jeu au Navarrais.

« La seule chose qui me chagrine est de ne pas avoir pu donner plus de minutes à Raúl. » En date de la fin de saison dernière, ces mots de Diego Simeone sont rares et plein d’enseignements. Pour un entraîneur qui s’est fait un principe de ne jamais individualiser ses discours, l’allusion au manque de temps de Raúl García est une exception. Et un indicateur. Une fois la Copa del Rey glanée au Santiago Bernabéu, un nouvel épisode de l’Atlético selon le Cholo reprend ses droits. À vrai dire, le premier avec « ses » hommes. Falcao exilé sur le Rocher, l’Argentin a entièrement bâti une équipe qui lui correspond. À savoir des muscles et de la hargne, de la vitesse et de l’intelligence. Les qualités du natif de Pampelune, donc. Malgré un rôle de second couteau en début d’exercice, le Cholo le considère comme un élément clé de la vie du groupe. Tant et si bien qu’après Gabi et Tiago, Raúl García est nommé troisième capitaine de l’Atlético. « Un exemple vivant d’effort, de travail et du vouloir » , qualifiera même son entraîneur.

Le casque d’or rojiblanco

La persévérance ne cache pas de vraies lacunes techniques pour celui qui était considéré à ses débuts comme l’un des espoirs du football espagnol. Un meneur de jeu qui évolue désormais un cran plus haut. Et qui, depuis la mi-saison, a même réussi à sortir David Villa du onze préférentiel du Cholo. Une concurrence saine et une prise de pouvoir qu’il n’imagine pas comme un échec du Guaje : « C’est vrai que cela coûte aux nouveaux d'entrer dans cette équipe, avec l’identité que nous avons (…). Moi, je joue plus devant, mais le Mister souhaite que tu fasses un travail défensif, c’est la base de cette équipe. Si tu souhaites jouer pour toi et marquer des buts, Simeone ne te mettra pas.  » Des banderilles, Raúl García en a pourtant collé cette saison. Avec 18 buts, il est même la seconde gâchette des Matelassiers. Le dernier en date, à Valence (0-1), a même rapproché un peu plus l’Atlético du titre de champion. La prochaine échéance, toujours en territoire valencien, devrait le voir débuter, lui « l’absent » de Stamford Bridge. Et le « nul » pourrait bien faire des siennes, encore.

Par Robin Delorme, à Madrid
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
L'Atletico c'était mieux avant...
Au temps de la loose et de la ferveur des supporters.
Avant cette nouvelle hype de la presse européenne.
Je comprends mieux aficionados du BVB et du Bayern qui pleuraient leur rage en voyant arriver les nouveaux "fans de toujours" déçus par le Real, le Barça ManU et Chelsea.

J'en arrive a espérer une défaite en finale, qu'on échappe au gros de la meute!

¡Aupa Atleti! comme ils disent...
Message posté par JBoo
L'Atletico c'était mieux avant...
Au temps de la loose et de la ferveur des supporters.
Avant cette nouvelle hype de la presse européenne.
Je comprends mieux aficionados du BVB et du Bayern qui pleuraient leur rage en voyant arriver les nouveaux "fans de toujours" déçus par le Real, le Barça ManU et Chelsea.

J'en arrive a espérer une défaite en finale, qu'on échappe au gros de la meute!

¡Aupa Atleti! comme ils disent...


Mais t'es sérieux là ?

Donc en gros pour toi y a que 4 équipes qui peuvent gagner la ligue des champions, Les mecs ils sont premier de la liga et en finale de ligue des champions mais il devrait pas y avoir de hype d'eux ??

Réfléchie avant de dire n'importe quoi, puis cette équipe elle pu le foot elles posent ces couilles sur les terrains au tout les matchs.
Message posté par JBoo
L'Atletico c'était mieux avant...
Au temps de la loose et de la ferveur des supporters.
Avant cette nouvelle hype de la presse européenne.
Je comprends mieux aficionados du BVB et du Bayern qui pleuraient leur rage en voyant arriver les nouveaux "fans de toujours" déçus par le Real, le Barça ManU et Chelsea.

J'en arrive a espérer une défaite en finale, qu'on échappe au gros de la meute!

¡Aupa Atleti! comme ils disent...




Perso je l'ai échappé belle avec le stade brestois. Quand ils étaient en tête de Ligue 1 il y'a 2 ans et 1/2 j'ai flippé, y'a mêmes des mecs de rennes qui commençaient à s'y intéresser. Je les préfères largement en Ligue 2. Là au moins quand tu vas au stade tu te sens important.

Comme toi je ne veux pas que mon club soit une référence européenne et que des gens à travers le monde le soutienne. Je veux que le Stade Brestois 29 reste un club de quartier, j'aime être un vrai supporter parmi les vrais. (ironie du jour, bonjour)
Message posté par JBoo
L'Atletico c'était mieux avant...
Au temps de la loose et de la ferveur des supporters.
Avant cette nouvelle hype de la presse européenne.
Je comprends mieux aficionados du BVB et du Bayern qui pleuraient leur rage en voyant arriver les nouveaux "fans de toujours" déçus par le Real, le Barça ManU et Chelsea.

J'en arrive a espérer une défaite en finale, qu'on échappe au gros de la meute!

¡Aupa Atleti! comme ils disent...


C'est quand même paradoxal de se prétendre "vrai" supporter d'un club et de souhaiter sa défaite. On n'arrête pas la connerie.
volontaire82 Niveau : Loisir
C'est surtout débile de croire qu'il y aura une nouvelle vague de footix pro Atletico.

On disait pareil avec Dortmund, pourtant ya pas des masses de footix qui ont envahi les forums
Realsymphony Niveau : CFA
Message posté par JBoo
L'Atletico c'était mieux avant...
Au temps de la loose et de la ferveur des supporters.
Avant cette nouvelle hype de la presse européenne.
Je comprends mieux aficionados du BVB et du Bayern qui pleuraient leur rage en voyant arriver les nouveaux "fans de toujours" déçus par le Real, le Barça ManU et Chelsea.

J'en arrive a espérer une défaite en finale, qu'on échappe au gros de la meute!

¡Aupa Atleti! comme ils disent...


c est sur que pour cette finale , vous aurez le support des fans du barça , du bayern et pour etre franc la plupart du monde , ca peut deranger je comprends , mais de la a souhaiter que son equipe perde la finale de la competition la plus importante ......
j etais pour le real quand rien ne marchais , quand on c est pris la manita j ai soutenu plus que jamais mon equipe , j etais aussi pour le real lors du classico Pasillo , je serai pour le real dans cette finale de champions league et serai pour le real meme si il se colle le label degeu de " meilleure esuipe du monde " et la horde de hipsters qui vient avec .
tout pour te dire que il n y a absolument aucune raison ligitime pour souhaiter que son equipe perde , AUCUNE .
Y a bien qu'en France, que des mecs supportent les meilleurs clubs du moment, on n'est vraiment pas un pays de sport. Ca me dégueule les hypes de Dortmund et de l'Atlético, alors que l'année prochaine, la plupart de ces types vont se trouver une autre équipe, et nous dire "je suis un supporter depuis longtemps" fermez la
Message posté par JBoo
L'Atletico c'était mieux avant...
Au temps de la loose et de la ferveur des supporters.
Avant cette nouvelle hype de la presse européenne.
Je comprends mieux aficionados du BVB et du Bayern qui pleuraient leur rage en voyant arriver les nouveaux "fans de toujours" déçus par le Real, le Barça ManU et Chelsea.

J'en arrive a espérer une défaite en finale, qu'on échappe au gros de la meute!

¡Aupa Atleti! comme ils disent...


Moi qui suis un fan du BVB depuis ma tendre enfance (il y a 2 ans) je tiens à dire que tu racontes n'importe quoi.

Je me rappelle de Mkhitarian qui me procurait des émotions de folie... durant les premières mi-temps (merci le couvre-feu) et j'attendais de voir en VHS (merci Papa) la deuxième mi-temps enregistrée en revenant de l'école avec mon nesquick pour le gouter.

Los ! Schwarzgelb... euh Allez les Noirs et Jaunes ! Vive le BéféBé !
Message posté par Realsymphony


c est sur que pour cette finale , vous aurez le support des fans du barça , du bayern et pour etre franc la plupart du monde , ca peut deranger je comprends , mais de la a souhaiter que son equipe perde la finale de la competition la plus importante ......
j etais pour le real quand rien ne marchais , quand on c est pris la manita j ai soutenu plus que jamais mon equipe , j etais aussi pour le real lors du classico Pasillo , je serai pour le real dans cette finale de champions league et serai pour le real meme si il se colle le label degeu de " meilleure esuipe du monde " et la horde de hipsters qui vient avec .
tout pour te dire que il n y a absolument aucune raison ligitime pour souhaiter que son equipe perde , AUCUNE .


Ah si j'ai vraiment envie que le barça perde contre l'atletico juste pour priver le real du titre, ça me semble valable comme raison.
volontaire82 Niveau : Loisir
Message posté par Bux
Y a bien qu'en France, que des mecs supportent les meilleurs clubs du moment, on n'est vraiment pas un pays de sport. Ca me dégueule les hypes de Dortmund et de l'Atlético, alors que l'année prochaine, la plupart de ces types vont se trouver une autre équipe, et nous dire "je suis un supporter depuis longtemps" fermez la


En même temps en Espagne les club nationaux s'appellent le Barça et le Real, donc les mecs ont pas spécialement besoin d'aller chercher bien loin pour trouver un des 'meilleurs clubs du moment' pour reprendre ton expression.

Si la France comptait des clubs majeurs sur la scène européenne alors les français arrêteraient d'aller soutenir des clubs étrangers, ça me semble logique.

En plus dans le lot des soi disant gens qui 'supportent' ces clubs, la plupart sont juste des fans de foot qui respectent voire apprécient les performances, comme c'était le cas avec Dortmund l'an dernier et comme c'est le cas avec Liverpool cette année par exemple.

Et au pire, comme je l'ai déjà vu dire sur ce forum, on est tous les footix d'une époque. Les footix d'aujourd'hui seront les vrais supporters de demain. Les pseudos vrais supporters qui crachent sur les néo-fans n'avaient pas plus de raison qu'eux de supporter le même club au moment ou ils ont commencé à le faire.

Par contre c'est effectivement très très français de dire "on n'est vraiment pas un pays de sport" comme tu le fais..
Encore un miracle du Cholo qui a compris que Raul Garcia n'était pas du tout un meneur de jeu comme on essayait de nous le faire croire.
Depuis qu'il joue un cran plus haut, il est beaucoup plus à l'aise et son jeu de tête permet de débloquer les matches.
Il n'a jamais eu un mot plus haut que l'autre malgré les nombreuses années de galère.
Message posté par JBoo
L'Atletico c'était mieux avant...
Au temps de la loose et de la ferveur des supporters.
Avant cette nouvelle hype de la presse européenne.
Je comprends mieux aficionados du BVB et du Bayern qui pleuraient leur rage en voyant arriver les nouveaux "fans de toujours" déçus par le Real, le Barça ManU et Chelsea.

J'en arrive a espérer une défaite en finale, qu'on échappe au gros de la meute!

¡Aupa Atleti! comme ils disent...


LOL le club va jouer le match le plus important de son Histoire et tu souhaites qu'ils perdent juste pour échapper à quelques blaireaux...Belle mentalité
2 petites remarques à propos de l'article :

"À savoir des muscles et de la hargne, de la vitesse et de l’intelligence. Les qualités du natif de Pampelune, donc."

Ouais enfin il est tout sauf rapide le Raul ;) « Un exemple vivant d’effort, de travail et du vouloir », qualifiera même son entraîneur.

J'aurai mis de la volonté à la place du vouloir, mais c'est peut-être correct aussi.

Allez plus que 3h30 pour le match et 7 jours pour aller à Vicente-Calderon !
Scholes453 Niveau : CFA
C'est au fil des années qu'on se sent " vrai supporter " d'un club, qu'il perde ou qu'il gagne. Mais pour les 3/4 d'entre nous, sauf si c'est " de tradition familiale " comme beaucoup aiment dire, si on s'est mis a supporter nos équipes favorites, c'était surement parce qu'elles gagnaient, parce qu'elles jouaient mieux que d'autres, en somme, une sorte de hype quoi.
Note : 1
Message posté par JBoo
L'Atletico c'était mieux avant...
Au temps de la loose et de la ferveur des supporters.
Avant cette nouvelle hype de la presse européenne.
Je comprends mieux aficionados du BVB et du Bayern qui pleuraient leur rage en voyant arriver les nouveaux "fans de toujours" déçus par le Real, le Barça ManU et Chelsea.

J'en arrive a espérer une défaite en finale, qu'on échappe au gros de la meute!

¡Aupa Atleti! comme ils disent...


Je ne me suis pas collé à l'écriture depuis un bail, parce que l'Océanie pour suivre les matchs, c'est un peu la mouise, donc je fais avec du résumé par ci, du live texte par là. Donc je lis plus et commente moins.

Mais ce que tu sors est une ineptie sans nom sérieusement! Au temps de la loose comme tu dis. Je me bouffais les noix d'avoir vu plus d'action en tribunes que sur le pré du Calderon en 1/16e de l'UEFA...Ou après un vieux nul indigeste contre Getafe, la même. Et là, tu vas nous dire que ta seule préoccupation ce sont les arrivistes qui vont dire "j'ai toujours kiffé l'Atléti mon pote". Mais qu'est ce que tu t'en tapes franchement!

Fais comme les personnes qui aiment l'Atlético, ne cherche pas à te justifier en disant que tu veux échapper aux néo-pros-rojiblancos, et profite d'une saison comme on en voit rarement.

Perso, j'ai connu l'Atlético par hasard il y a pas mal de temps, et je me suis tapé un gros paquet de purges à rallonge depuis. Mais là, cette saison, je prends mon pied, malgré le fait que je ne puisse pour ainsi dire pas voir les matchs. Parce que la saison est hors-norme, c'est un fait. Alors profite, allume ta téloche, commande un caisse de Mahou ou de San Miguel, fais le plein de pipas et profite de la fin de saison comme il faut.

Et au passage, l'état d'esprit et la philosophie "Colchonera" est bien résumée dans ce bouquin:
http://www.casadellibro.com/libro-soy-d … 15/1218226
* Edit
contre Bolton ce p*tain de 1/16 infâme avec la horde de gorets des Wanderers en tribune. Désolé pour le vilain double post
Les équipes font aussi les clubs, pas seulement les supporters.

Une génération, une épopée, un match, un but peut donner le gout à des gens, souvent jeunes pour une équipe. C'est aujourd'hui encore plus criant avec la mondialisation mais c'était également valable hier. Les PB étaient une hype dans les années 70, comme le Brésil, puis l'Argentine. Il y a eu Milan, la dream team, l'Ajax...Bref, c'est comme ça pour touts les clubs, qui ont aujourd'hui des supporters aux 4 coins du monde. On vit dans un espace où les gens sont en interaction constante avec le reste du monde, on voyage, on peut vivre à différentes endroits dans sa vie, on sait ce qui se passe à l'autre bout de la planète grâce au développement des nouvelles technologies de communication.

Les supporters enracinés qui habitent à 2 pas du stade ça existe, c'est le noyau, mais on ne peut plus résumer le soutien d'un club à ça. Encore moins avec le développement des coupes d'europe.

L'Atletico, comme Dortmund l'an passé réalise une très belle saison et voit donc les regards se tourner vers lui, ces regards sont peut être ceux des fans de la première heure de demain pour des nouveaux supporters. C'est aussi ceux des amateurs de football en général.

Pourquoi tant de haine pour des gens qui apprécient un club à un moment donné même si ça ne sera plus le cas demain ? Je ne crois pas qu'il y ait tant de monde que ça qui se revendique ultra des colchoneros ou des shwarz-gelben, simplement beaucoup de gens qui apprécient la fraîcheur qu'apporte cette équipe et on peut les comprendre.

Les supporters de la victoire il y en aura toujours, les supporters historique resteront ça ne change rien. Souhaiter la défaite pour préserver la pureté du soutien des premiers fan est complètement illusoire et stupide, la victoire est ce qui peut arriver de mieux à cette équipe et à ce club.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2 17