Raúl García

Alavés Vitoria
Raúl García est un joueur de football professionnel né le 30/11/1989 à La Corogne, Galice. Il appartient actuellement à l'équipe d'Alavés Vitoria.
Raúl García
Galice / Espagne
25 ans
Né le 30/11/1989 à La Corogne (Galice)
Joueur

Photos de Raúl García

Dani Parejo et Raul Garcia Raul Garcia Raul Garcia (Atlético Madrid) Raul Garcia, seul buteur de la rencontre Raul Garcia

Statistiques de Raúl García

Palmarès

Titres

Débuts
2008/2009, Montañeros (Espagne, )

Carrière de Raúl García

Saison
 
Club
Div.
Championnat
Champ.
Matchs
M.
Buts
B.
Europe
Eur.
Matchs
M.
Buts
B.
Sélection
Sel.
Matchs
M.
Buts
B.
Alavés Vitoria
2014/15
 
Alavés Vitoria
Liga Adelante 
2013/14
 
Alavés Vitoria
Liga Adelante 
15 
  Almeria
2013/14
Liga BBVA 
  Almer
2012/13
Liga Adelante 
1 
Melilla
2011/12
 
Melilla
Segunda B Grupo IV 
Deportivo La Corogne
2010/11
 
Deportivo La Corogne
Segunda B Grupo I 
  Deportivo La Corog
2009/10
Liga BBVA 
Montañeros
2008/09
 
Montañeros
 

Articles sur Raúl García

Real Madrid : des bandes à part

Espagne - Liga - 28e journée - FC Barcelone/Real Madrid

Real Madrid : des bandes à part

Depuis plus d'un an, le Real Madrid s'est amouraché du fameux BBC (Bale-Benzema-Cristiano Ronaldo). Un trio qui a ramené la Décima à Bernabéu. Avec ce trident du mal, le Real confirme qu'il a toujours su créer de toutes pièces des générations exceptionnelles.
13
Les ultras de la Roma soutiennent Garcia

Ligue Europa - 8es de finale retour - AS Roma/Fiorentina (0-3)

Les ultras de la Roma soutiennent Garcia

Scène éloquente jeudi à l'Olimpico : plusieurs joueurs de la Roma ont été sous la Curva Sud après l'élimination en Ligue Europa contre la Fiorentina. Pas pour faire un selfie cette fois, mais pour ... 9
L'Atlético, au bout du bout

Ligue des champions - 8e retour - Atlético/Leverkusen (1-0, 3 tab 2)

L'Atlético, au bout du bout

e La surprise du XI, Cani, ne reprend pas la direction du pré. Invisible, il est remplacé par un Raúl García qui trouve d'une longue diagonale un Croate finalement apte à poursuivr 35
Top 10 : le Bayer Leverkusen face aux Espagnols

Ligue des champions - 8e de finale aller - Leverkusen/Atlético Madrid

Top 10 : le Bayer Leverkusen face aux Espagnols

ne passe pas. Les gars de Pampelune ont alors une équipe assez nerveuse, avec notamment Juanfran et Raúl García (futurs Colchoneros), et surtout, une paire Milošević-Soldado tout 7
Barcelone s'amuse, Madrid cogite

Espagne - Liga - Ce qu'il faut retenir de la 23e journée

Barcelone s'amuse, Madrid cogite

Journée de Liga diamétralement opposée pour les deux plus grandes villes espagnoles. Pendant que Barcelone festoie grâce aux pions de Messi et aux cojones des Pericos, le Real Madrid panse ses maux, alors que l'Atlético s'en crée.
39
Le Barça enchaîne, Madrid à l'heure française

Espagne - Liga - Ce qu'il faut retenir de la 21e journée

Le Barça enchaîne, Madrid à l'heure française

ar accueille l'Atlético. Sept tours de cadran suffisent à Griezmann pour transformer l'ouverture de Raúl García en but. De mieux en mieux dans le système du Cholo, le petit gars de Mâ 13
Des buts, des polémiques et le Barça en demi

Espagne - Coupe du Roi - 1/4 finale retour - A. Madrid/Barcelone (2-3)

Des buts, des polémiques et le Barça en demi

Atlético - Barça (2-3) F. Torres (1'), Raúl García (29') pour Atlético Madrid , Neymar (9'), S. Busquets (37'), Neymar (41') pour FC Barcelone. C'est le genre d'action qu 105
L'Atlético, les trois points et l'ennui

Espagne - Liga - 19e journée - Atlético Madrid/Grenade (2-0)

L'Atlético, les trois points et l'ennui

ne victoire tout aussi précieuse qu'ennuyeuse. Le penalty de Mandžukić, puis un pion tardif de Raúl García ont ainsi eu raison de la lanterne rouge Grenade (2-0). Mercredi, il fa 2
Fernando Torres douche froidement le Real

Espagne - Coupe du Roi - 8e de finale retour - Real Madrid/Atl. Madrid (2-2)

Fernando Torres douche froidement le Real

n. Mais puisque l'axe est bouché, c'est sur les côtés que le Real attaque. En soldat imperturbable, Raúl García tacle le genou de James Rodríguez, la tension monte, mais le Bernabéu n 180