Raspentino : « Le président ne veut pas faire d’efforts »

On parle d’un joueur formé à l’AS Gignac qui jouait encore à Agde (CFA) il y a six mois et qui est aujourd’hui courtisé par l’Udinese après être devenu le meilleur joueur du FC Nantes. On parle d’un type qui a des choses à dire sur la négociation de sa prolongation de contrat avec Waldemar Kita. On parle de Florian Raspentino, qui jouera peut-être un jour pour l’Algérie.

Modififié
490 9
Comment tu t’es retrouvé à Nantes alors que tu jouais à Agde ?

C’est Sébastien Perez, l’ancien joueur de l’OM, qui m’a repéré à Agde en juin dernier et qui m’a présenté à un agent avec lequel il travaillait. J’ai fait un essai à Nantes qui s’est bien passé. C’était un rêve depuis tout petit d’être professionnel. L’intégration s’est bien passée. J’ai marqué dès mon premier match amical, contre Evian, puis lors du premier tour de Coupe de la Ligue. Après je n’ai plus été aligné pendant un moment, je me posait des questions, mais le coach (Landry Chauvin, ndlr) m’a remis contre Guingamp où j’ai encore marqué et depuis je joue quasiment tous les matchs et j’ai mis sept buts toutes compétitions confondues.

Le FC Nantes représentait quelque chose pour toi ?

J’en avais beaucoup entendu parler parce que c’était un grand club. C’est toujours un grand club mais quand il était en Ligue 1, on appelait ça le jeu à la Nantaise, donc j’avais une bonne image de ce club. Après moi je suis supporter de Marseille donc quand j’étais jeune, je suivais plutôt l’OM.

T’as un parcours atypique, tu n’es pas passé par un centre de formation, tu pensais encore arriver à ce niveau-là ?

Quand on ne passe pas par un centre, les gens ont tendance à dire que c’est mort vers 19-20 ans. Moi ça m’a jamais perturbé, j’ai toujours tout donné et surtout je savais qu’en CFA ça allait vite, qu’en marquant une quinzaine de buts on peut se faire repérer par un club de National ou de Ligue 2. C’est ce qui s’est passé pour moi en marquant 17 buts. C’est vrai que passer du monde amateur au monde professionnel, ça fait vraiment une grande différence et on ne peut qu’être heureux.

Qu’est-ce que ça fait d’avoir marqué plus de buts que Sylvain Wiltord ?

(rires) J’avais pas trop pensé à ça, ça fait quand même plaisir. C’est quelqu’un de très bien, il nous donne beaucoup de conseils, à nous les jeunes. Il nous parle beaucoup à l’échauffement, sur le terrain, et ça nous aide beaucoup. C’est un grand joueur.

Tu es payé au salaire minimum de la Ligue 2, 2500 euros.

Non, ce n’est pas mon salaire, je gagne plus de 2500 euros. Le journaliste qui a dit ça, on a discuté ensemble, je lui ai dit que déjà ça ne se faisait pas de dire mon salaire à la télé, et qu’en plus ce n’était pas mon salaire. Ça m’avait un peu énervé.

Tu es convoité par l’Udinese, Caen et Rennes, tu n’avais qu’un an de contrat avec Nantes et pour l’instant tu n’as pas prolongé. Tu en es où ?

J’ai envie de rester à Nantes parce que j’ai encore beaucoup de choses à apprendre, ça ne fait que six mois que je suis dans le monde professionnel. Les gens vont croire que j’ai pris la grosse tête ou que je suis gourmand parce que je n’ai pas encore prolongé mon contrat. Je ne suis pas du tout gourmand. Le problème, c’est que le président ne veut pas trop faire d’efforts avec moi. Sur le salaire, sur une prime à la signature qu’il ne veut pas m’accorder, et sur la clause. Moi je ne suis pas d’accord. Comme je disais au coach, je n’ai pas envie de signer à contrecœur. J’ai envie d’être heureux en signant mais ce n’est pas facile avec le président. Et c’est sur qu’un club comme l’Udinese qui s’intéresse, ça fait toujours plaisir, mais j’attends. Après je peux toujours prolonger en février, ou plus tard, mais sincèrement j’aimerais prolonger au plus vite pour que ça ne me travaille pas dans la tête.

Tu peux signer dès maintenant dans un autre club et partir à la fin de l’année.

Oui, je peux signer un précontrat maintenant et partir à la fin de l’année. Je peux même partir en janvier. Mais sincèrement j’ai envie de prolonger à Nantes. Ce n’est pas pour m’envoyer des fleurs mais je pense que j’ai fait un bon début de saison. Je ne comprends pas pourquoi le président ne veut pas faire d’efforts, mais c’est son choix.

C’est quoi la différence entre ce que tu veux et ce qu’il te propose ?

Il n’y a pas 10 000 euros, il n’y a qu’une petite différence, mais c’est pour ça que je ne comprends pas pourquoi il ne veut pas faire l’effort. Apparemment il est fixé sur sa proposition. J’en ai parlé avec le coach qui, bien sur, voudrait que je prolonge…

Waldemar Kita a un peu la réputation de s’embrouiller avec tout le monde.

Moi je ne le connais pas trop, seulement depuis six mois. Je sais qu’on parle de lui depuis des années, les supporters ne sont pas trop contents de lui. Quand on joue, on les entend crier, ils veulent qu'il parte. Mais après je ne sais pas du tout…

Dans tous les cas, ça peut être un choix de carrière intéressant de partir à l’Udinese, qui est en ce moment un gros club italien.

Comme vous dites. Si le troisième de Serie A veut me prendre et compte sur moi, en gagnant deux ou trois fois plus qu’à Nantes, je pense qu’il n’y a pas grand monde qui refuserait ça. Je suis jeune mais j’ai bientôt 23 ans, ça passe vite, c’est pas comme si j’avais 17 ou 18 ans. Une proposition comme ça, ce n’est pas tout le temps. On réfléchit avec mon agent.

Tu as été contacté par la sélection algérienne, ça t’intéresse ?

J’ai juste eu un journaliste au téléphone, parce que mon père est algérien et ma mère française. Maintenant, si le coach de l’équipe nationale m’appelle, je ne peux pas refuser. J’ai beaucoup plus de chances de jouer en équipe d’Algérie qu’en équipe de France donc c’est une bonne opportunité. Surtout que c’est une équipe qui joue la coupe du monde, la CAN.

Tu as beaucoup de liens avec l’Algérie ? Tu y vas souvent ?

Non, je n’y suis jamais allé. Mais je vois souvent ma grand-mère paternelle, dans le sud, qui y est déjà allée, mon frère y est déjà allé aussi. Moi jamais mais si je joue avec la sélection, ce n’est pas pour vivre en Algérie, c’est pour faire des matchs. Et puis c’est aussi pour mon père et ma grand-mère, qui sont algériens. Après on ne sait pas ce qui peut arriver. Quand on voit l’exemple de Giroud, qui était en Ligue 2 il y a deux ans, ça peut aller très vite. Mais ce n’est pas tout le monde.

Propos recueillis par Thomas Pitrel
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Un vrai opportuniste celui-ci !

Je m'interroge toujours sur des types comme lui qui choisissent de jouer pour un pays à défaut d'un autre...
Comment représenter une nation quand tu ne la connais pas ?
DIMITRI-SUR-LE-DON-S04 Niveau : Ligue des champions
Y a matière à débat, c'est clair, mais perso, je me pose encore plus de question sur ces fédérations qui recrutent en masse chez les fils et petit fils d'immigrés, en jouant sur le soi-disant amour de la patrie, tout sans au détriment de la formation des jeunes du cru. La formation des jeunes est obsolète au maghreb par exemple, c'est un peu moins marqué en subsaharienne mais le problème existe aussi. Et même si le facteur financier et la difficulté de pouvoir assumer pleinement la formation de ces jeunes existe, recruter des joueurs à l'étranger, puisque c'est clairement de recrutement qu'il s'agit(les sélections algériennes et marocaines ne comptent quasiment pas un seul joueur formé au pays ) ne fait que creuser un peu plus le trou de la formation. C'est un nivellement par le bas.
eh Thomas, ne lui donnes pas trop l'envie d'aller rejoindre l'Udinese hein! on en a besoin de Raspentino si on veut revenir en Ligue 1. Kita est vraiment l'un des pires présidents qui puisse exister...
RAF de pour qui il jouera, déjà si il pouvait rester un peu à nantes, c'est le SEUL vrai talent de l'effectif...non parce que vainqueur ça va ça fait 4 ans qu'on attend qu'il fasse un truc, et Trébel ben...gingerkid alert ! en tt cas +1 wilb, Kita gestion catastrophique, il a achevé ce club après la tornade dassault-domie.
Mon dieu, ce qu'on peut entendre comme âneries parfois...
Raspentino le seul vrai talent de l'effectif... AndréMatos je suppose que tu es ironique concernant Trébel, tu dois forcément être conscient de son potentiel, mais on a également Veretout, et tellement d'autres. Va plus souvent du côté de la Jonelière ou de Saupin cher ami!

Perso je n'aime pas Kita, je suis conscient de la merde qu'il a foutue.. J'ai l'impression que depuis un certain temps il essaie de faire de son mieux. Il se prend pas mal de bâtons dans les roues il faut l'avouer. Enfin il faut faut croire qu'il le mérite.

J'espère que Raspentino va rester, ça pourrait aider ce cher FCN à remonter doucement la pente.
Ca fait plaisir, un peu de pragmatisme, parfois. Il nous a évité le couplet des racines algériennes auxquelles il est très attaché, de la bannière verte et blanche qui flotte à sa fenêtre, de la France qui n'est que son pays d'adoption.
//C’est quoi la différence entre ce que tu veux et ce qu’il te propose ?
Il n’y a pas 10 000 euros, il n’y a qu’une petite différence, mais c’est pour ça que je ne comprends pas pourquoi il ne veut pas faire l’effort.//

Parce que c'est lui qui décide; que tu bosses pour son club et pas l'inverse. Dingue que tu comprennes pas Raspentino comment fonctionne une entreprise. Ton boss il est pas là pour faire du social avec toi.
@ serge : j'avais zappé jordan veretout en effet, assez gros talent j'suis d'accord. Trébel c'est pas mal non plus clairement, mais bon, ça reste relatif tout ça. Et alors par contre le ''tellement'' d'autres, j'ai du mal à voir là. Sasso ? Lee ? Zelazny éventuellement ? ça reste grave limité faut arrêter... et j'ai trop les glandes pour continuer à suivre ce club comme je l'ai fait avec passion et assiduité pendant 15 ans. 2 descentes, valse des coach, recrutement catastrophique, stagnation en L2, ça va quand t'as vu jouer MU ou arsenal à la beaujoire, tu tiens pas 4 ans à te taper des nantes chateauroux dans un stade vide, ras le cul d'aller à la beauj' pour voir absolument RIEN. Tant que kita sera là, ça changera pas. bien content d'habiter à paris depuis 2 ans tiens. je renierais jamais ce club, mais il devenu dur à supporter, clairement. Et j'ai pas honte de le dire. trop de frustration !
Friulano_1987 Niveau : District
Si il est trop gourmand c'est pas à Udine qu'il trouvera son bonheur. Les augment' c'est quand le dit Pozzo et il le dit pas souvent.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Lyon ressort les crocs
490 9