Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Man. City-Man. United (0-1)

Rashford règle le derby de Manchester !

Pour la première fois en quatre ans, Man United est allé s'imposer à City grâce à un but du jeune Rashford (0-1). Une victoire qui lui permet de revenir à un point de son rival et de la zone C1.

Modififié

Manchester City 0-1 Manchester United

But : Rashford (16e)

Martial-Rashford-Lingard. Moyenne d'âge : 21 ans. Moyenne de rencontres disputées en Premier League : 15. Très peu donc. Et pourtant, c'est bien ce trio offensif qui a été l'attraction principale du derby de Manchester. S'il est beaucoup trop tôt pour parler de futur MSN, les trois joueurs ont offert pas mal de promesses à leur club cet après-midi. Et si le bilan sportif de Van Gaal chez les Red Devils constituera de toute façon un échec, il pourra au moins avoir la satisfaction d'avoir contribué à la mue de ces potentiels artistes. Car contre City, ils se sont chargés de profiter des largesses bleues pour décrocher les trois points. Comme des grands. Avec Rashford dans le rôle phare, auteur d'un joli caramel en première période.

United solide ? C'est possible


Pour son dernier derby de Manchester, Pellegrini veut marquer le coup. Il aligne donc une team offensive, avec Yaya Touré devant la défense, laissant la place de meneur de jeu à Silva. En face, les trois jeunes pousses composent donc l'organisation offensive. C'est ce dernier qui lance le match : alors que Smalling ramasse ses reins en même temps qu'un jaune devant Agüero et que Navas, l'homme qui avait peur de marquer teste les gants de De Gea, l'attaquant de 19 piges trompe Hart après avoir humilié le faible Demichelis. Pas en veine, les locaux doivent en plus se passer de Sterling, qui se blesse lors d'un duel. Pour une fois, la défense des Red Devils fait le boulot. Protégée par le duo Carrick-Schneiderlin, pas fou mais rigoureux, elle résiste bien aux accélérations du Kun, à la technique de Silva et à la volonté de Navas. Pour son adversaire, où l'absence de Kompany est comme d'habitude un véritable problème, ce n'est pas aussi réjouissant. Très libres, les trois gosses de MU se promènent tranquillement dans les trente derniers mètres. Pas assez pour doubler le score avant la pause, mais suffisant pour balader Demichelis, franchement ridicule dans le jeu comme dans son comportement.

Gagner à City ? C'est réalisable


Les casseroles du défenseur central se poursuivent au retour des vestiaires : sur une passe en retrait moisie, l'Argentin met en difficulté Hart, qui doit se sacrifier pour éloigner le danger. Résultat : le portier se blesse à son tour et l'arrière cède également sa place à Bony. À la 50e minute, City a donc procédé à tous ses changements. L'entrée de l'Ivoirien, même s'il s'engueule avec Agüero, fait du bien à son club. Plus dangereux, plus volontaires, les Sky Blues passent la vitesse supérieure, obligeant De Gea et son poteau à repousser comme ils peuvent les tentatives des deux buteurs. Pas fou, Van Gaal renforce son milieu de terrain en sortant Mata au profit de Schweinsteiger, laissant son jeune trio se débrouiller devant. Malheureusement pour le Pélican, la tactique ne fonctionne pas : coupée en deux, son équipe subit totalement, et le cuir reste dans la surface de réparation de De Gea. Smalling passe très près du rouge, Darmian a des crampes, l'arbitre annonce six minutes de temps additionnel... Mais de manière un peu miraculeuse, United tient. Et remercie sa jeunesse. Cette première victoire à l'Etihad Stadium depuis quatre ans permet à United de revenir à un point de son adversaire du jour et de croire encore à une qualification en C1. Pour les Sky Blues, c'est une déconvenue de plus, puisque c'est la troisième partie d'affilée sans but ni succès.


  • Résultats et classement de Premier League
    Retrouvez toute l'actualité de la Premier League

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 15:02 GRATUIT : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions
    Hier à 18:05 Une nouvelle statue pour Iniesta 3 Hier à 17:59 Un but égalisateur dans le temps additionnel fait polémique en Argentine 9 Hier à 15:34 Infantino veut faire valoir ses projets de nouvelles compétitions 37 Hier à 13:14 Éric Besson : « Pour 50 millions d'euros, on peut s'offrir un bon club de L1 » 71
    Partenaires
    Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE