1. // Dopage
  2. // Rapport McLaren
  3. //

Rapport McLaren, des conséquences sur le football russe ?

Depuis une semaine, le rapport McLaren met le monde du sport sens dessus dessous et la Russie au centre d’un des plus grands scandales sportifs de l’histoire. Quelles conséquences pour le football russe ? On fait le point.

135 15
Beaucoup de rumeurs, de suspicions, de polémiques, de scénarios fictifs et de mystères entourent le monde du sport russe depuis quelques semaines. Des doutes levés la semaine passée par Richard McLaren, à moins de trois semaines des Jeux olympiques de Rio. Chargé par l’AMA de mener une enquête sur les soupçons de dopage russe pendant les Jeux de Sotchi, le juriste canadien a publié un rapport proche d’un scénario catastrophe. Le dopage érigé en affaire d’état. Et surprise, le football est mentionné dans le rapport. Pas le meilleur coup de pub à deux ans du Mondial organisé sur les terres de Lev Yachine…

Football, 12e sport le plus touché


11 cas avérés de contrôle anti-dopage truqués dans le foot ont été révélés dans le rapport de 90 pages. 11. C’est plus que le judo, le volley, la boxe ou le basket. Car si ce n’est pas de contrôles positifs dont il est question, c’est tout comme. Plus que Sotchi 2014, il est question d’un système de fraude qui a duré quatre ans durant sur le territoire russe, entraînant des dommages collatéraux dans des sports loin d’être hivernaux. Dès qu’un résultat positif embarrassant était trouvé, le Laboratoire anti-dopage, l’état et les services secrets russes faisaient en sorte que l’échantillon disparaisse dans la nature au profit d’un échantillon négatif. Plus de 600 sportifs sont concernés, dont onze footballeurs. Parmi eux, un étranger.

Vitaly Mutko, dopage et 97 petits-déjeuners


Un homme dans le monde du football est dans l'œil du cyclone : Vitaly Leontiyevich Mutko. Déjà accusé de corruption lors des Jeux olympiques de Vancouver, son nom refait surface dans les affaires de dopage. En 2010, il avait été accusé d'avoir eu des frais d'hébergements douze fois supérieurs à la limite fixée pour les officiels russes. En cause notamment, la commande de 97 petits-déjeuners à son nom en … 22 jours. À l'automne, l'Agence Mondiale Anti-Dopage avait annoncé qu'il était impossible que celui qui occupe le poste de ministre des Sports depuis 2008 ne soit pas au courant du dopage dans l'équipe d'athlétisme russe. Six mois plus tard, il est désormais évident qu'il était lui-même impliqué. L'ancien président du Zénith St Petersbourg, aujourd'hui à la tête de la Fédération russe de foot décidait lui-même de couvrir ou non les footballeurs contrôlés positifs. Dans les autres sports, ses adjoints s'en chargeaient. Preuve que le foot lui tient particulièrement à cœur. Pas étonnant donc de le retrouver au poste de Directeur du comité d'organisation du Mondial 2018 ou au sein du Comité exécutif de la FIFA.

Pas de contrôles anti-dopages sur le territoire russe en 2018 ?


Cette année, l'athlétisme russe est privé de championnats du monde en salle et de Jeux olympiques. Une telle sanction n'est pas à l'ordre du jour dans le monde du ballon rond. Le Comité Exécutif de l'AMA a publié sept recommandations. Parmi elles, celle demandant au « Comité d’éthique de la FIFA se pencher sur les allégations concernant le football et le rôle joué par un membre de son Comité exécutif, le ministre Vitaly Mutko. » Les hommes de Gianni Infantino ont pris acte. Une enquête devrait donc être ouverte, même s'ils ont précisé que leur comité d'éthique était « indépendant » et le seul habilité à décider des actions qu'ils allaient entreprendre. Quid de l'UEFA dont le règlement antidopage a été enfreint ? Joint par nos soins, l'instance continentale « n'a pas de position spécifique suite à la publication de ce rapport » , rappelant uniquement sa position contre le dopage. Des sanctions à venir ? Une remise en cause de certaines contrôles lors de compétitions organisés par ses soins en terres russes ? Silence radio. La Russie a déjà perdu l'accréditation de son laboratoire anti-dopage. Problématique à 23 mois de la Coupe du monde. Si la situation persiste, aucun contrôle ne pourra donc être fait sur le territoire russe. Mais une solution existe. Au Brésil, en 2014, la situation était semblable. L'accréditation du laboratoire de Rio était suspendue (moins grave que le retrait russe). La FIFA avait décidé de rapatrier les échantillons en Suisse pour les faire contrôler. Un casse-tête logistique et financier qui ne réduit pas le risque d'intervention extérieure comme c'était le cas dans le pays de Vladimir Poutine. De plus, les produits dopants, dont les traces sont éphémères dans le sang, pourraient passer au travers des mailles du filet. Après les problèmes de corruption, la FIFA va avoir de quoi faire d'ici au 14 juin 2018…

Par Nicolas Kohlhuber

Dans cet article

zinczinc78 Niveau : CFA
Vu les performances des Russes lors de l'Euro 2016, quelle boucherie ça aurait été s'ils n'avaient pas été dopés..

Heureusement que l'attribution de la Coupe du Monde 2018 à la Russie n'a pas été remise en cause.. Ca va être le pied de voir la bande à Poutine se faire péter le f*on à domicile !
Spartakist Niveau : CFA2
Note : 2
"La bande à Poutine" ? Ce sont des sportifs professionnels...
Note : 1
Pourquoi ne pas autoriser le dopage?

Les jamaîcains ne font rien et mette leur ile en état d'alerte quand un pauvre mec débarque à l’aéroport pour faire des contrôles

Les juges Espagnoles font détruire les échantillons de sang dopés du barca quand ils le trouvent, leur ministre des sports raconte que Contador a mangé un steak issue d'une vache qui avait mangé des produits dopants en mangeant au passage le plastique spécifique pour s'injecter le produit en question

Les russes jettent les tests positifs et tuent les témoins

Les Kenyans c'est le même délire que la jamaique

etc...

On va rester les seuls couillons?
Si la FIFA gère ca comme le CIO (décidément y a-t-il un organisme sportif honnête?), aucune!
zinczinc78 Niveau : CFA
Message posté par Spartakist
"La bande à Poutine" ? Ce sont des sportifs professionnels...


... Dont les échantillons positifs sont détruits sur ordonnance du ministre des Sports qui obéit à Vladimir. CQFD
Note : 1
Message posté par Procastin
Pourquoi ne pas autoriser le dopage?

Les jamaîcains ne font rien et mette leur ile en état d'alerte quand un pauvre mec débarque à l’aéroport pour faire des contrôles

Les juges Espagnoles font détruire les échantillons de sang dopés du barca quand ils le trouvent, leur ministre des sports raconte que Contador a mangé un steak issue d'une vache qui avait mangé des produits dopants en mangeant au passage le plastique spécifique pour s'injecter le produit en question

Les russes jettent les tests positifs et tuent les témoins

Les Kenyans c'est le même délire que la jamaique

etc...

On va rester les seuls couillons?


T'as vu où que les français ne se dopent pas?
Je sais que c'est très tabou comme sujet mais observe un peu d'autres sports que le foot et ça saute aux yeux pour certains...
HerbyCohen Niveau : CFA2
La légalisation ne se passera pas. Il y a trop de "valeurs" dans le sport, un rôle sociétal et politique trop important. Et bien sûr des enjeux économiques qui font que les mecs sont obligés d'être chargés. Pire encore c'est jusqu'où tout cela va et l’institutionnalisation du dopage.

Le frère d'un pote à fait un passage par un centre de formation d'un club pro en L1 entre 14 et 17 ans et là déjà il te file des produits. Une pote à moi à joué en N2 et là aussi elle prenait des trucs. Les mecs du vélo de la ville d'où je viens (genre 25 000 habitants), où il n'y a pas un pro, prennent eux aussi des trucs... Ce sont des petits niveaux mais déjà on trouve des cas, même si c'est très loin des produits que l'on retrouve chez les pros. Je ne veux pas faire de généralité mais j'ai l'impression que ça fait parti intégrante de tous les sports.
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : 2
Message posté par HerbyCohen
La légalisation ne se passera pas. Il y a trop de "valeurs" dans le sport, un rôle sociétal et politique trop important. Et bien sûr des enjeux économiques qui font que les mecs sont obligés d'être chargés. Pire encore c'est jusqu'où tout cela va et l’institutionnalisation du dopage.

Le frère d'un pote à fait un passage par un centre de formation d'un club pro en L1 entre 14 et 17 ans et là déjà il te file des produits. Une pote à moi à joué en N2 et là aussi elle prenait des trucs. Les mecs du vélo de la ville d'où je viens (genre 25 000 habitants), où il n'y a pas un pro, prennent eux aussi des trucs... Ce sont des petits niveaux mais déjà on trouve des cas, même si c'est très loin des produits que l'on retrouve chez les pros. Je ne veux pas faire de généralité mais j'ai l'impression que ça fait parti intégrante de tous les sports.


Le niveau amateur, c'est tout le problème.. Je suis convaincu que si aujourd'hui, on autorise le dopage chez les pros, y'aura pas de graves conséquences sur la santé des joueurs car les médecins les suivront de tellement près qu'il pourront les arrêter si la santé du mec commence à en pâtir.

En revanche, le message serait terrible pour les niveaux inférieurs où les mecs ne sont pas suivis au quotidien. Ils se bourreraient de produits jusqu'à plus soif sans consulter personne et là, il y aurait des morts..
Bonnes réflexions sur la différence amateur-pro qui en effet devrait nuire à une reconnaissance légale plus ample de certains produits. C'est quand meme bien baisé tout cela..

Pour le football russe, je pense que rien ne changera. Car cela impliquerait de reconnaitre officiellement l'existence du dopage dans le foot, non pas comme cas vaguement individuel (encore que des joueurs suspendus pour dopage c'est pas tous les jours) mais comme pratique facon cyclisme ou athlé. N'ayant pas d'infos sur le phénomène je ne peux pas avoir une idée de la diffusion du dopage ds le foot, reste que c'est bien autre chose que la petite mélodie de la FIFUEFA. Et ca, ca les emmerderait que devoir se remettre en question là dessus (y a qu a voir comment la FIFA n'arrive pas à se réformer malgré l'énormité des scandales récents).
Si par hasard y a une condamnation des footeux russes, alors on admet que le dopage de masse peut exister ailleurs aussi, forcément. Et là les instances ouvrent une boite de pandore qu'elles ont pour l'instant bien gardée fermé, sachant très bien que ca serait le merdier si ca pète...
Message posté par majatrajah
T'as vu où que les français ne se dopent pas?
Je sais que c'est très tabou comme sujet mais observe un peu d'autres sports que le foot et ça saute aux yeux pour certains...


En natation, ils sont passés du néant à nation majeure en une dizaine d'années avec des golgoths dignes d'un casting pour 300. Oui ça prête à suspicion.
Pour moi, le "mètre étalon" en matière de dopage de pointe dans le sport olympique c'est le cyclisme sur piste. Y'a toujours une nation qui se met à écraser les autres du jour au lendemain avant de rentrer elle même brutalement dans le rang: l'Allemagne de l'Est puis la France (ça aussi c'était tabou) puis l'Australie et maintenant l'Angleterre (en se revendant d'ailleurs les "soigneurs" d'un pays à l'autre).
Les russes? Dans l'histoire du dopage, ceux qui se font choper sont toujours ceux qui ont les méthodes les plus obsolètes. Ceux qui ont les techniques les plus perfectionnées ne se font attraper que bien des années plus tard (jurisprudence Armstrong) - voire jamais.
Le rapport McLaren,c'est un peu l'assassin dans le rôle du juge .Mouaarff!!
Etic Cartonna Niveau : Loisir
Message posté par groin
Bonnes réflexions sur la différence amateur-pro qui en effet devrait nuire à une reconnaissance légale plus ample de certains produits. C'est quand meme bien baisé tout cela..

Pour le football russe, je pense que rien ne changera. Car cela impliquerait de reconnaitre officiellement l'existence du dopage dans le foot, non pas comme cas vaguement individuel (encore que des joueurs suspendus pour dopage c'est pas tous les jours) mais comme pratique facon cyclisme ou athlé. N'ayant pas d'infos sur le phénomène je ne peux pas avoir une idée de la diffusion du dopage ds le foot, reste que c'est bien autre chose que la petite mélodie de la FIFUEFA. Et ca, ca les emmerderait que devoir se remettre en question là dessus (y a qu a voir comment la FIFA n'arrive pas à se réformer malgré l'énormité des scandales récents).
Si par hasard y a une condamnation des footeux russes, alors on admet que le dopage de masse peut exister ailleurs aussi, forcément. Et là les instances ouvrent une boite de pandore qu'elles ont pour l'instant bien gardée fermé, sachant très bien que ca serait le merdier si ca pète...


Complètement d'accord.
Pour aller dans ton sens voici un article/témoignage (en anglais) d'un entraineur US d'atthletes pros qui décrit les conséquences du signal lancé aux acteurs du sport de haut niveau (pas seulement en russie et pas seulement aux sportifs) par cette politique de "tout sous le tapis" des instances sportives.

https://medium.com/@stevemagness/no-one … .dwx8ph8i0
Etic Cartonna Niveau : Loisir
Message posté par Czerny
Le rapport McLaren,c'est un peu l'assassin dans le rôle du juge .Mouaarff!!


Tu vois le mal partout... Plus sérieusement, tu dis ça parce qu'il fait parti du système avec son passif de membre de multiples comités d'arbitrage truc machin, ou bien tu as quelque chose de précis en tete (conflit d'intéret par exemple) ? Vas-y balance !
Je suis bien d'accord le message serait dramatique et ensuite que dira t on aux plus jeunes qui débutent dans le sport? Pas besoin de d'entrainer prends juste un dopant plus puissant ! :(
Un rosbif qui veut donner des leçons sur le dopage avec leurs résultats suspects aux jeux de Londres... bon c'est pas bien de cibler les anglais mais ce qu'ils font au cyclisme (notamment) est vraiment triste.

Apres franchement, dans tous les pays avec un peu de moyen, le dopage est organisé. Peut-etre pas autant qu'en Russie, mais on sait bien que des fédérations nationales de divers pays peuvent etre mises en cause. En France par exemple, la fédé de natation a mis en place un programme. Du coup, la campagne anti-russe me parait vraiment injuste.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
135 15