Raphaël Varane, l'autre raté de Manchester United

On sait que le club dirigé aujourd'hui par Louis van Gaal n'a pas réussi à exploiter le talent de Paul Pogba. Ce que l'on sait moins, c'est que l'autre crack français de la génération 1993, Raphaël Varane, aurait dû rejoindre Manchester United. Tout était fait pour que le jeune Lensois signe dans le Nord de l'Angleterre. Puis Phil Jones est arrivé. Laurent Blanc et Zinedine Zidane ont fait le reste…

19 32
Bill Foulkes, Steve Bruce, Gary Pallister, Jaap Stam, Nemanja Vidić, Rio Ferdinand… Dans l'histoire de Manchester United, les équipes qui ont laissé une trace sportive ont toujours compté dans leur rang au moins un défenseur central d'envergure. Un taulier. Un mec qui rassurait tout le monde. Cet été, les fantômes de Ferdinand et Vidić sont partis mourir ailleurs. De facto, la charnière – véritable chantier depuis que les carcasses des deux briscards commencent à couiner depuis 2011 – s'articule aujourd'hui autour de Smalling, Evans, Jones, Rojo et les deux jeunes Blackett et McNair. Pour un club qui se veut être champion d'Angleterre et une référence en Premier League, c'est léger. L'été dernier, le club a cherché en vain un défenseur central XXL pour finalement se rabattre sur Rojo, un choix de Van Gaal. Jusqu'ici, tout allait bien au royaume des Red Devils, avant que Raphaël Varane ne lâche le morceau publiquement début octobre dans les colonnes de L'Équipe : « Manchester United ? C'était envisageable, mais ils ont pris Phil Jones à mon poste. »

L'histoire remonte à l'intersaison 2011 et, encore aujourd'hui, certains membres de la direction du club anglais se bouffent les couilles d'avoir raté le Français. D'autant que tout était fait pour l'accueillir. Tout. Ne manquaient plus que les signatures des deux parties. Entre l'actuel défenseur central du Real Madrid et le club anglais, cela remonte à très loin. Les Anglais suivent le jeune joueur du RC Lens depuis plusieurs saisons. Que ce soit en Gambardella, dans les différentes équipes de France de jeunes ou même en CFA, il y a toujours un scout de United en tribune. Le même qui a déniché Paul Pogba au Havre à 16 ans. Son nom, c'est David Friio. Pendant plusieurs saisons, l'ancien milieu de terrain de Plymouth reconverti scout à la fin de sa carrière va travailler sur le dossier Varane. MUFC suit la progression du gamin et les premiers contacts s'opèrent entre le club et la famille Varane, installée dans le Nord de la France. L'histoire raconte même que Sir Alex Ferguson en personne s'est déplacée au domicile familial des Varane pour parler avenir lors d'un repas très chaleureux. Le menu ? Des bouchées à la reine. L'affaire était bouclée avant même la fin de la saison 2010-2011. Et puis Manchester United a sorti 20 millions d'euros sur Phil Jones des Blackburn Rovers. Sans prévenir. Jusqu'à la mi-saison, c'est le grand ami de Fergie, Sam Allardyce, qui était alors à la tête des Rovers. Entre les deux coachs, on parle souvent grand vin, canasson, mais aussi football. C'est Allardyce qui convainc Sir Alex du potentiel de Phil Jones. Pour être certain d'arracher le futur taulier de la défense d'Angleterre, MUFC se précipite et sort le chéquier pour bloquer Jones… en dépit des autres dossiers sur lesquels certains scouts taffent depuis plusieurs mois, dont Varane.

Madrid signe Varane sans même l'avoir scouté


Hasard ou pas, quand Phil Jones officialise sa venue à MUFC début juin 2011, l'entourage de Varane essaie de comprendre le deal, mais n'obtient aucune réponse de la part du club. C'est là que Laurent Blanc, alors à la tête de l'équipe de France, glisse dans une discussion amicale avec Zinedine Zidane, conseiller de Florentino Pérez à l'époque, le nom du jeune Lensois. En moins de deux semaines, l'affaire est pliée pour Madrid. Zinedine Zidane commence par téléphoner au centre d'entraînement de Lens pour parler à Varane. Ce dernier est en pleine révision du baccalauréat et demande à Zizou de le rappeler… plus tard. Mais le Real Madrid va sortir le grand jeu : jet privé, Zidane en personne, visite des installations dans la capitale espagnole, 11 millions pour le RC Lens et l'approbation de José Mourinho. Tout ça, sans jamais avoir scouté le joueur en match. Juste un gros montage vidéo dans la dernière ligne droite. Pour se donner bonne conscience.

Dans le clan de MUFC, on garde la tête haute, car, en 2011, beaucoup croyaient en Phil Jones. C'est simple, pour être un taulier en charnière à United, il faut posséder de nombreuses qualités : jeu de tête, grande taille, vitesse, savoir repartir de derrière, aimer le combat, savoir anticiper et être capable de défendre en reculant sur des ballons aériens pendant 10 minutes. Bref, c'est le portrait craché de Raphaël Varane, puisque Phil Jones n'a aucune de ses qualités. Conscient de son erreur, Sir Alex Ferguson tentera de nombreuses fois de se faire prêter Varane par le club espagnol. Lors du huitième de finale de Ligue des champions entre les deux clubs en 2013, José Mourinho et l'Écossais ont alors échangé sur le sujet autour d'un bon verre de vin. Et quand Fergie demande au Special One de lui prêter le joueur en fin de saison puisque ce dernier est barré par Sergio Ramos et Pepe, José sourit et lance avec son accent délicieux : « Tu es un sacré brigand, Sir Alex Ferguson » . José a raison. On ne prête pas Raphaël Varane. Surtout, on ne rate pas Raphaël Varane.

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Fée Indouno Niveau : DHR
Le mec demande a Zidane, du Réal Madrid, de le rappeler parce qu'il révise son bac...Comment détester ce gamin ? Prions tous pour sa santé.
MagicLjungberg8 Niveau : District
A Lens déjà malgré la descente il m'avait impressioné, notamment lorsqu'il jouait Milieu défensif, ce serait intéressant de le revoir évoluer à ce poste. En tout cas bravo à ManU pour ce raté !
LeJusticier Niveau : Ligue 2
Note : 9
La seule chose qu'on apprend (et encore) c'est que Zidane était un conseiller sportif bidon pour faire recruter un joueur seulement sur la bonne foi d'un pote.

Sinon on savait que Varane est un grand défenseur en devenir, mais faire passer Phil Jones pour un branquignole ça je suis pas d'accord, c'est loin d'être une arnaque comme le laisse penser l'article !
" L'histoire raconte même que Sir Alex Ferguson en personne s'est déplacée au domicile familial des Varane pour parler avenir lors d'un repas très chaleureux. Le menu ? Des bouchées à la reine"

Ha ha elle me fait toujours marrer celle-là. A chaque fois on y a droit
A vous écouter Phil Jones est quand même la plus grosse quiche de toute la BPL
Jean-Thierry Niveau : District
La vérité c'est que tous les clubs sont déjà passés à côté de futurs grands. Il y a tellement de paramètres, en plus du talent naturel, qui rentrent en ligne de compte pour qu'un joueur de foot atteigne le sommet. Il suffit de voir le taux d'internationaux U17 ou même U19 qui font une carrière très médiocre, voire ne font pas carrière du tout. On a tous connu des mecs qui cartonnaient le bulletin au collège et qui se sont viandés comme des merdes au Lycée ou à la Fac. Et l'inverse est vraie aussi. En fait, c'est largement de la loterie.
MagicLjungberg8 Niveau : District
Message posté par LeJusticier
La seule chose qu'on apprend (et encore) c'est que Zidane était un conseiller sportif bidon pour faire recruter un joueur seulement sur la bonne foi d'un pote.

Sinon on savait que Varane est un grand défenseur en devenir, mais faire passer Phil Jones pour un branquignole ça je suis pas d'accord, c'est loin d'être une arnaque comme le laisse penser l'article !


Oui fin le pote en question c'est Laurent Blanc qui s'y connait un minimum niveau DC ..
nico_roma Niveau : DHR
"se bouffent les couilles"


placé tranquille normal pas de souci ahah
JunMisugi86 Niveau : DHR
oui tous les clubs passent a coté de grands joueurs. regardez moi par exemple on m'aurait laissé ma chance et 10 kg en moins je suis sur que j'aurais été dans la dernière liste des 23 du ballon d'or...
Will & Jeffrey Niveau : DHR
Message posté par LeJusticier
La seule chose qu'on apprend (et encore) c'est que Zidane était un conseiller sportif bidon pour faire recruter un joueur seulement sur la bonne foi d'un pote.

Sinon on savait que Varane est un grand défenseur en devenir, mais faire passer Phil Jones pour un branquignole ça je suis pas d'accord, c'est loin d'être une arnaque comme le laisse penser l'article !


C'est devenu à la mode de dénigrer Zizou ?
C'est bien connu, ZZ n'a aucunes connaissances footballistiques. Juste un mec qui savait taper dans un ballon (comme disait mon grand père)
Vous êtes hyper vaches avec Phil Jones quand même! Il est pas mauvais et il a AU MOINS le goût du combat dont vous parlez.
Vous êtes hyper vaches avec Phil Jones quand même! Il est pas mauvais et il a AU MOINS le goût du combat dont vous parlez.
Vous êtes hyper vaches avec Phil Jones quand même! Il est pas mauvais et il a AU MOINS le goût du combat dont vous parlez.
Dans quelques années le meilleur défenseur central au monde.
Mettez Phil Jones à côté de Sergio Ramos et il n'est pas improbable qu'il soit au moins aussi bon que Varane.
En tout cas c'est hallucinant la mauvaise presse qui est faite à Jones dans cet article, sans fondement.
Lefootologue Niveau : DHR
Varane aurait peut être pas joué autant avec Vidic Ferdinand qu'avec Pepe Ramos, et aurait moins appris du coup. Et c'est tant mieux
clement6628 Niveau : CFA2
Tous les clubs ont laissé passer des joueurs hyper prometteurs. Là, c'est plus le fait qu'ils auraient pu avoir Pogba et Varane ensemble.

Moi ce que je retiens surtout c'est de voir à quel point Ferguson s'est loupé en fin de règne. Je ne sais pas si sans le faire exprès il était moins impliqué sachant qu'il allait arrêter mais quand même !
Quand tu vois l'équipe que c'était et qu'aujourd'hui c'est un effectif totalement déséquilibré entre un secteur défensif médiocre et un secteur offensif surpeuplé. Avec le cruel dilemme : composer une équipe équilibrée en foutant trois ou quatre stars sur le banc ou une équipe déséquilibrée avec tous tes meilleurs joueurs mais pas forcément à leur poste.
Puis même si je répète que la situation Varane est arrivée à tous les clubs, ça montre aussi les mauvais choix ou la mauvaise gestion chez les jeunes lors des dernières années ! Combien de jeunes formés ou achetés des millions au cours des dernières années Ferguson sur qui pleins d'espoirs reposaient n'ont rien fait ?!
steven.mugiwara Niveau : DHR
Pour moi, dès que l'on mentionne Phil Jones, il n'y a qu'une chose qui me revient en tête:

http://www.youtube.com/watch?v=bwc7TAGA1ko
Ian Curtis
Entre temps, Varane, il fait banquette
Matthieu,, tu te dis fan ou supporter de MU, mais pour parler de Jones comme ça, je me demande si tu t'interesses vraiment à eux.

En tout cas tes articles ont de moins en moins d'intérêts, et sont de moins en moins bien rédigés, ça n'est plus du tout un plaisir pour moi (et pour certains de mes potes d'ailleurs, je suis pas le seul à le penser) de te lire.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
19 32