1. //
  2. // Racing Club Paris
  3. // Rétro

Raoul Diagne : l'homme à tout faire du Racing …

Raoul Diagne n'est pas que le premier joueur noir à avoir endossé le maillot bleu. C'était surtout un défenseur surnommé « Joséphine » prêt à filer aux cages quand le besoin s'en faisait ressentir.

Modififié
Pour avoir été le premier joueur noir à endosser le maillot bleu (en 1931, pour rafraîchir certaines mémoires), Raoul Diagne est entré dans l'histoire du foot français. Le personnage, fils d'un député « africain » à l'Assemblée nationale, Blaise Diagne, provoqua aussi souvent des remous par son choix improbable de carrière dans une famille de notables et par son mode de vie « guépard et voitures rutilantes » . Mais on oublie qu'il fut surtout un grand et atypique défenseur qui, à l'instar de Ben Barek, paya finalement toujours aux yeux de ses contemporains ce statut injuste de « pionnier » . Pourtant, son profil unique, il ne le doit pas seulement à son CV et sa couleur de peau. Surnommé par la presse de l'époque, « l'homme-protée » , il se révéla de la sorte capable de garder les buts, un poste où il excella souvent. Une polyvalence d'un autre temps, à tous les sens du terme ....

« Joséphine » dans les buts


Parc des Princes, un soir de novembre 1932. Le Racing club de Paris mène à la mi-temps 1 à 0 contre le Club français (qui avait remporté la Coupe de France l'année précédente). C'est alors que son gardien de but, André Tassin, se blesse au début de la seconde période semant le désarroi dans les rangs de ses équipiers. Le reste, c'est le quotidien Le matin qui le raconte dans le langage inimitable de l'époque « "Diagne !" s'écria un joueur. Diagne se fit d'abord prier, mais comme depuis qu'il joue au football, il est successivement passé par tous les postes, (…) il se laissa convaincre qu'il ferait certainement un excellent remplaçant. (..) Diagne eut rapidement l'occasion de faire la preuve de ses talents. Sans émoi, il plongea dans l'herbe humide, sauta, détendit ses bras, étendit ses jambes, et fit si bien que les avants du Club, interloqués, ne poussèrent pas plus loin leurs essais. » Tout le monde le sait, être bon aux cages peut s'avérer une malédiction... Raoul Diagne en fera souvent par la suite l'amère expérience…

« Un jour que le Racing s'en était allé rencontrer l'Arsenal en Angleterre, c'est Diagne qui garda les filets. Il fit une telle exhibition que les Anglais restèrent bouche bée et que le brave Jimmy Hogan, alors entraîneur du Racing, songea très sérieusement à maintenir le grand Raoul dans les buts pour le restant de sa carrière. » Dans un long portrait que lui consacre Mario Brun – une plume surtout connue pour sa correspondance avec Jean Cocteau - dans l'édition du 19 novembre 1935 de Paris-Match, le journaliste souligne bien cette particularité, qui, bien davantage que sa taille ou ses origines, lui valait alors le surnom pour le moins douteux de « Joséphine » (Baker était en outre une amie de virée nocturne) : désormais, c'est lui qui s'y collait quand il fallait un « second » portier. Pourtant, celui qui aimait lui-même se dire « défenseur » mais pas « arrière » - il marqua le 11 septembre 1932 le but liminaire de l'histoire du Racing dans l'élite - n'y pouvait rien. Dorénavant, un aimant invisible le ramenait parfois sur la ligne de but.

Les premières contestations salariales du professionnalisme


À une époque où se figent déjà les postes, ou le fameux WM s'installe dans les schémas tactiques, répartissant les compétences, notamment au milieu du terrain, Raoul Diagne ira donc toujours au charbon. Une qualité – ou un penchant - sacrificielle qui lui valut une certaine reconnaissance quelques années plus tard quand il se battra comme un beau diable, cette fois bien à sa place sur le terrain, pour faire briller la France lors de sa coupe à domicile. Cependant, ce fut lors de la saison 1935-1936 que son sens du dévouement prendra tout son sens. Le championnat professionnel n'est qu'un gros bébé de trois ans. Et en son sein, les trois lettres magiques de la capitale s'épellent bel et bien RCP. Cette saison qui s'annonce sera bel et bien d'ailleurs celle d'un double sacre, le titre et surtout la coupe, sûrement le principal trophée dont rêve vraiment toute formation hexagonale. Toutefois cette saison fut au préalable celle d'un miracle autrement plus improbable.

Alors que la France traverse une période politique houleuse entre éclosion du Front populaire et menace fasciste ou factieuse toujours présente (le 6 février 34 n'est pas loin et beaucoup rêvent d'une marche sur Rome version Arc de triomphe), de son côté, le petit monde du ballon rond découvre les aléas du professionnalisme, dont l'un n'est pas le moindre : les négociations salariales. Le Racing en fait notamment les frais. Sa vedette autrichienne, son gardien de but Rudolphe « Rudi » Hiden, ancienne gloire de la Wunder Team, refuse de rentrer de vacances et demeure dans son pays natal en attendant une augmentation qu'il pense sûrement largement méritée. Seulement, son président, Jean-Bernard Lévy, celui qui avait repéré le jeune Diagne et l'avait imposé, celui qui avait réussi à convaincre les caciques bourgeois du Racing club de France - l'association omnisports de tutelle - très attachés à l'amateurisme, de le laisser se lancer dans l'aventure du professionnalisme naissant, n'est pas du genre à plier au moindre chantage. Or le Racing a trop d'ambition pour renoncer avant même de commencer les choses sérieuses. Il a fini troisième, bien loin du leader Sochaux, et en recrutant George Kimpton, un ancien de Southampton, que la Fédération française avait appelé pour tenter d'insuffler un peu de sens tactique aux Bleus, il a clairement manifesté son envie et son appétit pour le titre.

« Les Anglais m'ont complimenté... »


C'est donc peu dire que la défection passe mal. Dans son antre du Parc des Princes, il s'agit de faire bonne figure. Peu probable que les stars de son attaque qui se nomment alors Fred Kennedy, un respectable biffin passé par Everton, ou même Roger Couard, son « buteur » pied-noir, se ramener vers les « bois » . Raoul s'y collera souvent. Il ne fera pas que des miracles et, à la mi-saison, les Parisiens comptent 5 points de retard sur l'Olympique Lillois. Heureusement, une fois tout rentré dans l'ordre, et l'Autrichien dans ses cages, ceux que la presse va surnommer les « Pingouins » alignent les victoires jusqu'à la finale de Coupe de France remportée contre le FCO Charleville. Toutefois, le brave Raoul n'a pas pour autant fini de jouer les supplétifs. Disons qu'on ne le demande qu'à lui et qu'il semble s'en amuser. En juin 1939, il est encore d'astreinte lors d'un tournoi amical du côté de Marseille pour suppléer à la défection de Hiden, une fois de plus. « J'ai joué à cette place voici trois ans devant les Anglais qui m'ont complimenté » , répondait-il amusé à Paris-Soir avant d'entrer sur le terrain... Y avait-il un vague sarcasme derrière ?

Par Nicolas Kssis-Martov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Le docteur Perry Cox approuve ce surnom
Guy Formici Niveau : Loisir
A noter qu'il dispute avec l'EDF la coupe du monde 38 organisé en France (élimination en quart contre l'Italie). Il décéde en 2002 à 93 ans, il a donc vécu la victoire francaise en 98, 60 ans après celle de 38 !!!
Charleville gagne la coupe de France !
Les temps change......
adebayorsheyi Niveau : DHR
Un précurseur. Bel article.
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 25
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 4
jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)