Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Ranieri revient sur son début de carrière très compliqué

Modififié
Tout n'a pas toujours été si bleu pour Ranieri.

Alors qu'il vient de remporter une incroyable Premier League avec Leicester, Ranieri est vu comme un héros en Angleterre. Mais tout n'a pas toujours été si glorieux pour le coach italien, particulièrement au début de sa carrière, quand il a failli arrêter d'entraîner peu après avoir commencé.


« Au début, à Lamezia, j'étais en tête du classement sans perdre aucun match, mais quelque chose n'allait pas. Je ne veux pas vous dire quoi. Mais je leur ai dit :"Bye Bye, je rentre à la maison" et je suis parti » , a-t-il commencé devant les journalistes, avant de révéler qu'il aurait pu ne jamais avoir une si longue carrière.

« Ma deuxième année en tant qu'entraîneur, j'ai entraîné une petite équipe, Puteolana, en Serie C. Il n'y avait même pas assez de joueurs, le premier match, on a joué à 10. Ensuite, quelque chose s'est passé et on m'a viré. Deux entraîneurs ont été virés rapidement par la suite. Je me suis dit : "Ce n'est pas ça mon boulot. J'aime le terrain, j'aime le foot, mais il y a trop de politique et je ne suis pas un politicien." Ensuite, le propriétaire s'est fait virer, et alors que les joueurs étaient déjà relégués, ils ont réclamé mon retour. Le nouveau propriétaire m'a appelé, j'ai accepté, on a battu les géants Cagliari. De là, c'était parti. »

Comme quoi, ça se joue à peu de choses parfois. LU
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 14
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Podcast Football Recall
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall lundi 16 juillet La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT)