1. //
  2. // 2e journée
  3. // West Ham/Leicester

Ranieri, le père la bricole

Limogé de son poste de sélectionneur de la Grèce après seulement quatre matchs (un nul, trois défaites), Claudio Ranieri a finalement retrouvé un banc et la Premier League en rejoignant le promu Leicester. Dix ans après son départ de Chelsea, revoilà Ranieri en Angleterre, là où il avait hérité de son surnom de Tinkerman. Le bricoleur.

Modififié
À 63 ans, Claudio Ranieri est ce qu'on appelle un vieux de loup de mer. On l'imagine très facilement attablé à une terrasse de café, journal sur table ouvert aux courses hippiques et le petit café posé délicatement à côté. Sauf que Claudio Ranieri est aujourd'hui entraîneur à Leicester, au sein du championnat le plus bankable de la planète. Voilà près de 30 ans qu'il navigue sur les bancs de touche d'Europe avec ses lunettes et son sourire malicieux. Même s'il n'a pas le CV d'un Josep Guardiola ou d'un Laurent Blanc sur le terrain (il a fait une honnête carrière de footballeur dans le sud de l'Italie, à Catanzaro puis à Catania et Palerme), Ranieri le coach a roulé sa bosse dans toutes les plus belles contrées du football européen. Que ce soit en Italie (Naples, Fiorentina, Inter, Juventus, Roma), en Espagne (Valence, Atlético), en France (Monaco) ou en Angleterre (Chelsea), Ranieri a marqué ses contemporains. À Monaco, alors que l'équipe est en Ligue 2 et adossée à la fortune d'un nouveau riche russe, il débarque à sa première conférence de presse en jogging du club, prend place face aux journalistes et sort un merveilleux « Bonjour, je suis Catherine Deneuve » . Tout le monde rit. Lui le premier. Forcément. Qui est ce drôle de papy au CV reluisant venu se perdre dans un club de Ligue 2, même ambitieux, alors qu'il luttait pour le titre avec la Roma quelques mois auparavant ? C'est simple, Claudio Ranieri est un bâtisseur.

S'il n'a pas le palmarès qui va avec son aura (1), il a surtout eu le mérite de prendre en main des équipes qui tiraient la tronche en milieu de tableau ou des escouades qui venaient de tout gagner. C'est le challenge qui l'excite. Mettre sa touche. Mine de rien, Claudio Ranieri a pris en main le Napoli de l'après Maradona, la Juventus de l'après Serie B, entraîné Cagliari en Serie C, Valence dans le ventre mou de la Liga, Chelsea de l'après Vialli, la Roma suite au départ de Spalletti ou encore Monaco en Ligue 2. Bref, vous l'aurez compris, il aime mettre la main dans le cambouis. Alors Leicester, promu en Premier League, c'est typiquement pour lui. Sur place, il trouvera sûrement des jeunes joueurs méconnus à qui il donnera leur chance. À défaut d'avoir un palmarès éloquent, il s'est forgé un palmarès humain intéressant. On parle de l'homme qui favorisa l'éclosion de Gianfranco Zola à Naples ou du binôme John Terry et Frank Lampard à Chelsea. À Monaco, il a cru en Fabinho et Layvin Kurzawa avant les autres. On peut dire qu'il a le nez creux. Même quand il s'agit de bricoler. Lors de son passage à Chelsea – où il a très vite appris l'anglais – il s'était lui-même surnommé le bricoleur « Tinkerman » , le genre de folie dont les Anglais raffolent, eux qui adorent ceux qui ne se prennent pas au sérieux.

Claudio le maudit


Malgré tout, la carrière de l'Italien est poursuivie par une certaine poisse. Celle de gagner. Quand il est à la tête de la Fiorentina, il manque d'un souffle une finale de Coupe des coupes 1997. Alors que son équipe ramène un précieux nul de Barcelone (1-1), Batistuta est averti pour une broutille et manque le match retour avant que l'arbitre ne siffle la fin du match sur une contre-attaque florentine. En Toscane, le Belge Oliveira est vite mis hors d'état de nuire et les Espagnols l'emportent 2 à 0. C'est un peu le reflet de sa carrière. Un poil maudit. Lui prend le temps de tout remettre à plat, de refaire la maison du sol au plafond mais n'emménage jamais une fois que la demeure est habitable. Son premier poste ? Cagliari alors en troisième division. La suite est du même acabit. Quand il débarque à Florence, l'équipe est en Serie B, Valence n'a rien gagné depuis 25 ans et Monaco est en Ligue 2. Quand il part, les équipes sont prêtes à franchir le pas pour gagner des trophées… sans lui. Héctor Cúper lui doit une fière chandelle. Quand l'Argentin hérite de Valence, Ranieri a déjà fait tout le sale boulot. Moralité, Cúper parviendra deux fois en finale de Ligue des champions avec un groupe construit par Ranieri. Même raisonnement à Chelsea où Mourinho bâtira sa première conquête de Londres sur les fondations de l'Italien.


Un Ranieri qui n'est pas dupe : « Si je construis une équipe et que cette équipe gagne ensuite avec un autre entraîneur, alors la victoire m'appartient aussi » . D'autant que le Mister n'a jamais été un adepte du dogme tactique. C'est simple, il a tout tenté : 3-5-2, 3-4-3, 4-4-2, 4-3-1-2, etc. « Mon système de jeu favori, c'est un système qui gagne, avec des joueurs gagnants » , disait-il lors de sa dernière saison à Monaco, ponctuée par le record de points du club en championnat (80) et un… licenciement. Limogé encore une fois, comme à Naples, Valence, Chelsea, Juventus, Inter et la Grèce. À chaque fois, il est parti la tête haute et les poches remplies. Des poches dont certains estiment qu'elles sont également remplies d'oursins. Pas grave, le bricoleur est un aventurier. C'est d'ailleurs ce qui le pousse à tenter l'étranger en 1997 (Valence) quand tous les italiens coachaient à la maison. Sa réussite espagnole a donné le « la » . Depuis, les Ancelotti, Mancini, Spalletti lui ont embrayé le pas. En 2015, Claudio Ranieri n'a plus rien à prouver au football moderne. Il a pris Leicester comme un dernier défi d'une carrière folle, remplie de rencontres et d'humour. Ainsi, quand il officiait encore à Chelsea, les médias anglais parlaient avec insistance de son limogeage et de l'arrivée d'Eriksson dans ses souliers. Un soir de match à Wolverhampton, les fans des Blues ont tranché en chantant « On n'a pas de besoin d'Eriksson » avant d'acclamer leur bricoleur. En conférence de presse, Ranieri a simplement répondu: « Ils ont bon goût ! » . Avec le sourire qui va avec. Nul doute que les supporters de Leicester vont vite lui trouver une petite chanson. Il le vaut bien.

(1). Une coupe d'Italie (1996), une Coupe du Roi (1999) et un titre de champion de Ligue 2 (2013).

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Milan_forza18 Niveau : CFA
La preuve vivante que gagner ne fait pas etre un bon coach a coup sur ranieri c l'inverse un top coach qui gagne rien ! Comme on dit c'est l'exception qui confirme la règle
"Une coupe d'Italie (1996), une Coupe du Roi (1999) et un titre de champion de Ligue 2 (2013)."

Tristesse... Même Antonetti aura un meilleur palmarès à son âge !!
GalateaTêtenjoy Niveau : National
Note : 5
C'est drôle, ça ne pose aucun problème dans le cas de Ranieri de dire qu'on peut être un bon coach, un bâtisseur de succès futurs, tout en ne glanant aucun titre ; mais dans le cas de Bielsa, l'argument qui revient toujours c'est : il n'a rien gagné donc il est surestimé. Je crois que la longévité dans le métier d'entraîneur et les bons souvenirs laissés dans un club valent bien plus que des titres. Ranieri laisse des bons souvenirs là où il passe, Bielsa, le terme bons souvenirs est un euphémisme. Gagner un titre est pour moi très secondaire (le fameux "on ne se souvient que des vainqueurs", quelle connerie), le chemin, la manière, le respect des supporters, la magie, les petites histoires, elle est là l'histoire du foot. Les émotions de la coupe du monde 2006 sont plus fortes que celles de 98. La saison dernière de Marseille est largement plus démente que le titre de 2010.

Alors si on pouvait arrêter avec les poncifs suivants : Guardiola est un génie parce qu'il a tout gagné ou alors Guardiola est une merde parce qu'il fait moins bien que Heynckes avec la même équipe. Bielsa est une merde parce qu'il a rien gagné, etc.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
"On l'imagine très facilement attablé à une terrasse de café, journal sur table ouvert aux courses hippiques et le petit café posé délicatement à côté."

Pourquoi "délicatement" ? Un café peut-il être posé grossièrement ? Est-ce le fait qu'il soit posé à côté qui lui confère ce côté délicat ? Est-ce qu'il existe des pays ou on pose le café à l'extrême limite du bord de la table en multipliant le risque que la boisson se renverse accidentellement sur le sol (faux mouvement avec le coude,faux mouvement du préposé au service,vent plus ou moins violent...) ?

Inutile de préciser que je n'ai pas continué la lecture de l'article à partir de ce passage et que j'ai la ferme intention de rédiger une analyse sociologique sur la manière de poser un café sur une table.
Leicester n'est pas un promu, ils évoluait déjà en PL et ont terminé 12e ! Les 3 promus cette saison sont Bornemouth,Norwich et Watford.
en +, c'est Mat qui a écrit l'article, c'est impardonnable, sofoot c'est le must du must, la crème de la crème, il se passe quoi chez vous ? faites attention parce que vous devenez comme eurosport, l'equipe et cie, c'est ce que vous voulez ?
Pouretcontre Niveau : CFA2
M'est avis que ce gars là va gagner la PL avec cette équipe de Leicester... Quoi ?
il y a 1 heure Malouda va jouer la Gold Cup avec la Guyane il y a 1 heure Des matchs de C1 sur Facebook 3
Hier à 22:15 Shrewsbury et le retour d'une tribune « debout » en Angleterre 12 Hier à 21:02 Le monde du foot rend hommage à Stéphane Paille 16 Hier à 19:00 Jorge Mendes mis en examen pour délit fiscal 32 Hier à 18:06 Stéphane Paille est décédé 30
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 15:58 La Ligue des champions reprend ce soir ! 25 Hier à 15:45 Lugano prolonge à São Paulo 5 Hier à 12:12 Falcao s'essaye au baseball 3 Hier à 11:10 Sow, Cabaye et Hazard actionnaires d'un futur club de D2 américaine 11
lundi 26 juin FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 67 lundi 26 juin Boca et le souvenir de la D2 7 lundi 26 juin Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) lundi 26 juin Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 lundi 26 juin Bagarre générale lors d'un match de charité 35 lundi 26 juin La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10 dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 59 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 7 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 38 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage...