En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Real Madrid-Málaga (2-1)

Ramos sauve encore le Real

Franchement pas convaincants, les Madridistas reprennent tout de même leur marche en avant. Un succès étriqué face à Málaga (2-1) qui doit beaucoup au doublé de son capitaine, Sergio Ramos, mais qui confirme la méforme actuelle des hommes de Zizou.

Modififié

Real Madrid 2-1 Málaga CF

Buts : Ramos (35e, 43e) pour le Real // Juanpi (64e) pour Málaga.

Lorsque le Real Madrid ne sait plus sur quel pied danser, il s'en remet au jeu de tête de son capitaine. Face à un Málaga cohérent et pressant, Sergio Ramos offre l’avantage aux Merengues d’un coup de tête en pleine lucarne puis, juste avant la pause, inscrit le but du break sur un nouveau café-crème de Toni Kroos. Grâce à ses cinquième et sixième banderilles en Liga, le second meilleur buteur madridista du championnat rend au Santiago Bernabéu le titre honorifique de champion hivernal. Mais plus que ce statut, le Real se réjouit surtout de renouer avec la victoire après deux revers douloureux face à Séville puis Vigo. Trois points d’autant plus importants que le contenu de la prestation madrilène laisse à désirer : sans contrôle au milieu, sans imagination devant, les protégés de Zidane s’en remettent à la grinta de leur capitaine. Une chose est certaine, ils ne devraient pas compter sur Marcelo, sorti sur blessure musculaire à l’instar de Carvajal une semaine plus tôt, lors de leurs prochaines sorties.

La théorie de la fatigue


Après une entame dominée par le Real Madrid et marquée par les deux ratés de Benzema et celui de Cristiano Ronaldo, les Boquerones prennent la mesure d’un milieu merengue qui se traîne. Modrić et Kroos, au four et au moulin depuis le passage en 2017, peinent face à la mobilité et la vitesse des minots du Sud. Pis, la scoumoune se joint à la partie : Marcelo, en disgrâce avec ses muscles, sort avant la demi-heure de jeu. Sans latéral de métier sur le pré, Nacho basculant à gauche, Lucas Vázquez redescendant à droite, les offensives tournent en rond côté madrilène. Et ce, jusqu’au coup de casque décisif de Sergio Ramos, suivi d’un second pion, qui extirpe le Real d’un bien mauvais pas.

Juanpi, Chori et la minute de folie


Car avec le break en poche, le Real Madrid ne claudique plus, ou moins. Plus hachées qu’un steak, les premières minutes suivant la reprise font la part belle aux errements techniques et aux fautes en tout genre. Une bouillie de football qui ne sied à personne sauf, peut-être, aux jambes madrilènes qui peuvent se reposer. Sauf qu’à ne faire que déjouer leurs adversaires, les hommes de Zizou en oublient de jouer et se font logiquement punir. Sur une action en solo de Juan Carlos, qui mange tout le côté droit castillan puis bute sur Keylor Navas, le cuir retombe dans les pieds de Juanpi qui met en sourdine le Bernabéu. Dans la foulée de l’engagement, Chori Castro peut même rendre au tableau d’affichage des airs de match nul, mais se heurte au portier costaricain, véritable sauveur des meubles blancs. A contrario, Cristiano Ronaldo reste fidèle à ses premières sorties annuelles : indigent dans le jeu, il ne profite même plus de ses occasions en or, comme en atteste le montant touché à un quart d’heure du terme. Tant pis, ou tant mieux, le Real Madrid reprend sa marche en avant...


  • Résultats et classement de Liga
    Retrouvez toute l'actualité de la Liga

    Par Robin Delorme
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4 vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3