1. //
  2. //
  3. // Real Madrid-Rayo Vallecano (10-2)

Ramos : « Nous sommes des pions ; Benítez, le roi… »

0 16
Ce dimanche, le Real Madrid a explosé le Rayo Vallecano sur le score de 10-2.

Un très beau résultat permis notamment par l'expulsion de deux joueurs adverses. Pour Sergio Ramos, l'entraîneur des Merengues, Rafa Benítez, est le maître à jouer de son équipe. Cette victoire lui revient. « Si le président dit que Benítez est la solution, ce le sera. Nous sommes des pions, lui c’est le roi… » , s'est exclamé le défenseur dans des propos relayés par AS. « Nous sommes derrière l’entraîneur. Il essaye de nous inculquer ses idées et on essaye de les appliquer. Ensuite, chacun y parvient à sa manière. Ça ne se passe pas toujours comme on le souhaite, mais il faut au moins tout donner sur le terrain. »

Le soutien du capitaine, toujours important. TC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2


Et Cristiano, la reine.
mark-landers Niveau : Loisir
Des pions ou des plots ?
Le meme scenario qui se repete...
Les joueurs--} on est tous derriere l'entraineur
Dans 2 semaines --} Julien Dray vire
@ themiz
Justement, il me semble que le roi désigné dans les propos de Ramos est son président.
ça aurait plus de sens en tout cas
johnnybravo Niveau : DHR
Message posté par Faïçal
@ themiz
Justement, il me semble que le roi désigné dans les propos de Ramos est son président.
ça aurait plus de sens en tout cas


J'ai compris pareil. Qu'il désignait Perez comme le roi.
« Nous sommes des pions, lui c’est le roi [...] Nous sommes derrière l’entraîneur. »

Ouais, enfin les pions derrière le roi, c'est un peu suicidaire comme stratégie... Mais finalement c'est assez représentatif de la situation.
Les 10 premières minutes contre le Rayo, la défense du Real faisait penser à celle qui a joué contre le Barça. Des espaces béants, des hésitations, des lignes étirées, bref je me demande la plus-value apportée par Benitez à cette équipe, lui qui était censé insérer plus de rigueur défensive.
Je sais pas si ça a à voir avec Benitez, mais Sergio Ramos s'est métamorphosé en plot d'entraînement, c'est quand même un tour de magie extraordinaire. Pourtant je suis de ceux qui le considèrent comme un des meilleurs du monde à son poste, mais récemment c'est laid.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 16