Ramos évoque le Ballon d'or

Modififié
4 62
Cette saison, Sergio Ramos a vaincu une bonne partie de ses démons. Après avoir longtemps été la coqueluche d'Internet suite à son penalty manqué contre le Bayern Munich, le défenseur du Real Madrid est aujourd'hui un héros. Un doublé en demi-finale retour de Ligue des champions, puis un but salvateur en finale ont amené le joueur à se tatouer le trophée sur le mollet.

Récemment médaillé d'or par la ville de Séville au théâtre Lope de Vega, Ramos s'est exprimé au moment de recevoir sa récompense. « Je suis en pleine forme, avoue le Madrilène. J'ai connu une grande année au niveau personnel et professionnel, j'espère que cela continuera lors du prochain Mondial au Brésil. »

Interrogé sur un possible Ballon d'or si la Roja venait à gagner une deuxième Coupe du monde consécutive, le joueur admet que ses chances existent : « J'espère que je pourrai gagner le Ballon d'or, mais sincèrement je ne veux pas l'imaginer. Au final, les titres individuels s'obtiennent grâce au collectif. La Décima n'est pas de Sergio Ramos, mais de toute l'équipe. »

CR7 a son nouvel adversaire. AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

[i] "Au final, les titres individuels s'obtiennent grâce au collectif. La Décima n'est pas de Sergio Ramos, mais de toute l'équipe." [i/]

Rien à ajouter, voilà l'état d'esprit que tout bon joueur de foot devrai avoir.
Jean Michel Assaule Niveau : Ligue 2
Note : 20
Le Ballon d'Or, non, mais, avec sa tronche de cheval, la Cravache d'or me semble à sa portée.
Italique foiré, "devrait" sans "T", heureusement que la semaine se termine...
Désolé pour les coquilles!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
4 62