1. //
  2. // 1/2 finale retour
  3. // Bayern Munich/Real Madrid

Ramos, Balotelli, Zidane : tous des mèmes ?

Ils ont fait le tour du monde, sont des stars incontestées au XXIe siècle et possèdent des contenus autant délurés qu'inventifs. Eux, ce sont les "mèmes internet", ces détournements repris et détournés en masse sur les Tumblr et les blogs. Une culture de l'instant poussée à son paroxysme qui touche aussi le football. La preuve.

Modififié
31 21
25 avril 2012, 23h19. Dans un Bernabéu placé sous assistance respiratoire après les doubles parades de Neuer et Casillas lors de la séance de tirs au but, Sergio Ramos s'avance. Le buste droit, il est le 4e Madrilène à se rendre dans la surface pour accomplir son devoir et envoyer le Real en finale de Ligue des champions. Sur la touche, Mourinho est à genoux. Deux pas d'élan, un moment d'hésitation, puis une frappe. Dans le ciel de Madrid, le cuir s'envole en même temps que les rêves de Decima. Epic Fail, !!! Conscient d'avoir participé à l'élimination des siens en réalisant ce drop, Sergio Ramos ne sait pas encore que ce loupé va faire de lui une star du web. En quelques heures, les Gifs se multiplient, les vidéomontages pullulent et le hashtag #SergioRamos devient l'un des plus populaires sur Twitter. Tout simplement, Sergio de devenir un mème internet. Élément ou phénomène repris et décliné en masse sur internet (d'après sa définition Wikipédia), le mème a fait du football l'un de ses thèmes de prédilection. Quelque part entre chats choupinoux et débilités Chuck Norrisienne, les acteurs du ballon rond trônent désormais en bonne place sur la toile. Une véritable consécration geek.

Youtube

Un élément de la culture pop

Le concept de mème, s'il est bien connu des mordus de l'écran, reste étranger à la partie déconnectée du globe. Pour Vincent Glad, journaliste et ancien membre du Grand Journal en qualité de chroniqueur web, le mème n'est pourtant pas si compliqué à appréhender : « Typiquement, c'est une image retravaillée, détournée par les internautes. Le plus basique, celui qu'on voit beaucoup dans le foot par exemple, c'est un simple commentaire sur une photo. C'est une sorte d'inside joke que comprennent les initiés du milieu footballistique. » Blague potache et graphique, il a très vite pris pour cible le football. Parodiés des milliers de fois, la célébration version « Hulk » de Balotelli ou le raté de Koji Nakata sont entrés au panthéon des mèmes célèbres. Parfois même, ces images, ces gestes, remarqués lors de leur passage à l'écran, se sont nourris de l'expansion du phénomène pour devenir des objets de culte : « L'un des premiers gros mèmes relatif au foot est sans doute celui du coup de boule de Zidane qui a été détourné et qui est devenu une espèce de figure de la culture pop. La main de Thierry Henry est un autre geste qui est devenu mythique, surtout grâce à un internet. » Fort de ce succès, les mèmes se sont ainsi multipliés sur la toile. Pourtant, certains ingrédients sont quasi indispensables à sa réussite, ou plus techniquement, à sa large diffusion sur les pages et réseaux sociaux : « Il faut que la blague soit très signifiante. Le geste doit être magnifique ou visuellement porteur du message. Avec Moyes par exemple, ça marche bien, sur toutes les photos, il a l'air dépressif » , poursuit Vincent Glad.


Le foot a rendu le mème ringard

Comme tout succès, le mème attire et attise les appétits. Car si la majorité des sites se contente d'en relayer la crème, certaines compagnies pourraient tenter de monétiser le phénomène : « Bien sûr, les entreprises de communication aimeraient créer leurs propres mèmes. Mais s'il y avait une recette miracle, on en ferait tout le temps. D'ailleurs, quand un mème est trop forcé, on appelle ça un forced mème et il ne marche pas. Le mème doit être spontané. » Au fond, la perte dans les méandres de la toile de quelques Gifs et autres montages photo ne relève pas du drame. D'ailleurs, les mordus du clavier ont déjà montré quelques signes de désintéressement à propos de cet objet virtuel. Une rupture avec la culture geek à laquelle le foot n'est pas étranger : « Le mème en tant que tel est d'ailleurs maintenant considéré comme ringard sur internet. C'était très cool il y a 4-5 ans. Mais aujourd'hui, il y a une sorte d'overdose, et le football y participe. C'est devenu une manière normale de traiter l'actualité. T'en vois tout le temps après les matchs. En quelque sorte, le foot a participé à cette mainstreamisation du mème, une forme de ringardisation. »

Une partie de l'élite internet semble ne pas supporter d'avoir été privée de l'un de ses canaux codés de communication. Trop partagé par une bande de beaufs en chaussettes Artengo, le mème semble avoir atteint, en même temps qu'il a touché le foot, une consécration populaire qui déplaît aux anciens. Qu'importe. Car désormais, il touche un public plus large : «  Ça fait partie de toute la conversation visuelle qui arrive autour d'un match de foot. Les gens qui regardent un match adorent discuter de ça. Soit t'es avec des amis dans ton canapé et tu discutes avec eux, soit t'es seul et c'est très cool d'avoir une discussion sur Twitter, dans les commentaires ou via des mèmes que tu as produits toi-même, que tu vas diffuser par Facebook… Le même foot est en général plus simple, y a pas besoin d'une culture internet pour le comprendre. » Pas plus que pour un LOL Cat ?

Par Raphaël Gaftarnik et Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Palpo rat Niveau : DHR
Ah ouais quand mème
AirForceOne Niveau : CFA2
Chercher Vincent Glad pour ça c'est un peu inutile et facile. Mais bon l'article peut être intéressent
A quelques heures du match retour, juste pour ne pas oublier ce que Sergio a fait. L'Histoire nous apprend les erreurs du passé.
Joue pas au con Sergio.

http://www.youtube.com/watch?v=oYzdxKENXV8
"Tous des mèmes, tous des mèmes, tous des mèmes et yen a maaarre" #funradiosuperdance #swaggdebelgique #fellainiballondor
Note : 13
"mème", "twitter", "hashtags", "mainsteamisation", "epic fail", "forced mème"

Putain, mais dans quel monde vous vivez ???
Kachkar Reviens ! Niveau : DHR
WTF un article sur les mèmes footballistiques sans parler de Peter Crouch ?!?

http://www.neowin.net/forum/topic/91222 … -anything/

Lisandro Le Pez Niveau : CFA
Ah bon les mémes sont ringards ?

Perso ils me font encore rigoler...Je dois être dépassé
Non, nous quand on regarde un match on parle du match ou de cul mais jamais des "mêmes" ( putain de monde 2.0)
2yemklubapanam Niveau : Ballon d'or
et sinon je viens bien apprendre ce que c'est qu'un tumblr si ce n'est pas un blog.
merci de m'instruire.
Message posté par dikinass
"mème", "twitter", "hashtags", "mainsteamisation", "epic fail", "forced mème"

Putain, mais dans quel monde vous vivez ???


On vit dans le triste monde de la TV Realité, putain d'époque.
Note : 11
http://www.cahiersdufootball.net/articl … mieux-4085

Je trouve ceux-là encore meilleurs que Crouch :)
Mes préférés sont ceux de Ribéry. "Arrêtez de vous battez"
Comment je trouve ça gênant ce genre d'articles qui cherchent à "expliquer internet". C'est pas spécialement contre celui là en particulier, mais bon.
Vincent Glad c'est un peu le symbole de ça. J'ai rien contre lui, c'est sûrement un type bien, mais la façon dont il est utilisé c'est un peu tout ce qui m'insupporte. Je déteste qu'on me hurle "On est djeunz, aime-nous !" à la gueule.
Ce Vincent Glad ne maitrise visiblement pas son sujet. Il ne sait pas ce qu'est un meme pour commencer.
Ensuite il nous dit : "Le mème en tant que tel est d’ailleurs maintenant considéré comme ringard sur internet. C’était très cool il y a 4-5 ans. Mais aujourd’hui, il y a une sorte d’overdose", comment il explique le succès des memes Sergio Ramos ou Balotelli alors ?
ElBuitre07 Niveau : DHR
Message posté par Azathoth
Ce Vincent Glad ne maitrise visiblement pas son sujet. Il ne sait pas ce qu'est un meme pour commencer.
Ensuite il nous dit : "Le mème en tant que tel est d’ailleurs maintenant considéré comme ringard sur internet. C’était très cool il y a 4-5 ans. Mais aujourd’hui, il y a une sorte d’overdose", comment il explique le succès des memes Sergio Ramos ou Balotelli alors ?


Je pense pas que ce soit devenu ringard mais plutôt banal. Maintenant tout le monde le fait chez soit sur Photoshop et certains ont plus de succès d'autres..
ElBuitre07 Niveau : DHR
Message posté par Azathoth
Ce Vincent Glad ne maitrise visiblement pas son sujet. Il ne sait pas ce qu'est un meme pour commencer.
Ensuite il nous dit : "Le mème en tant que tel est d’ailleurs maintenant considéré comme ringard sur internet. C’était très cool il y a 4-5 ans. Mais aujourd’hui, il y a une sorte d’overdose", comment il explique le succès des memes Sergio Ramos ou Balotelli alors ?


Je pense pas que ce soit devenu ringard mais plutôt banal. Maintenant tout le monde le fait chez soit sur Photoshop et certains ont plus de succès d'autres..
S'il y avait que ça... Il y a Heskey considéré comme le "meilleur joueur du monde" comme un Chuck Norris du football, Phil Jones et ses gueules improbables, Moyes qui disait "This man looks nice... Give him 3 points!", à une époque ils ne parlaient pas de Nasri mais de Bench, ils se moquent du raté de Ramos mais aussi de celui de Torres contre MU (if you remember this goal... You are a big liar!), ils font apparaître Terry sur toute photo de nana déshabillée et Arsène Wenger sur toute photo de bébé, un peu à la Pedobear... Et j'en oublie des tonnes.
Si vous voulez en voir (beaucoup), cherchez "Troll Football" sur Facebook. Il faut s'attendre à un niveau d'anglais pitoyable (beaucoup d'Indiens, de Thais, d'Indonésiens, etc, qui ne parlent pas très bien) et à des commentaires d'un niveau en-dessous de FootMercato, mais en regardand uniquement leurs photos et en faisant suivante, suivante, suivante, etc, pendant 5 ou 6 heures, on passe un bon moment.
Ça a toujours été le cas, pour les vidéos aussi, le keyboard cat ou dramatic chipmunk ont eu un succès énorme, sont des memes ultra connus, et beaucoup de personnes ont essayé de les imiter sans succès, et ça bien avant le coup de boule de Zidane. C'est pour ça que je pense que ce monsieur Glad ne sait pas trop de quoi il parle.

Quelqu'un peut m'aider avec l'intégration des images ?

Merci d'avance
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
31 21