1. // Coupe du monde 2014
  2. // Groupe B
  3. //

Ramos a confiance en son pays

Modififié
11 6
Humiliée 5 buts à 1 pour son entrée en lice dans la Coupe du monde, vendredi soir, face aux Pays-Bas d'Arjen Robben, la Roja part avec un handicap psychologique, certes, mais n'a pas dit son dernier mot.

Après avoir avalé, puis digéré ce revers historique, Sergio Ramos s'est fendu d'une sortie pleine d'optimisme à l'encontre de sa sélection : « Je crois que la majorité du pays a confiance en nous. Chacun est libre de penser ce qu'il veut, mais 98% des gens ont confiance en notre sélection. Nous devons continuer à transmettre des émotions au peuple. Après tant d'années, on ne peut pas parler de fin de cycle, ce serait une pure folie. »

Alors que la presse espagnole tirait à boulets rouges hier matin sur ses champions du monde et que, dans le même temps, Xavi parlait de la « pire défaite de sa carrière » , les partenaires d'Iker Casillas doivent se reconcentrer afin de préparer au mieux le match de mercredi face au Chili.

Il faut toujours se méfier d'une bête blessée. MH
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Arrête de déconner , Sergio , même ton gardien n'a plus confiance en toi ( ou l'inverse , je sais plus ) .
Hecho en Mexico Niveau : DHR
D'un côté il a raison. Quand tu as sur le banc Javi Martinez, Cazorla, Mata, Koke, ça peut changer beaucoup de choses. Sans oublier Pedro et le réveil des Fabregas, Iniesta ou Busquets, ils peuvent réellement se reprendre.

Les Hollandais qui ont tendance à se voir beau très vite (cf euro 2008) peuvent très bien déconner sur un match.

Rien est fait.
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Ramos a confiance en son pays

Il a pas du lire l'avis de Standard & Poor's.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
11 6