Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 10 Résultats Classements Options

Rami n’en a pas fini avec les Bleus

Modififié
Adil Rami était, hier, l’invité de l’émission Luis attaque.

L’occasion pour l’ancien Lillois de revenir sur son nouveau statut de remplaçant chez les Bleus. L’ancien alter ego de Mexès a bien conscience d’avoir foiré son Euro : « J’ai tiré sur la corde. Physiquement, j’étais cuit […]. J’aurais pu donner un petit coup de main si j’avais été à mon meilleur niveau. C’est le destin. Je l’accepte. Je me suis relevé. Je suis prêt à affronter toutes les situations. »

Pour autant, celui qui évolue maintenant en Liga ne ferme pas la porte à une place de titulaire en EDF : « Je sais comment ça se passe en équipe de France. Les saisons sont longues. Ça tourne très vite. On m’a jugé sur les matchs très moyens que j’ai fait en équipe de France en oubliant les deux belles saisons que j’ai faites. Je prends mon mal en patience et ça va payer. »

Le natif de Bastia est donc prêt à repartir au combat, maintenant que sa forme physique ne lui fait plus défaut : « Je suis quasiment à 100% et j’ai l’impression d’être difficile à passer. »


C’est Dédé qui doit être content
GM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 5 heures La VAR débarque en Premier League la saison prochaine 11

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom
il y a 9 heures Diego Maradona : « Mourinho est le meilleur coach du monde » 75
À lire ensuite
Ryan Babel, neuf ans après