1. //
  2. // 8e de finale aller
  3. // Valence/PSG (1-2)

Rami et une histoire de dollars

Modififié
2 66
Sale soirée pour Valence. Largement dominés dans le jeu, les Valenciens se sont logiquement inclinés face au PSG (1-2), lors des huitièmes de finale aller de la Ligue des champions, hier soir, à Mestalla.

Une défaite qui complique l’avenir de Valence en Europe et qui, forcément, laisse un goût amer aux Chés. Adil Rami en tête. S’il a reconnu la supériorité parisienne, l’ancien lillois a aussi lâché une petite perle au micro de Canal + : « C’était un match très difficile. Paris était bien présent. C’est l’un de leurs plus gros matchs depuis le début de saison. C’était très dur de trouver des espaces offensivement. En Liga, il y a plus d’espaces. On a vu une bonne défense de Paris . Aujourd’hui, les dollars ont parlé, ça s’est vu, mais un match éliminatoire ça dure 180 minutes. »

Une réaction qui a, évidemment, immédiatement embrasé les réseaux sociaux. À tel point que le défenseur français, auteur du but de l’espoir pour les Espagnols, a dû précisé sa pensée sur Twitter. Histoire de justifier ses propos :

« Quand j'ai dis que les dollars ont gagné, j'ai voulu dire que c'était un très très bon recrutement qu’a effectué le PSG, alors bravo à vous ! »

On s’en sort comme on peut, hein. GB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

C'est pas de sa faute, entre les crochets et courses de lavezzi et lucas + plus son but il était en état d'ébriété. Rami aka le taulier du PMU au mic.
C'est sûr, Rami est payé en céleri.
ça fait un peu jaloux/frustré/amer le petit Adil, avec son club endetté jusqu'au cou.
Offrez-nous une belle manche retour, au lieu de chouiner ...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2 66