Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8e de finale aller
  3. // Valence/PSG (1-2)

Rami et une histoire de dollars

Modififié
Sale soirée pour Valence. Largement dominés dans le jeu, les Valenciens se sont logiquement inclinés face au PSG (1-2), lors des huitièmes de finale aller de la Ligue des champions, hier soir, à Mestalla.

Une défaite qui complique l’avenir de Valence en Europe et qui, forcément, laisse un goût amer aux Chés. Adil Rami en tête. S’il a reconnu la supériorité parisienne, l’ancien lillois a aussi lâché une petite perle au micro de Canal + : « C’était un match très difficile. Paris était bien présent. C’est l’un de leurs plus gros matchs depuis le début de saison. C’était très dur de trouver des espaces offensivement. En Liga, il y a plus d’espaces. On a vu une bonne défense de Paris . Aujourd’hui, les dollars ont parlé, ça s’est vu, mais un match éliminatoire ça dure 180 minutes. »

Une réaction qui a, évidemment, immédiatement embrasé les réseaux sociaux. À tel point que le défenseur français, auteur du but de l’espoir pour les Espagnols, a dû précisé sa pensée sur Twitter. Histoire de justifier ses propos :

« Quand j'ai dis que les dollars ont gagné, j'ai voulu dire que c'était un très très bon recrutement qu’a effectué le PSG, alors bravo à vous ! »


On s’en sort comme on peut, hein. GB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi