Modififié
2 16
Après des mois d’attente, Lucas Moura est enfin un joueur du PSG. Arrivé hier, pour rejoindre l’effectif parisien actuellement en stage à Doha, au Qatar, le Brésilien a enfin rencontré ses nouveaux coéquipiers.

Le désormais ancien joueur de São Paulo va devoir s’intégrer au sein de cette nouvelle équipe, qui plus est dans un nouveau pays, dont il ne maîtrise pas la langue. Une adaptation qui peut être délicate au début pour un joueur de 20 ans, à peine.

S’il y en a un qui connaît ce genre de situation, c’est Rai. Le Brésilien est lui aussi passé par le PSG, où il a d’ailleurs laissé des souvenirs impérissables. Le frère de Sócrates a d’ailleurs donné des conseils au nouvel arrivant, comme il l’a confié sur le site internet du site du club de São Paulo : « Il est jeune, mais a toutes les qualités pour s’adapter. Ce sera un grand défi pour lui. Le PSG est une équipe qui dispose de joueurs d’expérience comme Thiago Silva ou Ibrahimović, qui l’aideront à se faire au club. Il doit se bâtir une carrière et il a fait un excellent choix. Le PSG est dans une phase ambitieuse et veut remporter de nombreux titres et marquer l’histoire. Ce que je peux dire à Lucas est qu’il doit s’efforcer de connaître la France, se faire des amis français et ne pas rester qu’avec les Brésiliens. Plus il s’ouvrira à la culture française, plus il s’adaptera vite. »

De sages conseils, dont Lucas aura intérêt à se souvenir…
GM
Modifié

gastongaudio Niveau : Loisir
Note : 6
surtout le prévenir qu'il y a sur les plateaux télé et radio de france un paquet de charognards procureurs, consultants de pacotille, ex joueurs frustrés, qui au premier contrôle raté remettront son talent en cause tout en lui balançant minablement le prix de son transfert.
P.S. : Raí Souza Vieira de Oliveira, quitte à se répéter, c'est vraiment La Grande Classe.
waynerooney Niveau : CFA
Note : -4
S'il se ramène avec un melon pas possible et une capacité à n'accepter aucune critique (Pastore), c'est sûr qu'il se fera descendre par tous les journalistes au moindre contrôle raté. Et j'ai un sérieux doute quant à l'humilité dont font preuve les jeunes footeux millionnaires de 20 ans aujourd'hui. On verra bien s'il est différent d'un Nasri.
Note : 3
Ah "wayne rooney", sois pas aigre parce qu il a préféré l euro à la livre.
Et sinon ça t'arrives de parler de football ?
Jean-Cul Sassus Niveau : District
Note : 1
45 millions d'euros.

J'espère qu'il a les épaules assez solides pour supporter la pression. Son succès à Paris dépend de cela, car son talent ne fait aucun doute.
Note : 2
Il a l'air un peu paniqué, le petit Lucas. Heureusement pour lui, il tombe sur Ancelotti, et pas un entraîneur type DD.

Le conseil de Rai, excellent, faudrait le forwarder à Pastore.
Note : 2
Lucas n'est pas un Pastore ; d'une part, il a été (il est) un véritable héros à Sao Paulo ; ensuite, il compte déja un nombre de sélections très important avec la seleçao. De plus, il a l'air infiniment plus motivé que Pastore lorsqu'il est arrivé, qui, venait plus ici pour se montrer (il déclarait dés octobre-novembre: "je dois bien jouer pour me faire remarquer par des grands clubs). Je pense que c'est l'influence de Raï.
D'autre part je pense que c'est un garçon autrement plus attachant que le Flaco. Il a l'air d'avoir un peu un esprit chevaleresque (il déclarait il y a un mois "supporters parisiens, nous irons ensemble vers le titre!" tel un mousquetaire sur son cheval) ; je pense qu'il boudera pas s'il est sur le banc. Il a tout pour plaire au parc.
L'amour du maillot Niveau : District
Je me demande si la pression mediatique n'est pas plus forte au Bresil? A 1 an et demi de la coupe du monde...

Bon courage Lucas, je sens que tu vas nous faire rever!

Chat-banni Nonda Niveau : DHR
Note : 2
Il faut faire quoi pour devenir ami français de Lucas?
garrrrrrincha Niveau : District
Lucas n'a rien d'un Neymar, ni dans la notoriété, la mentalité ou même la façon de jouer. Ce mec est jeune mais il a bien les pieds sur terre, aidé par une famille qui lui a transmis de vraies valeurs. Ce n'est jamais un gage de réussite mais il sait où il va et pourquoi il y va. Il ne manque pas d'ambition et il en faut pour aller loin. Souhaitons lui bon vent et s'il marque le club comme Rai l'a fait avant lui, ça sera déjà une première victoire! Vai Lucas!
Note : 1
Bon, les gars, je comprends l'excitation d'un tel transfert, mais à lire vos commentaires, Lucas Moura, c'est un croisement entre Cyrano de Bergerac et l'Abbé Pierre.

On se calme, on se pose en terrasse, on prend une Kro et on attend.
Une Kro ? Toi je te demanderai jamais de me payer un verre ;-)

Sinon chat-banni tu m'as bien fait rire avec ton com
 //  Fidèle de Liverpool
Note : 2
entre une Kro et une Bud light c'est le choix entre la peste et le cholera.
La photo de Rai illustrant l'article : c'est une pub pour l'album Panini 2011 ?

Partenaires
Trash Talk basket Vietnam Label Le kit du supporter
2 16