Rafael Benitez

Rafael Benitez Maudes est un ancien footballeur espagnol désormais entraineur. Il est né le 16 avril 1960 à Madrid.

Il est devenu le manager de Liverpool ayant disputé le plus de matchs européens sur le banc avec 66 matchs, dépassant ainsi Bill Shankly.

Son expérience en tant que joueur se limite à des clubs de seconde zone (Castilla, Parla et Linares). Mais c'est surtout en tant qu'entraîneur qu'il se révèle.

Après des expériences mitigées à Valladolid, Osasuna et Tenerife, il prend en main le FC Valence avec brio. Il remporte 2 Ligas avant de signer à Liverpool.

En Angleterre, il ramène Liverpool sur les toits de l'Europe mais il échoue dans sa quête de ramener le titre de champion à Anfield Road.

Il a remporté 2 Ligas et 1 C3 avec Valence.

1 C1, 1 supercoupe d'Europe et 1 FA Cup avec Liverpool.

En juin 2010, il quitte les bords de la Mersey pour rejoindre l'Inter de Milan, où il ne restera que 7 petits mois, suffisants quand-même pour glaner une Supercoupe d'Italie et une Coupe du monde des clubs.

Après un break de près de 2 ans, il s'engage sous une forme d'intérim jusqu'à la fin de saison pour Chelsea, en novembre 2012. Quelques mois plus tard, il remportera la Ligue Europa avec les Blues.

L'été même, il remplace Walter Mazzarri sur le banc napolitain. Dés sa première saison, il remporte la Coupe d'Italie et assure la place du club pour la Ligue des Champions.
 
Les fans de Liverpool veulent Benítez

Angleterre - Premier League - Liverpool

Les fans de Liverpool veulent Benítez

r faire part de leur ras-le-bol vis-à-vis de Brendan Rogers en le huant et ont demandé le retour de Rafael Benítez, qui les avait emmenés sur le toit de l'Europe en 2005. Annoncé égal 10
Les bonnes questions de cette semaine européenne

Coupes d'Europe - Demi-finales - Bilan

Les bonnes questions de cette semaine européenne

'inquiète Gareth, ça va finir par passer. Benítez a-t-il sous-estimé son adversaire ? Rafael Benítez a-t-il péché par orgueil ce jeudi soir, à Kiev ? Évidemment, le scénari 34
Le Dnipro est-il favorisé par l'arbitrage ?

Ligue Europa – 1/2 finale retour – Dnipro Dnipropetrovsk/Naples

Le Dnipro est-il favorisé par l'arbitrage ?

u au second poteau au moment de recevoir le cuir. Malgré les protestations virulentes des hommes de Rafael Benítez, l'homme au sifflet Svein Oddvar Moen valide le but et confirme ainsi l 15
Le Napoli sous tension

Ligue Europa – 1/2 finale retour – Dnipro Dnipropetrovsk/Naples

Le Napoli sous tension

rs adverses prient le réveil à chaque rencontre. La bonne série réalisée en avril par les hommes de Benítez avait pourtant fait croire à une fin de saison apaisée. Mais non, le na 10
Pepe Reina de retour à Naples ?

Italie - Serie A - Transfert - Naples

Pepe Reina de retour à Naples ?

du Vésuve. De l'affection des supporters à ses anciens coéquipiers, en passant par sa relation avec Benítez, voilà les ingrédients qui manquent à la vie du néo-Bavarois. Un contra
Le Napoli peut s'en vouloir

Ligue Europa - 1/2 finales aller - Naples/Dnipropetrovsk (1-1)

Le Napoli peut s'en vouloir

occasion de doubler la mise sur un bon ballon d'Hamšík, mais il perd son troisième duel avec Boyko. Rafael Benítez lance Gabbiadini à la place de Callejón pour le dernier quart d'heure. 27
Terry donne tort à Rafa Benítez

Angleterre - Premier League - Chelsea champion d'Angleterre

Terry donne tort à Rafa Benítez

e pas être un problème pour le défenseur des Blues, mais qu'avait stigmatisé son ancien entraîneur, Rafael Benítez, auquel Terry a souhaité faire une dédicace après la rencontre face à C 11
La bannière « Rodgers out, Rafa in » au-dessus d'Anfield

Angleterre - Premier League - 35e journée - Liverpool/QPR (2-1)

La bannière « Rodgers out, Rafa in » au-dessus d'Anfield

re un avion survoler Anfield, avec une bannière appelant à le virer en lieu et place d'un retour de Rafael Benítez. «Rodgers Out, Rafa In» banner set to fly above Anfield - http://t.c 1
L'Empoli donne une leçon au Napoli

Italie - Serie A - 33e journée - Empoli/Napoli (4-2)

L'Empoli donne une leçon au Napoli

bitre siffle la mi-temps dans la foulée. Le Napoli est groggy. Et un, et deux, et trois CSC Benítez ne panique pas et décide tranquillement de faire entrer Albiol pour Gho 12
Il suffira d'Insigne ?

Italie - Serie A - 33e journée - Empoli/Naples

Il suffira d'Insigne ?

e celle de la confirmation, mais il fut éclipsé par les deux recrues Mertens et Callejón. Pourtant, Benítez avait misé sur lui dès le départ. Et quand le palier semblait enfin pas 6