En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Barrage retour
  3. // Athletic Bilbao/Napoli

Rafa Benítez, itinéraire d'un professeur à problèmes

La politique, c'est « la science des affaires de la Cité » . Dans le football, avoir du sens politique revient à savoir se placer dans la gestion des affaires d'un club, c'est-à-dire un environnement complexe, parfois hostile. Rafa Benítez, sous ses faux airs de François Hollande, n'a aucun talent politique. Sacré entraîneur le plus doué de sa génération par Arrigo Sacchi, l'Espagnol a rarement su faire les bons choix aux bons moments. Un souci de timing qui l'a ralenti dans la course qui l'opposait à José Mourinho et Carlo Ancelotti, entre autres. La science, oui. Les affaires, non. Finalement, le succès d'une carrière d'entraîneur dépend-elle plus de la politique que du talent ?

Modififié

Tout comme celle des joueurs, la carrière d'un entraîneur tient à des détails. Peu importe le talent et la détermination, une signature sur tel ou tel contrat peut tout changer. En choisissant tel club, ou en se laissant guider par tel projet, le Mister accepte de se fondre dans un univers dont il n'est pas complètement le maître, mais dont les succès lui seront éternellement associés. Ce qui est intéressant, c'est que ce choix est souvent encore plus important que la qualité intrinsèque de l'entraîneur.

Mancini et Ancelotti, ex-joueurs politiques


Certains coachs sont devenus des experts en la matière. En première place, Roberto Mancini. À l'Inter, Mancini arrive avant le Calciopoli, quand Moratti dépense sans compter, pour ensuite terrasser toute l'Italie après 2006. À Manchester, il a le flair de séduire une direction au budget illimité. Quand il part à Istanbul, c'est pour guider Sneijder et Drogba. Et quand la Fiorentina est sur le point de faire faillite, il sait démissionner et se relancer à temps. Tomber à la tête d'équipes riches, c'est un talent qu'il faut reconnaître. Un savoir-faire que partage Carlo Ancelotti dans son expérience européenne. L'arrivée à point dans le Chelsea de Guus Hiddink, l'une des équipes les plus abouties de la dernière décennie. Et surtout son atterrissage à Madrid : après trois saisons de travail de Mourinho, trois demi-finales de C1, dans un groupe expérimenté, titré, mais encore ambitieux. Capolavoro. Deux joueurs ayant été des vedettes, qui connaissent le milieu, les hommes, et ont su se frayer un chemin, s'imposer, se politiser. Déjà à la Samp, Mancini avait été décrit comme un joueur-dirigeant par David Platt.

D'ailleurs, lorsque Mourinho et Benítez, privés de cette précieuse carrière de joueur, définissent le coaching comme une passion, Ancelotti et Mancini parlent volontiers d'un métier : « Rien ne peut remplacer cette sensation d'avoir le ballon entre les pieds  » , répète l'ancien talonneur. En ce sens, Rafa est (pour l'instant) plutôt le fils spirituel d'un Claudio Ranieri, les titres en plus. Naples à l'été 1991, au moment du départ de Maradona. Valence pour développer Mendieta et signer Canizares, avant de voir Cuper en profiter. L'Atlético en pleines difficultés financières. Chelsea avant les sous et les victoires de Mourinho. La Juventus après le cataclysme du Calciopoli (remplaçant Deschamps en 2007, au moment du retour en Serie A). L'Inter après le chantier Gasperini dans les profondeurs de la Serie A. Et même Monaco en deuxième division…

L'apolitique Benítez


Malheureusement pour ceux-là, grands travailleurs et fins techniciens, le football va au-delà du ballon et du tableau noir, et son histoire se laisse souvent écrire par ceux qui savent séduire les puissants. Or, Benítez est un ingénieur sans talent commercial. Les joueurs lui reprochent un manque d'affection, ce qui n'est pas étonnant pour un coach très analytique qui aime faire tourner son effectif. Et les dirigeants, que ce soient les businessmen américains ou le président familial milanais, ont toujours été réticents à lui offrir la clé de leur coffre-fort. Mais pour expliquer le manque de rendement, titres et/ou renommée d'un tacticien si doué, il faut aussi comprendre que Benítez a subi la malchance, les coups du sort, les virages foireux. Arrivé à Liverpool, son premier grand club, l'Espagnol doit faire avec le départ imminent de Michael Owen et le flirt de Steven Gerrard et Chelsea. Quelques années plus tard, Benítez demande à Moratti de faire venir Mascherano et Kuyt. Personne ne signe (Biabiany et Castellazzi, en fait), Rafa se plaint et se fait remplacer par Leonardo, qui se fait offrir Pazzini, Ranocchia, Kharja et Nagatomo pour une quarantaine de millions. Une injustice ?

Le Madrilène n'a jamais publiquement remis en cause ses talents de séducteur, accusant la direction intériste d'avoir installé un cercle vicieux destructeur. Dans un entretien accordé au journaliste espagnol Orfeo Suárez, il affirme : « Il fallait du sang neuf. On nous a dit qu'on allait faire venir des joueurs, et cela n'est pas arrivé. À partir de là, les joueurs de l'équipe en ont tiré la conclusion que le club ne soutenait pas l'entraîneur, ce qui est logique. » À Valence, Benítez était cette fois-ci bien tombé, récupérant la superbe formation d'Hector Cuper, l'homme vertical. Une succession ultra-pertinente. Mais après le doublé Liga-Coupe UEFA, Rafa s'embrouille tout de même avec Jésus Garcia Pitarch, et sort sur cette phrase mythique : « J'espérais recevoir un sofa, et on m'a ramené une lampe » , faisant référence au recrutement de l'obscur Fabian Canobbio, quand il souhaitait faire venir Samuel Eto'o.

Rafa brutal


Mais les formes n'ont jamais été son fort. À Milan, Benítez n'a pas hésité à parler d'une équipe trop âgée qu'il fallait remettre sur le droit chemin de la possession, se mettant logiquement les cadres à dos. En finale du Mondial des clubs, alors que Materazzi s'échauffe, l'Espagnol fait brutalement entrer McDonald Mariga. Une forme de violence que l'on retrouvera à Chelsea, ce choix complètement fou compte tenu du passif du Red avec les Blues. Parti cet été de Naples, Valon Behrami résume le tout en une phrase : « Rafa est un très bon entraîneur, cela ne fait aucun doute, mais il ne transmet pas d'affection à ses joueurs.  » Une distance loin d'être surprenante, puisque l'homme aime se définir comme un professeur : « J'ai un défaut qui peut être une vertu : je suis un professeur. Le footballeur a la capacité d'apprendre, et nous sommes là pour enseigner, pour lui donner des fondamentaux, des concepts » , racontait-il à Suárez. Pour reconstruire son image, ou apprendre de ses erreurs dans une cité historiquement secouée politiquement, Rafa est parti à Naples. Mais là encore, le timing n'est pas idéal.

Rafa signe le 27 mai, Cavani part le 16 juillet. Certes, l'argent est réinvesti, mais Benítez aurait voulu avoir Edi et les autres, c'est-à-dire le soutien affectif, mais aussi financier. Malgré la saison moyenne de Hamšík et l'adaptation des recrues, la première campagne napolitaine aura fini par prendre un visage très souriant (Coupe d'Italie, 78 points, 77 buts et de grandes victoires). « Benitedz  » séduit même la presse transalpine, qui voit en lui un entraîneur moderne, courageux et honnête. Ainsi, après des mois de transition pour transformer le 3-5-2 de Mazzarri en son éternel 4-2-3-1 de pressing et d'attaques rapides, Rafa espérait logiquement plus de ce mercato. Après le départ de Conte, De Laurentiis aurait pu voir cette saison comme l'année ou jamais... Benítez aura fini l'été avec De Guzmán, le banni Gargano, Michu et Koulibaly, avant de se faire condamner à miser toute la saison prochaine sur cette double confrontation diabolique contre l'Athletic Bilbao. Benítez, un professeur qui nous apprend - ou nous rappelle - qu'un entraîneur ne peut être jugé sur une période sans analyser son contexte. Mais ce soir à Bilbao, il n'y aura pas de contexte à favoriser ni de manœuvre politique à arranger. Ce soir, Benítez retrouvera le monde de la confrontation directe, celui du ballon et du tableau noir. Un monde où il a toujours su saisir sa chance.

Par Markus Kaufmann À visiter :
Le site Faute Tactique
Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:56 126 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 il y a 1 heure Le but zidanesque d'un jeune du MK Dons 1 il y a 2 heures Les fans de Leicester chambrent Southampton au sujet de Puel 8
il y a 3 heures Violents affrontements entre supporters du Partizan lors du derby de Belgrade 20 il y a 4 heures Independiente remporte la Copa Sudamericana 2 il y a 4 heures L'arbitrage vidéo bientôt instauré en Ligue 1 ? 35
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:49 375€ à gagner avec Rennes-OM et Newcastle-Everton 1 Hier à 09:17 Le gros manqué d'Origi face à Leipzig 15 mardi 12 décembre Michel Mézy offre ses maillots pour sauver un club amateur 30 mardi 12 décembre Le joli loupé de Kokorin en Russie 16 mardi 12 décembre L'étrange statue indienne de Maradona 21 lundi 11 décembre 115 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! lundi 11 décembre Heinze retrouve un banc en Argentine 11 lundi 11 décembre Le lob du milieu de terrain de Ronaldinho lors d'un match de charité 6 lundi 11 décembre Un supporter mexicain détruit sa télé après un penalty manqué 7 lundi 11 décembre Les Tigres sacrés pour la troisième fois de suite 4 samedi 9 décembre CR7 présente son Ballon d'or au Bernabéu 7 samedi 9 décembre Denílson fait le show dans un match de gala au Brésil 5 samedi 9 décembre 427€ à gagner avec OM & Manchester United - Manchester City samedi 9 décembre Jean-Marc Furlan debriefe son match en chanson 2 samedi 9 décembre Mavinga : « Les choix d'argent pour aller dans une ville de merde, ça ne m'intéresse pas » 21 vendredi 8 décembre Le maire de New York a proclamé « Andrea Pirlo Day » le 6 décembre 2017 14 vendredi 8 décembre Les supporters du MK Dons aident Hyde United à réparer sa pelouse 7 vendredi 8 décembre Changement d'horaire pour la Premier League en 2019 16 vendredi 8 décembre Rai nouveau directeur sportif de São Paulo 3 jeudi 7 décembre Le vrai Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 2e du Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 3e du Ballon d’or est... jeudi 7 décembre 380€ à gagner avec Rennes & Real Madrid - FC Séville jeudi 7 décembre Un hommage à Johnny dans les stades de France 19 jeudi 7 décembre François Ruffin en maillot de foot à l'Assemblée nationale 30 jeudi 7 décembre Leonardo quitte Antalyaspor 25 jeudi 7 décembre Independiente prend une petite option sur la Sudamericana 9 mercredi 6 décembre Rami chante du Johnny en conférence de presse 11 mercredi 6 décembre 106 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 6 décembre Drogba intègre la direction d'un club ivoirien 6 mercredi 6 décembre DERNIER JOUR : Un pari gratuit de 10€ + 100€ de CASH offerts chez Winamax mardi 5 décembre Un député propose de rencontrer ses électeurs autour d'un FIFA 23 mardi 5 décembre Un joueur paraguayen visé par un mandat d'arrêt international 26 mardi 5 décembre La FFF fait un don de 10 000 euros pour les Rohingyas 29 mardi 5 décembre Combien ça coûte de supporter les Bleus en Russie ? (via Brut Sport) mardi 5 décembre 619€ à gagner avec Liverpool, Séville, Porto & Shakhtar - Man City 1 lundi 4 décembre La technique infaillible de Ryan Bertrand pour gratter du temps 14 lundi 4 décembre Chapecoense retrouve la Copa Libertadores 8 dimanche 3 décembre Momo Sissoko signe au Mexique 6 dimanche 3 décembre Les Tigres encore en finale samedi 2 décembre Pascal Nouma en roue libre à la télé avant le derby d'Istanbul 9 samedi 2 décembre Un club de 8e division en 32e de Coupe de France 13 samedi 2 décembre Raquel Garrido taille la « Ligue 1 Castorama » 72 vendredi 1er décembre Tirage au sort censuré en Iran ? 35 vendredi 1er décembre Yann Lachuer nouveau coach de Créteil 7 vendredi 1er décembre Flamengo rejoint Independiente en finale de la Copa Sudamericana 3 vendredi 1er décembre Shandong Luneng : c'est fini pour Felix Magath 3 vendredi 1er décembre Seattle rejoint Toronto en finale de MLS 1 jeudi 30 novembre Bayal Sall a été forcé d'aller à l'Antwerp 19 jeudi 30 novembre 962€ à gagner avec Valence, Fiorentina & Istanbul BB 1 jeudi 30 novembre "Les synthétiques ont causé 200 cancers aux USA" (via Brut Sport) jeudi 30 novembre Hitler sur un tifo dans un derby soudanais 58 jeudi 30 novembre Un défenseur de Lanus envisage la retraite à 24 ans 34 jeudi 30 novembre Toronto est en finale de MLS 2 jeudi 30 novembre Messi et Cristiano Ronaldo dans Olive et Tom ? 42 jeudi 30 novembre Renato Sanches fait la passe à un sponsor 15 jeudi 30 novembre Jaap Stam inscrit les supporters de Reading sur la feuille de match 12 mercredi 29 novembre Un ramasseur de balle sauve un joueur en DH espagnole 13 mercredi 29 novembre Alexander Čeferin va donner 1% de son salaire à Common Goal 8 mercredi 29 novembre Villas-Boas va participer au Dakar 2018 15 mercredi 29 novembre Les horaires de la Ligue des champions changeront dès la saison prochaine 36 mercredi 29 novembre LE RÉCAP "CHAMPIONS LEAGUE" DE LA #SOFOOTLIGUE 15 mercredi 29 novembre Un guide de précaution pour les gays présents au Mondial 2018 36 mercredi 29 novembre Ce coup franc d’Ashley Young va vous rendre maboul 45 mercredi 29 novembre André Villas-Boas quitte Shanghai 29 mardi 28 novembre Un youtubeur devient sponsor maillot de Botafogo 19 mardi 28 novembre Roberto Carlos avoue que son coup franc improbable était dû au vent 58 mardi 28 novembre Mondial 2022 : Le Qatar présente le premier stade démontable 52 lundi 27 novembre Des T-shirts à l’effigie de Ratko Mladić en Serbie 62 lundi 27 novembre Géorgie : le Torpedo Koutaïssi arrache le titre au Dinamo Tbilissi 25 lundi 27 novembre 533€ à gagner avec Manchester City, Chelsea, Lyon & l'OM 1 lundi 27 novembre Le FK Željezničar peint ses ballons pour jouer dans la neige 7 lundi 27 novembre Énorme tifo lors du derby Bari-Foggia 20 lundi 27 novembre Les violences du Clásico tunisien laissent des traces 19 lundi 27 novembre Les supporters du Ponte Preta, relégué, envahissent le terrain 1 lundi 27 novembre Infantino « extrêmement ferme » contre le racisme au mondial 18 dimanche 26 novembre Quang Nam sacré champion du Viêt Nam 26 dimanche 26 novembre Un supporter file sa casquette au gardien 5 samedi 25 novembre Urawa Red Diamonds remporte la Ligue des champions asiatique 9 vendredi 24 novembre 390€ à gagner avec l'OM & la Real Sociedad vendredi 24 novembre Le tacle ridicule de Bonucci 50 vendredi 24 novembre Cantona déclare à nouveau son amour pour Pastore 67 jeudi 23 novembre OFFRE SPÉCIALE : 500€ de bonus offerts aux gros parieurs ! jeudi 23 novembre Mario Balotelli parodie Mario Kart 6 jeudi 23 novembre Le numéro 2 des ultras de Boca Juniors tué par balles 24 jeudi 23 novembre Craig Bellamy : « Le foot anglais est prêt à accepter l'homosexualité » 69 jeudi 23 novembre Steven Gerrard n'a pas une bonne mémoire, mais beaucoup de répondant 37 mercredi 22 novembre Un espion, des drones et des caméras cachées à la solde de Grêmio 9 mercredi 22 novembre Il marque un doublé, puis voit naître son enfant 21 mercredi 22 novembre 359€ à gagner avec Chelsea, Bayern & Juve - Barça mardi 21 novembre Pronostic Juve Barça : 365€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 2 mardi 21 novembre Le capitaine de l'Atalanta reçoit un disque d’or 15 mardi 21 novembre Vincent Labrune veut lancer une nuit du football 35 mardi 21 novembre Tavecchio accusé de harcèlement sexuel 45 mardi 21 novembre Mexique : un assassinat lié au procès FIFA 19 lundi 20 novembre Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 4 lundi 20 novembre Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 21 lundi 20 novembre Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 27 lundi 20 novembre Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 15 lundi 20 novembre Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 33 lundi 20 novembre Le merveilleux csc de Fankaty Dabo 16 dimanche 19 novembre Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 15 dimanche 19 novembre Le carton rouge complètement idiot de German Lux 18 dimanche 19 novembre Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 29 dimanche 19 novembre Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 dimanche 19 novembre Le raté de l'année signé Neal Maupay 13 samedi 18 novembre Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria samedi 18 novembre Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 3 vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 51 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 8 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 131