Racisme : au tour de Richards

Modififié
0 6
Les affaires de racisme, c'est un peu la mode en Angleterre. Après les embrouilles Evra-Suarez et Anton Ferdinand-Terry, c'est désormais Micah Richards, le défenseur mastoc de City, qui en est victime.

Richards n'a pas été victime d'un de ses collègues, mais d'un abruti sur Twitter, qui lui a expliqué qu'il ferait mieux de jouer pour un pays africain, et que Martin Kelly, qui officie à Liverpool, tiendrait bien mieux le poste d'arrière droit en sélection.

Il en fallait plus pour déstabiliser l'international anglais, aussi solide sur Twitter que sur le terrain. « J'adore les attaques racistes. Ne t'arrêtes pas  » , s'est-il contenté de répondre. La police, elle, ne plaisante pas avec le sujet et a décidé d'enquêter.

Au Congo, Claude le Roy se serait déjà renseigné. LR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Mais puisqu'on vous dit qu'il n'y a pas de racisme en Europe.
ah au fait, Breivik a été déclaré dément par les psys norvégiens. Voilà voilààà...
C'est pas raciste c'est xénophobe, mais bon c'est pas mieux.
c'est la même chose. Je connais pas de xénophobe qui ne soit pas raciste. Ce serait comme un néolibéral qui ne serait pas capitaliste...
Bah tu peux être français blanc et détesté les ritals (qui sont majoritairement blancs) la vlà la xenophobie... Selon moi.
disons qu'on ne peut être raciste sans être xénophobe mais que la réciproque n'est pas forcement vraie.
@lolonois : plutôt l'inverse ;)
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 6