Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 13e journée
  3. // PSG/Toulouse

Rabiot, le choix du roi

Très bon lors de son entrée à Bernabéu, Adrien Rabiot devrait profiter de la blessure de Marco Verratti pour enchaîner contre Toulouse en Ligue 1. À 20 piges, le gaucher détonne dans un PSG de stars. Alors que certains y voyaient une « caution formation » , le milieu montre surtout qu'il n'est pas fâché avec le ballon. Quand il a envie de jouer...

Modififié
Adrien Rabiot ne fait rien comme les autres. À 17 ans, Carlo Ancelotti s'amourache de ce jeune chevelu au duvet prononcé au-dessus de sa lèvre supérieure. Dans un match amical très médiatisé entre le PSG et le FC Barcelone de Lionel Messi au Parc des Princes durant l'été 2012, Rabiot débute le match. Sans stress. « Il a la qualité pour jouer. Il sera dans le groupe. C'est une très bonne chose d'avoir des jeunes du centre de formation en équipe première. C'est un milieu de terrain gaucher. Pour son âge, il a de très bonnes qualités » , lâchait le Mister peu de temps avant le match. Sur la pelouse, au milieu de Xavi, Iniesta et Busquets, Rabiot ne se planque pas. Mardi, c'est à Bernabéu qu'il a montré ses longs cheveux bouclés. Encore une fois sans se planquer, alors que son entrée, sans échauffement, à la suite de la blessure de Marco Verratti avait tout du traquenard. À 20 ans, le gaucher a joué dans un fauteuil sur la pelouse de Madrid. Contrôle, passe, accélération, jeu vers l'avant, frappes - dont une sur le poteau - et une certaine facilité par moments.

Verratti et Pastore blessés laissent un peu de champ libre


Bref, à 20 piges, Adrien Rabiot a réussi un gros match de Ligue des champions face au Real Madrid à Santiago Bernabéu. Ce n'est pas rien. Surtout, ce n'est pas donné à tout le monde. À la fin de ce match, deux sentiments sont venus à notre esprit. Le premier, c'est que le garçon a quand même un sacré talent. Le second, c'est qu'il donne parfois l'impression de choisir ses matchs. Le lot des garçons talentueux, sans doute. « Je ne m'attendais pas du tout à entrer. Habituellement, le coach te demande d'aller t'échauffer pendant vingt minutes avant d'effectuer son changement, tu as alors le temps de te préparer. Mais là, tout est allé très vite. Je ne me suis pas échauffé, donc d'un côté je devais faire attention à ne pas me blesser, mais dans le même temps, je savais que c'était la Ligue des champions, que le jeu était très rapide et qu'il ne fallait pas commettre d'erreur. Heureusement, j'ai réussi à m'adapter rapidement » , a détaillé le joueur sur le site officiel du club. Sans pression. Jamais.

C'est parfois ce qui le fait tomber du côté obscur, comme à Lille où, titulaire pour la première journée de championnat, il prend deux avertissements avant la première demi-heure. Expulsion. Douche. Sèche-cheveux. Salut. Un raté qui lui coûte sans doute du temps de jeu en août, lui qui avait débuté dans le onze dès le Trophée des champions à Montréal. Il faudra attendre le déplacement à Bastia pour retrouver le gaucher dans le onze. Depuis, il a débuté tous les matchs du PSG en Ligue 1, profitant à la fois du turnover de Laurent Blanc, de la blessure de Javier Pastore, mais aussi de ses bonnes copies. Laurent Blanc apprécie le joueur et ne s'en cache pas. Il y a un côté fascinant chez Rabiot. Cette forme d'élégance balle au pied. Cette manière de conduire sa balle comme un ancien. Cette frappe de balle. Il ne laisse pas indifférent. Il divise, aussi, forcément. Avec le forfait de Marco Verratti pour quelques semaines et la douleur au mollet - voire la conjonctivite - de Pastore, Rabiot devrait d'ailleurs enchaîner les matchs. Un avantage pour celui que l'on dit impatient - tout du moins son entourage. D'ailleurs, on a longtemps reproché à Adrien Rabiot la communication de son « clan » . C'est oublier que c'est sa mère, Véronique, qui gère la carrière de son fils. Et une mère reste une mère. Alors oui, de temps en temps, il y a de la maladresse, des piques, des sorties médiatiques, mais au final, le garçon est toujours au PSG, où il est lié jusqu'en 2019, et il joue.

Un doublé contre le Téfécé l'an dernier


En Ligue 1, il serait titulaire dans les 19 clubs concurrents du PSG. Mais l'intérêt, c'est de le voir bousculer la hiérarchie dans la capitale. En forme, Rabiot peut prétendre à redistribuer les cartes au milieu de terrain sur le moyen terme, s'il parvient à réitérer la prestation de Bernabéu. L'an dernier, il avait parfois été l'auteur de match très costaud, comme face à Toulouse avec un doublé à la clé dont un premier but sublime. C'est sûrement ça le plus grand souci du numéro 25. Celui d'être capable de délivrer des matchs qui forcent le respect et d'autres ou son repli défensif et sa nonchalance sautent aux yeux. Mais voilà, Adrien Rabiot est né en 1995. Il est aussi jeune que talentueux et observe d'un coin de l'œil les copains Martial et Coman s'éclater en équipe de France. Avant de dompter le PSG, Rabiot doit dompter la patience. Le talent, il l'a. Et les talentueux ne passent jamais à côté d'une grande carrière. Sauf s'il se sabordent...

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:42 Will Smith interprétera l'hymne officiel du Mondial 59
Hier à 15:49 Un but chelou en D2 irlandaise (via Facebook SO FOOT) Hier à 14:05 Pas de sanction pour Rabiot 74 Podcast Football Recall Épisode 20 : Vieira l'opportuniste, Real-Liverpool et la lutte contre la drogue Hier à 12:48 Six ans de prison requis contre Vincenzo Iaquinta 25 Hier à 12:29 Un but inscrit en seulement quatre secondes en Écosse 9
Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi
Hier à 09:04 L'équipe type des absents du Mondial 2018 (via Facebook SO FOOT) mardi 22 mai Le Header Bin Challenge du fils de Marcelo au Real Madrid (via Facebook SO FOOT) mardi 22 mai La saison la plus frustrante d'Europe ? (via Facebook SO FOOT) mardi 22 mai Les ultras du CS Constantine craquent des milliers de fumis (via Facebook SO FOOT) mardi 22 mai C'est dans longtemps, la Coupe du monde ? (via Facebook SO FOOT) mardi 22 mai Famara Diedhiou suspendu pour avoir craché sur un adversaire 21 mardi 22 mai La liste des 23 de la Croatie pour le Mondial 2018 (via Facebook SO FOOT) mardi 22 mai La liste des 23 de l'Argentine pour la Mondial 2018 (via Facebook SO FOOT) mardi 22 mai La liste des 23 de l'Espagne pour la Mondial 2018 (via Facebook SO FOOT) mardi 22 mai L'attaquant anglais Grant Holt se met au catch 10 mardi 22 mai Huesca promu en Liga pour la première fois de son histoire 15