1. //
  2. // 13e journée
  3. // PSG/Toulouse

Rabiot, le choix du roi

Très bon lors de son entrée à Bernabéu, Adrien Rabiot devrait profiter de la blessure de Marco Verratti pour enchaîner contre Toulouse en Ligue 1. À 20 piges, le gaucher détonne dans un PSG de stars. Alors que certains y voyaient une « caution formation » , le milieu montre surtout qu'il n'est pas fâché avec le ballon. Quand il a envie de jouer...

Modififié
1k 20
Adrien Rabiot ne fait rien comme les autres. À 17 ans, Carlo Ancelotti s'amourache de ce jeune chevelu au duvet prononcé au-dessus de sa lèvre supérieure. Dans un match amical très médiatisé entre le PSG et le FC Barcelone de Lionel Messi au Parc des Princes durant l'été 2012, Rabiot débute le match. Sans stress. « Il a la qualité pour jouer. Il sera dans le groupe. C'est une très bonne chose d'avoir des jeunes du centre de formation en équipe première. C'est un milieu de terrain gaucher. Pour son âge, il a de très bonnes qualités » , lâchait le Mister peu de temps avant le match. Sur la pelouse, au milieu de Xavi, Iniesta et Busquets, Rabiot ne se planque pas. Mardi, c'est à Bernabéu qu'il a montré ses longs cheveux bouclés. Encore une fois sans se planquer, alors que son entrée, sans échauffement, à la suite de la blessure de Marco Verratti avait tout du traquenard. À 20 ans, le gaucher a joué dans un fauteuil sur la pelouse de Madrid. Contrôle, passe, accélération, jeu vers l'avant, frappes - dont une sur le poteau - et une certaine facilité par moments.

Verratti et Pastore blessés laissent un peu de champ libre


Bref, à 20 piges, Adrien Rabiot a réussi un gros match de Ligue des champions face au Real Madrid à Santiago Bernabéu. Ce n'est pas rien. Surtout, ce n'est pas donné à tout le monde. À la fin de ce match, deux sentiments sont venus à notre esprit. Le premier, c'est que le garçon a quand même un sacré talent. Le second, c'est qu'il donne parfois l'impression de choisir ses matchs. Le lot des garçons talentueux, sans doute. « Je ne m'attendais pas du tout à entrer. Habituellement, le coach te demande d'aller t'échauffer pendant vingt minutes avant d'effectuer son changement, tu as alors le temps de te préparer. Mais là, tout est allé très vite. Je ne me suis pas échauffé, donc d'un côté je devais faire attention à ne pas me blesser, mais dans le même temps, je savais que c'était la Ligue des champions, que le jeu était très rapide et qu'il ne fallait pas commettre d'erreur. Heureusement, j'ai réussi à m'adapter rapidement » , a détaillé le joueur sur le site officiel du club. Sans pression. Jamais.

C'est parfois ce qui le fait tomber du côté obscur, comme à Lille où, titulaire pour la première journée de championnat, il prend deux avertissements avant la première demi-heure. Expulsion. Douche. Sèche-cheveux. Salut. Un raté qui lui coûte sans doute du temps de jeu en août, lui qui avait débuté dans le onze dès le Trophée des champions à Montréal. Il faudra attendre le déplacement à Bastia pour retrouver le gaucher dans le onze. Depuis, il a débuté tous les matchs du PSG en Ligue 1, profitant à la fois du turnover de Laurent Blanc, de la blessure de Javier Pastore, mais aussi de ses bonnes copies. Laurent Blanc apprécie le joueur et ne s'en cache pas. Il y a un côté fascinant chez Rabiot. Cette forme d'élégance balle au pied. Cette manière de conduire sa balle comme un ancien. Cette frappe de balle. Il ne laisse pas indifférent. Il divise, aussi, forcément. Avec le forfait de Marco Verratti pour quelques semaines et la douleur au mollet - voire la conjonctivite - de Pastore, Rabiot devrait d'ailleurs enchaîner les matchs. Un avantage pour celui que l'on dit impatient - tout du moins son entourage. D'ailleurs, on a longtemps reproché à Adrien Rabiot la communication de son « clan » . C'est oublier que c'est sa mère, Véronique, qui gère la carrière de son fils. Et une mère reste une mère. Alors oui, de temps en temps, il y a de la maladresse, des piques, des sorties médiatiques, mais au final, le garçon est toujours au PSG, où il est lié jusqu'en 2019, et il joue.

Un doublé contre le Téfécé l'an dernier


En Ligue 1, il serait titulaire dans les 19 clubs concurrents du PSG. Mais l'intérêt, c'est de le voir bousculer la hiérarchie dans la capitale. En forme, Rabiot peut prétendre à redistribuer les cartes au milieu de terrain sur le moyen terme, s'il parvient à réitérer la prestation de Bernabéu. L'an dernier, il avait parfois été l'auteur de match très costaud, comme face à Toulouse avec un doublé à la clé dont un premier but sublime. C'est sûrement ça le plus grand souci du numéro 25. Celui d'être capable de délivrer des matchs qui forcent le respect et d'autres ou son repli défensif et sa nonchalance sautent aux yeux. Mais voilà, Adrien Rabiot est né en 1995. Il est aussi jeune que talentueux et observe d'un coin de l'œil les copains Martial et Coman s'éclater en équipe de France. Avant de dompter le PSG, Rabiot doit dompter la patience. Le talent, il l'a. Et les talentueux ne passent jamais à côté d'une grande carrière. Sauf s'il se sabordent...

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

gwynplaine76 Niveau : CFA2
"C'est oublier que c'est sa mère, Véronique, qui gère la carrière de son fils."
Euh non, justement, on ne l'oublie pas. On est même parfois très très lourd avec ça (Bon, d'accord, des fois c'est les 2 qui nous tendent la perche).
Ripaillons Niveau : DHR
"En Ligue 1, il serait titulaire dans les 19 clubs concurrents du PSG."

Mathieu Faure, est-ce que cet affirmation peut être argumentée ? Parce que ça arrive comme un poil sur la soupe.

Le petit a du talent, mais tant qu'il n'y met pas plus d'envie, il continuera de patiner.
GENERAL DE GOAL. Niveau : Ligue 2
il doit bouger pour progresser.un pret pourquoi pas.
je n aime pas cette tendance a toujours dire au jeune tu dois patienter.si tu es bon a 20 piges au lieu de cirer le banc;va exploser ailleurs au risque de te planter
J'ai jamais compris ce qu'on peut lui trouver. Il joue souvent vers l'arrière (idéal pour soigner les stats de passes réussies), et son binôme avec sa mère casse les couilles. Mais bon, faut remplir les quotas.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Il sera probablement trop court pour être la doublure de Matuidi (il faudrait qu'il passe devant Cabaye et Sissoko) lors de l'Euro, mais pour être dans les convoqués lors des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018, c'est possible.

Je trouve qu'il doit s'améliorer dans sa gestuelle que je trouve poussive.

Message posté par innerself
Mais bon, faut remplir les quotas.


Quels quotas ?
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Message posté par innerself
J'ai jamais compris ce qu'on peut lui trouver. Il joue souvent vers l'arrière (idéal pour soigner les stats de passes réussies), et son binôme avec sa mère casse les couilles. Mais bon, faut remplir les quotas.


Quels quotas ?
Message posté par innerself
J'ai jamais compris ce qu'on peut lui trouver. Il joue souvent vers l'arrière (idéal pour soigner les stats de passes réussies), et son binôme avec sa mère casse les couilles. Mais bon, faut remplir les quotas.


Quels quotas?
Ce mec a tout d'un grand s'il sait se faire respecter, élégance, technique, justesse... il lui manque de l'expérience et un peu de concentration.
Message posté par Ripaillons
"En Ligue 1, il serait titulaire dans les 19 clubs concurrents du PSG."

Mathieu Faure, est-ce que cet affirmation peut être argumentée ? Parce que ça arrive comme un poil sur la soupe.

Le petit a du talent, mais tant qu'il n'y met pas plus d'envie, il continuera de patiner.


Il n'aurait pas sa place où alors ? Je suis curieux de savoir ...

En ce moment, Tolisso et Gonalons sont loin, très loin de répondre aux attentes. Pour le reste, à part éventuellement l'OL, je ne vois pas où il ne serait pas titulaire
Balaise Matuidi Niveau : Loisir
Il aura jamais le talent d'un Verratti ou d'un Motta et il aura jamais l'impact physique d'un Matuidi donc à mon avis la seule solution pour qu'il devienne un grand joueur c'est qu'il devienne un milieu à l'allemande, avec beaucoup de combativité et une très bonne frappe, un mec polyvalent qui apporte le danger de loin.
Ça passe par plus de prise de risque et plus de dépassement de fonction, ce qui est son gros défaut actuellement.
roberto-larcos Niveau : Ligue 2
Note : 1
Son cas est parfaitement géré par le Psg, il n y a pas de quoi fouetter un chat. Son jeu progresse doucement et s'il se troue de temps à autres il est quand même sur la bonne voie.

Il prend un salaire conséquent pour son âge mais quand on voit ce que coûte Stambouli, on ne peut que féliciter le Psg de l avoir gardé et remis en place.

Pour ceux qui crachent sur Blanc à longueur de temps, même sans etre fan de l'entraîneur, on peut quand même lui accorder que les jeunes progressent bien. Aurier commence à faire mal, Verratti est de plus en plus fort, Marquinhos même s'il joue peu est toujours plus fort et Rabiot est sur le bon chemin.

Le futur ( proche ) du psg passera par eux.
Note : -1


Je ne sais pas. Peut-être un quota de trucs qui laisseraient croire que ce club sinistre n'est pas que la danseuse du Qatar.
La première fois où je l'ai vu jouer c'était en demies de l'Euro U19 où la France a battu l'Espagne, et je l'avais trouvé énorme. Son talent saute aux yeux, après il lui faut encore se discipliner, mais le temps de jeu qu'il a à Paris pour son âge, c'est pas mal! L'idéal serait en effet de le prêter un an qu'il s'aguerrisse, mais avec Areola et lui, ça ferait déjà deux joueurs formés au club dans le 11, une bonne base pour l'avenir.
Message posté par Balaise Matuidi
Il aura jamais le talent d'un Verratti ou d'un Motta et il aura jamais l'impact physique d'un Matuidi donc à mon avis la seule solution pour qu'il devienne un grand joueur c'est qu'il devienne un milieu à l'allemande, avec beaucoup de combativité et une très bonne frappe, un mec polyvalent qui apporte le danger de loin.
Ça passe par plus de prise de risque et plus de dépassement de fonction, ce qui est son gros défaut actuellement.



J'aimerais quand même le voir évoluer plus souvent dans le trio du milieu, a la place de Blaise.

Je suis persuadé qu'il a les moyens de le sauter a l'aise et que le jeux du psg serais plus fluide.

J'ai pas envie de m'acharner sur Matuidi, Je ne remet pas en cause ce qu'il a pu apporter à l'équipe et certaine grosses perf' qu'il a pu faire, mais je pense que le jeux du psg n'est pas adapter à un joueur comme lui.
SavingPrivateSuarez Niveau : DHR
quotas de joueurs formés au club pour la ligue des champions
Message posté par Ripaillons
"En Ligue 1, il serait titulaire dans les 19 clubs concurrents du PSG."

Mathieu Faure, est-ce que cet affirmation peut être argumentée ? Parce que ça arrive comme un poil sur la soupe.



Oh toi, quand un pote te dit "hier soir j'ai pris la cuite de ma vie", tu es le genre de mec qui lui répond: "attends un peu, as-tu fait un listing de toutes tes soirées et établi un barême précis du niveau d'alcoolisation en prenant en compte l'âge et les variations de poids? Parce que là c'est pas trés argumenté ton truc"
Balaise Matuidi Niveau : Loisir
Message posté par Stronzoo



J'aimerais quand même le voir évoluer plus souvent dans le trio du milieu, a la place de Blaise.

Je suis persuadé qu'il a les moyens de le sauter a l'aise et que le jeux du psg serais plus fluide.

J'ai pas envie de m'acharner sur Matuidi, Je ne remet pas en cause ce qu'il a pu apporter à l'équipe et certaine grosses perf' qu'il a pu faire, mais je pense que le jeux du psg n'est pas adapter à un joueur comme lui.


Je l'ai déjà dit mais Rabiot a actuellement un profil à la Verratti sans son talent. Un trio Rabiot - Motta - Verratti c'est l'assurance de faire péter les 400 passes mais c'est aussi le risque de caricaturer le Barça.

Matuidi amène beaucoup de verticalité ce qui est complémentaire avec la façon de jouer des 2 italiens, quand Rabiot en sera capable je dirais pourquoi pas.
j'aime bien la dictature de la pensé... "tres bon lors de son entré a bérnabeu..." non une frappe sur le poteau ne suffit pas a faire un bon match!
paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
Message posté par somoi
j'aime bien la dictature de la pensé... "tres bon lors de son entré a bérnabeu..." non une frappe sur le poteau ne suffit pas a faire un bon match!


Ah mais j'étais pas tout seul à ne pas l'avoir trouvé si bon? Il a joué un nombre énorme de ballons verss l'arrière.
Il doit améliorer son jeu sans ballon
dizzymusictv Niveau : CFA
Message posté par Balaise Matuidi
Il aura jamais le talent d'un Verratti ou d'un Motta et il aura jamais l'impact physique d'un Matuidi donc à mon avis la seule solution pour qu'il devienne un grand joueur c'est qu'il devienne un milieu à l'allemande, avec beaucoup de combativité et une très bonne frappe, un mec polyvalent qui apporte le danger de loin.
Ça passe par plus de prise de risque et plus de dépassement de fonction, ce qui est son gros défaut actuellement.


Bof, le seul talent de Motta est son QI supérieur à a moyenne des joueurs de foot pro (12,3).

Bien se positionner, observer et jouer en une touche de balle. Je sais vraiment pas pourquoi y a pas plus de joueurs qui y arrivent.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
1k 20