1. //
  2. //
  3. // FC Bâle-PSG

Rabiot, encore plus haut

Auteur d’une entrée remarquée à Lille, Adrien Rabiot devrait être titulaire contre Bâle. Parce que depuis le début de la saison, il est l’un des meilleurs éléments du PSG et semble déjà indispensable dans l’entrejeu parisien. Ce qui n’a pas échappé à Unai Emery.

Modififié
3k 33
« Je crois qu’il est très, très bien. Je suis très content parce que je crois qu’il grandit beaucoup. Il a très bien joué les deux derniers matchs, mais aujourd’hui, il fallait faire une petite rotation. Mais il a beaucoup donné à l’équipe. Plus d’âme et plus de force. » Après la courte victoire à Lille, Unai Emery ne peut esquiver le sujet en conférence de presse. Sommé de se justifier sur l’absence d’Adrien Rabiot dans l’entrejeu parisien, l’entraîneur ne se cache même pas. Oui, le milieu de terrain doit actuellement figurer dans le onze de départ du PSG. Même si on préfère parfois le dorloter pour ne pas le cramer et peut-être l’économiser pour la Ligue des champions.

Plus important que sous l'ère Blanc


Car en entrant sur la pelouse du stade Pierre-Mauroy à une demi-heure de la fin, alors que le score restait désespérément vierge, le Français a encore montré toute son importance. Remplaçant Marco Verratti, qui a du mal à retrouver son meilleur niveau depuis la reprise, Rabiot a conservé, provoqué et prouvé son talent, qu’il maîtrise désormais presque parfaitement. En moins de trente minutes, il est devenu l’homme qui a le plus dribblé de la rencontre. Loin, très loin devant Lucas, Ángel Di María ou Verratti. Le PSG a d’ailleurs pris l’avantage cinq minutes après son entrée. Coïncidence ? Peut-être. Toujours est-il qu’à chaque fois qu’elle se balade sur le terrain depuis le début de la saison, la touffe bouclée démontre à son coach que l’historique trio Motta-Matuidi-Verratti appartient sans doute au passé, ou n'est en tout cas plus indispensable. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : Adrien a été titularisé sept fois en onze journées, et deux fois en trois journées de C1. Preuve que son technicien espagnol compte sur lui, en apparence davantage que son prédécesseur (vingt-neuf titularisations sous Laurent Blanc lors des deux derniers exercices de L1).

Le présent et l'avenir


« L’arrivée d’un nouvel entraîneur a permis une certaine redistribution des cartes, et le petit Rabiot saisit sa chance, tout simplement, corrobore François Rodrigues, coach de l’équipe réserve du club et ancien des U19, qui a donc eu l’occasion de côtoyer le bonhomme. Il montre que c’est un joueur au potentiel énorme, un garçon d’avenir, qui suit tranquillement son chemin. Et je ne serais pas surpris de le voir très bientôt avec l’équipe de France A. Sa marge est encore énorme. » Rodrigues ne s'arrête pas là et met en avant toutes les qualités du milieu à tout faire : «  Il est assez polyvalent puisqu’il peut jouer à tous les postes du milieu. C’est un joueur qui sait défendre, qui sait attaquer, qui a un bon gabarit... Moi, je l’apprécie beaucoup, car il est toujours dans l’effort, toujours porté vers le collectif. C’est un gamin qui est plein de caractère, qui a un certain tempérament... Franchement, je ne suis pas étonné qu’il soit de plus en plus utilisé et qu’il dessine une trajectoire linéaire. »

Crise d'ado achevée


Oubliées, les engueulades du passé. Zappés, les coups de sang de Maman. Balayées, les plaintes incessantes à propos de sa reconnaissance de la part d’une entité qui, par la force des choses, a des difficultés à laisser de la place aux jeunes pousses dans l’élite. Effacées, les moues esquissées auparavant devant la hiérarchie. Gommées, les envies de départ refusées. Rabiot a mûri, comme le dit Emery, et ne fait plus la gueule quand il doit s’asseoir sur le banc. Sûrement parce qu’il a compris que la patience faisait partie du processus d’apprentissage et que l’attente représentait un passage obligatoire à la construction d’un footballeur de très haut niveau. Mais aussi parce qu’au-delà des apparences, le natif d’Île-de-France aime Paris, comme le note François Rodrigues : « Il aurait pu partir sur un autre projet, mais il est resté, alors qu’il n’avait pas forcément le temps de jeu escompté. Ici, ce n’est pas évident quand tu es jeune. La concurrence est énorme. Son comportement actuel montre que c’est un vrai passionné, un amoureux du club, quoi qu’on dise. Il a une mentalité exceptionnelle. »

Déjà leader ?


Et de reprendre : « Ne pas faire de vague, ça veut dire quelque chose dans cette concurrence monstre. Quand tu as autant de joueurs, c’est important de pouvoir compter sur des éléments qui ne se plaignent pas... Matuidi, Rabbiot... Alors, je suis un peu chauvin, je cite deux Français. Mais ces deux-là, ce ne sont pas des joueurs qui trichent, et ça, c’est essentiel. » N’empêche qu’à l’heure où les jambes de Motta commencent à faire leurs trente-quatre ans, où Verratti se cherche encore, où Krychowiak peine à s’adapter dans la capitale, où Blaise Matuidi n’a pas écarté la Juve de son esprit, où Javier Pastore se bat avec son corps, il semblerait bien qu’Adrien Rabiot, vingt et un ans, soit le mieux placé pour représenter le chef d’orchestre actuel de son équipe. Il a déjà répondu aux attentes sur la scène nationale (contre l’OM ou Caen pour ne citer qu’eux) comme sur la scène européenne (face à Arsenal et Bale). Reste le plus compliqué : confirmer sur la durée qu’il a les épaules pour devenir un très grand. Dans son Paris à lui.

  • Profitez de nos bonus et pariez sur le match Bâle-PSG

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    C'st un joueur étrange, clivant, que beaucoup ne peuvent pas supporter: les uns le trouvent élégant, les autres nonchalant, les uns trouvent qu'il anime le jeu et casse les lignes, d'autres qu'il se cache derrière Papy Motta, les uns qu'il est sûr dans ses passes, les autres qu'il joue trop en retrait, les voient les ballons qu'il gagne, les autres ceux qu'il perd. Le mec a un futur tout tracé comme doublure de Pogba en EDF.
    Champion-mon-frère Niveau : Ligue 2
    Je partage assez ton avis. Je trouve que Rabiot est un joueur à "double visage".

    Au départ j'étais assez sceptique quant au potentiel du joueur et de tout le patatra qu'on faisait autour de lui pour qu'il reste à Paris.
    Reste qu'aujourd'hui, il a vraiment franchi un palier et s'impose comme un joueur de qualité. J'ai toujours du mal, à cause de son allure/style, à le voir comme un joueur de foot mais force est de constater que son début de saison est très bon. J'espère qu'il va donc continuer.

    La Dech le sélectionnera sans doute pour les prochains matchs (parce que bon Cabaye a fait son temps hein )
    Tout pareil que toi. J'étais très sceptique quant à son potentiel (un peu comme je le suis actuellement avec Tolisso, j'espère une nouvelle fois me tromper), ne le voyais pas forcément progresser au point de pouvoir jouer un rôle important dans une équipe visant la C1. Et depuis le début de la saison je change peu à peu d'avis, au fur et à mesure que sa progression me saute aux yeux. L'entrée contre Lille a finit d'achever ce sentiment, il a clairement amené du dynamisme et de la percussion dans un milieu qui ronronnait. Et justement son "look" qui pouvait m'agacer me fait aujourd'hui sourire. Voir cette grande touffe débouler dans le camps adverse et donner la leçon a quelque chose d'assez comique, d'anachronique.

    Bref, j'aime bien Adrien désormais, ça fait bizarre.
    2 réponses à ce commentaire.
    pattes chez saloute Niveau : Loisir
    Sa dégaine, mi-victime apeurée mi-tête à claque, son teint et sa suffisance ne trompent pas, c'est un parfait parisien quoi.

    Excellent joueur de foot autrement, sur lequel son club peut s'appuyer.
    T'as jamais mis un pied à Paris toi en fait ? Parce que si regarder un drame avec Louis Garrel te fait penser que tu sais ce que c'est un parisien bah moi j'ai vu les Tuches et Camping si tu veux jouer à ca
    JimPooley Niveau : CFA2
    Vu son pseudo dis lui plutôt que tu as vu "L'enquête corse" et "Les Francis"...
    Sa dégaine, mi-victime apeurée mi-tête à claque, son teint et sa suffisance ne trompent pas, c'est un parfait algérien quoi.

    Oh merde, c'est raciste ça hein ?
    J'adore la géométrie variable dans ce pays.

    Je commence à en avoir ma claque de ces préjugés à la con.
    Les mêmes trous du cul qui s'insurgent quand on stigmatise des mecs de quartier.
    Ton commentaire représente tout ce que je déteste dans la société actuelle Française.
    Celle que je n'ai pas connue dans les années 80 où la majorité de la population ne jugeait pas, de suite, les caractéristiques physiques d'une personne pour en tirer des conclusions de merde.

    Oh, ce n'était pas le paradis avant loin de là, mais ca n'était pas un reflexe quasi pavlovien d'être dans le jugement de valeur à tout bout de champ.

    Son air de victime ? Babtou fragile tu veux dire, comme les décérébrés qui utilisent cette expression ?
    Le mec fait 1m88, si ça se trouve il te met un coup de tête et tu finis par terre les larmes aux yeux et le nez cassé.

    Désolé si je m'emporte mais ça commence à devenir insupportable les réflexions sur Rabiot.
    putain de merde , je savais qu'il y avait des gens qui pensaient comme moi.
    4 réponses à ce commentaire.
    velvetfinger Niveau : Loisir
    La verité c'est qu'on parlerait pas de Rabiot si Verrati était a son niveau...
    Ben moi par sa capacité à perforer il me fait de plus en plus penser à Diaby.
    En lui souhaitant moins de blessures bien sur.
    Putain Diaby, quel manque de bol, j'm'en remets pas.
    Ah oui, et si on pouvait éviter le point Godwin de toute discussion sur ce gars (je vous laisse deviner), ça élèverait peut être le débat.
    PierreFanFanJoséKarl Niveau : CFA2
    @Champion mon frère : "J'ai du mal à cause de son allure ou style à le voir comme un joueur de foot".

    Sérieux, du coup que doit-il faire pour te faire plaisir ? Se raser touffe pour se faire une crête ou une unkut ? Se faire un manchon de tatouage sur le bras ?
    Ce joueur souffre d'une discrimination physique telle dans ce milieu qu'est le foot aujourd'hui, c'est incroyable

    Rabiot va devoir s'excuser d'etre blanc avec des cheveux longs et sans tatouages bientot.
    Bitedamarage Niveau : CFA
    Oue mais ça va tout de même, c'est pas un "babtou fragile", c'est un "bon blanc"... sérieux voir certain taper sur son style, somme toute assez conventionnel pour un type de son âge, ça m'amuse. Et parfois les mêmes vont jouer les censeurs quand il y a un peu de taquineries sur les changements de coupe de Pogba.

    Alors c'est tres bien d'être tolérant, mais quand on l'est pour les crêtes et tatouages, faut aussi l'être pour les chevelus tendance versaillaise, sinon ça n'a aucun sens.
    Champion-mon-frère Niveau : Ligue 2
    Justement, dans le football aujourd'hui ou le style est devenu primordial (coupe de cheveux notamment), Rabiot sort du lot et j'trouve ça bien.

    Son profil "physique" devient aujourd'hui atypique. Du moins dans les clubs médiatisés. Une grand tige, avec un visage de poupon et une coiffure normale.
    Ça fait du bien et est plutôt rare en comparaison de toute ces coiffures aux cheveux gominés et peroxidés.
    3 réponses à ce commentaire.
    Le critiquer sur son style et sa coupe de cheveux franchement... c'est quoi le profil idéal ? une coupe à la con multicolor à modifier deux fois par trimestre ? il a pas assez de tatouages dégueu sur tout le bras ?

    Rabiot a connu des difficultés à ses débuts, aujourd'hui il est devenu un joueur sur qui on peut compter, point. Tôt ou tard, il aura une convocation en équipe de france.
    Note : 3
    Personnellement depuis qu'on n'entend plus Véronique et qu'il se montre plus par son football (meme avant ce n'était pas mauvais) que par son melon, il me va très bien. Qu'il continue, si possible ici, ce serait une belle histoire - pas évident vu son attitude il y a encore deux ans. Très bien !
    C'est vrai qu'il a l'air de progresser d'année en année et de s'installer petit à petit dans le cœur de l'équipe du PSG. Il est certes clivant mais il a l'air de monter en puissance !

    Ceci dit, si j'étais Nasser, j'étudierais la possibilité de lui associer Shaqiri dans l’entre-jeu... Oui cela me paraît logique que lorsque on a un Rat-bio dans une équipe, il y a toutes les chances pour qu'il y ait aussi un Chat-qui-rit... (désolé)
    Je continue de penser que même si ce n'est pas dit officiellement, on est vraiment dans une année de transition.

    On s'est aperçu que mis à part ceux venus d'Italie (Thiago Silva et Ibra dans le contexte bien particulier des pertes de thunes du Milan AC), on n'arrive pas à attirer des stars, la Ligue 1 ne donne pas envie. Que ce soit Ronaldo, Neymar, Aguero ou Lewandowski, ces joueurs n'ont aucun intérêt à quitter leur club respectif pour venir chez nous, sauf s'ils y étaient forcés.

    Donc... il faut construire et miser sur notre centre de formation, comme le fait le Bayern qui est je pense l'exemple à suivre : quelques achats, mais bcp de top joueurs formés au club (Alaba, Lahm, Muller...) et des jeunes à fort potentiel comme Kimmich.

    On est sur la même logique : incorporer les jeunes du centre (Rabiot, Aréola, Kimpembe.. suivront Augustin, Edouard, Nkunku) et y associer de très bons jeunes (Verratti, Marqui, Kurzawa, Aurier). Pour l'instant, ce projet me semble cohérent mais ça prend forcément du temps pour que ça porte ses fruits.
    butterfly Niveau : CFA
    Oui enfin des jeunes comme Kimmich, Carrasco, Griezmann, Dybala, Morata, Weigl, Mustafi, sont tout à fait à notre portée, si seulement on avait une direction du recrutement au niveau.

    Comme prévu, le départ de Leonardo a signé la fin des bons recrutements.
    1 réponse à ce commentaire.
    Note : -4
    L'auteur ose à la fin de l'article la question qui tue. Rabiot en chef d'orchestre de son équipe.

    C'est un bon joueur mais çà confirme simplement que le niveau actuel de Paris est à chier.
    C'est sa mère qui va être contente.
    Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
    Dans l'article, j'aime pas trop le "Rabiot joue davantage avec Emery", sous-entendu que Blanc avait moins confiance en lui. Faut aussi dire qu'il est jeune, et qu'il a quand même pas mal joué avec Blanc, et vu comment il progresse c'est normal qu'il devient de plus en plus important.

    Je suis content de sa progression, je le trouve moins nonchalant, plus concentré, et il essaie de moins en moins de faire le Verratti (chose qu'il ne sait pas faire). Après il a encore quelques pertes de balles faciles qui sont agaçantes, mais il a gagné en impact physique. Il a plus de facilité à s'imposer que l'an dernier.

    Bref, le gamin fait plaisir.
    comment c'est loin Niveau : DHR
    Il y a deux ans, je peux comprendre que ce joueur était clivant mais aujourd'hui c'est juste impensable.

    J'étais pourtant loin d'être l'un de ses défenseurs mais je constate que le mec progresse rapidement et maintenant il doit indiscutable dans le 11 parisiens pour le moment.

    En EDF c'est le moment de l'appeler et de former un milieu à trois avec Kanté et pogba.
    pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
    Problème : 3 relayeurs en position préférentielle...

    En sachant en plus qu'il y a Matuidi...

    Il vous faudrait un bon 6. Pourquoi pas Nzonzi ou Coquelin?
    butterfly Niveau : CFA
    Kanté ou Rabiot peuvent largement assumer le role du 6 moderne bon defensivement avec relance efficace.

    C'est davantage Pogba (son mental, pas ses capacités) qui me pose probleme en ce moment.

    Vu l'énorme volume défensif de Griezmann je partirais bien plus sur un Kanté Rabiot Griezmann, surtout que ta formule a pour inconvenient de decaler Griezmann sur la droite de l'attaque.
    2 réponses à ce commentaire.
    Ce commentaire a été modifié.
    Même l'année dernière, il était bon, souvenez-vous le match qu'il claque contre le Real à Bernabeu... Mes amis pas français m'en parlent encore.

    Et puis personnellement, je préfère son look à celui de Menez, merde, pourquoi on pourrait pas avoir des joueurs un peu élégants ? Tout le monde se paluche sur Pirlo et Buffon, mais quand le petit aura une bonne beubar et une carriere de taulier, on sera tous contents !
    "Sans blessure, le onze type a donc cette gueule : (...). Un onze sans recrue et sans Adrien Rabiot."

    > http://www.sofoot.com/unai-emery-l-homm … 34311.html

    "Les chiffres parlent d’eux-mêmes : Adrien a été titularisé sept fois en onze journées, et deux fois en trois journées de C1. Preuve que son technicien espagnol compte sur lui"

    Il faut vous mettre d'accord, les gars...
    D'accord avec la majorité des postes mais sur son niveau de jeu, même si y'a du très bien il y'a aussi toujours ce petit relâchement qui fait qu'il perd au moins 3/4 ballons par match au milieu de terrain et que son marquage / jeu sans ballon en défense est pas au top. Alors après il amène beaucoup d'envie dans cette équipe qui a du mal a élever la vitesse de jeu, ce qu'on arrivait mieux à faire l'année dernière.
    Je lis beaucoup d'absurdités mais il y a plusieurs choses qu'on ne peut nier : Il est élégant, régulier, complet. Son style on s'en tape, ses erreurs passées aussi. On doit miser sur lui, comme d'autres grands clubs misent sur leurs espoirs.
    Ce commentaire a été modifié.
    Thuramisu Niveau : DHR
    petite comparaison des milieux du psg cette saison, elle est peut être pas objective mais ça montre bien l'importance qu'à pris rabiot cette année

    (coller tout le lien pour avoir la comparaison)

    http://www.squawka.com/comparison-matrix#ligue_1/2016/2017/adrien_rabiot/629/629/1316/63/p|ligue_1/2016/2017/marco_verratti/629/629/1315/0/p|ligue_1/2016/2017/thiago_motta/629/629/179/0/p|ligue_1/2016/2017/blaise_matuidi/629/629/112/0/p#total_forward_passes/total_backward_passes/successful_passes/key_passes/chances_created/assists/pass_completion/avg_pass_length/total_duels_%/interceptions#total
    se site putain merci mon pote , suis en sueur.
    1 réponse à ce commentaire.
    faut pas zapper qu'il n'a que 22 ans, je pense qu'il progresse vite et que c'est un nom qui devient, petit à petit, courant dans le paysage footballistique. Il est bon et va encore s'améliorer.
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    Article suivant
    Les rayons de soleil
    3k 33