Qui veut jouer en Palestine ?

Coincée au milieu d'un imbroglio politico-économico-sportif, l'équipe nationale palestinienne n'est toujours pas tout à fait certaine des dates et lieux des prochains matchs de poules qualificatifs pour le Mondial 2018. Explications.

Modififié
22 15
Oubliez la Chine, la Turquie ou l'Arménie. Le vrai pays de la « diplomatie du football » , c'est la Palestine. Le tirage au sort des groupes pour les qualifications au Mondial en Russie le montre une fois encore. Quand le groupe A oppose la Malaisie, les Émirats arabes unis, l'Arabie saoudite, le Timor oriental et la Palestine, le casse-tête commence. Ni l'Arabie saoudite ni les Émirats ne reconnaissent formellement Israël – mais ce même État contrôle les frontières des territoires palestiniens. Donc fatalement, pour les rencontres à domicile, il faudra présenter son passeport aux autorités israéliennes.

Rétropédalages et faux espoirs


La Fédération saoudienne a commencé par demander à inverser l'ordre des matchs. Le 11 juin, les Palestiniens jouent à Djeddah, et perdent in extremis 3-2. Mais le problème du second match reste entier. Il est prévu le 13 octobre. L'Arabie saoudite demande à ce que le match se passe en terrain neutre. La FIFA accepte, mais la Fédération palestinienne refuse. « Les Palestiniens ont suffisamment d'infrastructures pour accueillir ces matchs et c'est très important pour les gens ici qu'on se batte pour que le match ait lieu chez nous » , explique le porte-parole de la Fédération, Tayseer Naserallah, qui rappelle au passage que les joueurs de l'équipe nationale sont surnommés les Rédempteurs. Premier rétropédalage de la FIFA : convaincue par le raisonnement des Palestiniens, l'organisation revient sur sa décision et demande à l'Arabie saoudite de venir jouer au stade Faisal al-Husseini d'al-Ram en banlieue-est de Jérusalem le 5 novembre. Après tout, ce sont les règles...

Même les Émirats arabes unis s'y sont pliés. Le 8 septembre, leur équipe est venue jouer en terre sainte (0-0). Et malgré une tempête de sable, le stade de 12 000 places était plein. Un temps il est question que la Jordanie fasse voyager les joueurs saoudiens en hélicoptère d'Amman à Ramallah d'où ils pourraient rejoindre le stade. La Fédération palestinienne, dans un élan de bonne volonté, promet que les contacts avec les autorités israéliennes seront réduits au minimum. Peine perdue, le 3 novembre l'Arabie saoudite officialise son refus : elle n'ira pas jouer sur la pelouse artificielle du stade d'al-Ram. Alors que les soutiens de l'équipe palestinienne inondent internet de leur déception tout en savourant la perte de 3 points de l'Arabie saoudite dans le processus qualificatif, un retournement de situation vient mettre fin à la fête. Le responsable sécurité de la FIFA, chargé de vérifier le respect des protocoles dans l'organisation des rencontres, s'est entretenu avec l'Autorité palestinienne et a estimé que les conditions sécuritaires n'étaient pas réunies pour accueillir les Faucons saoudiens. Deuxième rétropédalage de la FIFA, qui demande alors à la Fédération palestinienne de choisir un terrain neutre en Asie pour accueillir la rencontre, le jour même où le jeu était prévu. « C'était une surprise totale  » , avoue d'ailleurs Tayseer Naserallah.

Déception pour le peuple et enjeux politiques


L'entretien lui-même n'a rien d'exceptionnel. L'enchaînement des événements l'est davantage, et les problèmes de « sécurité » sont difficiles à identifier. S'il y a bien une flambée de violences entre Palestiniens et Israéliens depuis fin septembre, les altercations ont plutôt tendance à diminuer. Il y a bien une légère tempête de sable depuis plusieurs jours dans la région… Mais c'était pire au moment du match contre les Émirats. Alors quoi ? « Ici, tout est politique, et je crains que le football palestinien n'en pâtisse » , répond, évasive, Susan Shalabi, directrice du département international de la Fédération palestinienne. Côté politique, la majorité du monde arabe se rejoint pour soutenir la « cause palestinienne » et cet engagement n'a pas arrêté les Émirats sur la route des Territoires. Cherchons peut-être du côté économique alors… La monarchie saoudienne est l'un des principaux sponsors de l'Autorité palestinienne. L'agence d'information palestinienne Ma'an rapporte qu'en 2015, le soutien mensuel des Saoudiens aux Palestiniens passe de 14 à 20 millions de dollars. Le pouvoir dépendant largement de l'aide internationale, il est difficilement envisageable de refuser une contribution si généreuse.

« Je ne peux pas dire ce qui s'est passé, mais ce qui est certain, c'est que c'est une question de prestige pour tout le monde » , décrypte Noureddine Ouldali, entraîneur algérien et marseillais d'adoption devenu sélectionneur de la Palestine. « D'un côté, les Saoudiens ont une position diplomatique à maintenir, mais de l'autre, l'équipe palestinienne a ses propres défis. Évidemment, c'est pénible de ne pas avoir de calendrier fixe pour ces rencontres, surtout quand on a cinq joueurs à l'étranger, déjà bien occupés par leur championnat ; mais même si on nous demandait de jouer dans l'espace, on irait. C'est une question morale et nationale. » Dans ce sac de nœuds, la FIFA a bien du mal à temporiser. Tamer Akel, un jeune joueur professionnel de l'Hilal al-Quds, club de Jérusalem assez bien placé dans le championnat de Cisjordanie, est déçu par l'organisation de Zurich : « La FIFA a essayé de satisfaire tout le monde, mais c'est vraiment un échec. Le football, ça ne devrait pas être de la politique, ça devrait être pour le public et les sportifs, pas pour la carrière des dirigeants palestiniens, ni pour faire plaisir au roi Salman ! »

Le match de ce jeudi 5 novembre est donc reporté au lundi 9 « en terrain neutre » . Ça, c'est pour les dates. Reste la question du lieu… La Fédération palestinienne a pensé au Qatar, aux Émirats, ou au Bahreïn avant de se décider pour sa voisine, la Jordanie. Manque de chance, alors que la Jordanie est l'un des pays les plus secs au monde, des pluies torrentielles se sont abattues sur Amman, et le stade Roi Hussein est pour l'instant inondé. Comme si la météo avait besoin de compliquer d'avantage la situation...

Par Chloé Rouveyrolles, à Ramallah
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Benyamin Netanyahou.

Et en attaque, bien entendu..
Matthew? stooooooone Niveau : District
Qui veut foutre le feu au forum ?
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Les saoudiens qui refusent tout contact avec les autorités israéliennes, mais qui en même temps commercent avec eux en douce et sont partenaires avec eux dans le financement de certains groupuscules, et sont clairement en alliance militaire de moins en moins discrète contre l'Iran... Ce pays est décidément dirigé par une belle bande de sous-merdes faible envers les forts et autoritaire envers les faibles...

Et courage les palestiniens, la qualif est encore largement jouable !
Juste une précision pour l'auteur de cet article, l'Etat Hébreu n'est pas la Palestine mais Israël. Du coup je me suis arrêté de lire l'article à la 5 éme ligne, voilà voilà
Message posté par FCP84
Juste une précision pour l'auteur de cet article, l'Etat Hébreu n'est pas la Palestine mais Israël. Du coup je me suis arrêté de lire l'article à la 5 éme ligne, voilà voilà


Va jusqu'à la ligne 6 et tu comprendras peut être.

(Ligne 6 direction Nation hein...)
Juste une précision pour @FCP84: on dit "j'ai arreté de lire l'article à..." !! Ensuite je n'ai pas vu le terme Etat Hébreux à la 5ème ligne... Mais si tu es aussi doué pour compter que pour écrire, on est dans la merde !!
Et sinon vous pouvez nous lacher la grappe avec la Palestine et Israel ??
Donnie_Brasco Niveau : CFA2
La Blatter Academy, ce mafieux aura fait quelque chose de bien après toutes les enveloppes qu'il a reçues, même si le nom me parait une belle publicité
Johanromabatimessi Niveau : Loisir
Attention, analyse pointue en géo politique !

L'arabie saoudite est..... un pays de merde !
read my mind Niveau : National
Note : -1
Message posté par Johanromabatimessi
Attention, analyse pointue en géo politique !

L'arabie saoudite est..... un pays de merde !


Comme la plupart de tes posts d'ailleurs.
Johanromabatimessi Niveau : Loisir
Message posté par read my mind


Comme la plupart de tes posts d'ailleurs.


ty
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Message posté par Johanromabatimessi
Attention, analyse pointue en géo politique !

L'arabie saoudite est..... un pays de merde !


Merci captain obvious. Sinon tu savais que l'eau ça mouille et que les abeilles font du miel ?
Message posté par Beuss
https://www.youtube.com/watch?v=UbbWPDwAVq4


haahahaahahahaha c'est quoi ce truc? il est vraiment malade lui
Johanromabatimessi Niveau : Loisir
Message posté par Kit Fisteur


Merci captain obvious. Sinon tu savais que l'eau ça mouille et que les abeilles font du miel ?


Je sais surtout que Arabie saoudite a approché Israël car ils ont en ennemi commun l'Iran. Mais ce marché de dupe ne leurre pas Israël qui sait très bien que les saoudiens financent entre autre le hamas, daech et tout ce qui ressemble à des fanatiques djihadiste. Eux et le Qatar ont sans doute l'Iran en ennemi commun, mais sont très loin d'être allié avec Israël, au contraire ! Quant à tes théories foireuses de financement de groupuscule, no comment…

Moi a la différence de toi, j'exècre l'Arabie saoudite, non pas pour leur soit disant alliance avec Israël, mais parce que ce pays de merde est une dictature religieuse appliquant la sharia a la lettre. On décapite, fouette, lapide et coupe des bras sans que ça gène qui ce soit et notamment la France qui regarde ailleurs, quand elle passe des contrats pour 10 milliards. L'Arabie saoudite dont la doctrine est le salafisme, finance daech et le takfirisme, qui considère les non musulmans (koufar) comme des animaux et je ne parle même pas du sort des femmes et des homos. Voilà en gros pourquoi je déteste ce pays rétrograde, tout comme le Qatar.

Enfin, oui l'eau ça mouille et les abeilles font du miel, encore faut-il savoir pourquoi et comment, ptit scarabé.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
22 15