En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. // Le classement des joueurs frisson de la saison
  2. // Épisode 8

Qui va profiter de la blessure d'Agüero ?

Nouvelle rubrique sur Sofoot.com, un top hebdomadaire réactualisé des joueurs qu'il faut suivre en priorité. Pour ce qu'ils font sur le terrain, mais aussi juste à côté. Parce que les classements dominés par Messi et Ronaldo, ça va un moment.

Modififié

Les lauréats de la semaine


  • Il gagne 5 points cette semaine


    Zlatan Ibrahimović (Paris Saint-Germain) : Un doublé contre Nantes. Avec un coup franc supersonique. Puis du Zlatan, qui chambre l'adversaire, qui menace l'arbitre en lui faisant les gros yeux. Et qui finit son match en donnant un maillot à son adversaire. Pas d'échange, qu'est-ce qu'il va foutre du maillot de Nantes sans déconner ? 3 points + 2 points.

  • Ils gagnent 3 points cette semaine


    Éric Bauthéac (Nice) : Une panenka passée à Rémy Vercoutre. Tellement sympa que le portier de Caen a eu la rage et a voulu faire le mec énervé derrière, qui se retient de lui envoyer le ballon dans la tête. Carrément jouissif. 3 points.
    Moussa Sissoko (Newcastle) : Si c'est Papiss Cissé qui met deux buts, c'est Moussa Sissoko qui fait tomber Chelsea pour la première fois cette saison. Le Français a fait parler son physique, évidemment, mais aussi une très très grosse technique, avec une capacité d'éliminer sur sa première touche bluffante. 3 points.
    Dimitri Berbatov (Monaco) : Le Bulgare est de retour : contrôle velours, et extérieur du pied là où 97% des footballeurs auraient mis l'intérieur. 3 points.


    Lionel Messi (Barcelone) : Un triplé. Mais surtout le retour de ses chevauchées qui paraissent simples, mais qui vont vite, très vite. 3 points.
    Gervinho (AS Roma) : L'Ivoirien a permis à son équipe de remonter un handicap de deux buts avec des provocations incessantes. Un penalty obtenu et une passe dé. 3 points.
    Paulo Dybala (Palerme) : Il joue à Palerme, il est jeune, plutôt frêle, argentin, et s'en sort plutôt pas mal avec les ailes de pigeon. Avec son but contre le Torino, Dybala a largement de quoi être transféré pour 42 millions à la fin de la saison. 3 points.


    Eric Choupo-Moting (Schalke 04) : Avec son 1,90m, il a un coup spécial : des têtes qui paraissent facilement arrêtables, mais qui finissent au fond des filets, tranquillement. Il en a mis trois, pour que l'on ne dise pas que c'est dû au hasard. 3 points.
    Dimitri Payet (Marseille) : Encore une prestation parfaite du meneur de l'OM, qui rentre des petits ponts, dépose dans la boîte sur la tête de Gignac et finit avec un petit piqué dans le filet opposé. 3 points.

  • Il perd 1 point cette semaine


    Cristiano Ronaldo (Real Madrid) : Plonger pour obtenir un péno, après tout, ça fait partie du jeu. Mais contre un Celta Vigo qui pliera de toute façon, et pour le célébrer en feu comme si c'était un ciseau juste derrière, c'est vraiment moyen. -1 point.

    Le classement frisson, 8e journée


    1. Ntep (Rennes) : 14 points.
    2. Agüero (Manchester City) : 9 points.
    3. Fellaini (Manchester United) : 8 points.
    4. Lionel Messi (Barcelone) : 7 points.
    5. Neuer (Bayern), Neymar (Barcelone), Pastore (Paris) : 6 points.
    8. Hernanes (Inter Milan), Valencia (West Ham), De Bruyne (Wolfsburg), Reus (Dortmund), Gradel (Saint-Étienne), Ibrahimović (Paris Saint-Germain) : 5 points.

    14. Lucas (Paris), Balotelli (Liverpool), Ahamada (Toulouse), Cristiano Ronaldo (Real Madrid) : 4 points.
    18. Vargas (QPR), Diamé (Hull), Sterling (Liverpool), Beauvue (Guingamp), Halilović, Rakitić (Barcelone), Taïder (Sassuolo), Gourcuff (Lyon), Ben-Atira (Hertha Berlin), Carlos Eduardo, Bauthéac (Nice), Ferreira Carrasco, Berbatov (Monaco), Ivanović, Willian, Diego Costa (Chelsea), Torres (Milan AC), Abeid, Ayoze Pérez, Sissoko (Newcastle), Brahimi (Porto), Kroos, Isco (Real Madrid), Marchese, Matri (Genoa), Tévez, Pogba (Juventus), Godín (Atlético), Welbeck (Arsenal), Nkoulou, Thauvin, Payet (Marseille), Lloris (Tottenham), Diouf (Stoke), Guerreiro (Lorient), Krychowiak (Séville), Bolasie (Crystal Palace), Çalhanoğlu (Leverkusen), Peres (Torino), Gervinho, Ljajić (Roma), Choupo-Moting (Schalke 04), Dybala (Palerme) : 3 points.
    60. Palmieri (Bastia), Yanga-Mbiwa (Roma), Suárez (Barcelone) : 2 points.
    63. Gignac (Marseille), Digard (Nice), Thiago Silva (Paris) : 1 point.
    66. Cavani (Paris), Griezmann (Atlético) : -1 point.

    Comment sont attribués les points ?


    Une action dans le jeu : 3 points
    Une action hors match : 2 points
    Une déclaration : 1 point
    Pénalité : selon appréciation du jury

    Voir le classement de la journée précédente

    Par Romain Canuti
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    il y a 1 heure L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 8
    il y a 3 heures Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 24 il y a 5 heures Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 46 Hier à 18:30 La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    dimanche 14 janvier Le low-kick fou de Tony Chapron 59
    À lire ensuite
    Vive the BundesLigue 1 !