1. //
  2. //
  3. // Licenciement de Menezes

Qui sera le nouveau coach du Brésil ?

Depuis que Mano Menezes a été viré du poste d’entraîneur de la Seleção, tout le Brésil est en haleine, en attendant l’annonce de son successeur, qui ne sera connu qu’en janvier. Voici quelques pistes pour analyser les chances des candidats les plus crédibles.

Modififié
Luiz Felipe Scolari : le héros de 2002

Points forts :

Il semble taillé pour le job. En 2001, Felipão s’est retrouvé pratiquement dans la même situation. Un peu plus d’un an avant la Coupe du monde, il a pris en main une Seleção en plein marasme après les fiascos de Vanderlei Luxemburgo et Emerson Leão. Résultat : Ronaldo renaît de ses cendres en Corée et au Japon, et le Brésil remporte son cinquième titre de champion du monde. Pourquoi ne pas remettre ça avec Kaká dans le rôle du phénix ? Le milieu du Real, qui a plutôt pas mal joué lors des derniers matchs amicaux, ne serait sûrement pas contre un retour de celui qui l’a lancé dans le grand bain en 2002, alors qu’il avait tout juste vingt ans. Il compte aussi sur le soutien non négligeable de Marco Del Nero, influent vice-président de la fédé brésilienne (CBF).

Points faibles :

Depuis qu’il a quitté l’équipe nationale portugaise en 2008, Scolari accumule les échecs et le grand n’importe quoi. À Chelsea, il a tenu six mois, miné par les tensions internes avec les cadres du club londonien, notamment un certain Didier Drogba. En juillet 2009, il part prendre la maille à l’obscur Bundyodkor, en Ouzbékistan, emmenant dans ses valises Rivaldo, l’un des hommes de base du titre de 2002. En juin 2010, il juge que la plaisanterie a assez duré et retourne au Palmeiras, le club avec qui il a tout gagné de 1997 à 2001 avant de prendre les rênes de la Seleção. Manque de bol, cette fois, la mayonnaise ne prend pas et le bilan est catastrophique. Tout juste une petite Coupe du Brésil à se mettre sous la dent et une lamentable relégation au terme de cette saison. Cela dit, son échec avec le Verdão est aussi un de ses points forts dans la course au poste de sélectionneur : contrairement à certains de ses concurrents, il est libre comme l’air depuis qu’il s’est fait virer en septembre dernier.


Josep Guardiola : la touche sexy

Points forts :

Le style de jeu chatoyant du Barça fait rêver dans le monde entier et le Brésil ne fait pas exception à la règle. Tous les sites qui ont fait des sondages sur le net pour savoir qui serait le successeur idéal de Mano Menezes ont obtenu le même résultat : Pep arrive largement en tête. Pour Sportv et Lancenet, il remporte même plus de 60 % des suffrages, alors que Scolari, considéré comme le grand favori, peine à dépasser les 15 %. En plus, il vient de faire une déclaration d’amour à la Seleção qui n’a pas laissé les Brésiliens indifférents. Walter de Mattos Junior, patron du canard sportif Lance, affirme dans ses colonnes qu’une source proche de Guardiola lui a rapporté par téléphone la réaction du coach catalan quand ce dernier a appris que le poste était vacant : « La seule équipe au monde que j’accepterais d’entraîner dès demain serait la Seleção. Et je serai champion du monde avec le Brésil (le verbe est bien conjugué au futur, pas au conditionnel). »

Points faibles :

Pep risque de se heurter aux réticences de certains qui verraient d’un mauvais œil le fait de nommer pour la première fois un sélectionneur étranger à la tête de l’équipe nationale justement pour le Mondial que le Brésil s’apprête à jouer à domicile. Le premier d’entre eux : José Maria Marin, président de la fédé, qui a affirmé publiquement après la défaite en finale des JO de Londres que tant que durerait son mandat, il serait « pratiquement impossible » qu’un non-Brésilien occupe le poste. « Nous avons gagné cinq titres avec les nôtres et je leur fais totalement confiance » , avait-il martelé avant d’avouer que Guardiola était « un très bon entraîneur » . En plus de faire face à cette adversité, Pep va devoir convaincre qu’il est capable de révolutionner le jeu de la Seleção en moins d’un an et demi alors qu’au Barça, il s’est appuyé sur des années de culture du tiki-taka inculquée dès le biberon aux gamins de la Masia.


Muricy Ramalho : le mentor de Neymar

Points forts :

En 2011, il a eu la bonne idée de signer au Santos, le club de Neymar, la jeune pépite de 20 ans sur qui reposent déjà tous les espoirs de la Seleção. Le moins qu’on puisse dire, c’est que ce coach bourru a fait du bon boulot au sein de l’ancienne équipe de Pelé. Il a remporté deux championnats paulistes, une Copa Libertadores et une Supercoupe d’Amérique du Sud. Et surtout, depuis l’arrivée de Muricy, le minot à la crête est moins fou-fou, a moins tendance à se jeter pour obtenir des coups francs et n’en est que plus redoutable pour les défenses adverses. Avant même de prendre les rênes de Santos, l’ancien attaquant qui s’est illustré au Mexique au début des années 80 alignait déjà un CV long comme le bras au Brésil. De 2006 à 2010, il s’est adjugé quatre titres de champion national sur cinq possibles, trois avec le São Paulo FC et un avec Fluminense. Il a aussi un autre atout non négligeable : c’est le favori de José Maria Marin, le nouveau grand manitou de la CBF.

Points faibles :

En 2010, il était l’un des premiers choix pour succéder à Dunga après le fiasco du Mondial en AfSud, mais avait poliment décliné l’offre, soi-disant pour honorer ses engagements envers Fluminense. Aujourd’hui, il est toujours sous contrat avec Santos et ses dirigeants n’ont absolument pas l’intention de le laisser filer. Cela dit, début 2011, il ne s’était pas gêné pour claquer la porte du Flu sous prétexte que le club carioca avait des installations pourries (c’est vrai que des rats ont été retrouvés dans les vestiaires). Quelques semaines plus tard, il signait à Santos histoire de faire ami-ami avec Neymar et Ganso, étoiles montantes de la Seleção. Et s'il avait tout simplement flairé le traquenard en 2010 et laissé Mano Menezes aller au casse-pipe pour revenir sur le marché juste au bon moment pour mener le Brésil à la Coupe du monde ?


Tite : la filière Corinthians

Points forts :

Comme Mano Menezes avant lui, il a obtenu d’excellents résultats avec Corinthians, l’un des clubs les plus populaires du pays. Mieux encore, en juin dernier, il a remporté la Copa Libertadores, que le Timão attendait depuis toujours, six mois après le titre de champion du Brésil. Sans avoir de grandes stars sous la main, Tite a formé un groupe compact, vrai rouleau compresseur, qui est venu à bout du Santos de Neymar en demi-finale du tournoi continental. Il a aussi lancé la doublette Paulinho-Ralf, la plus belle paire de milieux défensifs du pays, sachant que le premier a toutes les chances d’être titulaire lors du Mondial de 2014. Tite a le soutien précieux d’Andrés Sánchez, directeur des équipes nationales et ancien président de Corinthians.

Points faibles :

Tite est loin d’avoir le même vécu que ses concurrents au plus haut niveau. En plus, certains médias brésiliens ont laissé entendre qu’il serait considéré comme un candidat crédible uniquement s’il devenait champion du monde des clubs avec le Corinthians en décembre. OK, Chelsea n’est pas au top en ce moment, mais quoi qu’il arrive, c’est un peu bizarre de mettre cette compétition bidon en balance pour l’attribution d’un poste aussi important que celui de coach de la Seleção.


Luis Inacio Lula da Silva : le président

Points forts :

Leader hors pair, il a un charisme et une cote de popularité à faire pâlir d’envie les plus grands cracks du foot. Président de la sixième puissance mondiale pendant huit ans alors qu’il n’a en poche qu’un CAP de tourneur-fraiseur, il vendait du tapioca dans les rues au fin fond du Pernambouc pour survivre alors qu’il était tout juste âgé de cinq ans. Rien de tel qu’un bel exemple d’ascension sociale pour motiver les joueurs. En plus, il a montré que, quand il se mêlait de foot, il obtenait pratiquement tout ce qu’il voulait. Après tout, il a bien réussi à faire financer près des deux tiers du coût de construction du nouveau stade de son Corinthians chéri par des fond publics. Comment ? En l’imposant comme enceinte officielle de la Coupe du monde, au détriment du Morumbi, qui appartient au rival São Paulo FC.

Points faibles :

Depuis son cancer du poumon, il a perdu ses cheveux et sa barbe mythique et ressemble à Jean-Pierre Coffe. En plus, sa voix ne porte plus comme avant. Et surtout, comme la présidente actuelle Dilma Roussef, il ne peut pas piffrer José Maria Marin, à qui on attribue un passé sulfureux au temps de la dictature militaire. Quoi, il n’a aucune expérience dans le foot ? Et alors, c’est bien connu, le Brésil compte plus de 190 millions de sélectionneurs.

Par Louis Génot, à Rio de Janeiro
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


mouss'o'choc Niveau : District
Allez je me lance, je mets une pièce sur Ramalho.
Oui, j'aime les paris très risqués ...
Mon boss vient de se faire virer, je pense que Guardiola va bientôt le remplacer...
Hallucinant comme le mec est annoncé partout, et ne va aller nulle part...
mackallaway Niveau : CFA2
Tellement énorme Lula selectionneur!
Bon sinon, Scolari semblait avoir de l'avance au dernier pointage, maintenant, je ne suis pas sur qu'il réédite la victoire de 2002 vu son parcours depuis quelques années. En revanche, Guardiola à la tête de la Selecao, ça aurait de la gueule
judaskiss Niveau : CFA2
et domenech ? il pue de le gueule ?
Jack Facial Niveau : CFA
Note : 1
Guardiola à la tête de la Seleção et qui devient champion du monde en juillet 2014 : le rêve humide de tout footix
Guardiola selectionneur du brésil ? n'importe quoi, les brésiliens n'ont pas besoin de coach étranger pour gagner de copa del mundo. Ca sera un mec du pays et c'est tout, rien a foder des espagnols
OuinOuinOuin Niveau : Ligue 1
Domenech. Football Champagne.
Jamais une sélection n'a remporté la coupe du monde avec un entraineur étranger. Mais même si Guardiola y arrivait les rageux viendraient encore nous expliquer qu'ils attendent de voir ce qu'il ferait avec la Norvège parce que "c'est trop facile d'entraîner les meilleurs; ma grand-mère l'aurait fait etc"
Jack Facial Niveau : CFA
Note : 1
@Keano

Quitte à faire ton footixinho©, évite de massacrer la langue de Vinicius de Moraes et laisse tomber la langue de Ricky Martin : copa DO mundo et non pas "del mundo", fuder et non pas "foder"...
Mais non, ce qu'on nous dit pas, c'est que R9 est en train de passer ses diplômes de coach en accéléré, et que c'est le meilleur buteur de l'histoire de la World Cup qui va être leur coach! :D
Beau boulot d'investigation, on a retrouvé JP Raffarin
Guardinho Niveau : CFA2
Je les sens PAS DU TOUT pour 2014, nos amis Brésiliens...
Quand ils font un résultat, c'est parce qu'ils ont des tauliers qui débarquent en mode commando, le sélectionneur n'a rien à voir là-dedans, ou si peu (le minimum de psychologie pour maintenir un semblant d'équilibre au milieu de tous ces égos hypertrophiés).

L'actuelle sélection est talentueuse, on l'a vu aux JO, mais elle ne peut pas (encore) s'autogérer, ils sont trop inexpérimentés.

Donc ils peuvent bien mettre n'importe qui comme sélectionneur, ça ne marchera pas, point. :-)
Je vous rassure SoFoot, pour ce qui est de serrer des paluches souillées par la dictature, l'ex-nouveau-futur président barbu s'en bat les steacks tant qu'il y a des sous-sous à la clé! Felipe, Felipe, Felipe... Et pas de Corinthianos juste pour l'ennuyer!
je met une pièce sur mourinho, il parle portugais en plus d être un super dénicheur de talent
Sinon Raymond Domenech est libre...
Arretez toutes ces conversations de puceaux, ce sera Felipao point barre!
Tous les gens serieux le savent.
Ce site est infecté de puceaux.
ficelle_du_69 Niveau : District
Cela va se jouer entre A.Perrin et Guy Lacombe
L7argouss Niveau : DHR
Et Santini, vous oubliez Santini!

Muricy Ramalho est le mieux placé objectivement, il ramènera Anelka en tant qu'assistant, vu qu'il a entrainé le Shanghai Shenshua
Panam all starz Niveau : Loisir
@ messi enano :

Tous les jours je lis les articles de ce site, et tous les jours tu te permets d'insulter des gens qui ont très certainement des connaissances footballistiques qui te dépassent. En tout cas, je relève dans tous tes postes le mot "puceau" qui a l'air de t'obseder, une sorte de frustration très certainement.
Tout comme toi je déplore le nombre croissant de footix qui migrent en provenance de l'équipe, pour autant je n'insulte personne. Et bien figure toi qu'après m'avoir saoulé pendant de longs moments avec le nombre impressionnant d'insultes et de débilités que tu déblatère, je vais faire une exception : NTM FDP.
Ca fait du bien
Hier à 21:30 La belle ouverture du score de Liverpool 13 Hier à 17:57 Macron s'est invité à la Commanderie 23
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 11:20 Un mercato raccourci en Premier League ? 26 Hier à 11:16 Gignac donne son nom à un tigre 21 Hier à 08:48 Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6
lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 41 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 28 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16
À lire ensuite
Le Barça plie la Liga