1. //
  2. // Sélection portugaise
  3. // Départ Bento

Qui pour succéder à Paulo Bento ?

Paulo Bento a résisté à une raclée de l'Allemagne et à un nul contre les États-Unis, mais pas à une défaite humiliante face à l'Albanie. Le désormais ex-sélectionneur portugais et la Fédération portugaise de football ont décidé de mettre un terme à leur coopération d'un mutuel accord. Mais le soulagement est de courte durée. Car il faut à présent lui trouver un successeur digne de ce nom. Qui sera l'heureux élu ?

Modififié
17 21
  • Jesualdo Ferreira


    Un vieux. Il a entraîné les trois « grands » portugais avec comme point culminant son passage au FC Porto. Malgré tout, ses récentes expériences (Sporting et Braga) sont négatives, bien qu'il ait presque réussi à sauver l'honneur des Leões à la fin de la saison 2012-2013. Son âge avancé ne lui permet sans doute plus de supporter la routine classique d'un entraîneur de club, mais tenter une expérience de sélectionneur ne serait pas impossible pour celui que beaucoup appellent « o professor » . Mieux, elle ferait sens. Car prendre les rennes de l'équipe nationale constituerait l'ultime étape d'une carrière aboutie pour Jesualdo. D'autant que l'intéressé a déjà bossé à la FPF par le passé. Enfin, l'ancien champion du Portugal est aussi un révélateur de talents, un vieux sage qui a le don de lancer des jeunes dans le grand bain (Falcao, Fernando, Hulk ou encore Bruno Alves ont tous explosé sous sa tutelle). Et ça tombe plutôt bien, car le Portugal regorge d'espoirs qui ne demandent qu'à avoir leur chance chez les grands.

  • Fernando Santos


    C'est l'autre nom qui revient sans cesse depuis les dernières semaines, voire les derniers mois dans la bouche des Portugais. Dernier Lusitanien hellénophile depuis 2004, l'entraîneur de 59 possède l'un des plus gros CV de son pays. Avant de remporter une Coupe nationale et d'être élu entraîneur de la décennie en Grèce, Fernando Santos avait déjà gagné le championnat portugais et la Coupe, ainsi que la Supercoupe du Portugal. Et si sa dernière expérience au pays s'était mal terminée à Benfica - limogé alors qu'il restait sur une série de 22 matchs sans défaite -, sa cote auprès de ses compatriotes est remontée en flèche après ses deux campagnes positives avec l'équipe nationale grecque. S'il a qualifié la Grèce pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde, il devrait logiquement être capable de redresser la barre avec la Seleção. Sans doute. Sauf que Santos a dit vouloir entraîner un club après sa belle aventure grecque. Pire que cela, il doit purger une suspension de huit matchs à un moment où le Portugal a besoin d'un homme fort sur le banc.


  • Manuel José


    Voilà trop d'années qu'il flingue la FPF et les sélectionneurs qui passent depuis son Afrique ou son Algarve sans que personne puisse l'atteindre en retour. De Scolari à Paulo Bento en passant par Carlos Queiroz, tout le monde en a pris pour son grade. Pour celui qui a fait le bonheur d'Al-Ahly, ils ont tous été trop gentils, trop arrogants, trop incompétents pour ce poste. Mais l'heure est venue pour le mister de se mouiller et de tenter sa chance, de prendre des risques. Comme ça, si ça marche, il aura une autre excuse que son palmarès pour donner des leçons. Et puis si ça foire, tant pis. Il restera une énigme pour le foot portugais, mais un héros de l'autre côté de la Méditerranée.

  • Vítor Pereira


    Pas grand monde ne l'aime. Que ce soit au Portugal (surtout du côté de Lisbonne) ou en Arabie saoudite, où il a passé son temps à gueuler sur les journalistes locaux dans un anglais peu académique (mais très marrant). Ils ne sont pas plus nombreux à vouloir le voir succéder à Paulo Bento. Pourtant, il a remporté deux fois le championnat du Portugal et autant de fois la Supercoupe - certes de manière dégueulasse - en deux années de contrat avec le FC Porto, et mis Jesus à genoux. Un faiseur de miracles, que demander de plus ? (NB : en cas de nomination de Vítor Pereira, il ne serait pas impossible de voir Kélvin porter le maillot portugais dans les années à venir).

  • Luiz Felipe Scolari


    Des rumeurs annoncent l'arrivée imminente d'un sélectionneur étranger sur le banc du Portugal. Qui d'autre que Luiz Felipe Scolari pour venir à la rescousse de la Seleção das Quinas et vice versa ? Passé de héros à zéro dans son pays, le Brésilien a à cœur de prouver qu'il n'est pas cramé. Et puis les équipes sans numéro 9, il connaît. Passer de Fred et Jô à Éder et Nélson Oliveira ne devrait pas être trop compliqué pour le finaliste de l'Euro 2004. Sans compter qu'il connaît Cristiano Ronaldo par cœur et que cela pourrait bien lui être utile dans le cas présent. Reste plus qu'à trouver un accord pour résilier son contrat avec le Grêmio, où il a signé juste après le Mondial. Pas évident.


  • Leonardo Jardim


    Qui a dit que l'AS Monaco avait touché le fond ? Agacé par le départ de Radamel Falcao (et de la moitié de l'équipe) pendant le mercato estival, Leonardo Jardim ne sait plus s'il doit continuer son aventure sur le Rocher. De plus, le « Madeirense » a eu une vision dans laquelle une multitude de supporters monégasques envahissait le rond central du stade Louis-II après une défaite lamentable contre Caen (0-4) en brandissant des pancartes « Jardim, démission » . Pour ne pas avoir à en arriver là, l'entraîneur éphémère a recours aux talents de Jorge Mendes, qui, en bon dieu du football, a le droit de faire ce qu'il veut et réussit donc à le placer à la tête de la Seleção. Pour accéder à l'Euro, le Portugal n'a pas forcément besoin de la première place de sa poule. Heureusement, car Jardim n'a rien de mieux à offrir qu'une deuxième place. Comme d'habitude.

  • José Mourinho


    Coup de théâtre à Stamford Bridge. José Mourinho se casse de Chelsea sans prévenir pour réaliser le rêve de tous les Portugais. Le Special One est nommé sélectionneur et convoque 378 journalistes venus des quatre coins du monde pour sa première conférence de presse réalisée en portugais, français, anglais, italien, espagnol et mandarin. « Je serai champion d'Europe et champion du monde. Sans Cristiano Ronaldo. » Furieuse, la star du Real prend immédiatement sa retraite internationale, et Michel Platini monte au créneau. Non, pour de vrai, Michel Platini s'en tape, mais l'affaire tourne au drame national jusqu'à ce que tout le monde se rende compte que le Mou a réussi à qualifier le Portugal avec seulement des victoires, une défaite et plein de cartons jaunes. Pas de barrages pour la première fois depuis la dernière période glaciaire, donc. Les piliers de son équipe s'appellent Ricardo Carvalho, Tiago, Ricardo Quaresma et José (le chauffeur du bus de l'équipe). Génie.



    Par William Pereira
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    C'est quoi cette histoire avec Kélvin ?
    Felpr A-Contre-Pied Niveau : District
    Il a subi un sacré revers, Paulo Benneteau.

    Paulo Benco n'était pas le bon Poulain sur lequel miser.

    Voilà, j'ai fait mon quota pour la journée. Désolé.
    Felpr A-Contre-Pied Niveau : District
    Il a subi un sacré revers, Paulo Benneteau.

    Paulo Benco n'était pas le bon Poulain sur lequel miser.

    Voilà, j'ai fait mon quota de la journée. Désolé.
    Felpr A-Contre-Pied Niveau : District
    Ah merde. Désolé pour le double post.
    Felpr A-Contre-Pied Niveau : District
    Prendre les "rênes" et non les "rennes". Le seul qui prend les rennes, c'est le Père Noël. Et Philippe Montanier.
    Pourquoi pas Jorge Jésus, ils auraient de grande chance d'atteindre l'éden... ok je sors
    AirForceOne Niveau : CFA2
    Carlos Quieroz Luis Figo Linda de Sousa Lio que des noms mythiques !
    tony_montana Niveau : Loisir
    Pour la légende de la photo j'aurai plutôt mis "dans le language des signes, ça veut dire "ça pue la merde""
    Claude le Gentil Niveau : CFA
    Message posté par tony_montana
    Pour la légende de la photo j'aurai plutôt mis "dans le language des signes, ça veut dire "ça pue la merde""


    Il imite pas la moustache d'un certain dictateur ?

    (point godwin atteint, dsl)
    Faut toujours qu'on se tape les bonnets d'âne .. Entre a choisir un vieux sénile dégouté de n'avoir jamais occupé un poste qui lui était tant destiné ( Manuel José ), un dégomeur de journalistes qui a passé 6 mois a se faire comprendre au Qatar en les insultant et deux années précédentes a avoir miné le vestiaire de Porto ou alors l'entraineur du "presque " si souvent reconnu au Portugal et que vous avez oublié de citer ( José Peseiro ) , je choisis le sosie numéro 1 de Joe Dassin, par son CV et sa faculté a renouveler les équipes Fernando Santos, ( mais bon amis Portugais préparez les oreillers pour les matchs, on risque de bien s'endormir devant son plan de jeu ) !!!

    Soyons fou, pourquoi pas un comité de Selection comme en 1966, José Mourinho, Jorge Jesus, AVB .. aaaaah

    Richard_Gotainer Niveau : DHR
    Quelle question !!
    Jorge Mendes bien évidemment.
    DIMITRI-SUR-LE-DON-S04 Niveau : Ligue des champions
    Domingos Pacienca? Il y a deux-trois ans c'était encore la la star montante des coachs portugais. Bon il a fait de mauvais choix après Braga, mais bon...

    Sinon un jeune premier. Jorge Costa et Sergio conceiçao ont réussi leurs débuts en tant que coach, pourquoi pas?

    Mais bon, ca va sans doute se jouer entre Jesualdo Ferreira et Santos je suppose. Ils sont libres, ils ont des références, de l'expérience, tout concorde.
    j'espere que la FPF nous va pas ressortir Artur Jorge (qui a merdé les qualif de l'euro 92 et la cdm 98) ou pire Antonio Oliveira (quart de finale de l'euro 96 et élimination au 1er tour de la cdm 2002) voir Jaime Pacheco (qui d'après Mourinho "ne possède que 2 neurones")

    les meilleurs ne sont pas libres (mourinho, jesus, avb) alors pourquoi pas Rui Jorge qui fait un travail remarquable avec les -21... s'il ya bien quelqu'un qui pourrait lancer des jeunes c'est bien lui. mais bon, il faut des resultats immédiats et la fpf voudra assurément un entraineur confirmé (pitié pas Vitor Pereira...)


    Message posté par DIMITRI-SUR-LE-DON-S04
    Domingos Pacienca? Il y a deux-trois ans c'était encore la la star montante des coachs portugais. Bon il a fait de mauvais choix après Braga, mais bon...

    Sinon un jeune premier. Jorge Costa et Sergio conceiçao ont réussi leurs débuts en tant que coach, pourquoi pas?

    Mais bon, ca va sans doute se jouer entre Jesualdo Ferreira et Santos je suppose. Ils sont libres, ils ont des références, de l'expérience, tout concorde.


    tout ceux que tu cites viennent de prendre en main un club.

    sinon Jesualdo serait pas un mauvais choix. il est libre et c'est un bon coach. fernando santos a une longue suspension a purger et ça c'est pas bon pour lui.

    ya aussi Paulo Sousa (actuellement a Bâle) qui peut-etre une bonne solution.
    mixmaster Niveau : DHR
    Ben dis-donc, ça fait pas rêver ! Je veux Luis Figo pour le charisme ou Paulo Futre pour la rigolade !
    mixmaster Niveau : DHR
    Message posté par vitor
    j'espere que la FPF nous va pas ressortir Artur Jorge (qui a merdé les qualif de l'euro 92 et la cdm 98) ou pire Antonio Oliveira (quart de finale de l'euro 96 et élimination au 1er tour de la cdm 2002) voir Jaime Pacheco (qui d'après Mourinho "ne possède que 2 neurones")

    les meilleurs ne sont pas libres (mourinho, jesus, avb) alors pourquoi pas Rui Jorge qui fait un travail remarquable avec les -21... s'il ya bien quelqu'un qui pourrait lancer des jeunes c'est bien lui. mais bon, il faut des resultats immédiats et la fpf voudra assurément un entraineur confirmé (pitié pas Vitor Pereira...)




    C'est pas Artur Jorge qui a merdé pour les qualifs de la CdM 98, c'est Marc Batta !
    Pourquoi pas pauleta ? Ça serait très audacieux, mais il bénéficie d'une véritable adoration , et pourrait commencer le renouveau du Portugal
    oliver e benji Niveau : DHR
    Message posté par Chopper77
    C'est quoi cette histoire avec Kélvin ?


    Ok j'ai l'honneur de te raconter cet événement.

    C'est celui qui a offert un championnat à Porto à l'avant dernière journée contre Benfica en marquant le but de la victoire à la 92ème minute.

    Je mets une vidéo, mais c'est pour mon plaisir et celui d'autres supporters (frissons garantis):

    http://www.youtube.com/watch?v=aOqGMCWdRMc
    Et Helena Costa bordel !? Elle te ferait le ménage dans tout ça...
    Message posté par Moudma
    Pourquoi pas pauleta ? Ça serait très audacieux, mais il bénéficie d'une véritable adoration , et pourrait commencer le renouveau du Portugal


    Punaise toi t'as lu ds mes pensées !!! L'aigle de s Açores, le meilleur buteur du PSG, Pedroooooooo Migueeeeeeeeeel Pauletaaaaaaaaaaaaaa! :D En mm tps, il pourra donner des conseils aux attaquants vu qu'ils en ont grand besoin :)
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    17 21