Qui pour remplacer Villas-Boas à Chelsea ?

Le « Special Two » voulait son gros chèque, il l’a eu. Roman Abramovitch a cédé. Et comme on en est plus à un près, il va maintenant falloir trouver un nouveau technicien à mettre sur le banc, à la place d'André Villas-Boas.

Modififié
13 16
Roberto Di Matteo
Comme un clin d’œil du destin, Chelsea s’est crashé à West Bromwich Albion, le club coaché par l’Italien l’an dernier. Les ritals chez les Blues, ça marche, Vialli et Zola peuvent en témoigner. Comme Ciro Ferrara l’avait fait à la Juve, Di Matteo peut donc être l’ancien joueur qui redonne le sourire dans un vestiaire ravagé. Par contre, s’il reste trop longtemps en poste, ça va se voir que le costume est trop grand, il va dire qu’il encaisse les coups comme Rocky à chaque conférence de presse, et ça va faire perdre un an à son club. Il ne faudra pas longtemps à Terry, Lampard et Ashley Cole pour le surnommer « l’Adjoint  » . La mission s’arrêtera en juin. Et après ?

José Mourinho
Il en a marre de l’Espagne, il veut retrouver la Premier League. Ça tombe bien, le banc du stade où l’on scande son nom à chaque match vient de se libérer. C’est simple, non ? Sauf que Mourinho n’aime pas les vieux encombrants. Une de ses conditions pour signer à Madrid était de dégager Raul et Guti. Il n’hésitera pas à faire de même cette fois-ci. Et il ne faudra pas longtemps à Terry, Lampard et Ashley Cole pour le surnommer « le Traître » . Sans compter que Mourinho sera sans cesse comparé par les tabloïds à… lui-même, lors de son premier passage. Pas un cadeau.

Pep Guardiola
Il est en fin de contrat en juin, et a ouvert la porte à un départ. Guardiola, l’apôtre du beau jeu, un sacré rêve pour Abramovitch, qui n’osait jamais trop se l’avouer. Sauf que la mayonnaise est loin de prendre. Les passes courtes, ce n’est pas vraiment la tasse de thé d'Obi Mikel ou de Malouda. Et le vestiaire n’a pas oublié la « fucking disgrace » de 2009. Il ne faudra pas longtemps à Terry, Lampard et Ashley Cole pour le surnommer « Claude Onesta » . Si joueur, Pep n’est jamais passé par la Premier League, ce n’est peut-être pas un hasard.

Rafael Benitez
Le technicien espagnol n'a toujours pas digéré son passage à l'Inter. Pour se venger, il veut convaincre Abramovitch qu'il peut enfin triompher sur les terres de Mourinho. Sauf qu'il va devoir faire face à un vestiaire qui a appris à le détester, à le voir comme un adversaire. Il ne faudra pas longtemps à Terry, Lampard et Ashley Cole pour le surnommer « Ranieri » , avec un R bien raclé, ce qui n'augure rien de bon. Et puis tant qu'à avoir un jeu ultra-défensif, autant avoir un entraîneur qui a un peu de classe sur le banc.

Frank Rijkaard
Autre vieux rêve d’Abramovitch, qui s’était surpris à applaudir lors de la victoire de Barcelone à Stamford Bridge l’année du sacre en Ligue des Champions de Ronaldinho. Près de quinze ans après le passage de Gullit sur le banc des Blues, Rijkaard retrouverait l’ivresse des sommets européens, lui qui s’est un peu perdu en Turquie et en Arabie Saoudite. Pas facile d’ailleurs de se remettre de
telles expériences. Il ne faudra pas longtemps à Terry, Lampard et Ashley Cole pour le surnommer « Football Manager 2006 » . Certes c’est toujours mieux que Van Basten mais bon…

Didier Deschamps
L’an dernier, DD a auditionné pour devenir coach de Chelsea. Il était aussi annoncé du côté de la Roma. On lui a préféré de jeunes coachs qui en jettent. Résultat, les deux clubs perdent leur année alors que la Dèche va ramener une nouvelle coupe de la Ligue à l’OM et le scalp de l’Inter en Ligue des champions. Puis avoir un propriétaire russe, ça ne lui fait pas peur. Mais attention, il risque de vite bouder si quelqu’un propose de recruter des joueurs à sa place. Il ne faudra donc pas longtemps à Terry, Lampard et Ashley Cole pour le surnommer « José Anigo » . En même temps, les indemnités de départ seront moins importantes.

Roman Abramovitch
Entre le départ d’Ancelotti, le débauchage de Villas-Boas et le licenciement de ce dernier, Roman a mis près de 40 millions d’euros sur la table. Alors merde, tant qu’à faire, autant mettre soi-même les mains dans le cambouis. Mis en confiance par la réélection de Poutine, il rappelle Ray Wilkins, l’ancien adjoint historique, se rabiboche, et se met à côté de lui sur le banc. Au moins, Terry, Lampard et Ashley Cole ne vont plus la ramener.


Par Mario Durante
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Article sympa et drôle. José, reviens nous !
"rafael benitez: le technicien italien".. ah bon!
esteban007 Niveau : DHR
Meme si le débat n'est plus la, je pense qu'il ne fallait pas le virer.

Soit tu fais une confiance totale à un type que t'as payé 15M€ et tu lui donnes les clefs d'un projet que t'évalue au bout de 2 ans soit c'est pas la peine.

Ok il a ses defaults(gestion des anciens, préférence pour les lusophones etc... mais bon..)

Et puis qui sait? si l'année prochaine il t'aurait gagné l'Europa league, le titre et une coupe, on aurait vite oublié cette année! Mais bon on le le saura jamais.

Pour être + fidèle à l'article, José revient nous, on va faire des matchs bien dégueulasse, on enchaînera les 1-0 tout pourri à l'italienne mais au moins on gagnera des titres et c'est ça l'essentiel?

Quand je vois ce que Rafa l'espagnole et non l'italien, pour l'auteur de l'article, a fait à l'inter, ça me laisse perplexe quand meme..
Di Matteo a du talent. Il va peut-être bien s'imposer.

Mais bon, j'ai l'impression que Chelsea, c'est fini, de toute façon.

La vieille garde est has been. Les recrues sont nases. Abramovich a beau être richissime, il ne peut pas acheter une équipe qui joue bien au foot. Ça se fait patiemment. Fric ou pas, y'a pas de secret.
Bien vu pour Rijkaard, je sens que ça va être lui.

J'ai vu d'autres idées ici http://goo.gl/x6Rzz
Shevchenko Niveau : CFA2
J'avoue, j'ai ri :

Il ne faudra pas longtemps à Terry, Lampard et Ashley Cole pour le surnommer « Football Manager 2006 ».
Ça arrive juste la semaine où Mourinho achète une baraque à Londres...

What a coincidence...
aswinning_11 Niveau : Ligue 2
Mourinho voudra pas entrainer une équipe sans étoile ou avec des étoiles tombantes. Donc à moins qu'il ne transfère cinq Madrilènes, il n'a rien à y faire.
Aux dernieres nouvelles, AVB recevra l'integralite de son salaire (il avait un contrat de 3 ans) soit... 11 millions de livres, soit plus de 13 millions d'euros!! C'est un genie!
Le mec aura ete inflexible avec la vieille garde (inutile) de son equipe qui a pourri son vestiaire et lui aura coute sa tete. Certains ne lui obeissaient plus lors des entrainements. Le boss a tranche et a prefere garde les mutins Terry, Lampard, Cole, Essien et Cie plutot que de se faire trancher la tete par les fans blues. 13 millions valent toujours mieux qu'un egorgement!
Torres ne vaut rien, une des plus grandes arnaques de l'histoire du foot, comme Sheva d'ailleurs, autre choix du boss...
Quant a Mata, choix exclusif d'AVB, il a prouve etre le meilleur joueur de l'equipe, dans le top 3 de la PL.
Cette equipe est a la derive, AVB etait son seul salut pour un projet neuf et ambitieux. Mais on ne fait pas du neuf avec du vieux.
Les Blues vont le regretter tres longtemps...
esteban007,

Chuis à peu près d'accord avec toi, à part sur deux trucs.

D'abord, c'est pas la première fois que je le lis sur ce site, la prétendue préférence d'AVB pour les lusophones. Je me demande d'où elle sort celle-là, même si en observant, ça peut paraître un fait. Mais alors pourquoi laisse-t-il un Alex partir? Il est anglophone? Peut-être que les lusophones sont les plus à même de comprendre et mettre en pratique le jeu haut qu'il a essayé de mettre en place, non? Mais comme Chelsea a passé des années à jouer bas, bah, on gomme pas les vieilles habitudes comme ça. La lusophonie, c'est un argument à la con* (qui ressort un peu trop ces derniers temps, y compris au RM, mais bon, là y'a l'ambivalence Espagne-Portugal+relations Mendes-Mourinho qui entrent un peu en jeu, ce qui rend la chose un peu plus légitime).

Quant aux 1-0 tout pourris de Chelsea durant le passage de Mourinho à Stamford Bridge, ça me fait doucement rigoler. 80% des matches étaient gagnés avec 2 ou 3 buts d'écart! On a toujours parlé de jeu défensif, mais il me semble que les chiffres démontrent bien à quel point Chelsea marquait des buts à cette époque là. Alors j'me marre.

Sinon article sympa. Sauf que je vois mal le Mou aller à Chelsea ; ça parle, ça parle, mais il restera au RM, du moins j'espère, pis y'a MU qui appelle du pied avec SAF qui ne veut pas raccrocher tout de suite... A suivre. Benitez, s'il veut aller se rétamer une nouvelle fois, c'est l'occasion rêvée par contre!
Bon, 80% de matches avec 2 à trois buts de différence, j'ai été un peu vite. ais :

- 2004-2005 : 38 match, 72 buts pour, 15 contre, seul Arsenal fait mieux en but marqué ; 95 points au total, record en Premier League et 1e division anglaise, rien que ça.
- 2005-2006 : 38 matches, 72 buts pour, 22 contre, 91 points ; seul MU marque autant de but mais en encaisse plus.
- 2006-2007 : 64 pour, 24 contre, MU champion avec 83 buts pour et 27 contre.

Les 1-0 tout pourris, c'est loin d'être vrai.
Essais de t'y faire Hem!
Ce sont les legendes urbaines sur le Mou.
-jeu ultra defensif de bourin
-degage tjr après un titre majeur
-etoo lateral gauche pdt 2 ans
esteban007 Niveau : DHR
Hem69,

Pour les Lusophones, je ne fais que lire la presse et constater les compo d’équipes.
Apres on peut tjrs trouver des contre exemples, tu me parles d'Alex, je pourrais te parler de Bosingwa qui a été parfois sorti de l'équipe sans que l'on sache trop pourquoi.

Par contre quand j'entends David Luiz qui la ramène dans la presse en parlant de Franck Lampard comme il l'a fait, je me dis qu'il a pris une sacré confiance celui la, pour un type qui n'a encore rien montré chaque fois qu'il est aligné et au contraire qui pour moi est une sacré arnaque! Tout ça pour dire que cette confiance elle doit bien venir de quelque part. Enfin bon.....

Quant aux matchs sous l'air Mou, tu peux me sortir toutes les stats que tu veux mais le plaisir était inexistant à cette époque, enfin si à la fin de l'année quand on celebrait les titres.
Mais à moins d’être un fan du catenaccio, ne me dit pas que l'on ne se faisait pas chier à mort! Ca tout le monde le reconnait mais ce que tu comprends pas c'est que ce n'est pas un reproche, c'est un style de jeu qui a porté ses fruits et à la fin il n'y a que les titres que l'on retient.
De mémoire je pense meme que les blues avaient le record de 1-0 ds le championnat à un moment et Stephane guy rappelait que sur la saison 2005-2006, sur 38 matchs, Chelsea en a fait 25 sans prendre de buts!!
Ca montre le style de jeu, mais la encore, c'est la marque Mou et tant qu'il y a des titres à la fin, jmen tape!

Donc revient Mou, on va kiffer de nouveau d’être respecté en Europe et la mettre profond à Guardiola! lol
fab le coach Niveau : District
il reste Domenech et guy "la moustache" lacombe pour leur 1ère expérience d'entraineur en Angleterre
Pour les compos d'équipe, on peut leur faire dire ce qu'on veut. S'il a sorti Bosingwa quelques fois, c'est bien que c'est parce qu'il n'avait pas sa place. Quant à Luiz, bah, en arrivant à Chelsea l'année dernière, il a reçu pas mal d'éloges après un passage à Benfica où ces dernières pleuvaient aussi ; je me rappelle de quelques matches qu'il a résolu sous l'ère Ancelotti aussi. Pas par 10aines, c'est sûr.

Bon, j'avoue que j'avais pas compris ton point de vue sur Mou, je l'avais pris à contre sens. Le reste est subjectif : j'ai jamais aimé les équipes italiennes et j'ai jamais vu ce style au sens strict dans son Chelsea : ok, c'était bien cadenassé derrière, mais y'avait de l'intensité, le ballon montait vite, moi je trippais bien. Je crois que j'arrive encore à savoir si j'aime un style ou pas indépendamment de la nationalité des joueurs ou de l'entraîneur.

Pour les 1-0, 25 matches sans prendre de buts ne veut pas dire gagnés 1-0! Tu veux les stats pour cette saison? 2005-2006 :
- 5 matches gagnés sur le score de 1-0 (10 la saison précédente);
- 8 matches gagnés avec 1 but d'écart, de 1-0 à 3-2 (12 la saison précédente, de 1-0 à 2-1);
- 12 matches gagnés avec 2 buts d'écart, de 2-0 à 4-2 (8 la saison précédente, de 2-0 à 3-1);
- 5 matches gagnés avec 3 buts d'écart, de 3-0 à 4-1 (4 la saison précédente, 3-0 à 4-1);
- 2 matches gagnés avec 4 buts d'écart, soit 4-0 et 5-1 (4 la saison précédente sur les scores de 4-0).
Et ayant compté viteuf, il me manque 2 victoires pour arriver aux 29 de la saison 2005-2006, 1 pour la saison 2004-2005.

Bon, je t'ai simplement pris au mot et je voulais vérifier par moi même, mais on est loin du constat généralement admis. Et qui donne des titres. On est d'accord sur le résultat, c'est toujours ça.
Et bim la stat' qui rétablit la vérité !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
On était au derby de Rome
13 16