En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Nice-Montpellier

Qui pour remplacer Alassane Pléa ?

Blessé au genou, Alassane Pléa sera absent durant cinq mois et a dû mettre un terme à sa saison. Un vrai coup dur pour Nice qui perd son meilleur buteur (onze réalisations en Ligue 1) au moment du sprint final pour la course au titre. Heureusement pour lui, Lucien Favre a plusieurs possibilités pour le remplacer. Revue d’effectif.

Modififié

  • Mario Balotelli

  • Après un début de saison exceptionnel, ponctué par cinq buts en trois matchs de Ligue 1, Mario Balotelli a un peu perdu de sa superbe, au point de se retrouver sur le banc pour laisser la pointe de l’attaque à Alassane Pléa, et l’aile droite à Valentin Eysseric. Muet en championnat depuis le 18 décembre dernier, l’attaquant italien aux neuf buts en Ligue 1 avait l’occasion de prouver qu’il pouvait faire oublier Pléa lors de la dernière rencontre de championnat face à la lanterne rouge : Lorient. Problème, Balo a laissé ses vieux démons s’emparer de son corps et a reçu un carton rouge après avoir insulté l’arbitre de la rencontre. Si Mario Balotelli reste le candidat le plus crédible au remplacement de Pléa, surtout s’il retrouve sa forme du début de saison, ses nombreuses blessures et son caractère instable obligent Lucien Favre à garder en tête quelques plans de secours.



  • Anastasios Donis

  • Arrivé dans l’anonymat le plus total sur la Côte d’Azur cet été, l’attaquant prêté par la Juventus de Turin, Anastasios Donis, a dû se contenter de quelques miettes en championnat, où il entrait en jeu en fin de match. Mais ça, c’était avant le 12 février dernier et la 25e journée de Ligue 1 sur la pelouse du Stade rennais. En l’absence de Mario Balotelli, c’est lui qui a remplacé Pléa juste avant la mi-temps. Et il faut dire que l’attaquant grec a su saisir sa chance en réduisant la marque en seconde période, quelques minutes avant que Valentin Eysseric offre l’égalisation aux Aiglons. Auteur de 47 minutes remarquables, Anastasios Donis a prouvé qu’il méritait bien mieux que quelques bribes de match, et qu’il pouvait parfaitement remplacer Alassane Pléa. Avant de prouver à Massimiliano Allegri qu’il est meilleur que Gonzalo Higuaín ?


  • Alexy Bosetti

  • Prêté la saison dernière respectivement à Tours et au Sarpsborg 08 FF en Norvège, Alexy Bosetti n'a réussi à s'imposer dans aucun des deux clubs. Pire, depuis le début de saison et l’arrivée de Lucien Favre sur le banc niçois, le champion du monde U20 n’a pas joué une seule minute en Ligue 1, se contentant de cinq apparitions sur une feuille de match, de dix minutes en Coupe de France, de 44 en Ligue Europa et de rencontres avec la réserve, où il a déjà inscrit cinq buts en treize matchs. Si Bosetti n'entre visiblement pas du tout dans les plans de l’entraîneur helvète, l’attaquant de vingt-trois ans à quelque chose en plus que ses coéquipiers : l’envie d’offrir à sa patrie, la ville de Nice, son premier titre de champion de France depuis celui remporté en 1959. Car oui, l’ancien membre de la Brigade Sud à l’aigle tatoué sur le cœur est un pur Niçois, et ce surplus de motivation ne pourrait qu’être bénéfique aux Aiglons dans la course au titre.



  • Mickaël Le Bihan

  • « On verra dans quel système on joue et s'il fait partie du cadre. Mais il fait de très bons trucs à l'entraînement. Sur le fait que ce soit un bon joueur, il n'y a pas de discussion. » La phrase est signée Lucien Favre le 22 février dernier, et elle concerne Mickaël Le Bihan, de retour après sa fracture du tibia le 23 septembre 2015. Meilleur buteur de Ligue 2 en 2015 avec Le Havre (18 buts), Le Bihan n’a jamais eu l’occasion de prouver qu’il méritait sa chance à l’OGC Nice, à cause de cette vilaine blessure peu de temps après son arrivée. De retour avec la CFA depuis janvier, l’attaquant de vingt-six ans a retrouvé le chemin des filets face au Stade montois le 11 février dernier. En confiance et revanchard, Le Bihan pourrait rendre quelques services à l’OGC Nice et ainsi prouver que sa saison prolifique en Ligue 2 n’était pas une anomalie.




  • Dante

  • Et si Stéphane Moulin n’avait finalement pas montré la marche à suivre ? Face aux nombreuses absences de ses attaquants, partis à la CAN ou blessés, l’entraîneur angevin avait décidé d’aligner à la pointe de l’attaque, face à l’AS Saint-Étienne, son immense défenseur central (1,94m), Mateo Pavlović. Un pari gagnant puisque le Croate avait ouvert la marque au quart d’heure de jeu. Si le monde du football a été surpris de ce choix tactique, Lucien Favre, lui, a pris note. Alors, si les attaquants cités plus haut ne parviennent pas à trouver grâce aux yeux de l’ancien coach du Borussia Mönchengladbach, ce dernier n’hésitera pas à utiliser la taille de Dante en attaque pour reprendre de la tête les bons centres de Ricardo Pereira et Dalbert. Et, niveau technique, Dante n’a rien à envier à certains attaquants du championnat de France.



    par Steven Oliveira
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
    Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4 vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
    À lire ensuite
    Le cœur vert